«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le Québec qui fait rêver, il est sous nos pieds

PQ : L’espoir redevient possible

Le Plan Vert de Jean-François Lisée

Maintenir le cap et marteler le thème jusqu’à l’élection

Editorial de Vigile
jeudi 15 juin
1 775 visites 18 messages

On ne peut pas dire que Jean-François Lisée se soit particulièrement illustré par son leadership depuis son élection à la tête du Parti Québécois en 2016. Ici, sur Vigile, nous avons déploré plusieurs de ses prises de position depuis le Brexit qui tranchaient singulièrement avec son engagement souverainiste, au point de nous amener à nous interroger sur l’authenticité de ses convictions.

Si sa décision de reporter la tenue d’un référendum sur l’indépendance à un second mandat pouvait être pleinement justifiée sur le plan stratégique, il avait lamentablement failli à en expliquer le bien-fondé.

Sa promotion de la mondialisation, de l’interdépendance et du multiculturalisme lors du Brexit semblait sortie tout droit d’un bréviaire fédéraliste, et ses manifestations puériles de soutien à Hillary Clinton contre Trump pendant la campagne électorale américaine, et d’hostilité à Marine Le Pen pendant la présidentielle française, laissaient augurer des lendemains diplomatiques désastreux pour le Québec s’il en venait à prendre le pouvoir.

Et c’est sans compter la longue éclipse du PQ pendant qu’il s’affairait en pure perte, une évidence dès le départ, gaspillant temps et énergie avec une nonchalance débridée, à courtiser Québec Solidaire pour tenter de réussir la convergence des souverainistes, alors que la moitié sinon davantage des membres de QS sont solidement fédéralistes et farouchement communautaristes !

Heureusement, cette farce est terminée. On imagine sans peine le boulet qu’aurait traîné le PQ s’il avait fallu que les Libéraux et la CAQ puissent le barbouiller du même pinceau que Québec Solidaire.

Le « politburo » de QS ne se doutera jamais du service qu’il a rendu au PQ et à l’indépendance en refusant de ratifier l’entente conclue entre leurs représentants respectifs. La cohabitation avec l’extrême-gauche communautariste aurait non seulement fait fuir les adhérents les plus modérés et les plus identitaires du PQ, elle l’aurait également empêché de faire le moindre gain aux dépens de la CAQ qui recrute parmi les insatisfaits du PQ et du PLQ.

Tout l’art de la politique réside dans la capacité de retomber sur ses pieds. Et en annonçant en fin de semaine un virage vert axé sur une opposition totale au projet Énergie-Est, Jean-François Lisée a misé juste.

Non seulement il se trouve à jouer sur la corde sensible que constitue l’environnement, pour les Québécois, mais il se repositionne en force contre le gouvernement fédéral sur un enjeu majeur de l’indépendance, la souveraineté territoriale, au moment même où la Colombie-Britannique est en train de défendre la sienne contre la volonté concertée de l’Alberta et de la Saskatchewan de désenclaver leur pétrole avec l’appui du fédéral qui pourrait invoquer soit sa compétence en matière de commerce inter-provincial, soit son pouvoir de déclarer un ouvrage (en l’occurrence un réseau de pipelines) à l’avantage général du Canada.

Mon collègue Jean-Claude Pomerleau a brillamment décrit cette situation dans un éditorial intitulé « Le pétrole fera-t-il éclater l’ordre constitutionnel canadien ? » dont le chroniqueur Gilbert Lavoie du Soleil semble s’être abondamment inspiré pour pondre un papier sur le même sujet quatre jours plus tard.

Pour le PQ, cette stratégie offre l’avantage de le démarquer favorablement du PLQ et de la CAQ qui soutiennent tous les deux le projet Énergie-Est, et de lui donner une occasion de bâtir des ponts avec les autochtones qui se sont regroupés à l’échelle de l’Amérique du Nord pour s’y opposer.

Au Québec, les grands chefs Ghislain Picard et Serge Otis Simon} se sont fermement engagés contre la construction des pipelines et l’exploitation des sables bitumineux.

On se prend à rêver d’une reconstitution de la Grande Alliance du début des années 1600 qui a permis aux Français de s’implanter en Nouvelle-France et de la développer.

En attendant, le PQ devra développer son nouveau Plan Vert en misant sur les avantages comparatifs du Québec au plan énergétique, et en identifiant les projets les plus susceptibles de générer d’importantes retombées industrielles créatrices d’emploi, sans oublier que le Québec n’a peut-être pas d’or noir, mais il a de l’or bleu en quantité, « 3 % des réserves en eau douce renouvelables de la planète, et près de 40 % de toute cette eau se concentre dans le bassin hydrographique du Saint-Laurent ! »

« Le Québec est un vaste territoire, dont 22 % est recouvert d’eau. Avec plus de trois millions de plans d’eau douce, dont quelques lacs immenses, ses dizaines de milliers de rivières, son fleuve Saint-Laurent, ses eaux souterraines et ses milieux humides, le Québec bénéficie d’une richesse collective inestimable. »

Le moment est venu d’exploiter cette richesse de façon méthodique et responsable pour le plus grand bénéfice des Québécois. Au PQ de nous montrer la voie.

Il y a une grosse demande pour un Québec vert et bleu. Le Québec qui fait rêver, il est sous nos pieds. Il n’y a qu’à se servir et s’en servir.

Commentaires

  • Pierre Bourassa, 19 juillet 19h31

    ’’Heureusement, cette farce est terminée. ’’

    J’aimerais tellement que vous ayez raison M. Le Hir.

    Malheureusement, je n’ai vu que des libéraux fédéraux et provinciaux se battre ces deux dernières semaines pour aller chercher plus de votes des communautés culturelles et caler encore plus la nation québécoise francophone dans cet océan du multiculturalisme,sans que Jean-François Lisée ne lève le petit doigt pour nous défendre.Est-ce que je veux aller à la guerre avec ce général,même vert ?

    Résumons :

    10 juillet 2017:Trudeau déclare que les Canadiens sont plus « désorganisés » que les Allemands parce que « nous avons suffisamment de sang français et latin dans nos veines pour être moins organisés ».

    Nous nous sommes tellement fait traiter de racistes de xénophobes que c’était une chance en or pour Lisée de répliquer du tac au tac.De renverser la situation.L’occasion lui était servie sur un plateau d’argent.
    Rien,niet,caput.
    Seul un blogue anglophone saisissait l’ampleur de cette déclaration :
    This Just In, Justin Trudeau Publicly Bashing French Canadians. Shots fired !
    https://www.mtlblog.com/news/this-just-in-justin-trudeau-publicly-bashing-french-canadians
    Cauchemar.

    Ensuite17 juillet:Christine St-Pierre déclare à TVA qu’elle tient la Charte de la Laicité du PQ responsable du vote des Apollinairois au sujet du cimetière musulman(même si elle n’a jamais été adoptée !).
    Selon elle, elle aurait causé beaucoup de dommages parmi les Québécois.(sic !) :

    ‘’La ministre a d’ailleurs fait un rapprochement entre la Charte des valeurs québécoises, proposée par le Parti québécois en 2013, et la décision récente des citoyens de Saint-Apollinaire.
    « Je peux vous dire que lorsque nous sommes arrivés [au pouvoir] en 2014, la charte avait fait pas mal de mal », a-t-elle mentionné. ‘’
    http://www.tvanouvelles.ca/2017/07/17/la-ministre-saint-pierre-reconnait-etre-decue

    Encore une attaque de plein front contre la nation québécoise.
    Et qu’est-ce que Lisée a répondu ?
    Rien,niet caput.

    Puis le 18 juillet,Couillard s’immisce dans le référendum de St-Apollinaire et déclare : « Ce que je vois cependant maintenant, c’est clairement la nécessité pour notre gouvernement de nous impliquer pour trouver une solution. Les gens ont le droit franchement, et c’est fondamental, d’enterrer leurs morts.  »
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1045980/cimetiere-musulman-lhistoire-nest-pas-terminee-philippe-couillard?is

    Encore de la désinformation visant à racoler le vote des communautés culturelles au détriment des Québécois d’origine.Depuis quand les immigrants n’ont pas le droit d’enterrer leurs morts ? Et depuis quand un premier ministre peut contester un vote exercé démocratiquement ?

    Nous sommes en plein mois de juillet et de toute évidence les libéraux ne sont pas en vacances,eux.

    Qu’a répondu Lisée pour appuyer la position des St-Apollinairois et contrer la désinformation de Couillard ?
    Rien,niet, caput !

    Je sais,PKP a quitté et Lisée a été élu démocratiquement.
    Mais si quelqu’un sait mieux que quiconque l’urgence de la situation, c’est bien vous.

    S’il n’a pas donné signe de vie devant ces 3 attaques frontales,pourquoi le ferait-il maintenant en utilisant le versant environnemental ?

    Oui le Vert est rendu payant politiquement parlant et le PQ a pris une drop dans les sondages.J’y vois la principale raison de la part de Lisée.
    Si cela était venu de Daniel Breton,cela aurait été différent.
    La force de provoquer les choses,c’est ce qu’il nous manque.
    https://www.youtube.com/watch?v=MxCVbISr21U

    JPEG - 744.2 ko
  • Robert J. Lachance, 15 juillet 13h36

    Si quelqu’un.e nommé.e ci-dessous n’est pas d’accord avec ma compréhension de son commentaire, il.le est prié.e de me le signaler ici en commentaire au plus tôt.

    1 - Estelle, fortement d’accord pour le passage au vert ;

    2 - Mireille, fortement d’accord pour le passage au vert ;

    3 - Jean Bastien, fortement d’accord pour le passage au vert mais pas avec JFL ;

    4 - J-C Michaud, d’accord, mais avec des réserves, au discours de JFL au Conseil national extraordinaire de Drummondville sur Faire du Québec une nation verte ;

    http://jflisee.org/faire-du-quebec-une-nation-verte/

    5 - Luc Drapeau, fortement d’accord ;

    Jean-Clause, c’est un lapsus volontaire ?

    6 - Claude G Charron - d’accord ;

    Sans méchanceté, méchante coquille plutôt que petite ;

    7 - yves Corbeil, Impérialement d’accord ;

    - prémonitoire ?

    8 - Benoit Croteau, fortement d’accord pour le passage au vert mais pas avec JFL ;

    9 - Yves Corbeil, bémol sur JFL ;

    10 - Yves Corbeil, bécarre sur JFL ;

    11 - Jean L. Savard, pas contre l’idée et…

    12 - J. Savard, fortement d’accord ;

    13 - François Labonté, fortement d’accord ; des conditions s’appliquent ;

    14 - J.Lavoie, ajoute à fortement d’accord ;

    15 - François Labonté, fortement d’accord ; des raisons s’ajoutent.

    16 - K Duran, d’accord et ajoute à M. Labonté.

    Est-ce un vote de confiance prémonitoire ?

  • K. Duran, 29 juin 22h24

    M. Labonté,

    - Je suis d’accord avec l’ensemble de vos propos. Et en particulier :

    Vous dites ’’- ’’Briser l’estime que les Québécois ont d’eux-mêmes en leur faisant croire que toutes les valeurs morales et culturelles sont égales et qu’aucunes n’est distinctives et méritent qu’on se battent pour les préserver.’’

    C’est vrai que ces crapules sont experts dans l’art de manipuler et de couler tous les Québécois. De les rendre coupables de tout. De les rendre coupables d’exister, de respirer.

    C’est rendu que les Québécois se laissent dire des choses écoeurantes par des fédés qui financent Al-Quaeda et des groupes terroristes. (Le LFIG en Libye, le MEK contre l’Iran), la mafia Israelo-russe de la city of London, et ainsi de suite. J’en ai réellement assez d’eux.

    Maintenant c’est rendu que les Québécois paient des taxes aux fédés pour entraîner des êtres immondes, entraîner les ERD en Iraq :

    ’’the ERD troops who seemingly had no qualms about allowing themselves to be filmed putting knives to prisoners heads, pressing fingers into eye sockets, or beating trussed up captives suspended from the ceiling .’’

    ’’However, instead of questioning Canada’s role, Vance saw the ERD’s brutal behaviour as further proof as to why Canada should stay in Iraq. “They’re horrible. They need training, advice, and assistance,” he said.’’

    Source :

    ON TARGET : When The Good Guys Are Bad It is Time To Quit Iraq
    June 19, 2017
    By Scott Taylor
    http://espritdecorps.ca/on-target-4/on-target-when-the-good-guys-are-bad-it-is-time-to-quit-iraq

    PS : BRAVO aussi messieurs Simon et Picard, mentionnés dans l’article de M. Le Hir, la pollution des territoires est devenue intenable. Ca n’a plus aucun sens, quand des pays étrangers peuvent maintenant acheter un lac ici, des terres ici, de l’eau pour pas cher, dégueulasse. Ce sont des mafieux, le 0.001% qui n’a AUCUN respect de la vie, ne veut jamaix rendre de compte, pollue et s’en fout totalement, comme ces pétrolièere US qui pompent dans les sables bitumineux, et envoie le résidu, le pet coke, très toxique, en Nouvelle-Écosse pour le faire brûler. Les miserable..

    _Pour conclure, je ne fêterai JAMAIS un pays minable comme le Canada qui a commis de multiple crimes de guerre au cours de la dernière decennie. JAMAIS.

  • François Labonté, 22 juin 07h19

    @M. Lavoie

    Bonjour, je suis heureux que mon plan vous plaise et je souhaite ardemment que M. Lisée propose un programme aussi ambitieux que celui-ci aux Québécois. Bien-sûr, ce n’est qu’une mince tranche de mon appréciation des forces et des problèmes du Québec.

    Vous dites :
    ’’Les Québécois se font continuellement voler par les voisins du Sud, copier leurs inventions, et acheter, on leur laisse les miettes."

    Vrai. Mais les coupables ne sont certainement pas nos voisins du Sud. Bien au contraire, les États-Uniens font vivre les Québécois pas leurs importations massives de nos produits. Les vrais coupables sont plutôt les descendants des loyalistes fidèles à la Couronne Britannique et à sa City. Pensons à la vente de la Bourse de Mtl au groupe TMX piloté par le cabinet d’avocats montréalais Ogilvy Renault (crée en 1879, fusionné avec un cabinet torontois en 2001 et acheté par le gigantesque cabinet londonien Norton Rose Fulbright en 2011). Ce cabinet a aussi travaillé à la promotion de l’achat du groupe TMX par le London Stock Exchange. Brian Mulroney était, depuis 1993 et jusqu’à sa vente, associé principal d’Ogilvy Renault.

    Autre exemple : le refus de J.J. Charest de rendre illégale l’offre d’achat hostile faite par l’américaine Alcoa aux dépends d’Alcan et qui a forcé celle-ci à se vendre sans conditions à l’australo-britannique Rio Tinto. Les fables qu’Alcan ne serait pas rentable aujourd’hui sont complètement ridicules, Rio Tinto fait 1 Milliard de US$ en profits par année avec sa division aluminium et prévoit que d’ici 2030 la part d’aluminium dans les voitures produites en Amérique du Nord augmentera de 60%.
    http://www.riotinto.com/documents/RT_2016_Annual_report.pdf

    Puis ajoutez la gestion catastrophique du dossier Rona qui à fait perdre 120 millions de $ à Investissement Québec, les subventions à Bombardier négociées par les chums libéraux grassement payés, la perte de 40 Milliards de $ de la CDPQ qui a racheté les actifs pourris des compagnies ’’Power"" avant le crash de 2008, le pacte de l’automobile Ontarien ridiculement défavorable au Québec, etc. etc.

    Pour moi, il est très clair que les voleurs sont d’abord ici même au Québec et travaillent pour les intérêts de la Couronne et de sa Ville Reine Canadienne...

    Vous dites aussi :

    ’’Malgré tout cela les Québécois sont restés créatifs, respectueux, patients, endurants, tolérants, et travaillants, sous un climat hostile que peu sont capables d’endurer. Voila leurs principales forces."

    Je suis entièrement d’accord avec vous là-dessus. Mais justement les Québécois ont les défauts de leurs qualités. Faire preuve de respect envers des gens qui travaillent à notre perte est franchement ridicule. La patience et l’endurance deviennent pathogènes lorsqu’elles provoquent l’immobilisme, l’attentisme et le manque d’ambitions. Aussi, une tolérance excessive est pour moi un signe flagrant d’un manque d’estime de soi, de ses valeurs, de sa culture,...

    Le Nation Québécoise est une des sociétés parmi les plus pacifistes, égalitaires, charitables, justes et ouvertes au Monde. Très peu de Peuples actuels ou passés peuvent en dire autant ! Voilà ce qui nous défini, nous distingue et qui devrait nous encourager à protéger et à répandre notre culture et nos valeurs.

    Pour moi, la foi catholique et les valeurs chrétiennes des colons Français, puis des Canadiens-Français et finalement des Québécois est l’essence même de notre Peuple. Bien plus que la langue, c’est la foi catholique qui a permit notre survivance et notre développement. Là est l’Âme du Peuple Québécois, ce qui nous distingue des autres nations et qui mérite qu’on se batte pour sa survie dans l’Avenir.

    Voilà pourquoi les profiteurs de la Nation Québécoise et les tenants du statut quo fédéraliste et mondialiste mettent en doute la pertinence de nos valeurs et tentent d’imposer le libéralisme, le multiculturalisme, le capitalisme, l’individualisme, la laïcité à géométrie variable, etc. : Briser l’estime que les Québécois ont d’eux-mêmes en leur faisant croire que toutes les valeurs morales et culturelles sont égales et qu’aucunes n’est distinctives et méritent qu’on se battent pour les préserver.

    La diversité mène nécessairement, à terme, à l’uniformité.

    ’’Être catholique, c’est une façon d’être chrétien."
    http://croire.la-croix.com/Enfants/Questions-d-enfants/Les-religions/Quelle-difference-y-a-t-il-entre-chretien-et-catholique

    La Foi, la Confiance et l’Estime d’eux-mêmes, voilà ce qui manquent aux Québécois !

    Paix, longue vie et Prospérité.

    François Labonté

  • J. Lavoie, 21 juin 08h55

    @ M. Labonté :

    concernant les ’’Forces du Québec’’, j’ajouterais :

    :es Québécois sont travaillants, endurent bien des choses pas endurables pour la majorité des immigrants qui arrivent ici, surtout ils sont capables d’endurer l’hiver.

    Ils ont été capables de passer au travers de gouvernements corrompus, de gouvernements menteurs, voleurs, manipulateurs, toujours en train de couper de plus en plus, de taxer de plus en plus, de s’en mettre de plus en plus dans les poches en prônant l’austérité.

    Malgré tout cela, oui, les Québécois sont restés patients, tolérants, polis, et généralement respectueux. On les laisse à peine manifester pacifiquement.

    Ils ont été colonisés pas 2 monarchies : française et anglaise.

    Les Québécois se font continuellement voler par les voisins du Sud, copier leurs inventions, et acheter, on leur laisse les miettes.

    Malgré tout cela les Québécois sont restés créatifs, respectueux, patients, endurants, tolérants, et travaillants, sous un climat hostile que peu sont capables d’endurer. Voila leurs principales forces.

    Je suis d’accord avec votre plan, en autant que les Québécois en soient les principaux acteurs cette fois, et que le ’’Power’’ ne soit pas concentré en une seule Corporation.

    _

  • François Labonté, 21 juin 07h03

    Bonjour,

    Je serai très schématique...

    Forces du Québec :

    - Population éduquée et créative :
    MTL 2e ville nord-américaine en population étudiante universitaire et 1ere au
    classement mondial sur la qualité de vie des étudiants
    - 3% des ressources d’eau douce mondiale (en grande partie renouvelable)
    - Une production d’énergie électrique verte, fiable et à bas coûts

    Problèmes du Québec :

    - Nous déposons trop peu de brevets et nos investissements en capital de risque sont trop bas. Ainsi, nous ne profitons pas du plein potentiel de notre capital humain et de nos investissements en éducation et en R&D.
    - Notre territoire est sous-utilisé (régions en déclin, ressources naturelles sous-exploitées, concentrations de la population à MTL et QC causant plusieurs problématiques, etc.)
    - Nous importons pour 20 Milliards de dollars de combustibles fossiles par année et pour 10 Milliards de dollars de véhicules personnels par année (sans compter les pièces et autres véhicules commerciaux...). Nous importons pour plusieurs Milliards de dollars par année de produits alimentaires qui pourraient très bien être cultivés ou élevés et transformés ici.

    Solutions pour le Québec :

    - La reconnaissance des diplômes obtenus (et de l’expérience acquise) à l’étranger des immigrants.
    - Une plus grande ouverture aux travailleurs étrangers demandés par les entreprises.
    - La création d’un fond d’État en capital de risque et un plus grand soutient aux démarrages d’entreprises.
    - Le gouvernement du Québec (par la CDPQ, IQ, HQ, etc.) doit investir massivement (subventions, crédits d’impôts, participations, R&D,...) dans :

    a) La création de grappes industrielles de fabrication et d’assemblage de véhicules électriques et de leurs composantes.
    b) Le développement, la recherche et la fabrication de technologies rendant les énergies renouvelables plus efficaces (par ex. : photovoltaïque en hiver, condensateur, etc.) et plus accessibles au grand public ainsi que des solutions en efficacité énergétique.
    c) La culture biologique en serre à grande échelle, l’aquaculture en circuit fermé. Rendre l’agriculture et l’élevage industriel beaucoup moins polluants (récupération des biogaz, remplacement (éventuellement l’interdiction) des engrais chimiques, pesticides et herbicides à base de pétrole par des méthodes bios.

    - Financer tout cela (en partie) par l’exportation à grande échelle d’eau potable.

    Évidement, chaque dollars investi ici plutôt que dépensé ailleurs par l’importation de produits pétroliers, automobiles, agrochimiques et alimentaires ne peut qu’être bénéfique à l’économie québécoise.
    En plus des ressources naturelles, humaines et énergétiques ; nous avons la ’’chance" d’avoir les moyens et les leviers financiers pour réaliser ce plan ambitieux d’investissements majeurs.
    Nous serions stupides de ne pas en profiter.

    Y’a 3 choses nécessaires à la vie : l’eau, la nourriture et l’énergie.
    Les investissements dans ces domaines seront toujours ’’d’avenir".
    La fin de l’ère du pétrole approche, tout plan ’’vert", ’’nord", ’’St-Laurent" ou autre qui ne propose pas le développement de filières industrielles ’’décarbonisées" est voué à l’échec, surtout au Québec puisque nous ne produisons pas de pétrole.
    Il est grand temps de cessez d’acheter la merde des autres et de commencer à produire nous-même et ici les technologies électriques.
    À défaut, les Chinois nous les vendront, cette fois, aux gros prix !

    Vive le Québec libre et puisse les Québécois être enfin maîtres chez-eux.

    François Labonté

    Ref :
    http://www.comparermontreal.ca/rapport-2016/innovation/
    http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/economie/commerce-exterieur/imp_prod_2016.htm
    http://www.iedm.org/fr/3679-exporter-leau-une-source-denrichissement-pour-le-quebec
    http://ici.radio-canada.ca/tele/la-semaine-verte/2015-2016/complements/extra/1227/mycorhizes-revolution-verte-champignons-supplement-web

  • J. Savard, 20 juin 22h58

    _
    Merci M. Le Hir.

    - J’aime beaucoup vos idées ici.

    Je pense que le terme LUTTE CONTRE LA POLLUTION (et pourquoi virage vert !) seraient vraiment plus rassembleurs que ’’climate change’’, terme équivalent à regime change pour les mondialistes.

    Le virage vert pourrait permettre aux gens de trouver toutes sortes d’idée, de créer plein d’appareils, de techniques, et d’emplois, afin d’obtenir un environnement plus sain, en favorisant l’entraide et la création de liens et de communautés.

    Je trouve que cette idée de virage vert est celle qui offre la plus grande possibilité de rassembler plein de gens.

    En autant que ce ne soit pas un petit groupe qui veule utiliser ce prétexte pour bosser le reste(!), il va sans dire.

    Je vous laisse sur un extrait d’un texte, décrivant ceux qui sont pour moi les monstres à combattre, ces "pollueurs" ultimes, soit le complexe militaro-industriel qui laisse traîner leur obus non-explosés au fond de notre beau St-Laurent, ou enfouis un peu partout dans le sol, eux qui polluent et détruisent tout.

    The Weapons Oligarchy
    by John Laforge
    April 26, 2013

    "For 2014, the President plans a nuclear weapons spending increase over the current level of $7.227 billion."

    [...]

    "Since 2011, Obama has been pushing a plan to spend $85 billion over 10 years to rebuild thousands of H-bombs — bombs that should be retired and abolished. The president has also proposed pouring $125 billion over 10 years into a new fleet of nuclear-armed submarines, new nuclear bombers and new land-based ICBMs."

    One plan is to return 200 B61 gravity H-bombs from five U.S. bases in Europe, where they are unwanted, and to replace their warheads and tail fins.

    The H-bomb program, known as the National Nuclear Security Administration (NNSA), estimated last year that the B61 make-work plan would cost $7 billion and produce its first replacement bomb in 2019. The Pentagon countered that it would cost $10.4 billion and take until 2022. Daryl Kimball and Tom Collina reported April 11 in Arms Control Now that 400 new B61-12s are planned, at roughly $25 million-per bomb.[5] Boeing Corp. hopes to make hundreds of millions working on the 50-kiloton devices,[6] each one capable of a Hiroshima massacre times four."

    https://www.counterpunch.org/2013/04/26/the-weapons-oligarcy/
    _

  • Jean L. Savard, 17 juin 22h03

    (Je n’ai personnellement absolument rien contre l’idée, cependant je pense que le vrai agenda est le contrôle complet des ressources, et la selection non naturelle = eugénisme).
    _

    Dr. Tim Ball Crushes Climate Change : The Biggest Deception in History

    Five Eyes Governments Ganging Up On Tech Companies To Break Encryption

    https://www.technocracy.news/

    The Irrational War On Carbon : Toward The 2015 Climate Change Summit in Paris

    Fuel poverty killed 15,000 people last winter

    Scientists : Genetically Modified Humans Can Fight Climate Change

    Carbon Eugenics

    Human species ‘may split in two’

    Grassroots Kodiak Defeats Agenda 21-Inspired Zoning

    Interview 1111 – Patrick Wood Exposes the Technocrats’ Climate Eugenics Agenda

    https://www.corbettreport.com/interview-1011-patrick-wood-exposes-the-technocrats-climate-eugenics-agenda/

    _

  • yves corbeil, 17 juin 09h57

    En annexe à mon dernier commentaire.

    http://www.journaldemontreal.com/2017/06/16/standard--poors-hausse-la-cote-du-quebec-1

    Aie ça nous en fais-tu une belle jambe ça les libéraux. On vit dans une soue qui tombe en ruine où les poors standards sont en baisse constante et les cotes du même nom à l’envers sont en hausses.

    Ya tu quèqu’chose que j’comprends pas sacr&%$#

  • yves corbeil, 17 juin 09h43

    M. Le Hir,

    Je ne sais pas pour vous mais depuis très longtemps et ça continue à se détériorer, nos vieux, notre système d’éducation, nos enfants, nos infrastructures, nos valeurs humaines, le vol qu’on subit à visage découvert et plus et plus puis on laisse aller tout cela sans s’indigné à la hauteur de l’ampleur du chaos de la désintégration de notre société.

    Suis-je tout seul à paranoïer ou ça va vraiment mal dans cette société que je ne reconnait plus. Il devrait être obligatoire de faire des visites guidés dans nos hopitaux, écoles et centre de personnes âgés pour que les gens qui vivent dans leurs petits monde prennent connaissance de ce qui les attends quand ils seront rendu là avec des enfants, une maladie ou simplement vieux.

    Je veux un pays depuis que j’ai droit de vote mais je veux encore plus une tête dirigeante qui va être aussi indigné que plusieurs d’entre nous par la faillite totale de notre système qui ne fait plus la différence de ses deux extrémités raison pourquoi tout ce qui sort de là c’est de la mar...

    Donc tourner ’’vert économique’’ avant de se faire manger par les vers, si c’est ça que ça prends pour faire changer les choses j’en suis car je suis écoeuré mais je reste sceptique sur le capitaine de notre ’’port container’’ et la vision de la société qu’il veut défendre $$$$, le reste ça se situe où ? Car l’argent je m’en sacre si je suis pour vivre dans la crasse, la surconsommation, la corruption pis la négation.

  • Benoit croteau, 16 juin 00h27

    M Le Hir,
    je suis d’accord avec vous en ce qui concerne le plan vert mais je n’ai aucune confiance en M. Lisée. Il n’est pas convaincu et ,par conséquent, il ne peut pas être convainquant. Stratège sans objectif et moyens clairs, il ne peut gagner l’opinion publique et assurer la survie de l’Amérique française ; puisqu’il s’agit essentiellement de ça.

  • yves corbeil, 16 juin 00h03

    Bravo, bravo et encore plus fort bravo.

    Le seul monde avec lequel on s’est entendu en Amérique du Nord et aussi le SEUL peuple qui comprends le sens du territoire, le sens de la terre, le sens de notre survie qui est absolument relier à ce territoire, cette terre qu’on néglige pour mieux l’exploiter en faites non la surexploiter serait plus approprié.

    Il est temps que le peuple québécois et celui des premières nations qui ont plus d’atomes crochus entre eux qu’avec n’importe qui d’autres ici se parlent et établissent le plan pour le pays notre pays.

    Leur territoire est vaste et je suis sûr que les premières nations seraient heureux de faire alliance avec les québécois pour bâtir un pays Québec avec des valeurs propres à nos deux peuples.

    L’argent, l’argent, l’argent il n’y a pas juste cela dans la vie. Oui ça en prends mais modérément, regardez comment tout ceux qui en ont accès avec immodération, y perdent presque tous la carte. Je ne vous citerez pas tous les exemples, juste la madame qui lisait les nouvelles jadis, ça fait pas vingt-cinq ans là, en 2005 sa transformation c’est amorcé comme gouverneur et ça se poursuit à l’OIF (organisation insouciante française) Le genre d’organisation qu’on veut pas voir dans notre pays en devenir.

    Avant de penser à ce qu’on voudrait faire chez nous, y faudrait peut-être qu’on leur demande ce qu’ils en pensent eux les premières nations, me semble que ça serait la moindre des politesses avec les abus qu’ils ont subit depuis que les anglais on prit le contrôle du territoire.

    On jase là mais on jase sérieux là. Et y faut pas trop s’EXCITER, non faut faire ça comme du monde les deux pieds bien ancré dans le territoire, leur territoire qui pourrait devenir notre territoire commun et nous on s’engageraient à en prendre soin comme eux l’on fait avant qu’on arrive. Quel était leur empreinte écologique quand on est arrivé, proche de zéro mettons, on en a à apprendre avant de s’emporter dans les folies.

    Ça va être notre second début avec ceux qui nous ont sauvé la vie en nous prenant sous leurs ailes au début.

    Vive le Québec, une grande association de peuples qui ont vraiment à coeur leur environnement, la terre mère qui subvient à tous leurs besoins et eux en retour en prennent soins pour que le mariage perdure dans le temps.

    Non mais on vas-tu finalement comprendre est où notre voie, la seule voie possible pour nos peuples.

  • Claude G Charron , 15 juin 22h45

    Très bon texte comme toujours mon cher Richard

    Une petite coquille s’est malheureusement placée dans la sentance suivante :

    Pour le PQ, cette stratégie offre l’avantage de le démarquer favorablement du PQ et de la CAQ qui soutiennent tous les deux le projet Énergie-Est,

    Tu veux plutôt dire du PLQ et de la CAQ

    Mes amitiés,

    Claude G.

  • Luc Drapeau, 15 juin 22h34

    Enfin un texte positif sur Jean-François Lisée. Espérons que ça indique que la ligne politique de Jean-Clause Pomerleau marque des points. Il était temps.

    Ceci étant dit, une correction d’une coquille. On lit :

    "Pour le PQ, cette stratégie offre l’avantage de le démarquer favorablement du PQ et de la CAQ qui soutiennent tous les deux le projet Énergie-Est.

    IL fallait lire : "Pour le PQ, cette stratégie offre l’avantage de le démarquer favorablement du PLQ et de la CAQ qui soutiennent tous les deux le projet Énergie-Est.

    Luc Drapeau, 15 juin 2017

  • Jean-Claude Michaud, 15 juin 21h15

    Pour réussir, ce projet doit non seulement être écologique mais doit être un projet économique fort. Il faut un plan pour se tourner vers un nouveau modèle économique qui réduit le gaspillage, réduit la surconsommation, rend les maisons plus écologiques, favorise le partage des ressources en se finançant par une redevance sur les ressources naturelles et les taxes vertes.

    En se faisant le champion le plus sincère du développement durable et économique en ajoutant à ce discours une gestion efficace et intègre, le PQ peut envisager de prendre le pouvoir rapidement.

  • Jean Bastien, 15 juin 17h57

    Ho oui ! Mr. Le hir vous avez donc raison !!!

    Je n’ai AUCUNE confiance en cet homme, il essaie d joué sur tout les tableau. Je le trouve hypocrite et mou, pensez-vous vraiment que le Québec puisse attendre 6 longues années pour faire l’indépendance, lorsque l’ont sait pertinemment que le temps joue contre nous !

    C’est de la manipulation déguisé, d’un gars qui en a rien FOUTRE de la souvraineté.

  • Mireille Deschênes, 15 juin 17h44

    Bonjour M. Le Hir,

    Enfin une bonne nouvelle !

    Il nous faudra nationaliser notre OR BLEUE que d’autres s’enrichissent à nos dépens sans que nous ne voyons un cent !

    Une bonne nouvelle à la fois !

    Nous avons presque oublié ce que veut dire réussir !

    Merci !

  • Estelle Pelletier, 15 juin 17h25

    Monsieur Le Hir,

    Serions-nous enfin arriver enfin à la lumière au bout du tunnel ?
    Je pris si fort pour que ce soit le cas !

    Merci de vos texte toujours enrichissants er documentés.

    Marie Estelle Dupuis Pelletier

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

PQ - La reconstruction
Un avenir ou pas ?

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 815$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$
  • 16/08 François-Luc Valiquette: 5$
  • 16/08 Gilles Harvey: 5$
  • 15/08 André Thibault: 5$
  • 15/08 Robert Lecompte: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités