«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le sort de Vigile est entre vos mains !

Les procès nous épuisent

La situation financière de Vigile est très préoccupante

Nos adversaires politiques cherchent à nous faire taire

Editorial de Vigile
lundi 7 mars 2016
6 393 visites 19 messages

Rien n’est plus difficile pour les administrateurs de la Société des Amis de Vigile de vous solliciter pour vous demander votre soutien financier. Nous sommes très conscients des efforts que vous avez déjà consentis au cours de ces dernières années, et de la conjoncture économique difficile qui vous oblige à limiter vos dépenses.

Cela dit, même en tenant les cordeaux très serrés et en tenant les dépenses au strict minimum, les deux procès que Vigile a sur le dos pèsent très lourd sur sa situation financière.

Au cours de l’automne dernier, nous avons acquis la certitude que ces procès avaient un caractère politique, comme je vous en ai fait part dans un premier article paru en septembre dernier – et dont je viens de constater à ma grande surprise qu’il avait attiré près de 5 500 lecteurs ! - et que j’ai été en mesure de confirmer dans un second, paru au début décembre, lui aussi très lu (près de 4 000 visites).

Il est donc évident que la voix de Vigile dérange et qu’on cherche à nous faire taire en nous épuisant financièrement. Bien entendu, au lieu de nous abattre, ce constat n’a d’autre effet sur nous que de décupler notre détermination. Mais, aussi farouche soit-elle, Vigile n’est rien sans votre soutien, au-delà des encouragements que vous nous prodiguez régulièrement de vive voix ou par écrit.

Vigile n’est pas notre voix, c’est la vôtre. Et quand nos ennemis et adversaires politiques cherchent à faire taire Vigile, c’est votre voix qu’ils cherchent à étouffer, à éliminer du paysage, pour accomplir leurs sombres desseins sans opposition, en toute tranquillité. De l’aveu même de nos poursuivants dans les interrogatoires avant défense que nous avons pu mener dans le cadre des procès qu’ils ont entrepris contre nous, Vigile est lu par de nombreux leaders d’opinion, des personnalités de premier plan, politique et autre, et même des juges, nous a-t-on affirmé.

Tant mieux si c’est le cas. La voix de Vigile, votre voix, constitue un contre-pouvoir aux effets dissuasifs. La lumière que nous braquons sur les cloportes les dérange. Lorsque nous les ciblons, ils sont obligés sinon de se terrer, du moins de se montrer beaucoup plus discrets et prudents. C’est déjà ça de gagné !

À cet égard, le pouvoir de Vigile n’est pas différent de celui des autres médias. Mais à la différence des autres médias, Vigile ne sert aucun autre intérêt que les vôtres, ceux du Québec, et ceux de la cause de l’indépendance du Québec, conformément à sa mission. En cela, la perspective de Vigile est unique. Vous le savez d’ailleurs si bien que c’est la raison pour laquelle vous êtes tous les jours plusieurs milliers à venir vous abreuver d’informations à cette source.

Pour les artisans de Vigile que nous sommes, votre fidélité est rassurante. Elle signifie que nous sommes sur la bonne voie. Mais elle ne suffit pas à garantir et assurer la pérennité de Vigile, ni surtout à faire en sorte que nous vous offrions l’information sous la meilleure forme possible, en exploitant tous les ressorts de la technologie, ce que les procès en cours nous empêchent de faire.

C’est pourquoi aujourd’hui, une fois de plus, nous devons faire appel à votre générosité. Nos besoins sont importants. Les prochains mois vont être consacrés à la préparation de l’audition de l’affaire Chiara qui débutera en Cour supérieure de Montréal le 7 juin prochain. Même si nos perspectives d’avoir gain de cause sont excellentes, entre les frais de justice, la préparation de l’audition et le procès lui-même, nous allons devoir avancer près de 35 000 $ si aucun règlement ne survient entretemps. Nous comptons bien récupérer cette somme de même que toutes celles que nous avons avancées grâce à votre générosité depuis le début de cette affaire en 2011.

Mais en attendant, le sort de Vigile est entre vos mains !

Commentaires

  • Jean Brilland, 26 mars 2016 20h31

    Mme. Drouin,

    Dites-moi, c’est quoi le "boutte" qui vous échappe ?

    J’ai laissé à PKP près de 12 mois pour montrer ce dont il était capable. Il avait une note de 6 sur 10 juste avant sa sortie contre Marine Le Pen. Aujourd’hui, il est tombé à 4 sur 10. Je souhaite qu’il double sa note d’ici les prochains mois !

    Quant au PQ (que vous défendez aveuglement), il a gardé une note de 4 sur 10 depuis que Bouchard est là. J’ai été impressionné par le manque de courage et de vision de ce parti politique et ce, jusqu’à ce jour.

    Est-ce que cela fait de moi un anti PQ ? NON !

    Je ne demande pas mieux que ce parti retrouve vie mais il erre...il se cherche...et manifestement, il ne se trouve pas. Il y a de l’eau dans l’essence.

    Vigile a le grand mérite de laisser s’exprimer tous les indépendantistes qui ont des opinions différentes des vôtres, et c’est tant mieux ! Autrement, je n’aurais pas beaucoup d’espoir pour la libération du Québec.

    Il est minuit moins une madame Drouin. L’heure n’est plus à l’apitoiement mais bien à l’action vigoureuse, inspirée et inspirante...

    Si le PQ se relève, j’en serais très très heureux. S’il meurt, ces dirigeants l’auront cherché.

    On peut difficilement faire pire que le PQ dans un contexte où les couillardises nous tombent dessus chaque semaine.

    SVP, surprenez moi, sinon, je vous prie de ne pas me répondre, je soupçonne fortement que vous me donnerez la même réponse que lorsque Marois était en poste.

  • Jacques Lamothe, 25 mars 2016 15h36

    Vigile appuie l’indépendance et la liberté du Québec, contrairement à tous les petits médias « fédérastes » qui propagent la servilité, la soumission et la résignation du peuple Québécois à l’intérieur du cadre « canadian ». Voilà pourquoi nous devons supporter encore et encore Vigile : la voix du Québec libre !

  • D. Drouin, 24 mars 2016 21h30

    Monsieur Pomerleau

    Désolée mais quand on lit Vigile, il est extrêmement rare que l’on y trouve des propos positifs sur le PQ et PKP. Croyez-moi je ne suis pas la seule à le remarquer et à le déplorer. J’en connais qui ont décidé de vous boycotter. La plupart des écrits ne sont que dénigrement parfois haineux et je comprends que vous ne pouvez pas censurer, mais il est profondément regrettable de constater que la plupart des articles et commentaires proviennent d’anti-péquistes anti-PKP qui se servent de votre tribune pour y déverser leur fiel. Des ON et des QS ? Il y a une grande différence entre soulever des lacunes dans un but louable et le "bashing" en règle. Tout cela est contradictoire avec votre position que je sais indépendantiste. N’est-ce-pas ironique que votre média qui devrait servir à appuyer le PQ et son chef fasse, la plupart du temps, exactement le contraire ?

    M’enfin, je vous laisse mener votre barque comme vous l’entendez. N’empêche que Vigile n’aide pas à la cause comme il le devrait, même si involontairement. Mon intention n’est pas de vous critiquer ou de vous blâmer. Je soulève simplement un problème qui est réel.

  • Jean Claude Pomerleau, 24 mars 2016 13h59

    @ D. Drouin,

    Il y a erreur sur le personne.

    Vigile appuie le seule parti souverainiste qui peut sortir le PLQ du pouvoir et qui peut gouverner un État avec l’objectif de réaliser la souveraineté.

    Vigile a appuyé clairement Pierre Karl Péladeau à la chefferie du parti. Pour la simple raison qu’il a le centre de gravité pour porter notre projet. Ce que certains de la gauche nous ont reproché.

    Cela dit, Vigile n’a pas l’intention de censurer le débat sur les lacunes du PQ et de Pierre Karl Péladeau, si le but de l’exercice est de les rendre meilleurs et plus aptes au défi qui se pose.

    JCPomerleau

  • D. Drouin, 24 mars 2016 10h44

    Guy Miclette

    Non monsieur ! Ce n’est pas dans l’intérêt de PKP de financer Vigile. Un site de dénigrement perpétuel du PQ et de son chef.

  • Yves Corbeil, 16 mars 2016 10h37

    Un but commun, le pays.

    Beaucoup d’organismes travaillent en silo pour le pays et tous ont le même problème de finance. Le combat est difficile et coûteux pour chacun.

    Ne serait-il pas possible de tous travaillé à la même enseigne, de cette façon les forces réunis avec les finances centralisés sous un organisme avec des branches multiples ne serait-il pas plus efficace que ce que nous voyons présentement.

    Vigile, Radio InfoCité, le future institut de recherche sur l’indépendance ect.

    On a pas à se cacher ou s’isoler, on veux tous la même chose, c’est légitime et on va le faire de façon honnête avec les mêmes moyens que ceux qui défendent le fédéraliste.

    C’est possible ou ça fait pas de sens. Car contribué partout ça c’est difficile pour certain et ça semble contre productif pour la cause.

  • guy miclette, 15 mars 2016 21h27

    Demandez à PKP. C’est dans son intérêt..!

    Un p’tit 10 000$ çà serait pas de refus

    Bonne chance !

  • stef sauve, 14 mars 2016 11h36

    Le sort de Vigile est entre « NOS » mains. Entre les mains des responsables de la conception et de la gestion de Vigile, mais aussi, celles des lecteurs/partenaires.

    Encore, une fois, j’insiste.

    Pour que Vigile puisse prendre des forces, ses administrateurs doivent mieux identifier les besoins de l’organisation (nombre d’heures/$ requis dans un domaine spécifique et type d’extrants attendus) et les communiquer via Vigile.net.

    Une section spécifique de Vigile pourrait décrire clairement les besoins de l’organisation (exemple : 75 heures de modération — extrant : modération des commentaires pour 60 jours ; 100 heures pour l’amélioration du site — extrant : 3 nouvelles sections permettant la collaboration en ligne, etc. ; 300 heures pour la recherche de financement — extrant : 120 000 $, recherche, etc.)

    Dans le contexte où Vigile est mitraillé de toutes parts par les fedéralistes, ses administrateurs n’ont plus le choix ils doivent sortir du statu quo, innover et mieux mettre à contribution ses lecteurs/partenaires. L’absence d’actions rigoureuses, innovantes et partenariales rendra le contexte encore plus difficile, en particulier dans le contexte d’une crise économique majeure qui s’approche.

    Les administrateurs (et d’autres volontaires) doivent cartographier les besoins de Vigile et les communiquer aux milliers de lecteurs et potentiels partenaires.

    Les poursuites judiciaires ne peuvent/doivent plus retenir ce type d’élan. La situation financière très précaire de Vigile justifie un tel coup de barre.

    PS : Je suis TRÈS conscient, pour avoir rencontré monsieur Le Hir et Pomerleau, et avoir échangé par téléphone avec monsieur Paquin, que Vigile a le couteau sur la gorge à cause de ces poursuites judiciaires. Les bénévoles actuels sont débordés, c’est le moindre que l’on puisse dire.

    Mais, je pose la question ici, ne fait-on pas le jeu de nos opposants en restant figé dans notre coin en argumentant que ces poursuites nous menottent dans nos actions ?

    Le souper spaghetti est une bonne idée (proposée par Mme Dépatie). J’aurais aimé pouvoir y contribuer sur place, mais je vis à l’extérieur du Québec pour quelques années encore. Je suis cependant volontaire pour tout travail via le Net ou téléphone.

    PPS : Merci encore à toute l’équipe de Vigile, et malgré ces dernières critiques, sachez que pour l’essentiel, votre contribution à l’indépendance du Québec est inestimable et nécessaire. Raison de plus, pour pousser l’organisation de Vigile en faisant mieux appel aux forces vives indépendantistes.

    Comme l’écrivait monsieur Michaud dans sa dédicace/autographe de son livre “Parole d’un homme libre” http://www.edvlb.com/paroles-homme-libre/yves-michaud/livre/9782890057739

    “Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.”
    Guillaume Ier d’Orange-Nassa

  • Marie-France Dépatie, 12 mars 2016 21h42

    Bonsoir M.Le Hir,
    Pkoi ne pas organiser une soirée rencontre style souper spaghetti ou ts les bénéfices seraient remis à vigile...personnellement je serais ravie de pouvoir rencontrer et échanger avec mes 2 animateurs préférés. messieurs R.LeHir et J.C.Pomerleau

  • Serge Jean, 12 mars 2016 20h27

    Avec l’argent, on peut tout faire ; même la détruire...

  • Pierre Bourassa, 11 mars 2016 14h10

    @ Normand Paiement

    Votre proposition aura eu le mérite d’être lancée et personnellement, je la seconde.

    - Pour l’aide financière qu’elle apporterait à Vigile en cette période difficile,pour frais judiciaires à rencontrer,et aussi pour le courant d’engagement identitaire qui risquerait de faire boule de neige,même au printemps...

  • Normand Paiement, 11 mars 2016 11h03

    @ Frédéric Charest et @ Pierre Bourassa

    J’ignore si la vente d’objets publicitaires permettrait à Vigile de renflouer ses coffres, de même que, n’étant pas dans le secret des dieux, j’ignore si la chose est souhaitable et réalisable, ou s’il existe une réelle volonté, au sein de la Société des Amis de Vigile, de mettre en place un tel système de distribution.

    Je reste néanmoins persuadé que de nombreux vigiliens (dont moi) seraient intéressés à se procurer (et à offrir !) de tels objets. Du coup, cela pourrait avoir pour effet d’augmenter le lectorat de Vigile et d’apporter ainsi de l’eau fraîche à son moulin.

    Affaire à suivre ?...

  • Johanne Rivard, 10 mars 2016 21h59

    Messieurs je n’ai pas une tasse identifiée aux noms de nos animateurs favoris,mais cling avec un verre d’eau pure !bonne chance à tous en démocratie !longue vie à Vigile !

  • Pierre Bourassa, 10 mars 2016 07h44

    Normand Paiement :’’Pardonnez-moi si j’ai l’air de jouer la mouche du coche en écrivant ce qui suit, mais avez-vous songé à faire du merchandising ? En d’autres mots, pourquoi Vigile ne vendrait-il pas des produits (casquettes, tee-shirts, tasses, « passeports » québécois, etc.) susceptibles de l’aider à améliorer sa situation financière tout en se faisant davantage connaître du grand public ?’’

    En effet,cela pourrait être intéressant,contagieux et rassembleur.
    Moi aussi j’ai déjà ma tasse avec la photo de mes deux animateurs préférés de Point de Bascule,et j’avoue que depuis,je prends mon café plus corsé.
    Et hier soir, l’émission était particulièrement délicieuse.

  • Jean Lussier, 9 mars 2016 21h42

    Étant le premier webmestre fondateur de RadioInfoCité pendant presque 2 ans, je me dois de vous dire que votre émission avec M. Pomerleau est la plus écoutée sur cette radio. J’ai pris l’engagement de vous envoyer 5 dollars chaque mois et si on était mille personnes à faire de même, la lutte serait équitable. Nos adversaires sont riches et puissants et ils y mettent les ressources (souvent les nôtres ... )Appel à tous, un petit 5 chaque mois pour la lutte à la désinformation généralisée de nos grands (sic) médias

  • Frédéric Charest, 9 mars 2016 14h47

    @ Normand Paiement, 8 mars 12h40

    .J’ai déjà ma tasse des animateurs de la très revigorante,instructive et rassembleuse
    émission Point de Bascule avec Jean-Claude Pommerlaud et Richard LeHir !

    Ce soir je la baptise en écoutant point de bascule à 19:30 à http://radioinfocite.com/

    Merci au gens inspirés et inspirant ! J’en cherche une avec Benoît Perron pour écouter les archives de Zone de résistance et les nombreuses entrevues vidéo.

    Mr. LeHir,les "produits dérivés" sont une excellente idée joignant l’utile à l’agréable !

    Ça peut vite devenir contagieux !

  • Normand Paiement, 8 mars 2016 12h40

    Monsieur Le Hir,

    Pardonnez-moi si j’ai l’air de jouer la mouche du coche en écrivant ce qui suit, mais avez-vous songé à faire du merchandising ? En d’autres mots, pourquoi Vigile ne vendrait-il pas des produits (casquettes, tee-shirts, tasses, « passeports » québécois, etc.) susceptibles de l’aider à améliorer sa situation financière tout en se faisant davantage connaître du grand public ?

    Je suis persuadé que de nombreux lecteurs de Vigile ne demanderaient pas mieux que de vous soutenir ainsi financièrement tout en ayant la joie de se procurer des objets grâce auxquels ils pourraient afficher fièrement leurs convictions indépendantistes ! (Imaginez l’effet que pourrait produire une tasse à café, sur laquelle figurerait le logo de Vigile côtoyant le drapeau du Québec, trônant sur le bureau d’un fonctionnaire, par exemple...) Qu’en pensez-vous ?

    Cordialement,

    Normand Paiement

  • Richard Le Hir, 7 mars 2016 18h51

    Réponse @ Claude Lachance

    Envoyez votre chèque à :

    La Société des Amis de Vigile
    CP 48017
    Succ. Bernard
    Montréal, Québec
    H2V 4S8

  • claude lachance, 7 mars 2016 16h10

    n’ayant pas de cartes de crédit, si je veux faire un don par chèque, ou puis-je l’envoyer

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Vigile

L’indépendance qui s’affiche

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
3 040$  5%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/03 Michel Arteau: 10$
  • 18/03 Linda Rivard: 20$
  • 18/03 Jean-Louis Perez : 50$
  • 18/03 Thierry Leroux-Demers: 100$
  • 18/03 Denis Laplante: 20$
  • 18/03 Chrystian Lauzon: 30$
  • 18/03 Anonyme: 5$
  • 18/03 Guillaume Paquet : 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités