«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le Cégep de Sherbrooke a erré

Une conférence portant sur le créationnisme sera présentée au Cégep de Sherbrooke jeudi. Nous nous opposons à la tenue de cet événement.

La Tribune (Sherbrooke, Qc)
mardi 10 mars 2009

Archives La Presse - Une conférence portant sur le créationnisme sera présentée au Cégep de Sherbrooke jeudi. Nous nous opposons à la tenue de cet événement. Nous croyons qu’une conférence qui défend le créationnisme compromet la mission fondamentale du Cégep de Sherbrooke, définie d’abord par la transmission d’une approche critique, scientifique et rationnelle des connaissances.

Clarifions tout de suite la question de la liberté d’expression. Il n’est ni antidémocratique ni contraire à la liberté de parole pour le Cégep d’interdire un événement faisant la promotion du créationnisme. Le Cégep est d’abord et avant tout une institution d’enseignement. Le contenu enseigné est sélectionné en fonction de l’état de la connaissance scientifique.

Or, la science rejette sans équivoque le créationnisme. Le Cégep n’est donc en rien tenu d’offrir une tribune à ces idées scientifiquement réfutées, ni à faire un « accommodement » afin de satisfaire un groupe minoritaire d’étudiants créationnistes. Plus encore, le Cégep n’a aucun intérêt à soutenir, en lui prêtant locaux et public, un groupe qui milite activement à discréditer les fondements de la culture scientifique que le Cégep est engagé à transmettre.

En raison de sa mission liée à l’enseignement, il est légitime que la liberté de parole soit plus limitée dans le milieu scolaire que dans la société en général. Nous remarquons que les créationnistes n’ont pas le devoir de recevoir ceux qui défendent l’évolution dans leurs églises et écoles. Nous revendiquons le même droit pour les écoles et les cégeps, qui sont avant tout des lieux de transmission de la connaissance scientifique.

L’évolution n’est pas de l’ordre d’une croyance, mais est une théorie scientifique largement corroborée par des faits. En fait, c’est à l’heure actuelle la seule théorie disponible pour donner une cohérence aux recherches d’une multitude de disciplines scientifiques, à commencer par la biologie. Il n’y a pas de place pour un relativisme des croyances ici. Lorsque que quelqu’un affirme que la terre est plate ou que 2"2=5, nous concluons qu’il est dans l’erreur et qu’il devrait réviser ses croyances. Ce n’est pas « manquer de respect » ou « d’ouverture d’esprit » que de penser de la sorte.

Certes, personne ne peut empêcher les gens d’errer et de croire à des théories aujourd’hui réfutées. Toutefois, la mission du Cégep est de contribuer à une révision des croyances de tous les Québécois sur la base de critères rationnels. C’est cette mission qui doit orienter ses décisions et non le souci, en apparence démocratique, de fournir une tribune aux créationnistes.

Pourquoi ne pas laisser la chance aux étudiants de constater l’ineptie du créationnisme par eux-mêmes ? Malheureusement, le niveau de culture scientifique de plusieurs étudiants est faible alors que le travestissement de la doctrine créationniste en théorie scientifique est systématiquement rodé.

La partie est inégale et ne peut que nuire à la mission d’enseignement scientifique du Cégep. Celle-ci est absolument inconciliable avec le but que poursuit la conférence de Michel Couillard, à savoir établir que « la Bible est le seul fondement pour l’interprétation de tous les aspects de la réalité ».

Pour toutes ces raisons, nous demandons à la direction du Cégep de Sherbrooke d’annuler la conférence sur le créationnisme offerte par Michel Couillard.

***

Steve Mckay et Philippe Langlois

Professeurs de philosophie, Cégep de Sherbrooke, au nom d’une quarantaine d’enseignants du Cégep ainsi que la Nouvelle alliance pour la philosophie au collégial (NAPAC)

Suggérer cet article par courriel
Darwin et les créationnistes

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 910$  22%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 22/08 Pierre Cournoyer: 50$
  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités