«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Ce n’est plus de la naïveté, mais de la niaiserie

Le PQ dans la déconfiture

Quoi de plus désolant que d’assister à une autre séance d’autoflagellation du PQ ? Dans le rapport Osez repenser le PQ de Paul St-Pierre Plamondon, il est question de revoir la notion de nationalisme de manière à revaloriser un nationalisme civique et inclusif.

Que signifie cette logorrhée supposément­­ revampée du PQ rajeuni­­ ? On y apprend qu’une des priorités électorales du PQ en 2018 sera la lutte contre la discrimi­nation à l’emploi, le racisme et le profilage racial par la police. On compte ouvrir ainsi le parti aux communautés culturelles dont on imagine que les membres les plus radicaux s’en serviront comme d’un tremplin pour plonger dans l’accablement les nationalistes en train de se minoriser eux-mêmes.

Pourquoi le PQ se met-il à genoux pour supplier les membres des communautés culturelles de nouer des liens avec le parti « sans attendre quelque chose en retour » ? Autrement dit, sans avoir l’intention de chercher leur vote. Ce n’est plus de la naïveté, mais de la niaiserie.

Laïcité en déclin

Pour les moins de 40 ans, selon Paul St-Pierre Plamondon, la laïcité et l’identité sont dissociables. La laïcité­­ ne serait pas une composante de l’identité québécoise. L’identité ne devrait faire référence qu’à la langue et la spécificité du Québec. Or, en faisant de la laïcité un enjeu politique indépendant de l’identité, on ouvre la porte toute grande à des accommodements religieux qui entreront en collision avec la culture qui est la nôtre.

Il est aussi question de propulser de nouveaux éléments identitaires. Par exemple, bannir le mot « référendum » pour le remplacer par « consultation populaire ». Créer une politique nationale d’affichage du drapeau et réimprimer des passeports québécois symboliques, comme l’avait fait il y a quarante ans René Lévesque.

Ce rapport d’une pauvreté intellectuelle sidérante est une autre étape dans la fin de vie du PQ.


Suggérer cet article par courriel
PQ - Changement de paradigme
Le commencement de la fin ?

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 945$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 27/07 Gilles Harvey: 5$
  • 27/07 Le Domaine de L'Étang: 5$
  • 27/07 André Lepage: 5$
  • 27/07 Jean Lussier: 5$
  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités