«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Pauvre Pee-Wee ! Il va se faire manger tout rond

Justin Trudeau et le test Trump

vendredi 11 novembre 2016

L’arrivée de Donald Trump va fournir à Justin Trudeau son premier vrai test corsé en matière de relations internationales. Rien ne mène à penser que la connexion Trump-Trudeau sera naturellement chaleureuse et harmonieuse. Plusieurs fossés les séparent dans le style autant que dans leurs priorités politiques.

Pourtant, Justin Trudeau n’a pas le choix. Notre destin est lié à celui des États-Unis. Son père, Pierre Elliott, disait qu’être voisin du géant américain, c’est comme dormir avec un éléphant : on subit chacun de ses mouvements et de ses grognements. Justin connaît sûrement cet enseignement.

Notre premier ministre a eu d’autres défis d’affaires internationales, mais moins difficiles. Il a réussi la finalisation de l’entente de libre-échange avec l’Europe. Mais cela demeure un dossier qui avait été d’abord ficelé par le gouvernement Harper.

Sa première visite à la Maison-Blanche fut un vif succès, sauf que le quotient de difficulté n’était pas trop haut. Le président Obama était ravi d’accueillir le nouveau chouchou canadien. Les dossiers étaient peu litigieux. En résumé, ce fut une visite marquée par le beau buffet, le beau linge, les ballounes, les beaux sourires et les photos pour immortaliser le tout.

Même en reconnaissant que Monsieur Trudeau y a bien joué ses cartes, on doit reconnaître qu’il l’a eu plutôt facile. Pas garanti que la même atmosphère festive entourera le prochain rendez-vous.

Trump, moins drôle

Notre premier ministre sera jugé sur sa capacité à établir une relation solide avec les États-Unis quel qu’en soit le président. Aujourd’hui, cela semble plus difficile.

Au départ, la tradition veut que la première visite d’un président américain soit en sol canadien. Le nouveau président à la personnalité flamboyante va-t-il se conformer à la tradition ? Surtout que son obsession est plutôt tournée vers le Mexique. S’il rompt avec la tradition, ce sera déjà un mauvais message pour le Canada.

En imaginant le premier face-à-face Trump-Trudeau, on constate que la liste de dossiers litigieux est longue. Monsieur Trump veut rouvrir l’ALENA alors que le Canada tient mordicus à cet important accord de libre-échange.

Monsieur Trudeau s’est fait le champion de l’accueil des réfugiés syriens. Au nom de la sécurité, le nouveau président américain veut fermer la porte. Dans la même foulée, on peut craindre que monsieur Trump devienne préoccupé par la frontière canado-américaine qui pourrait servir de porte d’entrée aux États-Unis à de faux réfugiés aux intentions malveillantes.

Écart abyssal aussi concernant les changements climatiques. Monsieur Trudeau aime se présenter comme un leader vert, il est fier du leadership canadien pour conclure l’Accord de Paris. L’intérêt de Donald Trump pour le dossier du climat est à... zéro.

Un pipeline ?

D’ailleurs, le seul point d’accord entre Trump et les positions du Canada concerne le pipeline Keystone XL. Ce projet pour exporter aux États-Unis le pétrole albertain avait été bloqué par le président Obama. Trump est prêt à l’accueillir.

Cependant, il aura un problème d’image dans ce cas-ci. Monsieur Trudeau le vert veut-il conclure un accord sur la construction d’un pipeline avec Donald Trump ? Certains des admirateurs de l’ami Justin grinceraient des dents...


Suggérer cet article par courriel
Le PLC à suivre de près
Les tribulations du fils à papa

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités