«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Compteurs "intelligents"

Hydro-Québec cache le taux réel de refus

Tribune libre de Vigile
dimanche 8 février 2015
694 visites 3 messages

Hydro-Québec craint de dépasser un taux de 1% à 2% de refus pour des raisons techniques et financières.

Hydro-Québec (HQ) ne considère que les Options de retrait dans son calcul du taux de refus.

HQ admet que 1% de ses clients refusent les nouveaux compteurs. Ce 1% de refus correspond à environ 38 000 clients qui se sont prévalus de l’Option de retrait et qui ont un compteur non communicant (CNC) installé. HQ préfère toujours parler du nombre de CNC installés plutôt que du nombre de demandes d’adhésion des clients à l’Option de retrait parce que le nombre de CNC installés est toujours plus faible que le nombre de CNC demandés.

Ce procédé de restriction mentale se retrouvait dans les deux premiers rapports de suivi trimestriel ( 15 juillet 2013) où HQ ne faisait mention que des CNC installés.

Nous avons fait des demandes d’accès à l’information et depuis, HQ s’est vu dans l’obligation d’ajouter la mention distincte des CNC demandés et des CNC installés dans ses rapports de suivi trimestriels subséquents à nos requêtes.

Il est intéressant de constater que …

Dans le rapport de suivi du 15 octobre 2013, il y a 2 980 demandes pour 1 961 CNC
installés. L’usage exclusif de la restriction mentale aurait permis de minorer le nombre
réel de demandes d’Option de retrait de 35%

Dans le rapport de suivi du 27 janvier 2014, il y a 5 187 demandes pour 3 577 CNC installés. L’usage exclusif de la restriction mentale aurait permis de minorer le nombre
réel de demandes d’Option de retrait de 31%

Dans le rapport de suivi du 8 avril 2014, il y a 5875 demandes pour 5 398 CNC installés.
L’usage exclusif de la restriction mentale aurait permis de minorer le nombre
réel de demande d’Option de retrait de 9%

Dans le rapport de suivi du 6 août 2014, il y a 10 683 demandes au pour 7 732 CNC installés. L’usage exclusif de la restriction mentale aurait permis de minorer le nombre
réel de demande d’Option de retrait de 27%

Dans le rapport de suivi du 14 novembre 2014, il y a 12 722 demandes au pour 10 163 CNC installés. L’usage exclusif de la restriction mentale aurait permis de minorer le nombre réel de demande d’Option de retrait de 20%

L’usage exclusif de la restriction mentale aurait donc permis de minorer le nombre réel de demande d’Option de retrait de 24.4 % en moyenne. Dans l’hypothèse que HQ communique encore publiquement sur le mode de la restriction mentale, nous pouvons estimer de manière très conservatrice et en omettant de considérer l’explosion d’intérêt manifesté pour l’option de retrait observé à partir du mois d’octobre 2014 que le nombre des demandes de CNC serait plutôt de l’ordre de 47 272 ( 38 000 + 24.4 % = 47 272 ) ce qui porte le « taux de refus » qui ne considère que les Option de retrait à 1.2% environ. ( 47 272/3 800 000 = 1.2/100 ).

Or…

HQ omet de considérer les autres formes de refus, ce qui nous autorise à penser que le taux réel de refus est certainement supérieur à 1%.

Les formes de refus dont il faut tenir compte pour avoir un portrait complet et réaliste de la situations sont les suivants :

Avis de non-consentement parvenus par courrier recommandé à la direction d’Hydro-Québec-Distribution
Mises en demeure parvenus par courrier recommandé à la direction d’Hydro-Québec-Distribution
Refus tacites observés sur le terrain (portes closes)
Compteurs « bloqués ou barricadés » intentionnellement pour empêcher le remplacement.
Lacunes de l’Option de retrait offerte Hydro-Québec

Pour en savoir plus à ce sujet, lire : Inventaire des diverses formes d’expression de refus et comportement du Distributeur face à l’expression de ces refus. Observations écrites déposées au dossier R-3863-2013

De plus…

À partir des statistiques de consultation à la hausse de notre site web ( voir ci-bas), nous constatons que la population québécoise manifeste de plus en plus un vif intérêt pour toutes les expressions de refus énumérées ci-haut.

Mais pire encore !

Nous avons la preuve que HQ a produit dans ses rapports de suivi trimestriels déposés à la Régie de l’énergie des données fausses au chapitre des plaintes pour refus.

Nous avons obtenu par demande d’accès à l’information le nombre exact d’avis de non consentement ( refus) parvenus par courrier recommandé au président d’Hydro-Québec Distribution, M. Daniel Richard. En date du 30 septembre 2013, le nombre d’avis de non consentement était de 1692. Le rapport de suivi trimestriel du 15 octobre 2013 admet tout au plus 15 plaintes pour motif de refus , ce qui est sans commune mesure avec la réalité.

Nous avons aussi demandé par la même occasion le nombre de mises en demeure réclamant le retrait des compteurs émetteurs de radiofréquences sans frais ou autres conditions parvenus de au même destinataire mais HQ n’a jamais répondu à cette demande. HQ occulte donc sciemment le fait que quelques centaines de mises en demeure ont été envoyées à M. Daniel Richard par courrier recommandé.
Notons que les mises en demeure sont d’autant plus sérieuses qu’elles sont souvent justifiées par d’importantes raisons médicales.

* * *
Statistiques de consultation de notre site web
Cette première capture d’écran montre le nombre record de consultation de notre page d’information sur l’option de retrait soit 6376 vues en date du 17 décembre 2014.
À cette période, HQ était submergé d’appels et ne pouvait plus suffire à la demande. HQ ne semblait pas non plus empressé d’allouer des ressources supplémentaires pour répondre à la très forte demande des clients…

HQ s’entêtait et ne voulait procéder que par téléphone. Mais devant l’impossibilité de pouvoir obtenir la ligne à temps pour honorer le délai fixé au 5 janvier 2015 pour obtenir un rabais de $70 sur les frais d’installation, nous donc avons invité les clients à communiquer pas lettre ou par courriel. N’eut été de la présence d’esprit de plusieurs citoyens qui nous ont averti des défauts de communication de HQ, nous n’aurions pas pu offrir une alternative et le nombre de retrait aurait été beaucoup plus bas.

Notez que dans cette page apparaissent aussi les statistiques pour deux autres forme de refus soit « barricader votre compteur » et « Prévenir l’installation ( avis de non consentement) par courrier recommandé » dont la consultation est aussi en forte croissance.

* * *

Statistiques actuelles de la page « Option de retrait »

* * *

Statistiques pour la page « Barricader votre compteur »

* * *

Statistiques de la page d’information sur l’avis de non-consentement ( lettre de refus officiel par courrier recommandé)

Remarquez que le nombre de consultation de cette page est présentement en train d’exploser. Cela veut dire que des clients contemplent l’idée de refuser en bloc à la fois l’option de retrait officiellement offerte par HQ et refuser aussi le nouveau compteur intelligent et veulent de toute évidence conserver leur ancien compteur à roulette.

Pour voir les illustrations et accéder aux hyperliens, consulter la page
https://refusonslescompteurs.wordpress.com/les-compteurs/taux-de-refus-hydro-quebec-refuse-de-rendre-des-comptes/

Commentaires

  • S.Jean, 11 février 2015 15h16

    Mais nous la reprendrons pour vrai cette fois et sans politesse.

    serge Jean

  • François A. Lachapelle, 9 février 2015 16h36

    Il est évident que l’impunité règne en maître chez Hydro-Québec en lieu et place de l’imputabilité.

    Le culte de l’impunité diffuse et diffusée conduit à tolérer et fermer les yeux sur le travail mal fait et sur la suprématie de l’individualisme stérile.

    Thierry VANDAL vient d’annoncer son départ anticipée pour le 1er mai 2015. Il partira en empochant une prime de près de 500 000$ sans s’expliquer sur les ratés de son règne comme :

    a) l’échec de la préparation de la population à l’implantation des nouveaux compteurs intelligents. Ce programme est comparable à l’implantation du système métrique au Canada dans les années 70.

    b) ne pas avoir corrigé l’erreur du contrat de 20 ans, 2006-2026, pour la centrale de cogénération de Bécancour qui coûte 150 M$ / an pour ne pas produire. Dans ce cas-ci, il était en position de conflit d’intérêt flagrant avec son ancien employeur, Gaz Métro car la centrale de Bécancour était alimentée en gaz naturel.

    c) avoir toléré des dépenses par centaines de millions engagés avant la fermeture de Gentilly-2, très peu de temps avant.

    d) laisser faire des pratiques favorisant la privatisation par "grosses miettes" du budget des dépenses d’H.-Q. à hauteur de 40% minimum.

    e) fermer les yeux sur des contrats à perte par milliards $ avec l’énergie inutile produite pas l’éolien et par les mini-centrales.

    À regarder Thierry Vandal, il présente un physique d’un ange, personne discrète. Pendant les 10 ans de sa direction, qu’a-t-il fait pour dynamiser les cadres de l’entreprise dans le respect de l’imputabilité et pour donner l’heure juste au Gouvernement, son unique actionnaire ?

    Les manipulations des chiffres des clients opposés à l’installation des compteurs intelligents sont un exemple de plus d’un manque de rigueur et d’un manque d’éthique. Il est temps qu’il parte. Notre malheur, c’est que le prochain(E) soit aussi guimauve...

    Il faut exiger l’arrêt de cette dissolution, cette privatisation hypocrite d’Hydro-Québec. Cela devrait être clairement annoncé comme faisant partie du mandat du prochain(E) titulaire du poste de PDG d’Hydro-Québec

  • S.Jean, 8 février 2015 23h17

    Je crois que nous avons perdus notre Hydro Québec aux mains de la mafia planétaire.

    Serge Jean

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
1 215$  2%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
  • 18/02 Mario Fortin: 5$
  • 18/02 Germain Gauvin: 100$
  • 14/02 André Bouchard: 50$
  • 13/02 JRM Sauvé : 175$
  • 13/02 Robert Lecompte: 5$
  • 13/02 Laurent Chabot: 10$
  • 13/02 Gilles Thouin: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités