«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Opération séduction pour désamorcer l’opposition des autochtones aux pipe-lines

Journée nationale des Autochtones : l’édifice Langevin sera rebaptisé

mercredi 21 juin

Ottawa — Pour marquer cette journée nationale des Autochtones, le premier ministre Justin Trudeau pose trois gestes symboliques, dont deux étaient longuement réclamés par les Premières Nations.

 

D’abord, son bureau, situé sur la rue face à la colline parlementaire, ne sera plus appelé l’édifice Langevin. Il avait été ainsi baptisé en l’honneur d’Hector-Louis Langevin, surintendant des Affaires indiennes dans le cabinet du premier ministre John A. Macdonald et considéré comme l’un des architectes du système de pensionnats autochtones.

 

« Nous vous avons entendus. […] Il y a une douleur profonde suscitée par le fait que cet immeuble porte un nom si étroitement lié à l’horreur des pensionnats autochtones », a déclaré le premier ministre, dans un discours prononcé mercredi après-midi.

 

Dorénavant, l’édifice sera tout simplement connu sous le nom de «  bureau du premier ministre et du conseil privé ».

 

Le premier ministre a également confirmé que le 100, rue Wellington, l’ancien siège de l’ambassade américaine à Ottawa, face au parlement, deviendra un édifice emblématique des peuples autochtones.

 

« Cet espace […] sera converti en un espace pour les Autochtones. Un espace que les Premières Nations, les Inuits et la nation métisse seront appelés à imaginer, à planifier, à construire », a-t-il dit de l’édifice devant lequel il prononçait ce discours.

 

L’édifice de pierre calcaire, de style Beaux-Arts classique, a été construit au début des années 1930 pour abriter l’ambassade des États-Unis. Le gouvernement canadien l’a acquis en 1997 et l’édifice était vacant depuis 1998. Il avait été désigné « édifice fédéral du patrimoine classé » en 1985.

 

Enfin, le premier ministre a également annoncé que son gouvernement rebaptise la Journée nationale des Autochtones pour en faire la Journée nationale des peuples autochtones.

 

> Lire la suite de l’article sur Le Devoir


Suggérer cet article par courriel
Le grand cirque ordinaire des illusions « Canadian »
Le boulet

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
11 925$  20%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/07 Jean-Robert Primeau: 50$
  • 21/07 Ginette Doiron: 10$
  • 21/07 Andre Laflamme: 100$
  • 21/07 Gilbert Paquette: 10$
  • 19/07 Alain Tousignant: 5$
  • 19/07 Patrice Albert: 5$
  • 19/07 Michel Arteau: 10$
  • 16/07 Gilles Harvey: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités