«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Et comment donc !

La gauche a perdu le nord

- Des gens de gauche qui manifestent pour empêcher le droit de critiquer l’extrémisme religieux, qui représente la droite religieuse ?

- La gauche Anti-Mondialiste se bat maintenant contre l’identitaire à l’avantage d’un multiculturalisme, de l’abolition des frontières et du marché libre ? (La loi du marché, version hypercapitaliste.)

- Des islamistes font des attentats terroristes (donc font régner la peur) et on reproche aux gens d’en avoir peur ? On les traite d’Islamophobes ?

- Des manifestants pro liberté d’expression qui se font défoncer par des antifascistes ? Qui est le fasciste ? Qui est le dictateur ? Le dictateur, c’est celui qui impose sa loi, qui fait taire ceux qui ne disent pas comme lui. N’est-ce pas exactement ce que fait le groupe fasciste qui se dissimule sous le nom d’ANtiFA, AntiFa sont les fascistes, c’est un loup avec un costume d’agneau.

- Être populiste serait négatif ? (Populiste : qui désigne un type de discours et de courants politiques qui fait appel aux intérêts du « peuple ») Donc être pour son peuple serait mal vu, on préfère ceux qui sont contre ?
Tout est mélangé, tout est à l’envers.

- On traite les gens qui critiquent l’Islam de raciste ? Depuis quand l’Islam est une race. De quelle race sont les catholiques ? N’y a-t-il pas des Caucasiens musulmans ?

- On proclame comme porte-parole de la communauté musulmane des extrémistes religieux, au détriment des musulmans qui ont fui la dictature fasciste de l’esprit, des versions légalistes, rigoristes et sanguinaires de l’Islam.

- Un peuple qui essaie de survivre avec sa culture française dans un océan anglais, un peuple qui est sur le respirateur artificiel et qu’on réanime à coup de défibrillateur une fois tous les quatre ans, serait une menace ?

Ce peuple, qui tant bien que mal persévère et survit, ne devrait pas s’intéresser ou s’inquiéter de son sort ?
Il devrait mourir et disparaître, avalé par le multiculturalisme, arme des mondialistes pour contrôler un peuple qui n’a plus d’identité ?

- La gauche qui était contre l’ordre mondial et le gouvernement planétaire se bat maintenant pour cet ordre mondial et ce gouvernement planétaire ?

- Une société libre qui s’est bâtie avec et sous le dictat et le dogme religieux et qu’elle a sortie enfin de ses écoles, se fait traiter d’intolérante ?

- On voudrait lui enlever toutes traces de son passé, de son histoire et sa culture. On veut la botoxer, pour accueillir des gens qui viendrait de n’importe où, pour n’arriver nulle part ?

- Les médias qui ne semblent faire aucun discernement dans cette grande bouillabaisse imbuvable de mots, de titres, et de noms mal attribués ?

La gauche tourne tellement à gauche qu’elle fait faire un Demi-tour à l’humanité.

Moi qui ai toujours été un homme de gauche, pro-étudiant, pro-gratuité scolaire, pro-services sociaux, et qui viens d’un milieu pauvre, et qui crois en la liberté de religion et en la liberté de chance pour tous les individus (ainsi que pour un filet social serré capable de sauver les moins privilégiés dans la vie (y compris ceux venus de l’Immigration)) :

Moi, moi comme bien d’autres, je me retrouve soudainement avec l’étiquette d’un gars de la droite ?

Tellement la gauche a tourné à gauche voilà que ma position, toujours la même, a glissé à droite ?

La gauche est devenue extrémiste et folle, mais les médias tiennent ça sous silence.

Cette gauche est en train de perdre le combat le plus important de son existence en Amérique, ce combat c’est celui contre la droite religieuse, catholique, musulmane, juive et autre.

Tolérer des intolérants, ça annule la tolérance.

La gauche a perdu le nord et c’est la confusion des genres.

Avez vous déjà entendu parler d’une gauche religieuse ? Non !

Parce qu’elle n’existe pas ! C’est la droite religieuse !

En ce moment, la gauche se bat pour la droite religieuse !

Il n’y’a rien de plus important que de savoir qui on est, avant de ne vouloir être tout et finalement ne devenir RIEN.

Un peuple sans identité est facile à contrôler.

Un peuple intégriste religieux est facile à contrôler.

Une gauche folle se bat contre son propre peuple !

Qui est le perdant : le peuple !

Qui est le gagnant : les religieux qui veulent contrôler la population avec leurs dogmes et les grands dirigeants assoiffés de pouvoir et d’argent.

C’est ça la gauche ?

Cette gauche-là ne me représente plus.

Je suis devenu, et ce jusqu’à ce que la boussole soit réparée, un gars de droite.


Suggérer cet article par courriel
Les dérives de notre temps

 

À l’heure des remises en question

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités