«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

La fin de l’ère du charbon

Le pétrole va suivre

Tribune libre de Vigile
mercredi 14 juin
223 visites 3 messages

Bloomberg nous apprend aujourd’hui que la production du charbon, en déclin depuis 2014, a connu un recul majeur en 2016 ; ce qui est corroboré par la pétrolière BP. Bien que loin des objectifs de l’Accord de Paris sur les changements climatiques, cela a sans doute contribué à stabiliser depuis 3 ans les émissions de CO2 à 33 M de tonnes par année.

Le crash du charbon, initialement prévu en 2030, a été ramené progressivement à 2025, puis 2020... Ceci marque la fin de l’ère du charbon inaugurée avec la Révolution industrielle anglaise au 18ième siècle avec la mise au point du chemin à vapeur de l’Écossais James Watt.

Alors que la Chine vient d’accorder sa 15ième licence pour produire des véhicules électriques depuis Mars 2016, le pétrole va connaître le même sort. En effet, ce sont plus de 14 G $ US d’investissements qui se concrétisent pour produire environ 3 M de voitures électriques par année. Il faut rappeler que la production mondiale de véhicules automobiles se situe à 78 M d’unités ; ce qui implique que, d’ici quelques dizaines de mois seulement, la production d’automobiles électriques va atteindre le seuil critique de 5% d’unités vendues pour créer la rupture du marché conventionnel.

Au même moment, l’industrie pétrolière canadienne prévoit augmenter sa production de 3,9 à 5,1 M de barils par jour d’ici 2030, essentiellement à partir des sables bitumineux très coûteux. Évidemment, cette narration, de concert avec les propos rassurants du gouverneur de la Banque du Canada, ne vise qu’à gagner du temps pour éviter la hausse des taux d’intérêts qui entraînerait le Canda dans une grave crise économique. Il faut rappeler ici que le Canada est le pays industrialisé le plus endetté au monde, après le Japon.

La production canadienne de pétrole rapportait environ 100 G $ par année en 2016, dont près de 80% est assurée par le pétrole des sables bitumineux. Imaginez l’impact en 2021-2025 de la chute du prix du pétrole qui mettrait fin au pétrole bitumineux au Canada et la disparition de 80 G $ de revenus annuels...

Temps durs à venir au Canada.

Commentaires

  • Francis Déry, 20 juin 06h18

    La Chine a réussi l’extraction de la "glace combustible". Non, ce n’est pas un oxymore.
    La glace qui brûle est la description des amoncellements de cristaux de glace dans les fonds marins qui piègent les molécules de gaz naturel avec l’aide de la pression océanique.

    https://youtu.be/7PcOJbQ-xbQ

    C’est la télévision chinoise en français.
    Tant qu’à supporter la langue de bois de radiocadenas...

  • Francis Déry, 18 juin 04h02

    La fin du pétrole va précéder la fin du charbon. C’est une question de disponibilité des ressources. On retournera au pétrole synthétique comme les Allemands faisaient avec le champ de lignite de Silésie pendant la Seconde Guerre Mondiale.

    Les Chinois ont aspiré les industries manufacturières de la planète. Les besoins en charbons sont énormes. Des mines de charbon du Canada et d’ailleurs furent rouvertes pour satisfaire la demande chinoise. La qualité de l’air dans les principales villes chinoises et les régions manufacturières est tellement dégradé que le régime ment ou censure les données environnementales à ce sujet. L’ambassade américaine à Beijing publiait une analyse, mais quand le capteur ne pût sortir un chiffre valide parce que sa fenêtre de mesure n’avait pas la plage nécessaire, le site web publiait "crazy bad". Le site de l’ambassade fut censuré par le firewall du web chinois.
    https://youtu.be/TO8Nyo-54sU

    https://youtu.be/oR8d1PZvYRI

    https://youtu.be/OwOBRH56Ic0

    https://youtu.be/SEwNyJUYg7w

    https://youtu.be/pqdgU5-CcyA

    https://youtu.be/ulNdDcklpcU

    La classe aisée de ce pays au régime sans classe fait beaucoup de tourisme à l’étranger. Ce n’est pas tant pour admirer nos églises et notre stade, mais pour nettoyer leurs poumons avec l’air de notre nature. Même les croisières en Antarctique sont très prisées.
    Et bien sûr, l’achat immobilier à l’étranger pour les séjours et les vieux jours crée la bulle immobilière qui a poussé la Colombie-Britannique à taxer les acheteurs étrangers. (Cela me rappelle les taxes racistes canadiennes sur l’immigration chinoise).
    https://youtu.be/IZs2i3Bpxx4

    Alors le régime chinois réagit avec d’immenses investissements dans les énergies vertes.
    https://youtu.be/rNgs0DxHWV8
    https://youtu.be/61saXowNwTg
    Les méga-projets hydroélectriques comme le barrage des Trois-Gorges ne peuvent suffirent et ils sont des catastrophes environnementales et sociales en soi. La Chine est le leader des lignes à très haute tension pour le transport du courant sur des distances quasi-continentales.
    https://youtu.be/GL4dY_xHf_4
    https://youtu.be/shkYV2T3DW4
    Et parmi les ambitions du Plan "Une Ceinture, Une Route" de 2015, il y a l’implantation d’un réseau électrique planétaire pour alimenter la Chine.
    https://youtu.be/k7Yjb_53uQk
    https://youtu.be/vU8iK5rdQpc

    Alors, si vous craigniez la dénationalisation d’Hydro-Québec par une fusion avec Hydro One pour alimenter l’Ontario, vous ne pourrez plus dormir avec la venue de ces Chinois bourrés en dollars américains.

  • Francis Déry, 18 juin 03h55

    La fin du pétrole va précéder la fin du charbon. C’est une question de disponibilité des ressources. On retournera au pétrole synthétique comme les Allemands faisaient avec le champ de lignite de Silésie pendant la Seconde Guerre Mondiale.

    Les Chinois ont aspiré les industries manufacturières de la planète. Les besoins en charbons sont énormes. Des mines de charbon du Canada et d’ailleurs furent rouvertes pour satisfaire la demande chinoise. La qualité de l’air dans les principales villes chinoises et les régions manufacturières est tellement dégradé que le régime ment ou censure les données environnementales à ce sujet. L’ambassade américaine à Beijing publiait une analyse, mais quand le capteur ne pût sortir un chiffre valide parce que sa fenêtre de mesure n’avait pas la plage nécessaire, le site web publiait "crazy bad". Le site de l’ambassade fut censuré par le firewall du web chinois.
    https://youtu.be/TO8Nyo-54sU

    https://youtu.be/oR8d1PZvYRI

    https://youtu.be/OwOBRH56Ic0

    https://youtu.be/SEwNyJUYg7w

    https://youtu.be/pqdgU5-CcyA

    https://youtu.be/ulNdDcklpcU

    La classe aisée de ce pays au régime sans classe fait beaucoup de tourisme à l’étranger. Ce n’est pas tant pour admirer nos églises et notre stade, mais pour nettoyer leurs poumons avec l’air de notre nature. Même les croisières en Antarctique sont très prisées.
    Et bien sûr, l’achat immobilier à l’étranger pour les séjours et les vieux jours crée la bulle immobilière qui a poussé la Colombie-Britannique à taxer les acheteurs étrangers. (Cela me rappelle les taxes racistes canadiennes sur l’immigration chinoise).
    https://youtu.be/IZs2i3Bpxx4

    Alors le régime chinois réagit avec d’immenses investissements dans les énergies vertes.
    https://youtu.be/rNgs0DxHWV8
    https://youtu.be/61saXowNwTg
    Les méga-projets hydroélectriques comme le barrage des Trois-Gorges ne peuvent suffirent et ils sont des catastrophes environnementales et sociales en soi. La Chine est le leader des lignes à très haute tension pour le transport du courant sur des distances quasi-continentales.
    https://youtu.be/GL4dY_xHf_4
    https://youtu.be/shkYV2T3DW4
    Et parmi les ambitions du Plan "Une Ceinture, Une Route" de 2015, il y a l’implantation d’un réseau électrique planétaire pour alimenter la Chine.
    https://youtu.be/k7Yjb_53uQk
    https://youtu.be/vU8iK5rdQpc

    Alors, si vous craigniez la dénationalisation d’Hydro-Québec par une fusion avec Hydro One pour alimenter l’Ontario, vous ne pourrez plus dormir avec la venue de ces Chinois bourrés en dollars américains.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 825$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$
  • 16/08 François-Luc Valiquette: 5$
  • 16/08 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités