«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

L’antifascisme chimérique des antifas du Québec

Tribune libre de Vigile
dimanche 3 septembre
1 257 visites 3 messages

Les antifas du Québec sont éloquemment silencieux sur le slogan nazi ukrainien, « Slava Ukraini ! » - (Слава Україні ! - Gloire à l’Ukraine !) écrit le 24 août dans un message officiel du Premier ministre libéral du Canada Justin Trudeau destiné à tous ceux qui fêtent l’indépendance de l’Ukraine et le pire, au nom de tous les Canadiens. Ils le sont tout autant sur le support apporté par le gouvernement canadien du libéral Justin Trudeau au régime ukrainien actuel, qui est sous la poigne solide des bandéristes, version ukrainienne des nazis allemands. Ils sont aussi très silencieux sur le cadavre nazi dans le placard familial de la ministre libérale des Affaires extérieures du Canada Chrystia Freeland et le fait qu’elle ait caché ce fait au électeurs canadiens avant de se faire élire. ils voient des nazis où il n’y en a pas et où il y en a, comme dans l’Ukraine actuelle, ils sont aveugles, ils ne les voient pas.

Non Monsieur le Premier Ministre du Canada, vous n’avez pas le droit de parler en mon nom et je ne fête pas l’indépendance illusoire de l’Ukraine, qui sert que de pion aux visées impérialistes va-t-en-guerrière de l’empire américain dans son confrontation irraisonnée avec la Russie, qui risque à tout moment de déclencher un conflit nucléaire mondial.

Le support financier, diplomatique, militaire que le gouvernement canadien apporte à l’Ukraine, fait du Canada le complice des crimes contre l’humanité perpétrés par l’armée ukrainienne au Donbass. Par la guerre du gouvernement ukrainien, sous le contrôle des néo-nazis, par les exactions de son armée et de ses bataillons néo-nazis, selon les statistiques officielles, 10 000 russophones sont morts au Donbass depuis 2014. Il y a eu 1,6 million de personnes déplacées selon les statistiques de l’ONU mais d’autres sources affirment plutôt 2,5 millions et demi de réfugiés en Russie provenant de l’Ukraine et du Donbass. Le gouvernement canadien supporte activement le régime actuel en Ukraine, notamment en envoyant un contingent de 200 soldats des Forces Armées Canadiennes pour entraîner l’armée ukrainienne, dans sa supposée lutte aux terroristes du Donbass, qui objectivement n’en est pas une, qui est en réalité une tentative de nettoyage ethnique des russophones du Donbass par le régime ukrainien. Si ce n’était de la résistance acharnée des Donbassiens, les russophones des républiques indépendantes auraient été chassés systématiquement de leur terre ancestrale.

L’oligarchie financière mondiale a pour objectif de détruire les liens sociaux qui unissent les êtres humains entre eux, tout particulièrement la famille et la nation, et de les soumettre à un nouvel ordre mondial où ils ne seront plus que des esclaves dociles, apatrides, des consommateurs aveugles de la production capitaliste mondiale robotisée, pour enrichir les oligarques financiers. Les pays qui ne se soumettent pas aux diktats de l’empire israélo-américain, soit directement ou par des intermédiaires, se font agresser militairement, comme par exemples : la Syrie, la Libye, le Donbass.

La question centrale pour les Québécois : comment allons-nous organiser la lutte pour résister efficacement aux actions destructrices de l’oligarchie financière, avec comme objectif de nous éliminer en tant que nation ?

Pour contrer la destruction accélérée de nos programmes sociaux, de nos services de santé et d’éducation, allons-nous uniquement compter sur les prochaines élections au Québec et au fédéral ?

Comment allons-nous défendre la langue française qui recule de plus en plus au Québec ?

Je n’ai pas toutes les réponses à ces questions, mais certainement que l’indépendance du Québec est un pré-requis incontournable. Il faudrait que les indépendantistes québécois s’attellent à la tâche primordiale de faire la promotion systématique de l’indépendance du Québec auprès de sa population.

Concernant l’article de Xavier Camus « Sur le drapeau nazi observé à Québec », publié sur son blogue le 31 août 2017, voici ce que je pense de la campagne de dénigrement systématique du professeur de Cégep Xavier Camus contre les soit-disant fascistes du Québec.

https://xaviercamus.com/2017/08/31/sur-le-drapeau-nazi-observe-a-quebec/

Drapeaux des Forces Armées Allemandes de 1871 à 1945

Au départ le titre est erroné puisque le drapeau observé lors de la manif de la Meute à Québec, n’était pas un drapeau nazi mais bel et bien le drapeau des forces armées allemandes de 1933 à 1935. La photo que l’on voit dans l’article du professeur de philosophie, est le drapeau sur la photo ci-haut, à gauche en bas. Ce drapeau à la croix noire pattée, est le drapeau de guerre du Reich, en allemand « Reichskriegsflagge », qui a été en vigueur de 1871 à 1935, sous diverses variantes, sous plusieurs différents régimes politiques, mais toujours avec la même constante, la croix noire pattée. Que le drapeau ait été en vigueur 2 années sous le régime nazi n’en fait pas pour autant un drapeau nazi, comme le drapeau de la croix rouge n’est pas nazi parce que il a été en usage sous le régime hitlérien.

Le drapeau nazi est caractérisé par la croix gammée noire orientée vers la droite, dans un cercle blanc, sur fond rouge. On ne peut certainement pas qualifier le « Reichskriegsflagge » de 1871 à 1935 de drapeau nazi. Je m’étonne au plus haut point qu’un professeur de philosophie de Cégep ne semble ne pas pouvoir faire la différence entre les deux, d’après son article.

Monsieur le professeur de philosophie, premièrement, vous avez avouez implicitement sur votre facebook que le « Reichskriegsflagge » n’est pas un drapeau nazi. Deuxièmement nous ne sommes pas en Allemagne ici. Troisièmement vous devez prouver que le porteur de ce dit drapeau avait l’idée en tête que « son drapeau faisait office de drapeau nazi », chose pratiquement impossible à faire. Je vous invite alors dans les articles de votre blogue, d’être plus méthodique et de ne pas écrire du n’importe quoi. Il serait grandement préférable de débattre sur les idées de vos adversaires politiques au lieu de tenter de ternir leur réputation avec vos allégations des plus malveillantes. Vous employez la même méthode, que ceux que vous prétendez combattre, le 1%, qui consiste à salir ses adversaires politiques et éviter à tout prix tout débat sérieux sur des questions concernant l’avenir de la nation québécoise.

Je constate que les antifas ne savent vraiment pas ce qu’est un nazi, ils créent dans leur tête des chimères pour justifier leurs actions. Ils projettent leurs chimères sur des personnes réelles, ici au Québec, et ils les attaquent verbalement, s’en prennent aussi à leur réputation et parfois peuvent même les agresser physiquement.

Un danger qui menace sérieusement la nation québécoise, concerne la perte accélérée de la conscience nationale parmi sa jeunesse et parmi toute sa population. À mon avis nous devons sérieusement trouver une solution à ce problème de nature subjective, donc plus caché mais d’une importance capitale pour notre nation en péril.

Pour conclure, il faut s’engager dans une lutte verticale, contre l’oligarchie financière mondialiste et multiculturaliste, qui veut notre peau, et ne pas se laisser détourner dans des combats horizontaux, une section du peuple contre une autre. C’est un appel à l’unité du peuple québécois. J’ose rêver qu’un jour, nous nous lèverons tous debout comme un seul homme pour affirmer nos droits en tant que nation souveraine !

Commentaires

  • Francis Déry, 8 septembre 06h25

    L’oligarchie financière mondiale a pour objectif de détruire les liens sociaux qui unissent les êtres humains entre eux, tout particulièrement la famille et la nation, et de les soumettre à un nouvel ordre mondial où ils ne seront plus que des esclaves dociles, apatrides, des consommateurs aveugles de la production capitaliste mondiale robotisée, pour enrichir les oligarques financiers. Les pays qui ne se soumettent pas aux diktats de l’empire israélo-américain, soit directement ou par des intermédiaires, se font agresser militairement, comme par
    exemples : la Syrie, la Libye, le Donbass.

    ...

    Un danger qui menace sérieusement la nation québécoise, concerne la perte accélérée de la conscience nationale parmi sa jeunesse et parmi toute sa population. À mon avis nous devons sérieusement trouver une solution à ce problème de nature subjective, donc plus caché mais d’une importance capitale pour notre nation en péril.
    Pour conclure, il faut s’engager dans une lutte verticale, contre l’oligarchie financière mondialiste et multiculturaliste, qui veut notre peau, et ne pas se laisser détourner dans des combats horizontaux, une section du peuple contre une autre. C’est un appel à l’unité du peuple québécois. J’ose rêver qu’un jour, nous nous lèverons tous debout comme un seul homme pour affirmer nos droits en tant que nation souveraine !


    Oligarchie financière mondiale, c’est une expression pour la caste apatride des radhanites. C’est à dire des Juifs radins. Une expression de cache-antisémite. D’ailleurs, vous mentionnez l’Empire israélo-américain. On se rapproche du thème des Protocoles de Sion.

    Aussi, les national-socialistes se réclamaient de cette lutte contre les marchands de Venise installés à Londres, New York et un peu partout.
    Vos propos vont vous attirer les foudres de Barbara Kay. Je vous suggère de découvrir le vrai national-socialisme, et non l’avatar que nous présente les média-menteurs. Aussi, pour la conscience nationale des Québécois, faites un tour dans votre histoire et aller lire les textes de celui qui a formé Michel Chartrand pour l’action syndicale. De ce tour, nous pourrions en discuter et élargir l’horizon de l’histoire des Canadiens-Français, une vision occultée dans nos cours d’histoire qui doivent s’adresser à des enfants issus de n’importe où de par le monde.

  • Francis Déry, 7 septembre 07h03

    Il n’y a pas d’armée "nazi" en Ukraine. Ce sont des anciens konsomols à la solde de la juiverie européenne. Et ils sont liés aux femens aussi issues des konsomols. D’ailleurs, Petro Porochenko est lié à Viktor Pintchouk, un ancien oligarque qui possède la nationalité israélienne en plus de la nationalité ukrainienne. D’où l’intérêt de Bernard Henri-Lévy pour Porochenko. Aussi, des snipers du Mossad avaient été actifs sur la place de Kiev.
    Ce ne sont que des Nazis de Carnaval qui subtilisent une identité pour commettre des violences et terroriser.

  • François A. Lachapelle, 5 septembre 21h14

    Bravo Gaétan Bouchard pour votre texte. Comme vous l’écrivez dans votre avant-dernier paragraphe, la pérennité et la renaissance de la nation du Québec est sérieusement menacée.

    On dirait que la conscience nationales des habitants du Québec est évanescente. Des facteurs économiques et des facteurs sociologiques sont réunis pour désorienter notre conscience nationale. En partie, l’insouciance des Québécois explique ce désarroi.

    L’autre partie est téléguidée par des forces adverses et d’origine extérieure que nous ne savons pas identifier.

    Je retiens de votre texte cet extrait tiré de l’avant-dernier paragraphe :
    « À mon avis nous devons sérieusement trouver une solution à ce problème de nature subjective, donc plus caché mais d’une importance capitale pour notre nation en péril. » (nos caractères gras)

    Comme solution parmi plusieurs autres à mettre en oeuvre, j’en suggère une qui m’est inspirée par le livre "666" de Pierre Jovanovic, Ed Le jardin des livres, Paris 2014.

    Cette solution consiste à construire une réserve d’or physique au Québec par des Québécois et par des organismes financiers publics appartenant aux Québécois tels que Hydro-Québec, la Caisse de dépôt, le Ministère des finances, la SAQ et Loto-Québec.

    Autrefois, les billets de banque en circulation étaient convertibles en or. Aujourd’hui et depuis la fin des accords de Breton Woods le 15 août 1971 (de la bouche même de Richard NIXON à la télé des États-Unis), la monnaie papier de tous les pays n’est plus convertible en or.

    La monnaie-papier est convertible en rien, en "thin air" comme disent les experts.

    D’autre part, les 2 principaux métaux précieux du monde, l’or et l’argent, en plus de leurs qualités physiques durables et inaltérables par le temps, exercent encore sur les humains un attrait infrangible ce qui rend ces métaux éternels.

    Le contexte qui nous guette est celui exprimé par le sous-titre du livre de Pierre Jovanovic, " 666 ", je cite : «  La planche à billets américaine qui va amener les banques à leur faillite et déclencher la grande révolte des peuples  ».

    Le Québec est concerné par cette possibilité qui peut se transformer en probabilité en un très court temps.

    Pour abréger, disons que des réserves d’or et d’argent disséminés un peu partout au Québec et comptabilisés permettraient de consolider un dollar du Québec qui passerait au travers d’un marasme monétaire comme peut le faire aujourd’hui le franc suisse.

    Si vous lisez le livre " 666 ", vous serez subjugués par la simplicité des dangers qui nous guettent et par les remèdes existants et à notre portée. Bonne continuation et bon débat et bonne réserve d’or dissimulée dans votre humble retranchement...

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités