«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Intentions de vote par provinces

Le ROC s’exprime différemment de nous

En comparaison des votes exprimés à l’élection 2011

Tribune libre de Vigile
jeudi 17 septembre 2015
529 visites 1 message

Pour vous aider à comprendre les enjeux de la campagne électorale actuelle, je vous invite à regarder cette analyse. Quel type de gouvernement aurons-nous ? Minoritaire ou majoritaire. Les différents sondeurs parlent souvent de la tendance dans les intentions de votes. Je vous soumets une première analyse en regard que la campagne du Bloc ne fais que commencer. Est-il trop tard pour eux ? Comment le ROC (Rest of Canada) perçoit-il l’enjeu actuel ? Comme un sondage est l’expression d’une intention à un moment précis, il serait intéressant de comparer ce résultat avec le prochain sondage pan canadien que Léger Marketing sortira.

Intentions de vote par provinces du sondage de Léger Marketing (Août 2015) en comparaison des votes exprimés à l’élection 2011, ainsi que l’écart dans les intentions du vote.

Atlantiques : Lib 41% 12 élus en 2011 (32,6%) + 8,4%
NPD 36% 6 élus en 2011 (27%) + 9,0%
PC 15% 14 élus en 2011 (42,5%) - 27,5%
Vert 8% 0 élus en 2011 (2,1%) + 5,9%

Les conservateurs accusent un retard très important dans les intentions de votes ayant perdu plus de la moitié des appuis accordés en 2011. Les libéraux ont le vent dans les voiles et si la tendance se maintient ils devraient ravir 15 à 16 sièges le 19 octobre prochain. Le NPD prendra probablement 3 à 4 sièges de plus.

Ontario : LIB 31% 11 élus en 2011 (25,3%) + 5,7%
NPD 31% 22 élus en 2011 (25,6%) + 5,5%
PC 30% 73 élus en 2011 (44,4%) - 14,4%
Vert 5% 0 élus en 2011 (3,8%) + 1,2%

Des luttes à trois sont le menu au programme électoral en Ontario. Ce qui devrait favoriser plus les Libéraux et le NPD qui se sont partagé les intentions des votes conservateurs (-14%). Dans une lutte à trois, les partis traditionnels ont souvent la cote, ce qui devrait favoriser les Libéraux. Le NPD ira chercher les comtés où les luttes syndicales ont été le flot du quotidien dans les derniers mois.

MB/SK : PC 36% 24 élus en 2011 (54,6%) -18,6%
Lib 33% 2 élus en 2011 (13,6%) +19,4%
NPD 21% 2 élus en 2011 (25,7%) - 4,7%
Vert 8% 0 élus en 2011 (3,1%) + 4,9%

Au Manitoba et en Saskatchewan, une lutte à deux entre libéraux et conservateurs seront à prévoir dans plusieurs comtés et dans quelques comtés la lutte sera une lutte à trois. Le transfert des votes conservateurs s’est fait essentiellement vers les Libéraux.

Alberta : PC 46% 27 élus en 2011 (66,8%) -20%
NPD 23% 1 élus en 2011 (16,8%) + 6,2%
Lib 22% 0 élus en 2011 (9,3%) +12,7%
Vert 8% 0 élus en 2011 (5,3%) + 2,7%

Ce château fort conservateur en prend pour son rhume dans son propre royaume. Une baisse très significative de 20% des intentions de votes jouera assurément dans les résultats finaux. Il y aura surement plusieurs comtés où la lutte à trois pourrait favoriser soit les Libéraux ou le NPD.

BC, YT, NT, NU NPD 36% 13 élus en 2011 (29,5%) + 6,5%
Lib 26% 2 élus en 2011 (20,5%) + 5,5%
PC 23% 23 élus en 2011 (42,5%) - 19,5%
Vert 13% 1 élus en 2011 (7,8%) + 5,2%

Dans l’ouest canadien, les Conservateurs subissent là aussi une baisse significative des intentions de votes de près de 20%. Tous les autres partis se sont partagé l’assiette si bien qu’il devient possible au Parti Vert de penser faire élire un deuxième député dans cette province surtout dans le secteur du tracé de l’oléoduc là où des environnementalistes ainsi que les communautés autochtones étaient nombreux à s’opposer. Des luttes à trois seront à prévoir dans plusieurs comtés.

Québec : NPD 40% 59 élus en 2011 (42,9%) + 2,9%
Lib 21% 7 élus en 2011 (14,2%) + 6,9%
Bloc 21% 4 élus en 2011 (23,4%) - 2,4%
PC 17% 5 élus en 2011 (16,5%) + 0,5%
Vert 1% 0 élus en 2011 (2,1%) + 1,1%

Le Québec restera sensiblement pareil à moins que le Bloc qui n’avait pas encore commencé sa campagne électorale au moment du sondage ravisse des sièges au NPD dans certains comtés où la remonté des libéraux vienne nuire aux résultats et permette le faufilage du Bloc ou des Libéraux.

Il ressort de cette analyse que nous aurons au soir du 19 octobre 2015 un gouvernement minoritaire. Compte tenu que dans le ROC la tendance du déplacement du vote favorise surtout les Libéraux, il peut être probable de penser que le prochain gouvernement sera un gouvernement minoritaire Libéral. Il est à remarquer à part le Québec où les Conservateurs maintiennent leurs acquis, ailleurs dans le ROC ils perdent aux alentours de 20% des intentions de votes. La refonte de la carte électorale et l’ajout d’une trentaine de nouveaux comtés joueront-t-elles en faveur des conservateurs ?

Devant une telle éventualité, au Québec, compte tenu des expériences passées, la pertinence d’élire des députés bloquistes s’avère primordial si nous voulons que nos intérêts soient bien défendu sans avoir à suivre la ligne de parti du parti qui sera à la gouvernance du pays qu’importe qu’il soit Libéral, Conservateurs ou NPD. Ces trois partis pan canadien doivent tenir compte des différences trop souvent à l’encontre des aspirations québécoises. En ce sens un vote pour le Bloc nous assure la défense de nos intérêts d’abord.

À vous de juger ce qui vous importe le plus.

Commentaires

  • Marcel Haché, 18 septembre 2015 14h52

    Je souhaite le mieux au Bloc.Je crains cependant que le mieux du Bloc passe par Québec, c’est-à-dire qu’il passe après le succès de notre Cause à l’élection provinciale du Québec. Grosse job !

    Tous les indépendantistes sont invités à faire l’effort d’aller voter malgré que les vents ne nous soient pas favorables. Si nous nous écrasons le 19 octobre prochain, la game n’en sera que plus dure et plus incertaine pour le P.Q.

    Faudra bien un jour que les indépendantistes en appellent à Nous.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
7 595$  13%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 23/04 René Ricard : 50$
  • 23/04 Jacques Coulombe Ltée : 20$
  • 22/04 François Dubois : 20$
  • 20/04 André Daoust : 40$
  • 19/04 Jacques Tremblay : 50$
  • 19/04 Simon Garneau: 25$
  • 19/04 Simon Bergeron: 5$
  • 18/04 À la mémoire d'un grand patriote, Bernard Frappier: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités