«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Pour faire face à la dynamique du multiculturalisme

L’intégrité, puissant moyen pour réaliser l’indépendance du Québec

Les élections de 2018 seront la dernière possibilité des nationalistes-patriotes

Tribune libre de Vigile
dimanche 23 octobre 2016
405 visites 1 message

« Le secret du changement est de concentrer l’énergie, ne pas éliminer le passé sinon croire en nos nouvelles possibilités. » Socrate

En temps de crise politique, de chaos socio-économico-financier et de grand changement démographique contraire aux intérêts nationaux du Québec, tels ceux survenus depuis les 30 dernières années, l’alternance au POUVOIR (PLQ/PQ) s’est avérée inefficace, destructive et d’une imposture complice.

Déléguer une énième fois le POUVOIR aux partis qui nous ont gouvernés en connivence avec leurs complices de tout acabit, ne pourra conduire qu’à aggraver la situation du Québec décrite antérieurement. C’est l’intégrité politique, l’éthique et le patriotisme qui ont fait défaut chez les élus étant aux commandes de ce Pouvoir dévié au seul bénéfice de leurs intérêts de groupes et particuliers. C’est-à-dire, une autre manière despotique de gérer l’actuelle démocratie totalitaire dont il est question de faire voir à la majorité historique francophone si nous voulons sortir de ce piège antidémocratique et autodestructeur.

La pleine LIBERTÉ de la nation canadienne-française ne pourra jamais se réaliser avec des politiciens véreux et complices de ceux qui la tiennent sous la permanente tutelle juridictionnelle et soumise aux lois centralistes et colonialistes d’Ottawa. La pleine LIBERTÉ du Québec peut seulement se réaliser avec le puissant moyen de l’INTÉGRITÉ politique, procurant ainsi une conscience patriotique sans faille. Conditions indissociables du vrai nationaliste qui ne consentira pas à trahir sa loyauté envers son pays. Tout le contraire de ceux qui ont gouverné le Québec de manière antidémocratique et d’omerta dans cette période de 30 ans. La Commission Charbonneau a dévoilé seulement la pointe de l’iceberg de l’actuel régime consensuel de corruption institutionnalisée, faisant en sorte que la Dette publique du Québec s’est élevée à plus de 120 milliards $.

L’immense majorité des Canadiens français a été sacrifiée devant l’arnaque de cette corruption en système, pacte de silence et de politique d’immigration génocidaire conduisant à la destruction nationale et la ruine collective. Une condition sine qua non pour les antinationalistes, antipatriotes et multiculturalistes qui ont comme principal objectif l’enrichissement personnel afin d’avoir plus de possibilités de protéger les acquis matériels et promotionner leur carrière politico-professionnelle.

C’est pourquoi les patriotes-nationalistes ayant lutté démocratiquement pour libérer leur pays de la tutelle colonialiste, éradiquer la corruption en système et prendre comme bannière politique l’intégrité personnelle ont été neutralisés ou tout simplement exécutés. Le peuple qui subit ce traumatisme national se trouvera soumis dans une sorte de syndrome d’incapacité collective(1) pour faire face à la défense des intérêts suprêmes de l’Etat, étant également, de par ce syndrome, obligé de s’insérer dans le système affairiste en place de destruction nationale. En d’autres mots, l’antipatriotisme à toujours provoqué la perte du contrôle des intérêts nationaux puisque ceux qui ont défendu et promotionné cet antipatriotisme l’on fait par intérêt au service des groupes antagonistes, pour la poursuite d’une carrière personnelle ou par l’imposture et la traitrise intellectuelle. Le cours de l’Histoire des empires et État-nations disparus est la constatation irréfutable de la dynamique de l’antipatriotisme(2), lequel aboutit inexorablement à la corruption institutionnalisée, provoquant ainsi la perte de cohésion sociale et politique, tel qu’évoqué antérieurement.


1, La France comme modèle d’autodestruction par ce syndrome d’incapacité collective : Dieudonné ou l’antipatriotisme subversif
http://ripostelaique.com/dieudonne-ou-lantipatriotisme-subversif.html

2. Antipatriotisme

http://www.encyclopedie-anarchiste.org/articles/a/antipatriotisme.html

Commentaires

  • Jean-Claude Michaud, 27 octobre 2016 15h53

    Vous avez bien raison car il faut redonner à l’État du Québec sa crédibilité en matière de transparence et de gestion saine et intègre. C’est la condition pour que les Québécois s’identifient à leur État national qui passe par la confiance envers le Gouvernement du Québec. Pas d’indépendance sans la confiance envers notre État.

    La grosse dette du Québec est la conséquence de la corruption et de l’incompétence de nos gestionnaires des dernières décennies. Le Québec a déjà un fardeau fiscal plus lourd et plus progressiste que les autres provinces on ne devrait pas être aussi endetté car avec les milliards de dollars perçus ont auraient dû être capable de payer l’épicerie sans s’endetter.

    Les 10-11 milliards d’intérêts payés pour la dette du Québec, c’est de l’argent qui pourrait servir à baisser nos impôts et taxes afin de rembourser et réduire les dettes individuelles, d’investir, de lancer des nouvelles entreprises et d’enlever la pression sur la population alors que le panier d’épicerie a augmenté ainsi que le coût de l’électricité dans les dernières années.

    Les infrastructures aussi ont coûtées trop chères à cause de la corruption dénoncée dans la commission Charbonneau causant aussi un endettement exagéré. Ce qui a mené à une austérité libérale pour compenser en charcutant les services directes à la population au lieu de s’attaquer à la cause de celle-çi, la corruption, le gaspillage et la bureaucratie.

    Il est ridicule dans un système de santé avec un budget de plusieurs milliards de dollars de donner des patates en poudres aux patients. Les Québécois méritent mieux.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités