«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

« Le cancer de la rectitude politique et du multiculturalisme fait des ravages »

Justin et le mot « barbare »

L’article que j’ai écrit le 27 juillet sur Justin Trudeau et le Guide de la citoyenneté fait beaucoup jaser en France depuis quelques jours.

Des adeptes du multiculturalisme qui écrivent dans le magazine Marianne et le journal Le Monde n’ont pas aimé que je critique leur chouchou.

Alors ils me sont tombés dessus à bras raccourcis...

Que voulez-vous : pour la gogauche multiculturelle, Justin est un Dieu et Dieu est intouchable.

J’AI INVENTÉ TOUT ÇA ?

Pour ceux qui n’auraient pas lu ma chronique, en voici un extrait...

« Justin Trudeau prépare une refonte complète du Guide de citoyenneté, qui est remis à chaque personne voulant immigrer au Canada.

« Ce guide permet aux futurs immigrants de mieux connaître l’histoire et les valeurs de leur nouveau pays d’adoption.

« Les conservateurs avaient inclus un avertissement soulignant que certaines “pratiques culturelles barbares” telles que les crimes d’honneur et l’excision du clitoris étaient considérées comme des crimes au Canada.

« Or, ce passage sera retiré. Trop dur, j’imagine. Pas assez politiquement correct. »

Selon certains fans de Justin français, notre premier ministre n’aurait jamais dit que l’excision du clitoris et les crimes d’honneur n’étaient pas des actes barbares.

J’aurais inventé tout ça.

Oh yeah ?

IL NE FAUT PAS INSULTER LES BARBARES

Voici un extrait d’un article paru dans La Presse le 15 mars 2011.

« Dans une entrevue accordée à la station de radio anglophone Newstalk 1010, M. Trudeau avait dit qu’il était “mal à l’aise” avec l’utilisation de ces vocables dans le guide produit par le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration à l’intention des nouveaux arrivants.

« Mon problème avec l’utilisation du mot “barbare”, c’est qu’il a été choisi pour rassurer les Canadiens plutôt que pour changer réellement des comportements inacceptables, a dit monsieur Trudeau. La valeur subjective de ce mot fait en sorte qu’il est facile de le voir comme une insulte plutôt que comme une déclaration officielle. »

Ce n’est pas un méchant chroniqueur du Journal qui a écrit ça, mais un « respectable » journaliste de La Presse.

Justin Trudeau ne veut pas que le Guide de citoyenneté utilise le mot « barbare » pour parler de l’excision du clitoris ou des crimes d’honneur, car ça pourrait être considéré comme une insulte !

Pardon ?

Il ne faut pas utiliser le terme « barbare » dans un guide officiel du gouvernement, car ça pourrait insulter les barbares qui coupent le clitoris des fillettes ou lapident des femmes « impures » ?

LA FRANCE EST CONTAMINÉE

Et pour les chroniqueurs de Marian­ne et du Monde, ce n’est pas Justin le problème, nooooon ! C’est moi.

Preuve que le cancer de la rectitude politique et du multiculturalisme fait des ravages même au pays des Lumières.

Mon ami Mathieu Bock-Côté, qui a accordé une entrevue remarquable au Figaro il y a quelques jours, a parfaitement raison : la France est en train de succomber aux sirènes du politiquement correct.

Même les intellectuels français doivent « rentrer dans le rang » et « penser du bon côté », sinon les petits soldats de la bien-pensance vont les ramener à l’ordre.

On n’est pas sorti de l’auberge...


Suggérer cet article par courriel
Multiculturalisme, Interculturalisme et autres pièges assimilateurs
Le « piège à cons » des fédéralistes et autres Lucides

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 860$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités