«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Encore une gaffe Libérale

Le Parti libéral s’excuse pour son sondage interne

Quelques heures après avoir envoyé un sondage interne à ses militants, dont Cogeco Nouvelles a révélé l’existence, le Parti libéral (PLQ) s’excuse.

Lundi soir sur Twitter, le PLQ a fait savoir que ce coup de sonde avait « pour objectif de prendre le pouls de ses membres sur des enjeux de sa formation politique » et que « si des personnes y ont vu une atteinte à leur réputation, nous en sommes profondément désolés et nous nous en excusons. »

Ce coup de sonde réalisé par la firme Substance Stratégies cherchait à obtenir l’opinion des militants libéraux face à l’éthique de plusieurs personnalités politiques dont Sam Hamad, qui a dû quitter ses fonctions de président du Conseil du trésor et de ministre responsable de la Capitale-Nationale après un reportage de l’émission Enquête.

L’enquête visait plusieurs autres personnalités politiques, dont Jean Charest, Nathalie Normandeau, Régis Labeaume, Denis Coderre et même « les journalistes politiques québécois ».


Suggérer cet article par courriel
Dans les placards du PLQ
Magouilles et omerta

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
3 840$  6%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 29/03 Roger Audet: 20$
  • 29/03 Jocelyn M. Beaulne : 50$
  • 29/03 Marie-Josée Blondin: 50$
  • 28/03 Les amis de Vigile: 210$
  • 28/03 Jean-Claude Archetto : 50$
  • 28/03 Alexis Fréchette : 100$
  • 27/03 Monique Moquin-Normand: 25$
  • 27/03 Marc Labelle : 100$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités