«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

LE RASSEMBLEMENT POUR UN PAYS SOUVERAIN SOUHAITE DES ÉCLAIRCISSEMENTS QUANT À LA MORT DE L’ANCIEN PREMIER MINISTRE DANIEL JOHNSON

Tribune libre de Vigile
jeudi 27 juillet
841 visites 5 messages

LE RASSEMBLEMENT POUR UN PAYS SOUVERAIN
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

LE RASSEMBLEMENT POUR UN PAYS SOUVERAIN SOUHAITE DES ÉCLAIRCISSEMENTS QUANT À LA MORT DE L’ANCIEN PREMIER MINISTRE DANIEL JOHNSON

Montréal – le 26 juillet 2017. Lors du Banquet commémoratif soulignant le 50e anniversaire de la visite du Général de Gaulle à Québec, tenu dimanche le 23 juillet dernier au Château Frontenac, l’ancien député de Rouyn-Noranda de l’Union Nationale, monsieur Antonio Flamand, a prononcé une allocution devant plusieurs centaines d’invités.

Ce dernier, proche du Premier ministre Johnson, faisait part aux convives des tensions à l’intérieur du caucus du parti vis-à-vis le penchant favorable qu’exprimait Daniel Johnson à l’égard de l’indépendance du Québec. Dans sa lancée, il se questionnait sur les causes réelles du décès du Premier ministre.

Hier, le 25 juillet 2017, l’ancien journaliste Pierre Schneider publiait un texte sur le site de « Vigile » coiffé du titre : « J’accuse les assassins de Daniel Johnson » où lui aussi se questionne sur les causes réelles du décès du Premier ministre Johnson.

Devant tant d’allégations sérieuses entourant les circonstances nébuleuses du décès de Daniel Johnson et devant l’absence d’analyses toxicologiques, le Rassemblement pour un pays souverain demande au Gouvernement du Québec d’ouvrir une enquête, de rendre public les documents d’autopsie et d’aller jusqu’à l’exhumation du corps de ce dernier.

Pour le président du RPS, monsieur Benoît Roy, il s’agit « d’éluder toute spéculation ou doute concernant le décès d’un homme d’État mort en devoir. La vérité doit être faite et démontrée sur ce sujet d’intérêt national ».

- 30-

Source : Benoît Roy,
Président du Rassemblement pour un pays souverain
https://www.facebook.com/RassemblementPourUnPaysSouverainRps/photos/a.307972225972914.47965.298399440263526/982617355175061/?type=3&theater
www.rps.quebec

Commentaires

  • Doris Jean, 10 août 01h11

    Merci M. Desbois de soulever des questions qui suscitent une réflexion sur des évènements du passé qui ont gravement affecter notre société.

    Si des personnes croient que la démocratie existe vraiment, elles doivent absolument prendre connaissance du Protocole de Torento parce qu’avec le temps écoulé, il est évident que ce protocole

    http://stopmensonges.com/le-protocole-de-torento/

    Nous subissons aujourd’hui les effets néfastes d’un plan très noir élaboré dans un luxe indécent par un bande de crapules fermement persuadés que ceux qui ne pillent pas l’état leurs sont inférieurs.

    Nous subissons les assauts quotidiens d’une guerre sournoise et satanique dont la plupart des gens ignore l’existence.

    Le protocole de Torento a été élaborer à Toronto à la fin des années 60. Le contenu à vous glacer le sang vous démontrera que toutes les politiques élaborés depuis ce jour de tous les partis confondus ont cibler et atteint les buts recherchée dans ce protocole diabolique.

    Peut-être y a-t-il un rapport avec le décès de M. Johnson...

    Une certaine classe de personne se concerte ouvertement sur le bras du peuple fluoré pour exterminer la population, ils incorporent des poisons délibérément à nos aliments, notre air, notre eau, dans nos vaccins et nos médicaments, le monde et nos champs sont devenus stratégiquement stériles afin que rien dans la nature ne soit gratuit.
    La fin justifie les moyens. Ils veulent se débarrasser du plus grand nombre sans que Monsieur le PM fasse quoi que soit parce que lui aussi il suit les ordres dictées dans ce plan de ce protocoles et le reste, c’est n’est qu’une vulgaire pièce de théâtre bourrée de mauvais acteurs dressés à dire juste ce qu’il faut pour un semblant de réalité.

    Notre naïveté bardée de fausse peur va nous mener à la perte de notre belle nation.

    Ce n’est plus leurs actes ignobles qui me font me révolter, mais notre inaction à tant de cruauté avouée.

    Entre « Ignorez Dieu et inviter le diable à toutes les sauces » il y a un limite qui a été franchie et le retour en arrière n’est plus possible.

    Un pays libre, catholique ou les familles nombreuses vivaient dans l’entraide et la foi ont vu Dieu sortir de l’état, des écoles, des hôpitaux... ont vu nos politiciens inviter le diable à toutes les lois et on paie pour.

    Il y avait un pays a voler et un gars de trop...aujourd’hui, il y a un pays a voler et un peuple de trop.

  • Philippe Jaroussault, 29 juillet 11h46

    Des forces mafieuses dans la politique québécoise, ça existe bel et bien en 2017, mais surtout, ça a existé de tout temps. Les deux petits hommes Johnson, s’ils croient savoir, ils ne savent guère. Daniel père cardiaque, ça peut expliquer son empressement, son euphorie. En France, il y a eu Jean Jaurès, ici en plus, peut être des forces occultes qui s’appelle le destin contre le peuple québécois

  • Pierre Schneider, 28 juillet 11h40

    Merci de tout coeur au Rassemblement pour son intervention dans ce dossier qui me tient tant à coeur et dont je n’aurai cesse de m’y consacrer tant et aussi longtemps que toute la vérité soit faite sur l’énigmatique décès de Daniel Johnson, au moment où il avait dans ses cartons un projet de République pour le Québec, avec l’appui de la France.

  • Jean Lespérance, 28 juillet 00h18

    Je pense qu’on se fait des illusions sur les résultats d’une telle enquête, trop de temps s’est écoulé depuis sa mort. Mais la science a évolué et peut-être que dans un avenir lointain trouverons-nous quelque chose. Si le cercueil est en acier, on ne sait jamais ce qu’il peut en rester. Même une mèche de cheveux peut en révéler beaucoup comme Ben Weider nous l’a appris sur Napoléon Bonaparte.

    Quand on va jusqu’au meurtre pour protéger un système parlementaire ou constitutionnel, donnez-lui le nom que vous voulez, c’est que le pouvoir est corrompu jusqu’à en perdre la raison. Empêcher le Québec d’être souverain pour permettre au Canada de mettre sa souveraineté entre les mains mafieuses de l’Union Europaïenne est la pire des trahisons pour notre régime constitutionnel. Donner le pouvoir aux plus riches pour écraser les pauvres, il y a de quoi vouloir sortir du Canada traître envers ses citoyens.

    Si on veut me convaincre que la démocratie prime dans l’esprit des dirigeants du pays, on doit instituer des référendums d’initiatives populaires à tous les paliers de gouvernement. Et aucune autorité ni traité ne peuvent influer sur les décisions du peuple. Ce n’est pas l’Union Europaïenne qui doit décider à la place des citoyens.

    Même si certains pensent le contraire, le Canada est devenu une honte en acceptant d’être le vassal de l’Union Europaïenne ou Européenne. Donner le pouvoir aux banquiers et aux oligarques, c’est ne plus avoir de conscience. Jamais je n’aurais cru que le Canada puisse tomber aussi bas. On crée l’anarchie qui mènera au chaos. Et un jour, on se demandera comment en sommes-nous arrivés là ? La réponse sera simple, les gouvernements se seront inclinés devant les riches et les banquiers.

  • François A. Lachapelle, 27 juillet 22h12

    Félicitations au Rassemblement pour un pays souverain (RPS) et à son président Benoît Roy qui invitent le Gouvernement du Québec à ouvrir une enquête publique sur les causes de la mort subite de feu Daniel JOHNSON père, en fonction à titre de Premier ministre du Québec.

    Philippe Couillard, premier ministre actuel du Québec, doit être saisi de ce dossier et y répondre de manière responsable.

    Il sera intéressant d’entendre les témoignages des deux fils de Daniel JOHNSON père, soit Daniel Johnson fils et Pierre-Marc Johnson. Espérons que ces professionnels de la vie politique ne se réfugieront pas derrière une langue de bois pour protéger des intérêts et des pouvoirs qui connaissent la vérité des faits qui se sont déroulés les 25 et 26 septembre 1968.

    La réponse de Philippe Couillard ira-t-elle dans le sens d’un grand respect envers l’histoire avec un grand H qui concerne tout le Québec, même dans sa vie actuelle ?

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 715$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 15/08 André Thibault: 5$
  • 15/08 Robert Lecompte: 5$
  • 15/08 Jean-Pierre Lavoie: 100$
  • 9/08 André Lafrenaie: 20$
  • 9/08 Anonyme: 50$
  • 9/08 Gilles Grondin: 200$
  • 9/08 Anonyme: 50$
  • 9/08 Normand McCluskey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités