«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le jeu de la cigale ou de la fourmi ?

L’Ukraine et le jeu des "sanctions économiques"

Le Québec et les oléoducs

Tribune libre de Vigile
mardi 4 mars 2014
430 visites 3 messages

Tout le monde sait que l’Ukraine n’est pas le Québec et que les énergies qui transitent par l’Ukraine et dont dépendent certains pays de l’Union Européenne diffèrent à bien des points de vues de la situation qui prévaut au Québec. La question qui me chicotte c’est : jusqu’à quand ?

Dans le jeu des « sanctions économiques » dont on menace la Russie à Poutine actuellement on a qu’à jeter un bref coup d’œil sur cette carte pour comprendre que le jeu des sanctions ne fera pas long feu. Une fois l’hiver venu, la fermeture « des robinets » risque de changer la donne. La « guerre froide » risque d’être plus froide qu’on ne le pense.

Les médias sous contrôle oligarchiques en parlent très peu. La cigale est muette à ce sujet. Les européens et les européennes vont s’en rendre compte dix fois plutôt qu’une lorsque viendra la bise : les coupures draconiennes et autres augmentations exponentiel du prix du gaz naturel.

C’est le côté obscure du jeu. Mais à ce jeu-là, c’est les fourmis, travailleurs et travailleuses de toute allégeances et de toute nationalités qui risquent de danser la Sirtaki et de rejoindre le rang peu enviable de la Grèce de toutes les faillites.

Ce qui m’amène à songer à la nouvelle politique énergétique du PQ en matière de pipelines "néo-bitumineux" et au questionnement logique qui s’en suit :

Pourquoi passer d’un plan énergétique qui nous est "propre" à une "dépendance énergétique sale" ?

Amicalement, sans méchanceté aucune, vu que mon pays n’est pas encore un pays, que l’hiver ne veut plus s’en aller, vu aussi que je n’y connais pas grand-chose, je me demandais, ce que Pauline Marois en pensait et monsieur Le Hir ?

Commentaires

  • Nicodème, 5 mars 2014 06h52

    Merci à vous messieurs Pomerleau et ST-Pierre. Le texte est très révélateur monsieur Pomerleau. Excellente analyse. Très étoffé. Le tollé de protestations (pour et contre) dans le fil des billets en est le preuve. Selon moi, c’est très éclairé même si toutes les implications du dossier échappent à ma pleine compréhension, je crois que l’avenir vous donnera raison monsieur Pomerleau. Sur ce j’aimais bien l’attitude du ministres Breton, hélas on dirait qu’il s’est dématérialiser de la scène politique suite à la campagne de salissage dégueulasse dont il a été victime. Je me demande pourquoi le PQ le maintient en touche, sur le banc des punitions ? Il doit bouillir en ce moment. J’ai hâte de l’entendre. La position de la ministre Christy Clark est fort intéressante,très utile et pas bête du tout ! Pour Pratte, l’olibrius de service, rien de nouveau sous le soleil. Merci encore ! Beau travail ! :)

  • Ouhgo, 4 mars 2014 22h39

    Du document cité par M. Pomerleau, on tire que le Québec aurait son rapport de force pour le pipeline qui réunirait la ville de Québec au N.-B.

    Or, on sait maintenant que le port de Saint-Romuald est en train de se transformer en port d’exportation mondiale où les méga pétroliers formeraient une caravane continue sur le fleuve Saint-Laurent, recevant les 2 pipelines et les bombes ferroviaires... Si on a négocié quelque chose avec le Canada, on a oublié que ce pays n’aura aucun égard pour l’environnement maritime du Québec.

  • Jean Claude Pomerleau, 4 mars 2014 15h44

    La réponse à votre question tient à l’appréciation des rapporta de forces :

    http://www.vigile.net/Alberta-Quebec-de-l-importance-du

    JCPomerleau

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités