«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Les « amis » du Canada

Le Canada arme l’Arabie saoudite

La vente de matériel militaire aux mécènes du Djihad

Trudeau, l’ami des islamistes

Chronique d’Alexandre Cormier-Denis
vendredi 28 octobre 2016
1 522 visites 6 messages

Contrairement à ce que son image de gentil garçon progressiste laisse croire, Justin Trudeau favorise l’exportation de matériel militaire canadien vers le pays le plus actif dans le financement du fondamentalisme islamiste.

Le contrat de vente des véhicules blindés

Signé en 2014 par le gouvernement de Stephen Harper, le contrat de 15 milliards de dollars d’une durée de 15 ans permettra à la Garde Nationale Saoudienne de déployer un nombre encore inconnu de LAV (véhicules légèrement blindés) dans le but officiel d’assurer la protection du royaume.

Évidemment, il n’en est rien. Dès 2012, des blindés saoudiens ont notamment étés utilisés au Bahraïn lors de la répression contre les forces d’opposition au gouvernement en place soutenu par Riyad. On peut également supposer à juste titre que les véhicules canadiens seront utilisés lors des opérations saoudiennes au Yémen voisin contre la rébellion houthiste.

Fidèle à sa promesse de ne pas annuler la vente des blindés décidée par le précédent gouvernement, le gouvernement libéral de Justin Trudeau ne se contente pas de respecter le contrat signé par son prédécesseur. Il va plus loin.

Augmentation du nombre de véhicules

Alors que les conservateurs ne s’étaient engagés qu’à acheminer un nombre restreint de véhicules, Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères, a autoriséune augmentation du nombre de véhicules blindés exportés en Arabie saoudite.

De plus, l’actuel gouvernement a récemment modifié le mandat du Canada quant à l’exportation de matériel militaire. L’ancienne formulation spécifiait que la vente de matériel militaire ne devait pas être « détournée à des fins qui pourraient mettre en danger la sécurité du Canada, de ses alliés ou d’autres pays ou personnes ». Le gouvernement de Justin Trudeau a fait retirer la dernière partie du mandat, excluant la formule « d’autres pays ou personnes », se laissant donc une marge de manœuvre plus grande quant à la future vente de matériel militaire.

L’Arabie saoudite, principal mécène de l’islam radical

Même s’il s’agit d’un secret de polichinelle pour quiconque s’intéresse au fondamentalisme islamiste, la récente déclassification des 28 pages du rapport de la Commission d’enquête sur le 11 septembre 2001, confirme les pires craintes à l’endroit du pouvoir saoudien. Les pages du rapport, encore partiellement caviardées, annonce que l’État saoudien, à travers l’influence directe de la monarchie saoudienne, met en place une stratégie à grande échelle de développement de l’islam radical en Occident.

Par l’entremise de ses innombrables pétrodollars, la famille régnante Al Saoud finance la construction de mosquées radicales, promeut des organismes caritatifs affiliés au fondamentalisme islamique et achète la collaboration de politiciens occidentaux. Notons au passage que les 28 pages avaient étés initialement censurées lors de la sortie du rapport en 2013.

L’ancien vice-président de la commission d’enquête américaine, Bob Graham accuse directement la monarchie saoudienne d’avoir financée Al-Qaïda et d’aider aujourd’hui l’État islamique. Il dénonce la compromission du gouvernement américain face au rôle des Saoudiens dans la propagation de l’islam radical.

Finançant les « rebelles » syriens contre le régime, certes autoritaire et népotique mais néanmoins laïque et stable de Bashar al-Assad, l’Arabie saoudite contribue directement à la guerre mondiale menée par les fondamentalistes installés au Proche-Orient. Ne reculant devant rien, nos « amis » saoudiens aident donc les islamistes du Front al-Nusra (affilié à Al-Qaïda) et de l’État islamique à répandre le chaos en Irak, en Syrie et en Libye. Les derniers attentats de Bruxelles et de Nice, sans parler de ceux de Paris, nous rappellent à quel point la vente de matériel militaire aux mécènes de la terreur islamiste relève de la folie la plus criminelle.

Le multiculturalisme, porte ouverte au fondamentalisme islamiste

Il s’agit donc pour le Québec de sortir de la naïveté face aux liens entre financement saoudien, pressions islamistes et les demandes incessantes d’accommodements raisonnables. Sous couvert de « tolérance » et « d’ouverture à l’autre », le multiculturalisme de l’État canadien imposé de force aux Québécois nous entraîne dans une spirale sans fin de renoncement systématique face aux revendications des fondamentalistes musulmans.

Malheureusement, de nombreux progressistes, fanatiques de la religion multiculturelle, tentent d’étouffer, sous l’accusation de racisme, tout débat portant sur l’avancée de l’islam politique. Adeptes du « progressisme intégral » ces militants « antiracistes » deviennent ainsi les idiots utiles des forces les plus obscurantistes de notre société.

Suite à l’accord conclu avec le gouvernement Harper sur les blindés, l’Arabie saoudite avait directement investi plus de 300 000 $ dans des écoles islamiques privées en Ontario. Gageons qu’avec l’élection du héraut du multiculturalisme qu’est Justin Trudeau, l’influence saoudienne et celle des islamistes n’ira pas en s’amenuisant. Bien au contraire.

Devant le chantage au racisme et la lâcheté de la classe politique, nous devons à la fois garder notre sang froid et rester fermes contre toute tentative d’intimidation de la part des islamistes visant à nous réduire au silence. Il faudra avoir le courage de dénoncer, malgré les insultes des naïfs et de collabos, toutes les compromissions du pouvoir envers la gangrène islamiste financée par les pétrodollars saoudiens.

Commentaires

  • Jean-G. Richer, 3 novembre 2016 09h47

    Excellent résumé sur les Liberals en général. Quel MINABILISME :

    The West’s medieval client, Saudi Arabia – to which the US and Britain sell billions of dollars’ worth of arms – is at present destroying Yemen, a country so poor that in the best of times, half the children are malnourished.

    Look on YouTube and you will see the kind of massive bombs – “our” bombs – that the Saudis use against dirt-poor villages, and against weddings, and funerals.

    The explosions look like small atomic bombs. The bomb aimers in Saudi Arabia work side-by-side with British officers. This fact is not on the evening news.
    Propaganda is most effective when our consent is engineered by those with a fine education – Oxford, Cambridge, Harvard, Columbia — and with careers on the BBC, the Guardian, the New York Times, the Washington Post.

    These organisations are known as the liberal media. They present themselves as enlightened, progressive tribunes of the moral zeitgeist. They are anti-racist, pro-feminist and pro-LGBT.
    And they love war.

    _ Inside The Invisible Government

    JOHN PILGER

    www.unz.com/article/inside-the-invisible-government
    _

  • yves corbeil, 31 octobre 2016 20h24

    Avec Harper on savait à quoi s’en tenir mais avec le nouveau ça reste ambigu.

    Jusqu’au 28 Octobre le Canada n’était pas contre le désarmement nucléaire mais cela a changé le 28.

    http://www.lactualite.com/actualites/le-canada-sest-oppose-a-un-effort-de-desarmement-nucleaire-a-lonu/

  • stefan sauve, 31 octobre 2016 09h01

    Un excellent article sur la troisième voie que s’apprête à prendre Poutine : http://reseauinternational.net/la-troisieme-voie-de-poutine-vue-a-travers-le-nooscope-par-phil-butler/

    Les conseillers à Trudeau et Couillard auraient intérêt à en prendre connaissance ! Il en va du sort de l’humanité...

  • yves corbeil, 30 octobre 2016 10h44

    Ça se passait en 2005 en Syrie, le voyage d’un backpacker.

    http://www.micmag.net/fr/web-tv/2239-retour-avant-guerre-en-syrie

    Et que s’est-il passé pour que la situation dérape à ce point. Ça dépends de quels médias nous vient l’information.

    https://www.youtube.com/watch?v=XXAQNrHx9R0

    On pourrait faire des parallèles partout ou cela s’est produit depuis. Tout ça au nom de la démocratie pour libéré les peuples de leurs oppresseurs.

    Il y a eu des dictateurs comme Saddam Hussein Irak, Mouammar Kadhafi Lybie maintenant Bachar el-Assad en Syrie qui contrôlait ces poudrières la même chose en Afghanistan, Pakistan et d’autres pays Africain.

    Aujourd’hui, ils se rapprochent de la démocratie ?

  • Pierre Bourassa, 29 octobre 2016 07h13

    Excellent texte M. Cormier-Denis.L’information des médias classiques confrontés aux médias alternatifs.La réalité du terrain face à l’anesthésie Presse-Système.L’hideux visage du gouvernement de l’ombre confronté aux faits.Nous sommes rendus trop loin.Impossible de reculer.Le gouvernement Trudeau-Couillard ? On voit qui est leur maître.Pas pour rien que les familles des victimes des attentats du 11 septembre 2001 poursuivent l’Arabie Saoudite pour financement des attentats suite à la déclassification des 28 pages,et çà,malgré le veto du président des E.U. Barack Obama pour les en empêcher.

    Le Québec est un espoir pour la planète.L’abolition rapide de la dépendance au pétrodollar(et tous les crimes qui s’y rattachent),de par ses grandes réserves d’eau potable ainsi que de son électricité, fera de lui le leader mondial en matière d’énergies vertes.
    On s’est fait voler le moteur-roue,la batterie du futur,faut prendre notre destin en main car il est écrit dans le ciel.

    JPEG - 2 Mo
  • yves corbeil, 28 octobre 2016 18h11

    Il y a de ces choses qui sont difficile à comprendre comme celle que vous mentionnez et celle-ci.

    http://www.lemonde.fr/international/article/2016/10/28/nations-unies-la-candidature-de-la-russie-au-conseil-des-droits-de-l-homme-rejetee_5022256_3210.html

    La Russie qui perd sa place pendant que l’Arabie Saoudite la conserve sur le conseils de sécurité des droits de l’homme. Les droits de l’homme, oui c’est ça les droits de l’homme en Arabie Saoudite, ça doit être pour ça qu’ils appellent pas ça les droits de la femme ou des deux.

    Ce serait due à ses actions en Syrie... et les Américains ? et les Saoudiens ? et les coalisés ? ils y défendent les droits de l’homme et ils propagent la paix pour le peuple depuis cinq ans je suppose.

    Qu’est-ce qui nous attends après l’élection présidentiel américaine, la paix dans le monde, un toit, de la bouffe, une job et le paradis à la fin de nos jours pour tous le monde.

    C’est compliqué la géopolitique, je me demande c’est qui qu’y a inventé ça cette gymnastique territoriale pour re-distribuer les biens égales.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Canada - Une image en déclin
Le « plusse meilleur » pays au monde ?


Regardez bien cette photo. Le protocole exigerait que Crystia Freeland, en robe rouge assise entre Stéphane Dion et Justin Trudeau, soit debout quelque part au second rang. Que fait-elle assise au premier rang ? Pourquoi est-elle là ?

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
3 940$  7%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 30/03 Réjean Néron: 100$
  • 29/03 Roger Audet: 20$
  • 29/03 Jocelyn M. Beaulne : 50$
  • 29/03 Marie-Josée Blondin: 50$
  • 28/03 Les amis de Vigile: 210$
  • 28/03 Jean-Claude Archetto : 50$
  • 28/03 Alexis Fréchette : 100$
  • 27/03 Monique Moquin-Normand: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités