«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

J’en ai marre !

Tribune libre de Vigile
jeudi 17 août
687 visites 3 messages

J’en est marre de ce faux débat monsieur Couillard !
Je suis Québécois. De souche. D’origine. Contrairement à l’ambiance d’aujourd’hui, mes ancêtres ne sont pas des immigrants. Ils étaient des colonisateurs, des fondateurs. J’en ai marre de me faire dire que mes origines sont d’immigrants - comme les autres, dans le même panier canadien. J’en ai marre de me faire dire par des éditorialistes que je suis peureux, petit et prétentieux.
Dites-moi monsieur Couillard, quel est le nombre d’immigrants illégaux que nous allons accueillir ? À quel moment allons nous, nous alarmer comme a fait l’Allemagne ?
À quel moment allons-nous pouvoir dire que notre générosité, que notre grande ouverture légendaire envers les autres, va avoir atteint sa limité ? Humm ? Quel est le seuil ? Quel est le chiffre magique ? 5000 ne semble pas assez. 50 000, c’est mieux ?
Savez-vous monsieur Couillard, que l’accueil ultime du Québec en comparaison avec le ÉU, la France et la Grande-Bretagne ; toute proportion gardée est de 24000 par année. Pas plus. Pas 50000, ni 60000 comme le prétend monsieur Couillard sans étude à l’appui.
J’en ai marre d’être toujours un ombre de qui je suis.
J’en ai marre de toujours être la minorité. J’en ai marre de ne pas avoir le contrôle sur mon immigration. D’ailleurs, je ne connais aucun pays, nul part sur cette planète qui a réussi ce tour de magie ; d’être une minorité qui n’a pas le contrôle de son immigration et qui intègre convenablement ses immigrants. Ça n’existe pas.
Alors, les faits monsieur Couillard, comptent, pas juste des préjugés envers qui je suis et mon droit d’exister.
J’en ai vraiment marre !

Et nous voilà devant des faits accomplis, des gens traversant la frontière illégalement. Nous voilà devant des années d’incertitudes et de nous rendre nous, des intolérants, des peureux. Officiellement on nous annonce que tous ces immigrants illégaux ne seront pas acceptés. MAIS dans l’immédiat, maintenant, aujourd’hui même, ils sont tous là ! 5000, au dernier compte, supposément officiel ( qui sait, Statistics Canada est tellement fiable !), qui sait. Pour combien de temps ? 3 mois ? 6 mois ? 1 an ? 5 ans ? Imaginez, à chaque fois que le Canada (pas nous québécois) va prendre la décision de ne pas accepter tel ou tel personne, je vois déjà la scène : les pleures, la famille déchirée, l’aéroport, les embrassades, et voilà le numéro de nous rendre nous, québécois coupable !
Y a-t-il quelque chose de sein dans ce scénario ridicule étalé dans le temps ?
Mais bien certain, c’est moi, le « de souche » qui ne comprends pas, c’est encore moi qui est peureux. Je sais, je sais, c’est mois qui est intolérant devant une situation dont je ne contrôle pas.
J’en ai vraiment marre !

Commentaires

  • Guy Savard, 23 août 19h58

    Le peuple Québécois a cessé de rêver au plus beau pays de langue Française en Amérique.

    Malheureusement , nous deviendrons la plus grosse réserve de parlant Français en Amérique.
    Les Anglais nous traiteront comme une des première nations.
    Étant un ex RIN je m’ennuie beaucoup de Pierre Bourgault et de ses propos.

    Je suis âgé de 77 ans et je pense que le P.Q. devrait revenir immédiatement a 100% a sa raison d’exister .
    Mon plus grand rêve est celui de voir notre peuple ( SE RÉVEILLER }

  • Marcel Haché, 19 août 11h49

    « Officiellement on nous annonce que tous ces immigrants illégaux ne seront pas acceptés. » Bélair Normand

    C’est rigoureusement vrai qu’ils ne seront pas tous acceptés. Mais par ailleurs, on n’ose pas Nous dire qu’aucun ne sera retourné en Haiti non plus. Comptez sur la gang à Couillard pour les héberger longtemps et à profit…

    S’agit ici encore d’une autre de ces demi-vérités des fédéralistes du West Island : personne ne sera retourné, mais dans quelques années toute cette immigration de mal-pris sera régularisée. Ce ne sera d’ailleurs pas la première fois que les « autorités » fédérales auront rappelé puis régulariser des milliers d’haitiens. Au début des années 80, le fédéral en avait rappelé puis régulariser quelques milliers.

    Certes, Nous devons faire notre part. Nous l’avons fait dans le passé. Et s’il faut la faire encore, notre part, eh bien faisons-là. Mais cela nécessite-t-il qu’il faille faire en plus la part de notre gigantesque voisin ?

    Y a que la gang à Couillard (et quelques péquisteux) pour croire que Nous pouvoir suppléer à l’incurie d’une nation aussi nombreuse que celle des U.S.A.

  • André Gignac, 18 août 19h56

    Monsieur Bélair

    Si plus de Québécois comme vous étaient aussi conscients de la situation que vous exprimez avec justesse dans votre article, les choses changeraient rapidement. À défaut, actuellement, d’un vrai parti indépendantiste qui tarde à se manifester sur la scène politique québécoise ; nous devons composer avec des partis fédéralistes (PLQ, PQ, CAQ, QS) qui ne sont que des agents pour le maintien du statu quo politique fédéraliste actuel, au service du néolibéralisme mondial, celui de Bay Street (Toronto Ontario) et, évidemment, au service de la maison-mère fédérale d’Ottawa.

    Dans le moment, les mondialistes de la finance de concert avec Ottawa sont en train de préparer, à l’approche des élections de 2018 au Québec, le même coup bas que l’Europe ou l’union Européenne ont eu à subir avec cette immigration massive pour tenter de diluer leurs souverainetés afin de pouvoir appliquer leur programme de domination et d’exploitation économique mondiale. Diviser pour régner quoi !

    Pas surprenant que des groupes d’extrême-droite commencent à se manifester au Québec. Les Québécois doivent se donner un pays au plus sacrant avec le plein contrôle de ses frontières, de l’immigration et une seule langue officielle, le français sinon c’est une disparition en douce qui nous attend ; c’est déjà commencé avec le gouvernement Couillard qui gouverne pour la minorité du West Island au lieu de la majorité québécoise. Qu’attendent les Québécois pour se réveiller ?

    INDÉPENDANCE OU ASSIMILATION !

    André Gignac 18/8/17

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités