«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Patrimoine Canada kidnappe la St-Jean

La Canadianisation de la fête nationale

La dénationalisation se poursuit

Chronique d’Alexandre Cormier-Denis
vendredi 26 mai
1 293 visites 2 messages

À l’occasion du 150e anniversaire de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, le gouvernement fédéral a décidé d’organiser une seconde Fête de la Saint-Jean-Baptiste – rebaptisée Fête de la francophonie – à travers le Canada, dans le but de dénationaliser un peu plus la nation québécoise et de l’intégrer au grand récit multiculturaliste canadien. Patrimoine Canada a donc décidé d’investir des millions de dollars afin de canadianiser un peu plus le Québec.

Présenter les Québécois comme de simples « francophones » canadiens revient explicitement à rejeter toute revendication nationale des Québécois, dans le but assumé d’en faire une communauté comme une autre du grand tout multiculturel fédéral.

En tant que candidat du Parti indépendantiste, je dénonce fermement cette récupération politique canadienne faisant de la St-Jean-Baptiste une fête communautariste dont le but explicite est de normaliser la situation québécoise au sein de l’ordre fédéral actuel.

J’invite également tous les souverainistes à dénoncer cette récupération politique visant à noyer la Fête nationale du Québec afin d’en finir définitivement avec toutes les prétentions nationales du Québec.

Notons que le budget de la Fête nationale a été largement amputé par le régime libéral, toujours à l’affût d’une tentative d’amoindrir la visibilité de la présence québécoise, comme l’a prouvé le récent voyage de Philippe Couillard au Proche-Orient, où l’on pouvait noter l’absence de drapeaux québécois lors de certains événements officiels.

Si les électeurs de Gouin m’honorent du rôle de député de leur circonscription, je m’engage à répondre aux demandes de l’organisation responsable de la Fête nationale – le Mouvement national des Québécois, dirigé par Martine Desjardins – afin de réinvestir dans les célébrations entourant la Fête nationale du Québec et ainsi défendre les revendications historiques de la Nation québécoise.

Commentaires

  • Jonathan Lego, 28 mai 03h02

    Je vous connaissais pas avant la "pancarte" de l’autre semaine. Je deteste les poli-ti-chiens depuis ma tendre enfance. Le/la premier(e) politicien(ne) en fonction que j’ai respecter est Le Pen, Marine. Vous etes le 3ieme qui merite le titre de Politicien pour moi. J’ai jamais vote de ma vie mais Mr. je voterais pour vous a toutes les elections.Tres bon texte ci-haut aussi :) J’ai visite votre page, j’adore vos 10 points.

  • Gaston Carmichael, 26 mai 20h27

    C’est ironique. Ottawa a toujours refusé de faire de la Saint-Jean Baptiste une fête nationale. Électoralement, cela aurait été très mal perçu dans le ROC. Toutefois, les citoyens du ROC étaient jaloux du fait que le Québec avait une journée férié de plus qu’eux. Ottawa leur a donc accordé une autre journée férié, mais il n’était pas question que ce soit le 24 Juin. On a donc choisi une date tout à fait anonyme : Le premier lundi d’Août, qu’on qualifie de "congé civique".

    Donc, résidant à Gatineau, et travaillant à Ottawa, je dois travailler le 24 Juin, et j’ai congé le premier lundi d’Août.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités