«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

La croyance du 11 septembre 2001

Tribune libre de Vigile
jeudi 6 mai 2010
4 117 visites 9 messages

La croyance du 11 septembre 2001

Je suis estomaqué de constater que sur Vigile, il y en a encore qui croit à la version officielle du gouvernement des États-Unis.
(Cette phrase m’a été inspirée par un commentaire de Monsieur Jacques Noël sous l’article de François Taylor, « Laissez-nous tranquilles avec le 11 sept » )

Ceux qui croient à la version officielle n’ont sûrement pas lu le rapport officiel :
« 9/11 Commission Report »

C’est 585 pages à lire.
Un exercice ardu, mais essentiel si on « croit » à la version officielle.
Ce rapport est la bible de la version officielle. Aussi bien savoir ce à quoi l’on croit.

Je les invite, entre autres, à chercher dans ce document des réponses sur le WTC # 7 qui s’est écroulé en 6.5 secondes.

On constate que pour certains, les mystères entourant le 11 septembre 2001 doivent avoir le même traitement que « les mystères de la foi ». C’est-à-dire, ne pas chercher à comprendre. Les questions deviennent donc des péchés. C’est ce que le petit catéchisme nous a appris.

Le simple bon sens de quiconque est de bonne foi, nous amène, non pas à « croire » mais plutôt sérieusement à se questionner.

Il y a des faits :

Concernant uniquement les tours jumelles.
- elles ont été frappées de plein fouet par deux avions pilotés par des mains expertes.
- Lors des collisions, on a pu noter une énorme boulle de feu. (une bonne partie du carburant a alors flambé.)
- Suite à ces collisions, les deux tours sont restés debout.
- Des incendies se sont déclarés.
- Des pompiers professionnels à l’intérieur des Tours ont jugé que les incendies assez mineurs pouvaient être éteints (des conversations radios le confirment).
- Suite à ces collisions et suite à ces incendies, les deux tours s’écroulent sur elles-mêmes en moins de 15 secondes chacune. Elles sont littéralement « pulvérisées ». Une fine poussière (plusieurs centimètres) couvre tout Manhattan.
- Plusieurs témoignages mentionnent des explosions. Pompiers, passant, reporters et rescapés.
- Les tours s’écroulent exactement comme les édifices que l’on détruit de façon contrôlée.

- La version officielle dit que les tours ont été affaiblies par l’impact des avions et leur effondrement est la conséquence de l’incendie qui en a résulté.

- On constate que jamais dans l’Histoire une seule tour ne se soit écroulée suite à un incendie. Plusieurs exemples existent de tours ayant subi de longues heures d’incendie intense sans pour autant s’écrouler.

- On constate que plusieurs semaines plus tard, plusieurs semaines où les services des incendies ont arrosé 24 heures par jour les décombres, on trouvait encore du métal fondu au sous-sol des tours.

Cette liste de faits est bien loin d’être exhaustive. Mais ces quelques éléments sont suffisants pour nous amener à nous questionner. Il ne s’agit pas de « croire » mais bien d’être logique avec le simple bon sens.

Notre sens commun nous dit :
- Comment est-ce possible de pulvériser ainsi deux immenses tours ? Pulvériser, mettre en poudre, en fines particules. On dit n’avoir rien trouvé de plus gros qu’un clavier téléphonique.

- Comment est-ce possible que du métal soit toujours en fusion 5 ou 6 semaines plus tard ? Le carburant des avions ??? Imaginez l’énergie nécessaire pour maintenir en fusion du métal pendant plus d’un mois, et ce, dans un endroit mal aéré (sans oxygène) !

Qui donc peut être qualifié de croyant ?
Ceux qui pensent que l’impact des avions et leur carburant ont été les uniques éléments ayant engendré la catastrophe ou ceux qui se posent de sérieuses questions ?

On dit que c’est l’incendie intense qui a affaibli la structure des tours. Une chaleur suffisante pour "ramollir" la structure centrale composée de 47 immenses colonnes d’acier. Imaginez la chaleur requise pour ramollir une telle structure. Imaginez la chaleur incroyable qu’on aurait dû ressentir dans ces cages d’escaliers situées en périphérie de ce cœur structurel d’acier. Est-il possible qu’une personne ayant dévalé 76 étages et ayant sorti quelques secondes avant l’effondrement puisse déclarer :

« When I was inside it was not so dramatic, I didn’t realise the tower will collapse in seconds. » C’est ce qu’à déclaré Lucio Caputo [1] lors d’une entrevue racontant sa chance d’en être sortie vivant. [2]

Plusieurs questions nous viennent en tête lorsqu’on prend juste un instant pour réfléchir. Une de ces questions est de savoir s’il y a eu des explosions qui ont « aidé » ces tours à s’écrouler « sur leur base ». Y a-t-il eu oui ou non des explosions affaiblissant ces tours ?

Sur ce point, j’invite Monsieur Jacques Noël à écouter le témoignage de William Rodriguez, concierge du WTC et dernier survivant ayant pu sortir à temps de la tour nord du WTC.

Monsieur Rodriguez a perdu lors de ce 11 septembre 2001, des centaines de collègues et d’amis. Des gens avec qui ils discutaient amicalement chaque jour en prenant son petit déjeuner au haut des tours.
On peut toujours dire que William Rodriguez est un fieffé menteur, on peut toujours le soupçonner de complot et l’accuser de vouloir salir son gouvernement, mais comment un homme ayant vécu ce qu’il a vécu pourrait-il mentir à ce point en pensant à ses amis disparus ?

On peut vérifier tout son témoignage de façon journalistique. Je crois que M. Rodriguez mérite d’être écouté sans le considérer comme étant un complotiste qui vise à détruire la réputation de son gouvernement. William Rodriguez, tout comme Richard Gage [3], n’accuse personne. Ils démontrent simplement que ce qui a été dit pour expliquer la destruction des tours est "ridicule" et ils mettent en lumières d’importants détails qui ont été omis ou tout simplement niés.

Il faut bien écouter William Rodriguez [4] et Richard Gage avant de parler de « croyance ». La croyance sert à ne pas expliquer ce que l’on ne comprend pas. Le questionnement et l’étude des faits n’a rien qui s’apparente à la croyance. Questionnement et étude s’apparentent plutôt à la science.

Je crois qu’il ne faut pas aborder le 11 septembre 2001 comme des croyants, mais plutôt comme des personnes ayant des facultés de jugement et d’analyse. Je crois que l’approche doit être rationnelle et scientifique.

J’invite M. Noël à se renseigner davantage et à confronter ses « croyances » à la réalité.

Des tonnes d’éléments et de reportages sérieux sont à analyser. Il ne s’agit vraiment, alors vraiment pas de croyance.

La vérité comme une mauvaise herbe qu’on ne peut éradiquer revient de plus en plus dans les médias.
Le 20 février dernier, c’est le Washington Times qui lançait une nouvelle "explosive" (EXPLOSIVE NEWS) [5] en rapportant que Richard Gage et son groupe de 1000 ingénieurs et architecte était sur le point d’envoyer au Congrès une pétition pour ouvrir une nouvelle enquête accusant le gouvernement de haute trahison (Government officials will be notified that ’Misprision of Treason,’ U.S. Code 18 (Sec. 2382), is a serious federal offense, which requires those with evidence of treason to act)".

Il ne s’agit pas de croyance, il s’agit d’enquêtes et de justice.

Serge Charbonneau
Québec

[1] Article du 12 septembre 2001, Le Devoir
Les Actualités, mercredi 12 septembre 2001, p. A3

Attaque contre les États-Unis

Il descend 76 étages à pied

AFP
Rome - Un ressortissant italien, président du Food and Wine Institute de New York dont les bureaux étaient dans l’une des tours jumelles du World Trade Center, a échappé de justesse à l’attentat hier en dévalant 76 étages à pied, selon un témoignage recueilli par l’agence italienne Ansa.
Pour arriver à sortir, Lucio Caputo a dû esquiver dans sa fuite des unités de pompiers croisés au 50e étage qui bloquaient tout le personnel travaillant dans le gratte-ciel.
Il a à peine eu le temps de prendre sa voiture, garée au parking souterrain du WTC, et de s’arrêter 200 mètres plus loin pour appeler son épouse, que déjà, la tour s’écroulait derrière lui, a-t-il raconté.

[2] À 1 min 50 sec du début de l’entrevue
http://tvotw.com/Graphics_Main/LucioCaputo!WTC!Survivor!Interview.mp3

http://tvotw.com/LucioCaputo!WTC!Survivor.htm

[3] Rchard Gage décrit des faits concernant la présence de métal en fusion sous les trois tours s’étant écroulée le 11 septembre 2001.
(sous-titré en français)
http://www.dailymotion.com/video/x60k14_richard-gage-architects-engineers-f_news

Richard Gage est interviewé plus récemment en anglais.
http://www.dailymotion.com/video/x5vsfe_richard-cage-interview-sur-la-chute_news

[4] Conférence de William Rodriguez (sous-titré en français)
http://video.google.fr/videoplay?docid=7790984635879352453#

Entrevue sur Fox News de William Rodriguez
Honoré par le Président Bush pour avoir sauvé 15 personnes.
http://www.youtube.com/watch?v=DIC0Kl4TKoU

[5] EXPLOSIVE NEWS
http://www.washingtontimes.com/news/2010/feb/22/inside-the-beltway-70128635/

Commentaires

  • PierreII, 1er août 2012 19h10

    Mort du célèbre romancier Gore Vidal : les médias « oublient » de parler de son combat pour la vérité sur le 11/9
    http://www.reopen911.info/News/2012/08/01/mort-du-celebre-romancier-gore-vidal-les-medias-oublient-de-parler-de-son-combat-pour-la-verite-sur-le-119/

    Cela semblent être monnaie courante de la part des ’’grands médias’’ puisqu’ils glissèrent également sous le tapis le combat acharné de Lynn Margulis contre la version officielle sur les attentats du 11 septembre 2001 à l’annonce de son décès le 22 novembre 2011.
    Une des plus grandes scientifiques américaines de notre époque,
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lynn_Margulis

    Quand le New York Times oublie de rappeler les contestations de la thèse officielle sur le 11-Septembre
    http://www.reopen911.info/News/2012/02/03/quand-le-new-york-times-oublie-de-rappeler-les-contestations-de-la-these-officielle-sur-le-11-septembre/
    Pour ceux et celles qui ne la connaissaient pas,on peut l’entendre dans ce video :
    Architects & Engineers - Solving the Mystery of WTC 7 - AE911Truth.org
    http://www.youtube.com/watch?v=hZEvA8BCoBw

  • Jérôme Bouchard, 4 août 2010 05h46

    Ceux qui croient encore la version officielle doivent s’arranger avec ce fait : la preuve est faite d’une démolition contrôlée.

    Complot, pas complot, démmerdez-vous avec les explosifs.

  • Thibaud, 7 mai 2010 20h56

    Je ne crois pas aveuglément les dires des gouvernements, surtout celui de Bush. Mais je ne crois rien aveuglément, pas davantage les théories du complot, qui fond des fictions vendeuses mais des explications lacunaires.
    Je suis persuadé que tout n’a pas été dit.
    De là à croire à un complot organisé...

  • Sophie Guillot , 7 mai 2010 06h05

    "En 2001, j’étais adulte et vacciné. J’ai tout vu."

    Que vous ayiez été vacciné, je n’en doute pas, cela ne fait pas de votre analyse qu’elle soit plus pertinente, puisque précisément vous écrivez vous-même :

    " j’ai tout vu".

    Qu’avez vous vu ? Vous étiez en même temps à Manhattan, à Washington, en Pennsylvanie, et tant qu’à y être vous étiez même dans chacun des avions qui se sont écrasés ??? Ou encore vous étiez aux côtés de Ben Laden ? Ou de Bush dans cette école maternelle, tenant un livre pour enfant à l’envers, restant quelques longues minutes hébété ne sachant quoi déclarer (pour ne pas avoir l’air trop tarte ) ?

    Soyons sérieux deux minutes monsieur, vous n’avez strictement rien vu d’autre que ce que les principaux médias ont bien voulu vous montrer et votre argumentaire ne repose que sur ce que vous croyez, et sur ce que les mêmes médias n’ont fait que vous annoner continuellement depuis, et ne repose en tous cas absolument sur aucun fait scientifique, et encore moins sur votre témoignage visuel.... Pardonnez moi, monsieur, mais le 11 septembre 2001, vous étiez probablement majeur, mais vous n’y avez vu que du feu pour nous donner une version digne de Alice au pays des merveilles à ce point.

    Parce que, de plus, monsieur Charbonneau prend avec extrême obligeance le temps de vous proposer de regarder et de lire un certain nombre de dossiers, à commencer par le rapport officiel que vous défendez et vous écrivez vous-même que vous ne l’avez pas lu. Comment pouvez vous donc le défendre si vous n’avez même pas pris la peine de faire cette première démarche ? Fournissez donc d’autres éléments probants qui contredisent ce que monsieur Charbonneau vous oppose pour avoir un semblant de crédibilité ( au moins ça tout de même ! )

    Croyez vous que le pilote ( très peu expérimenté ) qui pilotait soi disant l’avion qui a percuté le Pentagone ait pu effectuer une manoeuvre aussi délicate ?
    Croyez vous que ce même avion ait pu se fracasser sur le Pentagone sans laisser aucune trace sur la pelouse devant ? Croyez vous enfin qu’il ait pu expliquer le trou à l’arrière du Pentagone qui est passé sous silence dans le rapport officiel ?
    Croyez vous que des passeports de terroristes aient pu sortir indemnes des cendres du WTC ?

    Moi personnellement je ne parviens pas à y croire du tout. Parce que pour que ces passeports parviennent dans cet état aux auteurs du rapport officiel, même Allah et Yavhé réunis n’auraient pas réussi un tel coup.

    Si vous ne voulez pas lire, je vous suggère de visionner quelques vidéos, ça, il me semble que ça doit être à votre portée.

    Loose change final cut ( en français )

    http://www.dailymotion.com/video/xatp4c_loose-change-final-cut-en-francais_news

    et FR National Security Alert sur le Pentagone.

    Tiens ! Je parie que vous vous êtes fait vacciner pour la grippe AH1N1 ??? ( et la grippe saisonnière par dessus le marché, remettez en donc moi une couche je vous prie).

    Cela expliquerait sans aucun doute vos croyances, vu que toute vaccination provoque des mini encéphalites (qui passent parfois inaperçues mais pas toujours ..)

  • Sylvain Racine, 6 mai 2010 21h35

    M Noel,

    Vous écrivez :

    "L’hypothèse d’un complot américain est tellement ridicule qu’elle ne vaut même pas la peine qu’on en discute."

    Mario Roy a écrit sensiblement la même chose :

    « il est inutile d’aborder l’argumentation soutenant ces théories : elle est sans intérêt. »

    Je respecte les gens qui argumentent, qui apportent des idées, des faits, qui débattent, mais vous, que faites-vous ? Vous écrivez n’importe quoi, vous employez exactement le même stratagème que les fédéralistes de la Presse. Est-ce que vous vous en rendez compte au moins ?

    Bon, j’aimerais bien discuter avec vous, vous poser des questions, mais vous avez clairement dit que ça ne vaut pas la peine de discuter. Je me demande donc pourquoi vous prenez la peine d’écrire un commentaire.

  • Jacques Noel, 6 mai 2010 19h42

    Pendant longtemps on a crû que Kennedy avait été assassiné dans un complot impliquant tout le monde que j’ai mentionné. Encore aujourd’hui, une majorité d’Américains croient à pareilles sornettes. Le film JFK a nourri le mythe ; aujourd’hui, Internet nourrit le complot du 11 septembre (faut dire que tous les mensonges de l’administration Bush sur l’Irak n’aident pas !)

    J’ai pas lu le rapport dont vous parlez pas plus que je vais répondre aux questions techniques que vous posez. L’hypothèse d’un complot américain est tellement ridicule qu’elle ne vaut même pas la peine qu’on en discute.

    En 2001, j’étais adulte et vacciné. J’ai tout vu.

    J’ai vu les deux avions s’écraser sur le World Trade. Quelque chose de tellement surréaliste que j’en tremble encore chaque fois que je revois les images (j’étais aux pieds des tours, trois semaines avant l’attaque ; j’ai une amie qui était tout près et qui a tout vu, les gens entre autres qui se tiraient en bas du 100 e étage plutôt que de brûler vif.)

    Le 11 septembre c’est un coup de "génie" de Ben Laden, le plus gros acte terroriste de l’histoire. Le nain qui s’attaque au géant et qui réussit. Le tout diffusé en Mondiovision. Un grand coup pour ceux qui haissent les Américains.

    Avec ses millions et son charisme, Ben Laden a réussi à convaincre 20 fanatiques de s’immoler pour la cause. Pour être plus persuasif, il a trouvé une ligne dans le Grand livre qui parle de 69 vierges au Paradis. De quoi convaincre le plus froid des croyants...

    Laden a su profiter d’énormément de chances. Après tout, qui aurait pu imaginer pareille histoire ? Les Américains ont fait beaucoup d’erreurs, mais autant d’erreurs n’en font pas le moindrement des complices ! Franchement.

    L’objectif : les deux Tours du World Trade, le Pentagone et le Capitole (ou la Maison Blanche, on ne sait pas encore). Bref, les 4 symboles les plus puissants de l’Empire américain. Déjà, en 1993, un autre iman s’en était pris au WTC mais il avait échoué. Quelques années plus tard, les fanatiques avaient planifié crasher un avion sur la Tour Effel. Encore un symbole, français celui-là.

    Les avions venaient de partir de Boston et étaient pleins de kirosène. En frappant les tours, on savait bien qu’elles ne tomberaient pas d’un coup, mais que l’immense feu ferait fondre rapidement leur structure de métal. Une fois que le haut céderait, ca tomberait comme un jeu de cartes, comme l’a d’ailleurs prévu Ben Laden.

    Les pauvres pompiers n’ont pu rien faire face à pareille incendie, à pareille hauteur. Juste monter aussi haut avec les boyaux sur le dos c’était déjà un exploit. D’ailleurs faut voir le film tourné par les deux jeunes Français pour voir à quel point ils étaient renversés par la tâche. Si on en fait des héros plus tard, c’est beaucoup plus parce qu’ils y ont laissé leur peau que par les vies qu’ils ont sauvées cette journée-là. Que pouvaient-ils faire pour enrayer pareil incendie à pareille hauteur ?

    Ben Laden a échoué pour le Capitole (ou la Maison Blanche) parce que les passagers, via les téléphones cellulaires, ont appris ce qu’il leur adviendrait s’ils ne faisaient rien. Ils se sont soulevé (let’s roll), mais trop tard, les pirates ont réussi à crasher l’avion en Pennsylvanie.

    Voilà pour nos terroristes. Ceux qui ont fait sauter les bombes à Londres et Madrid étaient des amateurs. Tout comme le Pakistanais en fin de semaine ou la gang de cinglés à Toronto qui ont raté leur coup.

    Il est où le complot ?

    @Pierre Girard : Hitler a effectivement raison la-dessus

  • Serge Charbonneau, 6 mai 2010 18h34

    Monsieur Jacques Noël.

    Que viennent faire JFK et les complots dans ce débat ???

    Dites-nous plutôt en combien de temps s’est effondré le WTC7.

    En combien de temps se sont effondrées les deux tours jumelles ?

    Expliquez-nous comment il se fait qu’après un mois et demi, il y avait toujours du métal en fusion sous les décombres de ces tours.

    Vous avez sans doute un minimum de vécu et de connaissances scientifiques.

    Vous avez sans doute un minimum de jugement et vous êtes sans doute capable d’écouter des gens.

    Quels sont les points avancés par Richard Gage qui vous semblent défectueux ?

    Croyez-vous que William Rodriguez a inventé une histoire qu’il dit avoir vécue ?
    Pourquoi donc le Président Bush l’a-t-il reçu à la Maison Blanche et pourquoi donc a-t-on dit dans les journaux qu’il avait sauvé 15 personnes.

    D’après vous, M. Noël, William Rodriguez est-il un menteur ?
    Et si oui, quels sont donc ses mensonges ?

    Pourquoi donc le témoignage de William Rodriguez et de plusieurs autres n’ont pas été retenu par la Commission d’enquête officielle ?

    Pouvez-vous répondre sérieusement et honnêtement à ces questions, M. Noël ou si vous ne pouvez que nous parler de JFK ?

    Que savez-vous du 11 septembre 2001, Monsieur Noël, combien de temps vous êtes vous attardé à analyser les faits et les nombreux témoignages ?

    Avez-vous simplement pris la version officielle, clef-en-main, sans utiliser le moindre de vos neurones ?

    La question est : Nous prend-on pour des imbéciles et le sommes-nous ?

    La question est : Rien n’était suffisant pour faire tomber 3 tours de la sorte. Ni l’ impact des avions (le WTC7 n’a même pas eu d’impact d’avion) ni suffisamment de carburant pour rendre ces trois tours, dont deux immenses, en torches acétylènes. Des torches pouvant mettre en pièces 47 poutres d’acier de 36 x 16 pouces de 2 à 3 pouces d’épaisseur.

    Je vous prierais donc de mettre de côté vos élucubrations sur JFK, la lune ou autre et revenir à une argumentation un peu plus sérieuse, M. Noël.

    Salutations, cher M. Complot,

    Serge Charbonneau
    Québec

  • Pierre Girard, 6 mai 2010 16h36

    (...)
    Dans Mein Kampf, Hitler explique la crédibilité en d’énorme mensonge par rapport au petit bobard : « Dans la simplicité de leur esprit, les gens tombent plus facilement victimes d’une monstrueuse fiction que d’un petit boniment, car eux-mêmes se laissent souvent aller à de petites contrevérités peu importantes, mais auraient honte de recourir à de grosses mystifications. Il ne leur viendrait jamais à l’esprit de fabriquer une énorme imposture, et sont incapables de croire qu’un autre pourrait avoir pareil toupet. Même si des faits prouvant qu’il en est ainsi sont portés de manière claire à leur connaissance, ils continuent de douter et pensent qu’il pourrait y avoir une autre explication. »

    Ce que les sociologues et Hitler nous disent, c’est que, avec le temps, les faits devenant évidents, les gens tiennent absolument sur le plan émotionnel aux croyances implantées par la propagande et trouvent que s’en libérer est une expérience déchirante. Il est plus confortable de dénoncer celui qui révèle la vérité plutôt que le menteur.

    (...)

    C’est à lire en entier...

    pierre girard - www.ressourcequebec.com

  • Jacques Noel, 6 mai 2010 16h17

    J’imagine que vous croyez que JFK a été tué dans un complot impliquant la CIA, le FBI, la police de Dallas, la Mafia, le KGB, Castro et Lyndon Johnson et que, 47 ans plus tard, tout ce beau monde (enfin les survivants) garde le silence ?

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

11 septembre 2001

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités