«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

La mafia politique du PLQ doit être mise hors la loi

Jean Charest, apothéose du mensonge et la corruption organisée

Éradiquer la caste politique à l’ANQ sera le grand objectif des patriotes aux élections générales de 2018

Tribune libre de Vigile
mercredi 26 avril
551 visites 3 messages

« Pourquoi les politiciens nous mentent et nous délaissent, alors qu’on m’avait dit qu’il n’y a que la vérité qui blesse. » Antoine Carrette

*
« Quiconque est capable de mentir est indigne d’être compté au nombre des hommes, et quiconque ne sait pas se taire est indigne de gouverner. » Fénelon

Le 14 décembre 2009 j’écrivais une lettre ouverte à Jean Charest en tant que premier ministre du Québec et chef du PLQ(1). Dans cette lettre était évoqué le parcours de ce mercenaire de la politique au service du Pouvoir centraliste d’Ottawa et des groupes d’intérêts mafieux consacrés à la désintégration de l’État québécois en infiltrant dans l’appareil de cette institution du Pouvoir suprême des personnages corrosifs afin d’arriver à cet objectif de destruction nationale.

Depuis ladite date on a connu multiples cas de corruption organisée par ceux étant au service du PLQ et leurs complices servant d’écrans afin de pouvoir financer cette organisation mafieuse de la politique et rendre plus riches ceux qui ont collaboré à perpétuer l’actuel régime de corruption institutionnalisée et d’omerta consensuelle entre des membres de la caste politique.

L’immense majorité des épisodes de corruption au Québec ont une origine partagée : le soutènement du Pouvoir au détriment des intérêts nationaux du Québec. Les mécanismes utilisés afin d’arriver à concrétiser cette supercherie sont principalement deux moyens, également corruptifs mais d’une portée sociale différente : réseaux de votes captifs (clientélisme politique) et réseaux de financements illégaux (prête-noms). Dans ce régime de corruption consensuelle et d’omerta la caste politique réussit à convaincre une majorité de l’électorat qu’après chaque cas de corruption le pouvoir judiciaire va faire son travail d’une manière indépendante et conforme au Code criminel, de manière à dévier l’attention sur la portée de la lutte politique des partis constituant cette néo-aristocratie du Pouvoir. La convoitise de cette caste politique qui dégénère dans l’obscénité et la trahison de ses dirigeants et l’ingratitude de leurs complices (95 % des allophones au Québec votent contre les intérêts nationaux du Québec), est le résultat de l’actuelle démocratie totalitaire servant à piéger l’immense majorité des francophones de souche, les seuls susceptibles de réaliser l’indépendance du Québec pour en finir avec la soumission imposée depuis la Constitution colonialiste de 1867.

Dans ce contexte de perversion politique et de dérive démocratique, ladite majorité francophone a l’obligation de transcender toutes ces manigances, pactes de silence et de clientélisme politique, aussi grossiers qu’ils peuvent l’être, et de se demander quel est l’ultime objectif de cette corruption institutionnalisée et putréfaction politique. La convoitise des partis politiques pour se perpétuer au Pouvoir, c’est dans cette perspective où il faut arrêter la pensée afin d’en finir avec l’actuel régime de corruption organisée et de désintégration nationale.

Cette autre information confirme une fois de plus ce que j’évoquais dans la lettre ouverte antérieurement citée ainsi que le contexte de perversion politique au Québec : L’ancien premier ministre Jean Charest a réaffirmé son « innocence face aux allégations qui circulent » dans un bref communiqué diffusé mardi soir. L’ex-politicien et Marc Bibeau sont visés par une enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) sur le financement politique et l’octroi de contrats publics(2).

Le témoignage de Lino Zambito devant la Commission Charmoneau et l’affirmation concernant les 600 000 $ en argent lors d’événements où Jean Charest était présent , faite par Lino Zambito lors de l’entrevue avec Benoît Dutrizac à la station de radio montréalaise 98,5 FM(3), sont d’autres preuves irréfutables de la corruption organisée par la mafia politique du PLQ-Charest-Couillard. Une mafia tentaculaire d’État dans l’État québécois qui opère en concomitance avec des ministres du gouvernement Charest et faisant partie de l’actuel gouvernement Couillard et leurs complices dans l’appareil de ce même État.

La corruption institutionnalisée ne sera pas éradiquée au Québec tant que l’actuelle caste politique sera présente à l’Assemblée Nationale du Québec (ANQ). La société québécoise mérite qu’on lui dise toute la vérité, sans oublier le cynisme de Philippe Couillard et la fausse représentation de ce Pouvoir corrompu quand il affirme de manière soutenue que la corruption organisée dans le PLQ-Charest n’a rien à voir avec son gouvernement PLQ-Charest-Couillard : « Depuis mon accession à la direction du parti [2013], depuis que je suis premier ministre du Québec [2014], on n’est pas capable de montrer un seul cas, un seul cas autre qu’une pratique irréprochable de l’administration publique »(4).

C’est le mensonge répété mil fois qui devient une vérité sur l’origine réelle de la corruption politique au Québec. Pour implanter une vraie démocratie directe et républicaine afin de minimiser la corruption organisée, le mensonge institutionnalisé et la spoliation de fonds publics, il faut entreprendre une catharsis complète de l’actuelle démocratie totalitaire, commençant par le cynisme de Couillard pour que le Québec soit un idéal où le mensonge politique et la corruption institutionnalisée ne soient pas un mal endémique, qu’il existe autre Québec, autres politiciens et autres gouvernements.


1. Lettre ouverte à Monsieur Jean Charest (Premier ministre du Québec)
http://vigile.quebec/Lettre-ouverte-a-Monsieur-Jean

2. Passage extrait de l’article Enquête de l’UPAC : Jean Charest soutient qu’il est innocent
http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201704/25/01-5091697-enquete-de-lupac-jean-charest-soutient-quil-est-innocent.php

3. Le PLQ aurait amassé 600 000 $ en argent lors d’événements où Jean Charest était présent, affirme Lino Zambito
http://www.journaldequebec.com/2017/04/04/le-plq-aurait-ramasse-600-000--en-argent-lors-devenements-ou-jean-charest-etait-present-affirme-lino-zambito

4. Philippe Couillard dissocie son gouvernement de l’ère Charest
http://www.journaldequebec.com/2017/04/25/philippe-couillard-dissocie-son-gouvernement-de-lere-charest

Commentaires

  • Pierre Bourassa, 28 avril 16h07

    La journée d’hier a été difficile pour les libéraux.L’ancien policier de la SQ,Guy Ouellet,et député du PLQ, vient se plaiiindre à Benoit Dutrisac.

    Pathétique.

    Guy Ouellette est député libéral et il est écoeuré.(nous autres aussi)

    http://www.985fm.ca/lecteur/audio/guy-ouellette-est-depute-liberal-et-il-est-ecoeure-362217.mp3

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 27 avril 12h09

    En complément d’information sur la mafia politique PLQ-Charest-Couillard :

    Une enquête sur des libéraux serait bloquée, affirme Yves Francoeur
    http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201704/27/01-5092373-une-enquete-sur-des-liberaux-serait-bloquee-affirme-yves-francoeur.php

    ***

    JLPM

  • François A. Lachapelle, 27 avril 11h18

    Avec la montagne de mensonges produite par nos politiciens professionnels du Québec, vivement de nouvelles règles pour les élus.es :

    a) limite à un mandat

    b) choix de l’élu.e par tirage au sort.

    Je crois que le Québec serait gagnant de se priver des fourberies des politiciens de carrière. Philippe Couillard, le roublard, nous en fait quotidiennement la démonstration.

    Il pourrait se consacrer à améliorer les services hospitaliers en retournant à la pratique médicale, ainsi démontrer son sens du bien commun à moins qu’une retraite dorée dans un paradis fiscal soit plus profitable pour le Québec.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
8 740$  15%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 26/05 Jacques Bélanger : 50$
  • 24/05 Françoise Simard: 25$
  • 23/05 Jose Almeida: 40$
  • 22/05 Nicole Hamel : 50$
  • 22/05 Pierre Bourassa: 20$
  • 10/05 Pierre Vachon : 100$
  • 8/05 Normand McCluskey: 5$
  • 8/05 Pierre Renaud: 30$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités