«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Etre de chicane et être hargneux !

La moutonnerie indégène

Pour gagner le combat, il faut se débattre comme tout le monde

Tribune libre de Vigile
lundi 16 janvier
412 visites

Tous les députés de l’Assemblée nationale et du Parlement canadien, tous confondus, n’ont pas de leçon à donner à tous militants politiques concernant l’esprit querelleur, chicanier et parfois hargneux qui les animent tous sous peine de disparaître par mollesse. Ils sont même obligés par l’esprit de partis à chicaner et quereller les opposants. La vie politique est un combat et un débat dont les mots peuvent tuer avec le sourire ou l’humour. Toute la panoplie des argumentaires est utilisée pour survivre.

D’autant plus, que des erreurs les plus graves y ont été aussi perpétuées. L’immense erreur et injustice encore chaude sans précédent dont plusieurs députés refusent encore de s’amender dans la condamnation du citoyen Michaud, démontre un esprit d’indigène d’autodestruction tout autant que le coup d’État du chef de la Cour suprême du Canada Boris Laskin pour favoriser l’adoption de la loi constitutionnelle de Trudeau et le refus de collaboration du parlement canadien depuis la divulgation d’information compromettante en 2013 est une démonstration d’opacité et d’une intention d‘assimilé du colonisateur, digne du tiers monde.

Dans notre société de droit, la nature contradictoire est un fondement millénaire qui fonde notre démocratie. La thèse et l’antithèse pour la synthèse de même le principe de l’audit alteram partem viennent donner un sens d’équité dans les débats.

À vouloir nier ce droit à certains militants en les ostracisant même en utilisant le ridicule et l’humour est une tactique de combat. Ce n’est pas parce que plusieurs militants croient urgent de prendre le pouvoir sur la menace de disparaître qu’ils écourtent les débats ou ostracisent les prétendus chialeux et supposés querelleurs.

Que Lisée utilise prestige et leadership pour dissuader les opposants à ses idées n’est que bonne guerre mais guerre tout de même.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 540$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/09 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités