«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Négation du peuple historique du Québec

La publicité comme outil de propagande du multiculturalisme

Tribune libre de Vigile
samedi 26 avril 2014
1 562 visites 6 messages

Si vous portez un tant soi peu attention aux commerciaux présentés à la télé sur nos chaînes québécoises, vous y verrez des éléments de propagande multiculturaliste sournoise en action.

Le mal de la chose, c’est que cette publicité martelée vient nier la composition historique des Québécois, qui est essentiellement d’origine européenne et occidentale. Toutes les villes québécoises sont ainsi constituées, sauf la moitié d’une seule ville, la métropole, qui se cosmopolitise de mal en pis à un rythme effarant. C’est donc dénaturer le visage d’une nation entière en cherchant à imposer celui de cette moitié de ville qui se croit et se veut au Canada plus qu’au Québec.

Je maintiens que nos médias doivent représenter la majorité d’ici qui est notre bon peuple canadien-français, que ce soit au bulletin de nouvelles, dans les téléromans, dans les émissions, dans les pubs. Autrement, c’est chercher à accélérer le processus d’assimilation des nôtres à noyer dans un océan cosmopolite informe dans le but de nous achever par le démantèlement progressif de notre identité collective historique.

Cette imposition du multiculturalisme est visible partout dans les commerciaux traduits en provenance du Canada, des États-unis, et même du Québec. J’en ai vus dernièrement où on ne voit qu’un couple de couleur vantant un produit ; un autre qui montre un couple mixte pour faire bcbg ; une pub où on met en scène des gens de diverses ethnies réunis dans le salon d’un Blanc, comme si la chose était monnaie courante.

Toutes ces manœuvres sont des tentatives de nous imposer de force une vision multiethnique qui ne correspond pas à notre réalité quotidienne. Si cela était occasionnel, passe encore. Mais ce qui me semble condamnable, c’est qu’on le fait de façon systématique et avec insistance, tout le temps et partout. Du martelage constant et sans répit, quoi.

Ajout de dernière minute : vous croyez que j’exagère ? Pas plus tard qu’hier soir, 23 avril, minuit 40, une enfilade de 3 pubs consécutives à Télé-Québec me jette en bas de ma chaise : 1- pub de lait Natrel sans lactose avec une femme blanche, une mari noir et un enfant noir 2- pub de dentifrice Crest entièrement avec une femme noire 3- Ikéa, une femme noire et un enfant noir. Donc, dans l’espace de trois minutes, 5 personnages sur 6 sont multiethniques, c’est-à-dire 83% des gens montrés ! Si ce n’est pas là de la substitution pure et simple de l’image d’un peuple par une autre, l’effacement du peuple fondateur et majoritaire devant l’étranger déferlant, qu’est-ce alors ?

Je soupçonne derrière tout ça l’application stricte du code canadien des normes de la publicité, fomenté par les fédéralistes et qui applique à la lettre les préceptes de l’exécrable idéologie multiculturaliste ne visant rien de moins que la dissolution de l’identité québécoise pour en finir avec la nation canadienne-française, et parachever ainsi les ignominies de la Conquête de l759. À leurs yeux, nous ne sommes qu’une minorité sans importance qui doit être diminuée, amoindrie au même rang que les autres. Quelle vue de l’esprit injustifiable !

Jadis, leur plan machiavélique consista à nous noyer dans le nombre d’Anglais affluant en masse (ils étaient en passe de réussir leur coup lorsqu’on se rappelle qu’en 1900, la proportion d’anglophones dans la ville de Québec était supérieure aux francophones). De nos jours, ils se disent qu’ils pourront tout aussi bien atteindre le même objectif par le moyen du multiethnisme tiers-mondiste massif sans critères de compatibilité.

Mais revenons à nos moutons et nos pubs. D’aucuns reprocheront à ces pubs porteuses d’idéologie tendancieuse de ne respecter en rien ce que nous représentons en tant que nation unique et combien différente de celles du Canada et des États-Unis sur le plan de la composition séculaire et historique. On veut que notre culture devienne autre et d’ailleurs.

Présentons maintenant une analogie éclairante. Tout le monde a fait la curieuse expérience de dépannage d’ordi et d’être répondu par d’affables Hindous aux Indes qui ont décroché le contrat. Tout le monde a contacté l’assistance-annuaire de Bell et parlé à d’affables Tunisiens arabes qui ont décroché le contrat. Dépaysement total garanti. Supposez maintenant que du jour au lendemain, 100% de tous les commerciaux se mettent à utiliser 100% de figurants coréens, uruguayens ou turcs, sous prétexte que cela coûte moins cher à produire, on serait en droit de s’étonner du résultat, de se dire que cela ne nous ressemble pas du tout, que cela cloche un peu, beaucoup, terriblement... C’est pourtant à peu de choses près ce qu’on nous montre désormais en fait de pub tous les jours.

Le grand ethnologue français Claude Lévi-Strauss s’inquiétait à juste titre des effets pervers de la mondialisation érigée en système, celle qui provoque l’uniformisation universelle, qui gomme les différences et les particularités locales, entraînant dans sa foulée destructrice la richesse que représentent les identités culturelles homogènes et caractérisées.

Cette pratique condamnable de la pub non représentative de notre nation porte atteinte aux éléments fondamentaux de notre identité culturelle, laquelle n’a pas à être altérée par une vision diluante imposée d’ailleurs. À long-terme, ces visées niveleuses entraîneront purement et simplement l’assimilation de notre peuple qu’on chercher à délayer parmi la masse grandissante d’arrivants peu compatibles sur le plan de la mentalité et des mœurs, lesquels sont de plus en plus nombreux à refuser d’accomplir le devoir d’intégration le plus élémentaire.

Le message subliminal sous-entendu par les fédéralistes multiculturalistes restera toujours le même : "Un Québec multiethnique sera supérieur à un Québec dans la continuité de ses origines européennes et occidentales. Délayez peu à peu votre identité nationale, amenuisez-vous jusqu’à néant, et disparaissez donc enfin !" C’est là la triste vision d’un Québec désincarné qu’ils cherchent à nous imposer de force.

Mais ne soyons pas dupes de ces manigances ourdies par ceux qui ne veulent pas d’un Québec à l’identité culturelle distincte et affirmée. Restons nous-mêmes envers et contre tout, seul facteur garant de notre survie en tant que nation.

Vidéo de la pub Natrel : https://www.youtube.com/watch?v=ywSdzCuMdvg

Le code canadien des normes de la publicité : http://www.adstandards.com/fr/Standards/canCodeOfAdStandards.aspx#unacceptable

Claude Lévi-Strauss et la culture distincte :
http://www.vigile.net/Claude-Levi-Strauss-et-la-culture

Commentaires

  • lison, 1er mai 2014 15h06

    Des fois j’écris des commentaires et je relate des faits que j’ai déjà lu, mais je n’ai pas toujours les articles sous la main pour consultations.

    Le Brésil est un pays conçu de façon très diversifié. Le Brésil est une colonie du Portugal et beaucoup d’européens comme Polonais, Allemands, Italiens immigrèrent, il y a plusieurs siècles.
    Plus tard, durant la deuxième guerre mondiale, des Japonais qui ont fuit le Japon a cause de cette guerre, sont allés au Brésil, ils sont la plus grande communauté Japonaise au monde, en dehors du Japon et vivent surtout a Sao Paolo, aujourd’hui le Japon ne veut pas de rapatriement, a cause qu’ils disent : "Qu’ils ont perdu trop la culture Japonaise".
    Il y a aussi une grande quantité d’Africains provenant de pays esclavagistes pour la cannes a sucre et aujourd’hui la communauté Africaine avec un taux élevé de procréation, semble prendre le dessus sur les autres communautés, comme cela se passe aux USA.

    Un citoyen Français qui a immigré au Brésil a cause de la température clémente et aujourd’hui cherche a quitter.

    Il tient un blog sur la vie au Brésil.

    Parmi les 15 villes classifiées les plus violentes au monde sont Brésiliennes.

    http://brasil.roget.biz/15-des-villes-les-plus-violentes-du-monde-sont-bresiliennes

  • lison, 28 avril 2014 15h30

    Avec le nouveau Ministère de l’Immigration de libéraux son nouveau nom et Mme Kathleen Weil, ;
    Encore plus de MULTICULTURALISME dans notre société ?
    Car le nouveau nom est ;
    Ministère de l’immigration, de la Diversité et de l’Inclusion.

    http://quebec.huffingtonpost.ca/victor-teboul/ministere-immigration-du-quebec-recul-pour-integration_b_5208773.html

  • lison, 27 avril 2014 23h16

    Nos riches commencent a se préparer afin de pouvoir réussir a vivre dans leurs sociétés diversifiées.
    J’ai vu exactement cela au Brésil, société par excellence très diversifiée, si on veut voir notre futur, nous n’avons qu’a aller faire un tour au Brésil, vous avez devant vos yeux notre futur dans quelques années.
    Brésil ; 40,000 morts par armes a feux par an, il y a des murs de pierre de 6 pieds et plus, qui entourent les propriétés, souvent surplombés de fils électrifiés, dont les fenêtres et les portes sont agrémentées de grillades de métaux, afin d’éviter les invasions de domiciles, etc..
    Ou bien ils construisent en hauteur, des tours appartements et mettent des gardiens a la porte d’entrée.
    Il y une enclave de riches, a Sao Paolo pour pouvoir vivre en sécurité, dont il y a deux murs en parallèles et 15 pieds d’espacement entre les deux, en plus des gardiens a la portes d’entrée des voitures, jours et nuits, en plus de faire la tournée entre les deux murs.
    Si tu stationne ta voiture dans la rue lorsque tu va voir un parc, faire un pique-nique ou faire ton magasinage, il y a des gens qui réclament de l’argent en disant qu’ils vont protéger ta voiture des voyous qui commettent des méfaits, mais c’est la majorité eux qui font ces méfaits pour te punir de ne pas avoir donner d’argent et pour te donner une leçon pour la prochaine fois, etc..

    Lorsque les Brésiliens voient a leurs télés, que leurs policiers ont abattu des voyous, il sont content et se réjouissent et disent :
    "Quelques uns de moins".

    http://www.journaldemontreal.com/2014/04/26/premiere-communaute-fermee

  • lison, 27 avril 2014 22h35

    Vous avez fait un bon article sur ces publicités, qui me désole, car lorsque je constate que nous sommes encore 80% de population Européenne et que l’on utilise a grande pompe comme si nous étions minoritaires a peine 20%.
    Toutes ces aberrations font que cela me révolte, ma patience diminue graduellement et je deviens de moins en moins tolérante et je refuse d’acheter leurs camelotes.
    Pouvez vous imaginer que des publicités de ce genre passe en Afrique, en Haïti, dans les pays du Proche et du Moyen-Orient, en Chine, etc.. NON ce serait un tollé de protestations.
    Vous écrivez : Grand ethnologue Français Claude Lévi-Strauss, s’inquiétait des effets pervers de la mondialisation érigée en système universel qui gomme les différences et les particularité locales, entrainant dans sa foulée destructrice des identités culturelles.
    NON, il y a seulement l’occident qui est visé, non pas les autres entités culturelles que je vous ai énumérées, plus haut. L’Afrique peut demeurer africaine, Haïti peut demeurer haïtienne, etc..
    Le pire dans tous ca, c’est que ce sont nos propres concitoyens soit Québécois ou Canadiens qui prennent ces décisions de mettre des ethnies dans ces publicités qui nous sont présentés, car la majorité d’âge se situe dans la cinquantaine et sont encore actifs et non des retraités.
    Selon M. Ricardo Duchesne, sociologue universitaire au New-Brunswick, multiculturel et multiculturalisme sont très différents.
    Multiculturel veut dire différentes cultures, tandis que multiculturalisme est une idéologie utopiste bien pensante, qui veut absolument que leurs rêves utopiques se réalisent.

    http://www.quebecoisdesouche.info/index.php?entrevue-avec-ricardo-duchesne

  • Michel Bélisle alias Didier, 27 avril 2014 11h25

    Les élites du Système ont peur du nationalisme. C’est pourquoi ils cherchent à bâtir des sociétés multiculturelles dans lesquelles l’identité nationale sera diluée.

    Ces élites veulent une société basée sur l’individu seulement. Cet individu ne doit plus avoir d’appartenance à une ethnie ou à une nation.

    Il est plus facile pour l’élite-Système oligarchique de contrôler une société d’individus ne se sentant pas de lien avec les autres individus autour d’eux, ni au point de vue nation, ni au point de vue ethnie.

    Cette société d’individus n’aura en commun que la langue anglaise et la culture américaine qui est une culture universelle issue du Système.

    Pour le reste, la société reposera sur l’individualisme, le chacun pour soi et le "au plus fort la poche".

    Ce n’est pas, selon moi, une société idéale. Cependant, les élites semblent être capables d’établir cette société en jouant sur la vanité et l’orgueil personnel de chacun.

    Les sociétés disparues de l’époque de Noé et de l’Atlantide étaient, semble-t-il, des sociétés comme celles que les élites-Système désirent établir.

    Et on sait que des cataclysmes naturels ont emporté ces sociétés. C’est probablement ce qui va arriver à notre présente civilisation et peut-être plus vite que la plupart se l’imagine tellement l’individualisme et le chacun pour soi ont gagné du terrain depuis quelques années.

    Le résultat des dernières élections provinciales découle directement de cette transformation de la société québécoise en une société de l’individualisme, du chacun pour soi et du "au plus fort la poche".

  • Ouhgo, 27 avril 2014 10h49

    Voyez, vous êtes le seul à s’en plaindre !

    Noyé sous le tabou du nationalisme québécois, le Québécois a compris que la modernité, c’est pas la ceinture fléchée. Maintenant, on ose à peine parler de sirop d’érable, que les jeunes mondialisés utilisent à l’équivalent de enfance sur la ferme, marcher à l’école, cahiers de la bonne chanson de l’abbé Gadbois, patte de cochon, et même, parler français en public ! Par ailleurs, dans la bonne société, on peut encore sacrer élégamment...

    Couillard a bien rabroué les pro-charte, qui encouragent les divisions en prétextant une peur de disparaître : Je haïs ces gens qui font passer mon peuple pour faible ; notre culture est forte et peut affronter sans crainte un 3%d’islamistes... d’Arabie saoudite... où la médecine participe au châtiement en sectionnant la moëlle (neuro-chirurgiens !)

    Les Québécois ont élu Couillard majoritaire. Nous pouvons toujours nous agiter ici, pour un temps... en un français moyenâgeux...

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités