«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Accord économique Canada-Europe

Le Québec doit publier les textes avant de signer

Tribune libre de Vigile
mardi 19 novembre 2013
950 visites 1 message

Dans le Devoir du 18 novembre, nous pouvions lire :

« Accord de libre-échange Canada-UE - Avant d’appuyer une entente, il faut en lire le texte. Thomas Mulcair - Chef de l’opposition officielle et du Nouveau Parti démocratique | Canada ». Il poursuit son allocution en soulignant l’importance & la complexité d’une telle entente, les détails qui font la différence… et donc la pertinence d’une analyse sérieuse et minutieuse. Et bien entendu, sans le texte, ce travail essentiel est impossible.

Il a bien raison. Mais c’est loin d’être suffisant. Je m’explique :

Quelques observations circonstancielles à mon exposé :
• En octobre 2012, j’écrivais l’article suivant : L’Accord de libre-échange avec l’U"E"… approche inquiétante. http://www.vigile.net/L-Accord-de-libre-échange-avec-l-U ;

• En juin 2013, je poursuivais avec l’article suivant :
L’accord de libre-échange avec l’UE, done marché ! http://www.vigile.net/L-accord-de-libre-echange-avec-l ;

• Le 18 octobre dernier , le Québec donne son appui à l’entente de libre-échange Canada-UE. Dans le même article M. Garceau fait miroiter la possibilité, sur un horizon de cinq ans, de voir les exportations québécoises grimper de 2,3 milliards. Le PIB pourrait aussi croître de 2,2 milliards alors que jusqu’à 16 000 emplois permanents pourraient être créés ;

Toujours dans le même article apprends que les producteurs laitiers et fromagers ne sont pas en mesure de savoir s’ils ont été lésés. « Bien, on n’est pas à même de le voir parce qu’on n’a pas les termes de l’entente. Alors, dans les plus brefs délais, le gouvernement doit rendre publique cette entente-là et rencontrer l’industrie pour être à même de les rassurer ou du moins de leur donner l’information » ;

• Pour que l’entente soit conclue, elle requiert l’approbation du Québec ;

Voilà plusieurs observations affirmant de grands avantages pour le Canada et le Québec par nos leaders avant qu’il n’ait pris connaissance du projet complet de l’entente et surtout, qui semblent fondées sur des études d’impacts économiques très sommaires.

Dans un engagement de transparence, de rendre accessible le projet de l’entente aux Canadiens (ne)s, est conséquent et sans équivoque. Mais il faut aussi obtenir les études d’impacts détaillées qui témoignent et supportent les affirmations de nos leaders.

Ma demande est simple : M. Garceau pourriez-vous partager avec les regroupements, associations et la population le projet de l’entente et les études d’impacts économiques qui supporteraient votre recommandation ?

Michel Aubin
Cultivateur
Twitter : Lka maubin1
Facebook : http://www.facebook.com/michel.aubin.90

Commentaires

  • Jean, 20 novembre 2013 17h51

    Quelqu’un vous a consulté personnellement pour tous les accords commerciaux transcontinentaux inimaginables ?

    Non hein, moi non plus.

    Faisons un accord international d’invalidation et de refus de coopération pour tous les accords signés sans l’approbation de tous. Impossible ? Impossible pour les paresseux, les manipulateurs et les opportunistes ; trois qualités que l’on retrouve toujours dans les profils d’individus libéralistes spoliateurs profiteurs.Ils sont le bras articulé de la destruction du monde. Ôtons-les de dedans nos jambes avant qu’ils ne nous détruisent tous pour leurs panses dégénérés.

    Serge Jean

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 810$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$
  • 16/08 François-Luc Valiquette: 5$
  • 16/08 Gilles Harvey: 5$
  • 15/08 André Thibault: 5$
  • 15/08 Robert Lecompte: 5$
  • 15/08 Jean-Pierre Lavoie: 100$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités