«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Lettre à Maria Mourani, députée

La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire

Tribune libre de Vigile
mercredi 18 septembre 2013
2 149 visites 17 messages

Madame Mourani,

Je suis une de vos électrices et j’ai voté pour vous depuis les tout débuts. Je viens d’apprendre que vous avez non seulement signé, mais que vous avez fait la promotion du groupe des indépendantistes en faveur d’une laïcité qui s’autoproclame inclusive. Inclusive parce qu’elle serait ouverte au port de signes religieux en général et en particulier au foulard islamique. J’avais une grande admiration pour votre combat contre la traite et la prostitution des femmes. Parce qu’ainsi vous combattez une conception du droit individuel de certaines femmes de se prostituer, ce qui se traduit par une grave menace aux droits collectifs des femmes de ne pas être considérées comme des marchandises.

Le voile et la prostitution : même combat

C’est pourquoi, je ne peux comprendre qu’une femme articulée comme vous ne peut saisir qu’il s’agit du même débat pour ce qui est du voile. Il semble que, sur ce dossier, vous optiez pour une exigence religieuse sexiste et le droit individuel de le porter et de diffuser un message d’infériorité des femmes, à savoir que les femmes sont responsables de cacher leurs cheveux pour ne pas provoquer le désir de l’homme. Vous adoptez cette fois-ci la position en faveur des droits individuels et contre les droits collectifs des femmes.

Je vous rappelle qu’autrefois, les femmes ont lutté pour que les victimes de viol ne soient pas déclarées coupables, responsables du viol : c’est la femme qui n’était pas au bon endroit, ni à la bonne heure, ni habillée correctement, ou qui n’était plus vierge, etc. C’est exactement le même message qui est envoyé avec le voile. Les hommes ne sont pas responsables de leurs désirs ; ce sont uniquement les femmes qui doivent voir à ne pas les provoquer en ne cachant pas leurs cheveux. Votre décision de vous joindre à ce groupe participe au recul qu’on est en train d’imposer à l’histoire de l’émancipation des femmes.

Le Coran ne prescrit à aucun endroit aux femmes de se couvrir la tête. C’est une pure mythologie patriarcale que d’affirmer que Dieu leur a dit de se couvrir la tête. Pourquoi leur commanderait-il la « modestie » autour de l’arrivée des menstruations et surtout pourquoi ce commandement serait-il devenu plus impérieux après la révolution de l’Ayatollah Khomeiny en Iran ?

Bizarre qu’Allah se soit mis à parler plus intensivement du voile après les années 1980 et très peu avant ?

Ce serait surprenant qu’Allah commence à leur dire de se cacher les cheveux autour des menstruations et pas avant. Quoique tout récemment avec la progression de la mouvance extrémiste de l’islam politique, on commence à voir dans les milieux intégristes de toutes petites filles être obligées de porter le foulard islamique. Et cela sans mentionner que l’obligation supposément religieuse du foulard islamique a été suivie par une surenchère d’exigences imposées aux femmes et aux petites-filles.

Croyez-vous sincèrement que ces exigences seront amoindries si on les intègre et les normalise dans le fonctionnement de l’État ? N’avez-vous aucun doute sur l’impact de votre choix et sur votre contribution à l’extension de l’islam politique, celui qui fait tant de tort au Liban, votre pays d’origine ?

En laissant les professeures ainsi que les éducatrices voilées, vous contribuerez à justifier le père intégriste qui force sa fille à se voiler contre son désir. Vous participerez à la réponse que le père, l’oncle, le frère ou l’imam apportera à la jeune fille : « Tu vois bien que ce que je te demande est normal, même ton professeure est voilée. » De toute façon, la petite fille qui aura vu ses éducatrices voilées depuis son bas âge finira par trouver ce signe sexiste très banal. Toute personne en position privilégiée, comme vous Mme Mourani, et qui prend part au débat en favorisant les symboles religieux dans les services publics, et tout particulièrement pour le personnel qui s’occupe de jeunes enfants influençables et vulnérables, a une responsabilité dans ce qui se passera dans la société.

En fin de compte, ce sont les individus les plus vulnérables qui s’en trouveront victimes, comme nous l’a montré l’affaire Shafia. Toute prise de position qui fait en sorte qu’il y ait davantage de professeures et d’éducatrices voilées contribue à la souffrance de ces victimes, présentes et futures. En effet, les données montrent que beaucoup de signalements à la Protection de la jeunesse sont faits par les éducatrices et les professeures. Croyez-vous sincèrement que la petite fille qui vit ces pressions communautaires et familiales va aller se confier à une personne qui incarne toutes les contraintes qu’elle essaie de fuir ?

Abandonnerez-vous ces petites filles à elles-mêmes ? Les laisserez-vous toutes seules pour résister de manière isolée et tenter de se libérer par elles-mêmes des diktats de leur famille ou de leur communauté et cela, sans pouvoir compter sur l’aide de leur professeure ou de leur éducatrice ? Dormez-vous l’esprit en paix, sans aucun remords et sans aucun doute parce que vous vous sentez si bien appuyée par tous ces autres indépendantistes en faveur d’une laïcité qui s’autoproclame inclusive ? Quand on est entouré de « juristes, politicologues, sociologues, philosophes, enseignant-es et militantes féministes », comme votre groupe s’est présenté, il est sûr que c’est plus difficile d’avoir des doutes. Cela tient lieu de réflexion personnelle et peut même aider à faire taire sa conscience.

Accepter le voile n’ouvre pas les portes du monde du travail

Vous invoquez le droit au travail et affirmez qu’il nous faudrait permettre le voile pour que ces femmes puissent travailler, acquérir leur autonomie financière et s’intégrer. Je crois que vous auriez avantage à consulter le Plan d’action 2012-2015 issu des États généraux sur la situation des femmes immigrées et racisées . Vous constateriez que ce magnifique travail qui vise une véritable intégration des femmes immigrantes et racisées ne mentionne aucunement qu’il faille respecter des exigences religieuses pour les intégrer par l’emploi.

Par contre, je vous ferais remarquer que vous, vous n’avez aucune étude ni preuve scientifique qui confirme que l’obtention d’un travail sera facilité par le port de signes religieux. Tout au contraire, vous favoriserez le profilage ethnico-religieux informel. En effet, c’est déjà un fait que, pour éviter de se retrouver avec du personnel portant des signes religieux, on évite d’engager des personnes d’origine maghrébine qui pourraient enlever le voile le temps de l’entrevue et qui le remettraient après. Beaucoup de femmes n’ont pas trouvé de travail à cause de cette surenchère d’accommodements qui fait peur à plusieurs employeurs. Oui le chômage est malheureusement élevé au sein de la communauté maghrébine, mais le foulard islamique est-il la solution ? Non ! Tout au contraire.

Je croyais vous connaître comme une femme réfléchie et déterminée à faire triompher les droits collectifs des femmes. Auparavant, je ne vous ai jamais vue complice des forces réactionnaires qui essaient de contrôler la sexualité des femmes et des petites filles.

Voilà pourquoi je vous ai toujours accordé mon vote. Je veux vous signifier que vous ne pouvez plus me compter parmi vos supporters. Je suis pleinement consciente qu’en tant que députée d’un comté largement multiethnique et multiconfessionnel, vos calculs électoraux ont déjà été faits : votre position sur le voile sera beaucoup plus rentable pour votre réélection. Tout comme vos visites dans les centres culturels, mosquées et votre participation aux conférences organisées et fréquentées par des partisans de la charia de votre comté.

Michèle Sirois, anthropologue, spécialiste en sociologie des religions

Commentaires

  • Michel Gendron, 21 septembre 2013 21h58

    Madame Sirois,

    J’avais réagi à votre démission de QS, via ce texte « Le progressisme "collabo" de Québec Solidaire », ici, sur Vigile. Vous êtes du collectif pour la laïcité qui verra officiellement le jour mardi prochain. Conséquence et acte.

    Pensée républicaine vs libéralisme. Cela se décline dans la réalité. Votre engagement intellectuel, il est là : le réel.

    Je suis avec vous.

  • lison, 21 septembre 2013 15h56

    Lettre ouverte s’adressant a Mme Françoise David sur la laïcité.

    Mme David, il y a quatre ans vous disiez que : Les églises oppriment les femmes de toutes les façons ; Refus de les ordonner, interdictions de la contraception et l’avortement,
    soumissions aux maris et aux religieux, sanctions contre l’excommunications, etc... C’est intolérable. D’autant plus intolérable que des religieux cherchent depuis toujours a imposer leurs vues aux pouvoirs politiques.
    C’est ce qui arrive aujourd’hui dans une partie du monde musulman ou politiques et religions sont intrinsèquement liés.

    http://quebec.huffingtonpost.ca/alban-ketelbuters/lettre-a-francoise-david_b_3950228.html

  • yvan, 21 septembre 2013 00h27

    La réalité c’est que la Fédération des femmes du Québec est devenue l’aile féminine de Québec Solidaire

    La présidente actuelle, Alexa Conradi, était présidente de Québec Solidaire avant de prendre la direction de la FFQ. Elle en serait toujours membre bien que la Charte de la FFQ précise que c’est un organisme non partisan. LOlll

    La FFQ fait partie du califat idéologique de Francoise David et cet organisme bidon a la solde de QS n’est pas représentative des femmes dans leur ensemble .

    Francois David et sa FFQ ne sont que deux vases communiquants de la propagande trudeauiste de la multiculturalité .

    Deux vases communiquant aussi au niveau du dicours

    Tout les thèmes du califat gauchiste fédéraste de QS sont repris par cet organisme affilié idéologiquement a QS ..de la vraie bullshitt

    Seulement 64 groupes de femmes membres sur 184 ont participé à la dernière assemblée générale annuelle ce qui en dit long sur la FFQ.......Ça vient des derniers documents de la FFQ disponibles.

    Et en plus ils s’arrogent le droit de prétendre parler au nom de la majorité des femmes du Québec
    C’est seulement une succursalle idéologique de QS comme QS est elle même une succursalle du NPD

    On y va à grands coups de mondialisation néo-libérale, de capitalisme néo-libéral, de résistance néo-libérale, d’islamophobie renforcée par les médias, de femmes racisées( Loll) , d’hétérosexisme, d’oppression, d’écoféminisme, d’impérialisme et de colonialisme !..et patati et patata .

    Cet organisme biaisé est a la botte de F. David et n’as aucune crédibilité sauf a l’intérieur de QS.

    La présidence de cet organisme est léguer presque par testament a des membres de QS de génération en génération.

    Ensuite sur l’islam politique ..tu prétend ceci :

    La montée de l’islam dit politique, à partir des années 1980 correspond à une accélération des conditions abjectes de vie, de la majorité des pays musulmans, Arabie Saoudite, Maroc, Tunisie, Egypte, la liste est longue,

    Une version plus près des faits que ce que tu prétend.

    http://www.postedeveille.ca/2013/09/la-chute-du-monde-islamique-entretien-avec-hamed-abd-el-samad.html#more

    En 1924 le califat islamique a cessé d’exister. La même année le Mouvement Islamique est né en Inde, avec à sa tête Abou el Aala el Mawdoudi. Quatre ans plus tard, c’était au tour de Hassan el Banna de mettre sur pied la confrérie des Frères Musulmans. Ces deux entités ont été à la base de l’islam politique. La pensée de Mawdoudi s’est développée en Inde et au Pakistan, elle a produit les talibans. L’idéologie des frères musulmans s’est développée en Égypte et dans les pays arabes et elle a engendré les mouvements jihadistes qui sévissent sous le parapluie d’al Qaeda. Ces deux organisations, celle de Mawdoudi et celle des frères musulmans ont opéré leur jonction en Afghanistan grâce à l’argent du pétrole. Telle est l’évolution de l’islam politique depuis sa naissance, il s’est établi en réaction à la défaite et à l’effondrement de l’empire ottoman.

  • yvan, 20 septembre 2013 22h40

    @Lison
    Dommage que nous ne les entendons pas souvent et espérons que ce n’est pas de la Taqiyya, pour nous leurrer.

    Il y as de multiples raison a cela dont celle ci

    Hamed Abd el Samad universitaire et écrivain égypto-allemand, auteur du livre "La chute du monde islamique". L’entretien a été conduit en langue arabe par Rachid, l’animateur de l’émission "Question audacieuse", ex-musulman marocain, converti au christianisme.

    les sociétés islamiques possèdent dans leur structure une forme de surveillance collective. Nul ne peut s’adonner à un interdit, sans qu’un proche ou un voisin ne le surprenne en flagrant délit et sans qu’on lui impose un châtiment.

    Cela leur prend du courage pour se libérer du joug des islamistes qui les pouchassent partout pour les culpabiliser et les intimider.

    Souvent ils doivent briser les liens avec leur communauté pour y arriver

    Hamed Abd el Samad est un phare dans la nuit de l’islam et son analyse sur l’islam et comment il voit la suite des choses est intéressante..

    http://www.postedeveille.ca/2013/09/la-chute-du-monde-islamique-entretien-avec-hamed-abd-el-samad.html#more

  • 20 septembre 2013 21h27

    Sans volonté de détourner le débat, je tiens à rappeler quelques faits. En Iran, 65 % des étudiants dans les universités sont des femmes. La rigueur et l’excès de zèle dans le port du voile n’est pas un fait de l’Iran (chiite), mais un fait du radicalisme sunite (Arabie saoudite, Qatar, etc...) soutenu depuis longtemps par les États-Unis, première guerre d’Afghanistan (Al Qaida), Tchéchénie...

    Même quand il s’agit de cultures étrangères que l’on n’a pas l’obligation de bien connaître, il est vrai, il faut quand même prendre soin de ne pas tout confondre et de faire les bonnes distinctions.

    Gilles Verrier

  • Gilles Jean, 20 septembre 2013 09h32

    @ M. Maronani

    "Le prosélytisme des gardiennes des CPE".

    Justement le non port du voile vise à empêcher que des parents de ces enfants soit dérangés par ce que signifie ce voile : soumnission à l’homme.S’il y a un endroit où on doit donner le message de l’égalité homme-femme, c’est bien en CPE.

    http://www.radio-canada.ca/regions/ontario/2013/09/20/002-mariage-force-rapport-violences.shtml

    "Plus de 210 femmes ontariennes se sont mariées contre leur gré de 2010 à 2012, selon un nouveau rapport d’un organisme d’aide juridique aux femmes immigrantes.

    Les détails de l’étude doivent être rendus publics plus tard vendredi.

    Mais dans une entrevue au Toronto Star, le groupe South Asian Legal Clinic of Ontario précise que la majorité des victimes étaient des musulmanes.

    Le problème touche aussi les communautés hindoues et sikhes notamment, ajoute l’organisme, qui fait uniquement état dans son rapport des cas recensés officiellement.

    « C’est la pointe de l’iceberg, parce que tellement de cas [qui ne font pas l’objet d’une plainte] ne sont pas répertoriés. »
    — Sandeep Chand, militante (entrevue du Toronto Star)

  • lison, 19 septembre 2013 23h31

    Une ex-iranienne, Mme Chardott Djavann, dit :

    Le voile islamique n’est pas moins grave que l’excision.

    J’ai porté le voile pendant 10 ans en Iran, c’était ca ou la mort.
    Qu’on l’accepte en France me met en colère.

    Ce site contient plusieurs témoignages de femmes élevées et éduquées en islam. Elles savent pourquoi elles le rejettent.

    http://djavann.wordpress.com/2007/05/26/le-voile-n%E2%80%99est-pas-moins-grave-que-l%E2%80%99excision/

  • lison, 19 septembre 2013 22h59

    Un bonne chronique, de Mme Marie-Claude Lortie dans La Presse.

    L’Égalité avant la Religion.

    Une personne qui ne porte pas la kippa Juive sur sa tête ou une croix Chrétienne a son cou, ne risque pas de mourir.

    Cependant, ce n’est pas le cas d’une personne qui ne porte pas le foulard islamique, car cette femme musulmane, risque de mourir pour ne pas le porter.

    http://plus.lapresse.ca/screens/4b97-4e98-5239cbdb-88a3-0d66ac1c606a%7C_0.html

  • Maryse, 19 septembre 2013 17h11

    Très beau texte madame Sirois. Toutes les femmes devraient lire celui-ci. On ne peut qu’être d’accord avec ce que vous dites. Merci.

  • François Ricard l&8217;inconnu, 19 septembre 2013 06h59

    Ni la Torah, ni la Bible, ni le Coran, ni l’Évangile n’exigent le port de quelque vêtement que ce soit. Alors la croix, le voile, le kippa et autres signes ne sont nullement exigés par ces religions.
    Certaines personnes, pour affirmer publiquement leur foi, posant donc un geste politique, tiennent à arborer un ou des signes de leur foi.Qu’elles le fassent en tant que citoyennes, bien d’accord. Mais, à l’emploi de l’État, emploi qui est un privilège et non un droit, elles devraient s’imposer le devoir d’afficher la plus grande neutralité et ne pas afficher quelque signe que ce soit.

  • yvan, 19 septembre 2013 01h33

    @Philippe

    La position de madame Mourani sur les crimes d’honneur est semblable a celle des islamophiles et des accomodeux crétins qui compare le voile islamiste a une cravate ,une paire de gants ,un percing et tout le reste.

    La mauvaise foi de ces idiot utiles bon chic bon genre relève entre autre de l’ignorance crasse , de la mauvaise foi et d’une naiveté infantilisante transmise par certainne personnes qui se prétendent ouverte a tout ...sauf a la réalité.

    Pour ces somnembules complètement off de la réalité c’est comme le halal qu’est ce que ça change ,le poulet goute la même affaire ’’tsé veut dire’’ et dans leur délire infantilisant le voile religieux islamiste symbole de l’islam est pour eux semblable a la cravatte , la chemisette et de la casquette de youppi des expos.

    Faut vraiment pas avoir une grosse poigne sur la réalité.

  • lison, 19 septembre 2013 01h16

    Selon un article, de La Métropole, des musulmans serait en accord avec
    "La Charte des Valeurs".

    Dommage que nous ne les entendons pas souvent et espérons que ce n’est pas de la Taqiyya, pour nous leurrer.

    Mme Mourani aurait intérêt a prendre connaissance de ceci.

    http://www.lametropole.com/blog/Stephane-Maestro/exclusif-les-musulmans-favorables-%C3%A0-la-charte-des-valeurs-qu%C3%A9b%C3%A9coises?utm_source=La+M%C3%A9tropole+infolettre&utm_campaign=fa56506a36-Infolettre_03_f_vrier_20102_2_2010&utm_medium=email&utm_term=0_f6f6f5b9bc-fa56506a36-82613549

  • lison, 19 septembre 2013 00h56

    @Philippe

    La notion du crime d’honneur est différente, d’un crime domestique commis en Occident.
    Dans le crime d’honneur que les musulmans ou les sikh pratiquent, les membres de la famille et la communauté y participent a ces crimes, parce que la ou les victime(s)peut être des hommes victimes aussi, sont accusés de trahison a l’islam. Comme par exemple : Si les filles refusent le conjoint choisi, ou ne portent pas le foulard réclamé par les membres de la famille cela est considéré comme un défi a l’islam, etc..
    Tandis qu’en Occident les crimes commis par des membres des familles sont cachés a la famille, aux amis et leurs entourages.

    Une experte, Mme Phyllis Chesler, en parle ici :
    http://www.meforum.org/2067/are-honor-killings-simply-domestic-violence
    http://www.meforum.org/2646/worldwide-trends-in-honor-killings

  • alain maronani, 19 septembre 2013 00h49

    Accepter le voile n’ouvre pas les portes du monde du travail...

    Expliquez-moi donc pourquoi le porter FERME les portes du travail....?

    Quelles sont ces raisons ?

    J’aimerais entendre votre réponse...

    La montée de l’islam dit politique, à partir des années 1980 correspond à une accélération des conditions abjectes de vie, de la majorité des pays musulmans, Arabie Saoudite, Maroc, Tunisie, Egypte, la liste est longue, et l’Islam est vu a tort ou à raison comme le refuge pour des populations durement opprimées, oppression qui s’accompagne du pillage des ressources de ces pays, par des firmes transnationales, avec la complicité des potentats locaux...pillages dont nous profitons.

    Le meme phénomène existait en Pologne avec l’église catholique, considérée comme un refuge, au temps du rideau de fer...

    Votre indignation vertueuse et de circonstance sur le carré de tissu, serait mieux dirigée si vous vouliez vous pencher sur les conditions des femmes monoparentales, agées, malades, qui sont au Québec, les plus pauvres au Canada.

    Enfin indignation pour indignation je me permets de vous rappeler qu’il y a la bagatelle de 15.000 agressions sexuelles par année au Québec et qu’une vingtaine de femmes sont tuées par leurs conjoints...

    Egalité pour égalité, le gouvernement évite soigneusement de tenter de rémédier à tout ceci...ce qui nécessiterait de mettre en place une égalité réelle (pensions de reversion, périodes de cotisation, etc..), de mettre en place des moyens sociaux, etc...

    Ses femmes ne sont pas voilées...mais elles sont pauvres, battues, violées ou martyrisées...

    La Fédération des Femmes du Québec (FFM) ne s’est pas trompée, et voile ou pas, à clairement dénoncée la position du gouvernement.

    Pour le prosélytisme des gardiennes de CPE ceci relève actuellement du fantasme collectif, il est évident que tous ces bambins vont se précipiter à la Mecque...

    C’est le temps et l’éducation qui va permettre aux filles de ces femmes de s’intégrer à leur société d’accueil, le travail, pas vos plaintes...et je ne mésestime pas le patriarcat des sociétés musulmanes, que je connais, ayant vécu pour des périodes plus ou moins longues, pour des raisons professionnelles, dans certaines d’entre elles...ce qui ne semble pas être votre cas...

    Votre texte démontre une méconnaissance complète des conditions historiques et des conflits passés et actuels de ces sociétés...

    Evidemment on ne peut pas tout apprendre comme anthropologue...on le voit bien...et je me demande, comme tous ces ’spécialistes’ de l’islam sur Vigile ou ailleurs, si vous connaissez au moins UNE de ces femmes ? Un musulman ?

    Les musulmans n’ont pas fini de payer collectivement Septembre 2001...ils ont remplacés dans la peur collective les communistes, les socialistes, les anarchistes, etc...les seuls qui continuent à propérer sur le dos des populations du tiers-monde sont les capitalistes qui eux savent s’occuper des femmes...n’est-ce-pas ?

  • Philippe, 18 septembre 2013 23h24

    Le relativisme culturel et religieux a toujours fait partie du discours de Maria Mourani.

    Elle déclarait ceci aux Franc-Tireurs en 2011 ( sans aucune gêne) :

    « Madame Mourani m’a dit que la notion de crime d’honneur existe dans plusieurs communautés et sous différentes formes.

    Au Québec, par exemple, lorsqu’un homme jaloux et violent tue sa femme, c’est une forme de crime d’honneur, m’a expliqué Maria Mourani. Sauf qu’ici, nous préférons utiliser le terme « drame conjugal ».

    http://martineau.blogue.canoe.ca/2011/11/12/crimes_d_honneur_vraiment

  • François A. Lachapelle, 18 septembre 2013 20h49

    L’affaire Mourani, une députée sincère qui se réclame d’une laïcité inclusive est une triste affaire. Aurait-il été possible, sur le plan politique, autant pour Maria Mourani que pour sa famille politique, le Bloc québécois, qu’il y ait en temps de réflexion qui se marie avec la présente période de discussion publique sur la proposition très pertinente du Ministre Drainville, savoir la Charte des valeurs québécoises ?

    Réfléchir et débattre avant de conclure. Pourquoi tant d’empressement chez Mme Mourani de se peinturer dans le coin ?

    La présente lettre de Michèle Sirois, anthropologue, fait écho à une laïcité authentique que certains qualifient de « fermée », synonyme de laïcité intransigeante. Toutes ces manipulations de vocabulaire sont à l’image des produits imitant l’authentique. Comme dit le proverbe, souvent imités, jamais surpassés.

    Mme Sirois en tant que femme a raison de nous interpeller en écrivant, je cite : « En fin de compte, ce sont les individus les plus vulnérables qui s’en trouveront victimes, comme nous l’a montré l’affaire Shafia. Toute prise de position qui fait en sorte qu’il y ait davantage de professeures et d’éducatrices voilées contribue à la souffrance de ces victimes, présentes et futures. »

    Ceux qui dénoncent d’islamophobie le projet de Charte des valeurs québécoises ou d’intolérance envers d’autres religions sont nombrilistes, adeptes de la Charte de Trudeau de 1982 : priorité aux droits individuels sur les droits collectifs.

    Au contraire, ils doivent mettre en perspective tout le cheminement de la société québécoise quant au retrait progressif depuis 50 ans des signes religieux portés par des individus. En tant que Québécois de 2013, nous ne voulons pas que d’autres religions hébergées au Québec ignorent toutes les luttes et les souffrances de nature religieuse que nous avons menées depuis les années de la révolution tranquille.

    Et le cheminement des individus doit se refléter dans l’État du Québec qui doit être laïc, dans ses statuts et des ses pratiques.

  • lison, 18 septembre 2013 15h55

    Bon texte Mme Sirois,

    Je rajoute a Mme Mourani, que toutes les personnes qui vivent dans une nation libre qui se permettent d’aider un doctrine totalitaire asservissante et répressive a se répandre est un IDIOT UTILE.

    A chaque fois que nous comme citoyens ou un de nos décideurs acceptons, endossons, finançons un rituel de cette doctrine totalitaire, nous RENFORCONS cette doctrine sur ses propres victimes qui sont les musulmans eux-mêmes, les premières victimes et tous les musulmans de la planète tremblent de PEUR. En plus, nous coopérons a en créer d’autres victimes.
    C’est pour cela, qu’il faut se renseigner et il est urgent de le faire, car en prenant des décisions qui nous semblent pour aider des personnes, nous faisons le contraire, nous leurs nuisons et nous renforçons cette doctrine répressive et asservissante sur les personnes que nous pensons aider.

    Beaucoup TROP de nos politiciens jouent ce jeux, pour avoir des votes.
    Il y a beaucoup TROP de musulmans aussi, qui jouent le jeux des IDIOTS UTILES, parce qu’ils aident cette doctrine a se répandre partout, alors qu’ils nous disent qu’ils ont quitté leurs pays a cause de la répression de cette doctrine répressive.
    Il faut que Mme Mourani et toutes les femmes de la planète lisent cet article.
    On nous a toujours dit que les mutilations génitales féminines faisaient partis des cultures de certaines tribus isolées dans le fin fond de l’Afrique, c’est complètement FAUX.
    Les MGF font parti des enseignements du prophète.

    http://sheikyermami.com/2007/05/31/female-genital-mutilation-is-part-of-the-sunna-of-the-prophet/

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités