«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Harper le roi de la ville de Québec et des environs

Tribune libre de Vigile
mardi 13 octobre 2015
422 visites

Avez-vous remarqué que quand Harper vient nous visiter, il se rend très souvent dans la ville de Québec ? C’est son château fort.

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/dossiers/elections-federales/201508/09/01-4891479-quebec-ville-chouchou-de-stephen-harper.php

Une grosse majorité de citoyens de la capitale nationale semblent d’accord avec ses valeurs conservatrices. Pourtant en 2011, ces mêmes citoyens n’étaient pas contents parce que le parti Conservateur ne voulait pas injecter d’argent dans leur amphithéâtre.

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2011/03/20110309-210522.html

Mais on dirait que leur mémoire à court terme n’a pas trop d’effet sur leurs choix politiques. Il suffit de petites propagandes de Radio x en faveur de Harper pour leur faire oublier tout le reste. Une grande majorité d’électeurs à Québec vont voter pour les Conservateurs. ils ont sûrement oublié que les Conservateurs ne voulaient pas financer pour faire peinturer leur vieux pont de Québec. Il n’étaient pas contents mais ils semblent avoir oublié cet autre événement. En passant, le pont a-t-il été peinturé ?

http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2015/05/11/005-pont-quebec-appui-conservateurs-projet-loi-npd.shtml

La région de Québec et ses environs est le point névralgique pour élire des candidats Conservateurs. Mais qui sont ces candidats conservateurs qui sont tant aimés dans la région de Québec ? Analysons les plus connus. Il y a le Conservateur Maxime Bernier en Beauce qui, à chaque fois qu’il ouvre la bouche, trouve le moyen de dire des conneries. Mais les partisans de Bernier n’ont pas l’air d’en faire de cas, puisqu’ils le réélisent à toutes les élections. C’est lui qui avait laissé des documents ultras-secrets chez sa maîtresse. Il avait même démissionné.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2008/05/26/005-bernier-demission.shtml

Concernant le partenariat transpacifique conclu au détriment des agriculteurs Québécois, Maxime Bernier a traité les producteurs de lait du Québec d’illettrés économiques en disant qu’ils se plaignaient le ventre plein de s’opposer à cette entente, parce qu’ils disaient qu’ils n’étaient pas contents de faire les frais de la conclusion d’un accord avec lequel ils servaient encore de monnaie d’échange. Ce sont des propos inacceptables de la part d’un ministre qui se dit respectable. Mais les gens continuent de voter pour lui. Le pire c’est que Bernier s’était déjà engagé la main sur le coeur à défendre intégralement la gestion de l’offre mais on dirait qu’on ne lui tient pas rigueur de ses ruptures de promesses. Bernier n’a pas à s’évertuer à faire des promesses, puisque même s’ils ne les respectent pas, les gens votent quand même pour lui.

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201507/24/01-4887895-partenariat-transpacifique-maxime-bernier-sengage-a-proteger-la-gestion-de-loffre.php

En période électorale, les politiciens malveillants et malhonnêtes promettent le ciel et son paradis et une fois élus, ils font le contraire de leurs promesses, prétextant le fait que les finances publiques étaient pires qu’ils avaient imaginées. On connaît la chanson. Regardez ce qui s’est passé avec le gouvernement de Couillard. Il s’est fait élire et a fait le contraire de toutes ses promesses. Les sondages les mettent quand même en tête des intentions de votes au Québec. Je commence à penser que les Québécois (le peuple) sont masochistes. Les gens manifestent partout contre l’austérité du gouvernement mais ils continuent de voter pour ceux qui les méprisent. Je suis désolé de dire à ces gens qui ont voté libéral, qu’ils méritent tout ce qui leur arrive. Ceux qui voteront pour les conservateurs, le 19 octobre prochain, mériteront tout ce qui leur arrivera par la suite.

Continuons l’analyse des principaux candidats conservateurs au Québec, proche de la ville de Québec. Steven Blainey, dans le compté de Lévis, nous a parlé de sa loi c-51 comme s’il s’agissait d’une armure increvable contre le terrorisme en oubliant de dire qu’avec sa loi, il diminuerait les droits et libertés de chacun. Un espèce de loi des mesures de guerre mais en permanence. Quand les journalistes lui ont parlé de ce fait, Blainey s’est contenté de dire qu’il n’y aurait jamais d’abus dans l’interprétation de la loi. C’est mal connaître les avocats qui se servent de la moindre virgule pour interpréter les articles de lois. Steven Blainey est ce même homme qui a dit que les Québécois adhèraient naturellement aux valeurs conservatrices. Dans le cas de la ville de Québec et de Lévis, il a sûrement raison mais jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas prouvé que les conservateurs ont la cote au Québec. Il a également dit qu’il ne savait pas si les Québécois étaient pour ou contre les pipelines au Québec. Plus déconnecté que ça, tu meurs. La vérité c’est qu’il ne le sait que trop qu’une grande majorité de gens sont contre. Je suis sûr qu’à Lévis, les gens n’aimeraient pas avoir un pipeline dans leur cours. Mais tant qu’ils ne sont pas touchés directement, ils vont continuer de voter pour lui.

Denis Lebel au Saguenay est le lieutenant Québécois de Harper. Un vrai chien de poche qui branle la queue et répète les litanies de son chef aveuglément. Quelques jours après la tragédie de Mégantic, Lebel s’y est rendu pour voir de visu les dégâts du train fou. En s’adressant aux citoyens, il a commencé par dire que le gouvernement n’avait aucune responsabilité dans cette tragédie. Belle façon de se déresponsabiliser ! L’industrie de réseau ferroviaire est sous juridiction fédérale. Cette journée-là, il ne s’est pas vanté des coupures qu’ils avaient faites dans le domaine ferroviaire que son gouvernement s’était empressé d’insérer dans les lois mammouth trop volumineuses pour ceux qui auraient voulu les décortiquer.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/07/08/002-reaction-megantic-solidarite-umq-elus.shtml

Lebel aurait dû rassurer les gens de la région qui venaient de perdre des parents et amis dans cette tragédie inommable. Au lieu de cela, il s’assurait de dire devant les caméras de télé que son gouvernement n’avait aucune responsabilité dans la tragédie. Concernant la construction du Pont Champlain, Lebel est venu clamer qu’il n’y aurait pas de pont s’il n’y avait pas de péages. Il veut que les utilisateurs du pont payent. Si les ponts coûtent si chers au Québec c’est parce qu’ils sont hauts. Pourquoi sont-ils si hauts ? Parce qu’il y a des bateaux qui passent en dessous. Ou vont ces bateaux qui passent dessous ? Il s’en vont en Ontario ou viennent de là. Ce sont des utilisateurs qui passent en dessous du pont et qui ne payent pas un droit de passage ?

Une grosse partie de la population de Québec appuie massivement les Conservateurs. C’est pour ça que Harper s’y est rendu quelques fois pendant la longue campagne électorale. Je pense que la radio X à Québec est une radio propagandiste. Il n’y a pas de mal à voter pour qui on veut. C’est ça la démocratie. Mais quand on entend des animateurs de radio, tous unanimes qui prennent position radicalement pour un parti, ça devient pour moi de la propagande pur et simple. Pour vous donner un exemple, il a été prouvé qu’en 1994, la radio propagandiste rwandaise avait influencé le génocide des tutsis. Les gens donnent beaucoup d’importance aux propos qui sont véhiculés dans une radio. Quand on incite directement les gens à voter de telle ou telle façon, c’est qu’on a un pouvoir décisionnel et que c’est très dangereux. Loin de moi l’idée de faire un amalgamme avec ce qui s’est passé au Rwanda concrenant la radio X de Québec mais c’est pour démontrer le pouvoir qu’ils peuvent avoir sur la population. Les animateurs de ces stations sont cool. Les gens les aiment et prennent leurs commentaires pour du cash. Ils parlent le même langage du peuple et leurs propos sont évangiles. Quand ils traitent ceux qui ne pensent pas comme eux de caves, ils ont un pouvoir qu’ils connaissent très bien.

http://www.franceculture.fr/2012-12-11-hate-radio-la-radio-peut-tuer

Ici à Montréal, si un animateur ou un journaliste prend position trop clairement d’un bord ou de l’autre, il est jugé immédiatement par la masse mais à Québec, ils sont tous unanimes. À LCN-TVA, Jean Lapierre a tendance à pencher sur ses anciennes valeurs libérales et à protéger ses valeurs anti-souverainistes évidentes. Mais il y a d’autres analystes qui viennent contredire ses propos ou qui vont apporter une autre vision, laissant les spectateurs jugés par eux-mêmes. Les médias à Montréal ne sont pas blancs comme neige mais ils sont moins radicaux que ces radios-poubelles dans la capitale nationale, qui cherchent à influencer massivement les gens de la région. J’ai déjà parlé avec un animateur de cette radio X. Je lui avais reproché d’être trop subjectif dans ses propos et qu’il devrait être plus neutre. Il m’avait répondu bêtement que c’était son travail d’être subjectif et d’influencer les auditeurs. Comment appelle-t-on une radio de ce genre ? Je vous laisse répondre.

Nous connaîtrons bientôt l’issu de cette campagne électorale déjà trop longue. Harper voulait créer cette écoeurantite de politique et il a réussi. Moins de gens vont se rendre voter, plus le parti Conservateur aura de chances d’être élu. Plus le taux de participation sera élevé, plus il y a des chances que Harper retourne dans l’opposition. En attendant, j’espère que les gens de Québec qui s’apprêtent à voter pour Harper, y penseront deux fois avant de mettre leur X. N’importe qui d’autre que Harper. Je n’irai pas jusqu’à vous suggérer de voter pour le Bloc, vu votre aversion pour la souveraineté du Québec, que vous associez faussement à leur présence à Ottawa. J’espère qu’un jour, cette propagande fédéraliste dont vous êtes les victimes, prendra fin et que vous réaliserez que l’indépendance du québec est la seule solution pour l’avenir de notre peuple. Petite suggestion aux gens de Québec. Lisez votre histoire du Québec. Il s’est passé des choses chez vous dont vous devriez connaître les véritables aboutissants. Ouvrez les yeux. Les francophones font face à une assimilation à long terme. Le français est en danger chez nous. Arrêtez de capoter sur le mot : RÉFÉRENDUM. Ce n’est qu’un moyen démocratique de demander à la population si oui ou non ils sont d’accord de se séparer du Canada. Ce n’est pas une maladie comme essayent de vous faire croire les médias de votre région. Pour finir voici la définition du mot Propagande : Action systématique exercée sur l’opinion pour lui faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
10 905$  18%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 16/06 Richard Carrier: 50$
  • 16/06 Marc Labelle: 50 $
  • 16/06 Les Amis de Vigile : 350$
  • 16/06 Jacques Bergeron: 100$
  • 16/06 PeeWee Troodeau: 100$
  • 15/06 Réal Coutu : 50$
  • 15/06 Serge Labossiere: 100$
  • 12/06 Michel Pauzé: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités