«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

L’Action NATIONALE décembre ‘14

Le démantèlement de la nation (Lucia Ferretti)

Revue journalistique d’août à novembre

Tribune libre de Vigile
vendredi 9 janvier 2015
822 visites 1 message

Chacun est agacé par les innombrables ballons d’essai de Couillard mais rares sont ceux qui se sont donné la peine d’inventorier tous les coups portés pour ce saccage de l’État québécois. Madame Lucia Ferretti annonce son travail par la division de « l’austérité » en un double mouvement que ce gouvernement a mis en marche : le premier, la privatisation, le second étant de livrer le Québec pieds et poings liés à Ottawa. Et ceci, par deux actions : briser notre distinction nationale, puis, briser notre distinction sociale. Et elle suggère que la logique des libéraux pourrait les mener à annoncer que l’État québécois renoncera désormais à sa propre déclaration d’impôt pour laisser Ottawa se charger de la distribution ; mieux encore, que l’État québécois renonce à l’État provincial et accepte le Canada comme État unitaire, beaux projets pour les célébrations de 2017. Matière suffisante pour nous décider à proclamer notre État pleinement souverain.

L’auteure suggère des points à surveiller au journal Le Devoir :

- La réaction des régions
- La manière dont le gouvernement va épargner la minorité anglophone
- Les suites de la commission Charbonneau

Le texte se décline ensuite ainsi :

1. Affaiblir la capacité de l’État québécois de structurer le territoire, société et nation.

1.1. L’action du gouvernement du Québec du libéral Philippe Couillard

Adhérer à la stratégie canadienne de l’énergie
Solliciter le gouv fédéral dans infrastructures des prov
Adhérer aux négos pour éliminer barrières commerce interprovincial
Consentir statut particulier Mtl (interaction directe Ottawa)
Affamer les municipalités
Programme achat médicaments commun aux provinces
Promouvoir pétrole et gaz
Réforme santé intempestive
Sabrer dépenses programmes sociaux
Sabrer soutien agriculture
Attaque familles, femmes
Attaque fonction publique, femmes
Refuse occuper espace fiscal libéré par Ottawa
Pénaliser l’économie par de multiples points

1.2 L’action du gouvernement fédéral et des organismes fédéraux

Pétrole et gaz
Port de Québec
Port de Cacouna
Démolition aérogare Mirabel
Aérodrome de Neuville
Péages (multiples)
Dollar trop fort
Maintien du déséquilibre fiscal (disparité fiscale)
Armes à feu
Augmentation des pouvoirs de la GRC
Virages à la coopération internationale
Système carcéral
Tribunal de la sécurité sociale

1.3 L’action des groupes de pression pour empêcher l’État québécois d’imposer ses normes et d’utiliser ses outils

Les minières
Les entreprises
Trans-Canada
L’industrie automobile

2. Affaiblir nos outils collectifs

Universités
Cégeps
Commissions scolaires
Écoles primaires et secondaires
Conservatoires de musique
Centres de la petite enfance
Société des alcools du Québec
Hydro-Québec
Sûreté du Québec
Régime des rentes
Organismes communautaires
Culture de concertation

3. Délégitimer totalement la volonté du peuple québécois de faire société différente

Parler uniquement en anglais (hors la province)
Laisser Ottawa financer la bilinguisation
Baisser les bras sur le font numérique
Défendre Champlain très mollement
Se retirer de la conservation du patrimoine
Saborder la présence internationale du Québec
Refuser de s’engager… armes à feu
Santé du Saint-Laurent et bélugas…
Abandonner le « .québec »

4. Détruire ce qui reste de l’institutionnalisation du caractère distinct du Québec dans la constitution canadienne et les institutions fédérales

Constitution
Valeurs mobilières
Radio-Canada
CRTC
Code civil
Tribunal fédéral de la Sécurité sociale
Mauvaises traductions
La Cour suprême

Et tout ce catalogue est étayé d’autant de références au journal Le Devoir.
Et Lucia Ferretti ouvre sur un précédent qui devrait nous encourager à destituer ce gouvernement avant la fin de son mandat : en 1973, Bourassa remportait 102 des 110 sièges. Or, en novembre 1976, ses libéraux quittèrent le pouvoir, chassés par la colère des Québécois.

Commentaires

  • Ouhgo, 13 janvier 2015 10h42

    Si le sujet suscite curiosité, il soulèvera peut-être commentaires si une suite est apportée à cette revue journalistique.

    Trois mois dans le début de ce gouvernement, c’est le portrait de ce qu’il s’apprête à commettre comme méfaits... Imaginez trois ans !

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités