«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Harperland - Trudeau vs Harper

samedi 25 février 2012

"Trudeau vs Harper

Bref, c’est en fait à la culture politique trudeauiste que Stephen Harper s’attaque. Du moins, au Pierre Trudeau perçu hors Québec comme le grand « protecteur » des droits, des libertés et d’une société juste.

En s’insurgeant contre un Canada qu’il voit devenir « mesquin », « petit d’esprit », « anti-intellectuel » et qui s’ingère « dans les vies privées », c’est maintenant au tour de Justin Trudeau de s’en prendre à la culture harpérienne. C’est donc Trudeau, père et fils, contre Harper.

Ce fossé entre le Québec et Harperland, un conservateur influent de l’époque Mulroney l’a qualifié de « décanadianisation du Québec ». Comme une séparation de facto.

Ce fossé n’a pourtant rien de nouveau. Il date d’un bon quarante ans déjà. Ironiquement, le premier à le creuser fut nul autre que Pierre Trudeau lui-même. Il le creusa avec sa Loi sur les mesures de guerre. Avec le rapatriement de la Constitution en 1982 sans le Québec. Et de bien d’autres manières encore.

Stephen Harper accélère certes le processus, mais en tout premier lieu, ce fossé fut l’oeuvre de Pierre Trudeau et de son combat acharné contre le nationalisme québécois sous toutes ses formes. Et ce, par tous les moyens possibles, légitimes ou non."


Suggérer cet article par courriel
Citations du jour

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2016: 60 000$
52 510$  88%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 6/12 Noël Masseau: 50$
  • 6/12 André Gignac: 50$
  • 6/12 Linda Rivard: 15$
  • 22/11 Robert Dumont: 200$
  • 22/11 Nicole Hamel: 80$
  • 22/11 André Bouchard: 50$
  • 16/11 Claudette Nantel : 50$
  • 16/11 Marcel Tremblay: 30$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités