«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le Canada en orbite

Julie Payette sera la prochaine gouverneure générale du Canada

jeudi 13 juillet

L’astronaute Julie Payette accepte avec « humilité » et « très grand honneur » le poste de gouverneur général du Canada, un rôle qui lui offre une « incroyable occasion » de servir le Canada à nouveau.

 

« Je suis ici au service des Canadiens. J’y mettrai tout mon enthousiasme, toute mon énergie », a-t-elle lancé, visiblement émue, en conférence de presse avec le premier ministre Justin Trudeau dans le foyer du Sénat, jeudi après-midi.

 

La Québécoise âgée de 53 ans a tenu à exprimer sa « sincère gratitude » à celui qui a choisi de lui confier les commandes de Rideau Hall ainsi qu’à la reine Elizabeth II, qui a approuvé la nomination.

 

Le premier ministre Trudeau avait profité de son audience avec la monarque britannique à Édimbourg, la semaine passée, pour lui parler de cette candidate « incontestablement qualifiée » pour être sa représentante au Canada.

 

 

« Je sais qu’elle sera une excellente gouverneure générale. J’attendrai avec impatience la cérémonie qui soulignera son installation cet automne », a-t-il affirmé, vantant la brillante carrière de celle qui incarne à merveille les valeurs canadiennes en sachant « rêver grand ».

 

Londres a avalisé jeudi la désignation. « Sa Majesté la reine, sur recommandation du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a approuvé la nomination de Julie Payette comme prochaine gouverneure générale du Canada », a signalé le palais de Buckingham.

 

Photo : Fred Chartrand La Presse canadienne « J’y mettrai tout mon enthousiasme, toute mon énergie », a lancé, visiblement émue, la future gouverneure générale du Canada.

 

« De Beijing, je tiens à féliciter ma successeure Julie Payette, qui sera 29e gouverneure générale du Canada », a écrit sur Twitter l’actuel titulaire du poste, David Johnston, qui est actuellement en voyage officiel en République populaire de Chine.

 

> Lire la suite de l’article sur Le Devoir


Suggérer cet article par courriel
Propagande fédéraliste
L’enchaînement docile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités