«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Un parti propre au Québec

Le Bloc existe pour nous représenter

Tribune libre de Vigile
mercredi 18 décembre 2013
312 visites 1 message

18 décembre 2013

Les intérêts du Québec

Le chef du bloc Québécois (BQ) Daniel Paillé tire sa révérence pour des raisons de santé. Souvenons-nous que suite à la vague orange qui avait amenée la démission de Gilles Duceppe, le nouveau chef élu avait essayé de rafistoler le navire. En effet depuis son élection à la tête du parti en 2011 il a consacré l’essentiel de ses efforts à reconstruire le parti qui a régné en maître sur la province pendant près de deux décennies.

N’en déplaise à ceux qui profitent de l’occasion pour critiquer la présence du BQ à Ottawa je peux répondre que la performance actuelle de l’opposition officielle à Ottawa démontre plutôt le contraire. De ce fait, la désinvolture avec laquelle le premier ministre Stephen Harper s’occupe des dossiers du Québec saute au visage car depuis qu’il a appris qu’il n’a pas besoins du Québec il se fout de nous.

Que dire de son inaction dans les dossiers du chantier maritime Davie, dans la cause du soldat Lacoste, de la sauvegarde du pont de Québec, de la reconstruction du manège militaire ? Ajouter à son action dans la fermeture du centre de tri postal, du jardin zoologique, de l’agora, la de l’usine de Bowater Donnacana.

Je suis encore convaincu que le Bloc Québécois à Ottawa est le bon chien de garde afin d’assurer le respect des intérêts du Québec dans ce monde fédéraliste qui perdure. Lorsque la monarchie et les robots mènent les débats du parlement d’Ottawa il nous est facile de comprendre pourquoi le fossé se creuse avec l’autre solitude au Canada.

La présence du BQ à la Chambre des communes permet d’assurer la concordance et la légitimité entre la vision d’un peuple et celle de ses représentants élus sur la scène fédérale. Depuis le 15 juin 1991 les Lucien Bouchard (1990-1996), Michel Gauthier (1996-1997), Gilles Duceppe (1997-2011) et Daniel Paillé (jusqu’à ce jour) ont défendus avec acharnement les intérêts des citoyens du Québec.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
1 215$  2%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
  • 18/02 Mario Fortin: 5$
  • 18/02 Germain Gauvin: 100$
  • 14/02 André Bouchard: 50$
  • 13/02 JRM Sauvé : 175$
  • 13/02 Robert Lecompte: 5$
  • 13/02 Laurent Chabot: 10$
  • 13/02 Gilles Thouin: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités