«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

L’énergie électrique du Québec

Réponse à monsieur « 900.000 pas 220 millions !!! »

Tribune libre de Vigile
dimanche 12 janvier 2014
839 visites 7 messages

L’énergie électrique du Québec

Bonjour monsieur « 900.000 pas 220 millions !!! »

Par besoin d’espace, je transpose ici donc le commentaire que vous avez écrit suite à mon texte sur « l’énergie des étoiles » un peu plus bas ici sur cette tribune et donc vous répondre. Merci.

Votre texte :

« Asteur pour reprendre votre expression.
Les 13 Terawatts correspondent a la puissance produite, pas disponible, enlevez 15 % pour les pertes en ligne, les premiers modèles mathématiques ont été faits par Marcel Deprez en France dès la fin du 19 ième siècle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel...
Nous en sommes à 11 Terawatts.
Il y a au Québec plus ou moins 3.400.000 foyers et la consommation en pointe, l’hiver est de 40 Terawatts, record de Janvier 2013, ce qui peut obliger, actuellement, Hydro, a importer de l’électricité.
Par exemple, Longueuil, 170.000 foyers consomme en pointe 2 Terawatts, moins l’été bien sur.
11 Terawatts = 900.000 foyers pas 220 millions.
Il faudrait que ce soit moins cher que le gaz, ce n’est pas le cas et probablement pour longtemps.
Le prix de l’électricité devrait baisser au Québec, mais ce n’est pas l’avis du gouvernement.
Les aventures éoliennes nous coutent une fortune, il y a une centrale a gaz qui coute a Hydro 150 millions de $ par année pour rien, pour les 20 prochaines années, etc.
Hydro-Québec est un monopole, qui nous appartient, n’est-ce pas ?
Le CA n’est-il pas censé nous représenter ? »

Bon, je veux bien ; allons-y donc pour 11 Terawatts, (onze-mille milliards de watts) je n’ai pas d’objection.

Vous écrivez que la consommation en pointe de 3 400 000 foyers, donc le Québec = 40 Terawatts heure ? Ça me semble beaucoup d’abeilles au rucher ça.

1 Terawatts valant dix exposant douze donc : 1Terawatts= 1000 000 000 000 watts ou mille milliards de watts et, multiplié par quarante s’écrit donc : 40 000 000 000 000 quarante mille milliards de watts. Pardonnez-moi de tout écrire ça de cette façon, mais je crois que ça donne une meilleure idée des puissances en jeux ; une image plus précise pour tous, pour peu qu’on veuille bien prendre le temps de lire.

Par ailleurs, si je divise quarante mille milliards de watts (40 Terawatts) par trois millions quatre-cent-mille foyers,(3 400 000) pour connaître la quantité moyenne de consommation d’une seule résidence au moment de pointe que vous évoquez, donc : 40 000 000 000 000 watts / 3 400 000 foyers = 11 764 705 watts soit : onze millions sept-cent-soixante-quatre-mille-sept-cent-cinq watts et quelques, qui seraient pompés sur le réseau par une seule maison à ce moment-là, dans cette période de pointe citée précédemment.

C’est nettement surréaliste il me semble ; pour cela il faudrait qu’une maison qui est branchée sur une tension de 230 volt développe une incroyable intensité d’un courant de 51, 150 ampères (11 764 705watts / 230 volts= 51 150 ampère ; loi d’Ohm) cinquante-et-un-mille-cent-cinquante ampères, ce qui est tout à fait impossible, quand nous savons tous, que les branchements standards des résidences sont d’une tension de : 230 volt sur 200 ampères soit environ 45 000 watts de puissance maximum disponible pompable sur le réseau pour une maison normale et jamais un abonné n’utilise toute cette puissance disponible ; dix à quinze mille watts de pointe utilisés (10 000-15 000 watts) et je suis très généreux par branchement domiciliaire donc, m’apparait plus conforme à la réalité.

Par contre si je multiplie le nombre de foyers soit : 3 400 000 foyers x 45 000 watts disponible pour une résidence ça nous donne : 153 000 000 000 cent-cinquante-trois milliards de watts ou « 0,153 Terawatts », ça fait plus réaliste il me semble, et j’en conclus qu’une pointe de 40 Terawatts sur le Québec est tout à fait impossible et incroyablement au dessus de la consommation réelle ; on peut facilement voir tout de suite par un calcul simple avec la loi d’Ohm que la dite pointe ne peut même pas grimper jusqu’à un seul Terawatt (0, 153 Terawatt) . Je crois qu’on ne nous dit pas la vérité soit parfois, en grossissant les valeurs et à d’autres moments en les rapetissant, pour je ne sais trop quelle raison et vos chiffres sur la Ville de Longueuil m’apparaissent encore une fois très au dessus de la réalité.

Longueuil= 170 000 foyers X 45 000 watts disponibles pour chaque branchement donne :7 650 000 000 watts donc, sept milliards six-cent cinquante millions de watts heures, on est très en dessous encore une fois des 2 Terawatts (deux-mille milliards de watts) que vous avancez. Donc, 170 000 foyers ne peuvent simultanément pomper deux mille milliards de watts heure c’est impossible.
Quant au postulat qui dit que l’électricité coûte plus cher à produire que le gaz, je n’en crois pas un mots ; c’est manifestement de la pirouette démagogique inoculée dans les média par les lobby schisteux pour faire détourner l’opinion publique à leur avantage.
Je ne sais pas combien de Terawatts exactement toute l’installation de notre Hydro-Québec peut produire instantanément, mais on peut voir que nous sommes très riche en énergie électrique ; incroyablement riche.

Vous écrivez que :11 Terawatts = 900.000 foyers pas 220 millions.

Et moi j’écris que 11 Terawatts intantanés peut fournir 244 444 444 : deux-cent quarante-quatre millions quatre-cent quarante-quatre-mille-quatre-cent-quarante-quatre foyers. (11 000 000 000 000 watts / 45 000 watts = 244 444 444). Ce n’est pas moi qui le dit c’est la loi d’Ohm à partir de vos chiffres.
Oui malheureusement Hydro-Québec est pour le moment un monopole sur la tête de ses propres propriétaires, c’est complètement surréaliste. Quand on est propriétaire on a pas à s’inter-monopoliser entre nous, c’est absurde.

Et oui les installations d’hydro-Québec m’appartiennent comme elles vous appartiennent également, ainsi qu’à tous les autres Québécois, oui certainement, bien sûr ; et justement tandis qu’on passe par là donc, si j’effectue un calcul rapide à partir de vos 11 Terawatts, ça nous donne individuellement comme citoyen propriétaire du Québec un bien énergétique individuel de 1,5 million de watts instantané par citoyen, je ne sais pas combien ça peut valoir en dollars d’échange, mais ça doit faire un pâs pire montant annuellement ; on peut se demander pourquoi l’administration d’Hydro-Québec ne nous envoie-t-elle pas des chèques au lieu de factures ; ça pourrait par ailleurs devenir progressivement, un argument fondé, vérifiable et convaincant, pour inviter les immigrants à venir ramer avec nous autres dans la chaloupe de l’indépendance : « ramez avec nous autres et on vous donnera à chacun, un million cinq-cents mille watts heure d’énergie instantanée à perpétuité, tant qu’il y aura de l’eau sur la terre ».

Je crois bien que nous les aurions maintenant les votes touristiques qu’ils nous manque ; en effet c’est donc depuis 1995 que le droit de vote, notamment sur les questions existentielles du peuple résidant en l’occurrence nous, les canadiens français devenus Québécois donc, ce droit est accordé aux voyageurs étrangers immigrants qui débarquent des avions, ici au Québec, ( grâce à nous les Québécois, mais bien à notre corps défendant toutefois, originellement) ; cependant tout n’est pas perdu, bien au contraire, nous verrons pourquoi et comment.

Il suffit d’unifier les courants qui s’opposent chaotiquement et qui s’annulent mutuellement pour finalement se perdre chaotiquement dans l’espace intersidéral des catacombes de la conscience humanoïde qui se laisse manipuler en jettant son jugement à la poubelle ; donc pour y remédier il faut aller tous dans la même direction comme du courant c. c. (courant continu) en quelque sorte, ou alors installer une vraie diode en accord avec son emblème : ( → ) et qui marche dans le vrai sens de l’intelligence humaine logique entre le peuple et sa richesse, et non pas appeler les choses par leur contraire. Être propriétaire, ce n’est pas un titre honorifique ténébreux pour endormir et réconforter la conscience, c’est quelque chose de bien réel, d’articulé et de factuel ; c’est tout.
Mais pardonnez-moi cher monsieur de vous avoir entraîné, dans quelques routes de gravelle en m’éloignant un peu ici et là du propos d’origine, mais que voulez-vous, nous les dépossédés n’avons pas les moyens d’asphalter et signaliser nos propos, on nous force à vivre dans la poussière aveuglante.

Un C.A c’est bien mais un C.C c’est-à-dire un conseil de la communauté pour surveiller le C.A serait encore mieux.
Pour terminer, je crois et j’écris qu’à la lumière des chiffres officiels qu’on veuille bien nous fournir, nous sommes manifestement un peuple extrêmement riche en énergie hydroélectrique, d’ailleurs il faut une incroyable pression électrique constante d’origine pour arriver à distribuer du courant électrique avec les valeurs annoncées sur un territoire aussi vaste que le Québec.
De l’électricité en abondance, ça peut s’échanger contre n’importe quoi d’utile à la nation, ça peut aussi parfois être donné gratuitement en secours d’urgence aux étrangers. L’avenir du monde est dans le don ; redonner la richesse à tous les humains, ce sont eux les propriétaires héritiers de la terre et de ses richesses.

Commentaires

  • Michel Grenier, 28 janvier 2014 10h32

    Bonjour MR.jean.

    j’aimerais savoir , qu’elle est votre source d’information pour affirmer que la puissance du réseau est de 11térawats ?Ce n’est pas que je mets en doute vos affirmations, mais HQ l’information est que la puissance est de 39 mégawats,c’est toute une différence avec vos chiffres.

  • Jean, 15 janvier 2014 17h20

    Monsieur Martin Perron

    Le nucléaire, on a pas besoin de ça, nous avons beaucoup mieux ; l’eau naturelle. Du reste l’énergie pour nous, ce n’est pas un problème, nous en avons en masse depuis longtemps.
    Le problème c’est tout le système de menteurs et d’affairistes manipulateurs en manque de profits qui cherchent leur « Poches » autour de notre bien énergétique ;

    comme l’Hydro Québec est une société d’état qui nous appartient eh bien ils tentent de tout barbouiller, discréditer notre bien pour le remplacer par leurs petites « bisenisses » de merde,coûteuses dangereuses et polluantes comme le nucléaire,le gaz ou d’autres solutions aussi farfelues.
    De l’énergie on en a en masse, qu’ils aillent faire des affaires ailleurs si ils ne sont pas contents. On a choisis l’eau depuis longtemps et il n’y a pas de raison logique de tout mettre à la poubelle pour retourner en arrière et faire plaisirs à ces messieurs dames reptiliens arriérés.

    Serge Jean

  • Martin Perron, 13 janvier 2014 20h31

    Aux connaisseurs en énergie que pensez-vous de cette vidéo : The Nuclear Scare Scam de Galem Winsor http://www.youtube.com/watch?v=ejCQrOTE-XA&feature=player_embedded ? Galem Winsor était un physicien nucléaire reconnu qui a travaillé au design de plusieurs centrales nucléaires aux États-Unis. Son champ d’expertise principal consistait à mesurer et contrôler l’inventaire et l’entreposage du carburant nucléaire. Il affirme que les dangers de radiation sont à peu près inexistants et que nous pourrions opérer sans aucun danger de très petites centrales nucléaires qui nous rendraient complètement indépendants en énergie à un prix frisant le ridicule.

    Après tout, personne n’a dit que les mineurs ou ceux qui vivent près des mines d’uranium souffrent de cancer plus que les autres. À Tchernobyl, la zone touchée est remplie de vie et aucune mutation d’aucune sorte n’a été constatée. Les rats enfermés dans des cages disposés à 200 mètres du Sarcophage ont accouché de petits en parfaite santé. Folie ou réalité ?

  • Jean, 13 janvier 2014 17h48

    Monsieur Carmichael

    Sur votre facture d’électricité le calcul se fonde sur des kilowatts-heure si je ne me trompe, c’est toujours le préfixe (ici kilo 1 000 ) spécifiant l’ordre de grandeur à utiliser pour effectuer les calculs qui suivront ensuite ; mais toujours en WATT/HEURE que ce soit des Kilowatts ( 1000 ) ou des Mégawatts (1 000 000) ou tout autre ordre de grandeur de référence pour effectuer les calculs en présence.

    Serge Jean

  • Jean, 13 janvier 2014 17h03

    Pour monsieur Gaston Carmichael

    Oui, en watts-heure ; dans le jargon mathématique du milieu et d’hydro-Québec ainsi que sur votre facture d’électricité,sauf indication exceptionnelle, c’est toujours le watt-heure qui est généralement sous-entendu dans les calculs .

    Serge Jean

  • 13 janvier 2014 16h32

  • Gaston Carmichael, 13 janvier 2014 12h19

    Est-ce que tous ces chiffres sont sur la base de 1 heure ?

    Parce qu’une ampoule de 100 watts consommera 100 watts durant une heure. Pour un an, la même ampoule consommera donc 876,000 watts.

    Étant donné la grande divergence que vous souligné dans le chiffres, je me demande donc si on compare des watt-heure avec de watt-année.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
1 215$  2%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
  • 18/02 Mario Fortin: 5$
  • 18/02 Germain Gauvin: 100$
  • 14/02 André Bouchard: 50$
  • 13/02 JRM Sauvé : 175$
  • 13/02 Robert Lecompte: 5$
  • 13/02 Laurent Chabot: 10$
  • 13/02 Gilles Thouin: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités