«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Sondage bidon CBC-Ekos

Graham Fraser, le chien dans le jeu de quilles

Tribune libre de Vigile
jeudi 27 février 2014
934 visites 6 messages

Le dernier sondage CBC-Ekos révèle que la moitié des non-francophones « ont pensé sérieusement » quitté le Québec au cours de la dernière année, une donnée qui inquiète la commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, qui attribue ce résultat aux projets de charte de la laïcité et de réforme de la loi 101 du gouvernement Marois.

Comment le commissaire aux langues officielles fédéral peut-il légitimement « s’inquiéter » de la langue officielle du Québec alors que son mandat, entre autre, est de s’assurer de « l’égalité du français et de l’anglais au sein du Parlement, du gouvernement du Canada, de l’administration fédérale et des institutions assujetties à la Loi sur les langues officielles fédérale » ?

D’autant plus que des impairs scandaleux existent dans son propre champ de compétence, que ce soit au sein du Sénat où la grande majorité des membres sont incapables de s’exprimer en français, ou lors de la nomination de hauts fonctionnaires unilingues anglais.

Pour employer une expression populaire, l’intervention de Graham Fraser à la suite d’un sondage biaisé commandé par CBC revêt les allures du chien dans un jeu de quilles, en bref, une effraction dans un champ de compétence qui n’est pas du tout de son ressort.

En réalité, les menaces de départ des anglophones me font penser à cet adolescent qui brandit vertement la manipulation verbale devant sa frustration auprès de ses parents qui exigent que certaines règles « contraignantes » de respect envers eux doivent être respectées au sein du foyer familial…et qui, compte tenu des avantages qu’il retire à demeurer chez lui, ne met jamais sa menace à exécution.

Dans les faits, les anglophones savent pertinemment que le Québec représente une terre d’accueil privilégiée quant aux conditions de vie qu’il leur offre et, en ce sens, ils pourront s’accommoder fort bien des quelques modifications somme toute mineures que visent la réforme de la loi 101 du gouvernement Marois.

Enfin, en ce qui a trait à la charte de la laïcité, même si le commissaire Fraser reconnaît qu’elle ne vise pas la communauté anglophone mais que, par ailleurs, elle n’aide pas à donner l’impression que les minorités non francophones sont accueillies à bras ouverts au Québec, je doute fort que l’ « altruisme » des anglophones ne les pousse à passer de la parole aux actes concernant leurs menaces de départ.

Commentaires

  • Gaston Carmichael, 27 février 2014 16h54

    "Première publication 21 février 2014 à 23h14
    On refuse de le laisser contester sa contravention en français

    http://tvanouvelles.ca/lcn/judiciai...

    Les lois n’ont pas à être publiées en français en Alberta, selon la Cour d’appel

    http://quebec.huffingtonpost.ca/201..."

    Cette cause traîne devant les tribunaux canadians depuis 10 ans. Maintenant, il semble que l’on se dirige vers la Cour de Pise, avec d’autres délais interminables, bien sûr.

    Manifestement, on cherche à épuiser financièrement le demandeur, afin qu’il abandonne sa cause. L’apparence de bilinguisme dans le ROC serait ainsi intact.

    Cela serait intéressant que le gouvernement Marois assiste financièrement le demandeur afin de forcer la Cour Suprême à se prononcer. Cela ferait un terrible boucan dans le ROC, qui se verrait ainsi pousser dans les câbles.

  • yvan , 27 février 2014 15h54

    Un professeur de McGill attise la hargne des anglos

    http://www.vigile.net/Un-professeur-de-McGill-attise-la

    Le spaghetti comme arme et embleme de notre combat contre ces racistes de Mc Gill

    A la place du love in référendaire on leur fait un love spaghett-in

    Pourquoi ne pas organiser une manif de bouffe au spaghetti et se rendre sur le campus de MC Gill quelque centainnes ou milliers de québécois avec une belle grosse assiette de spaghetti

    Du spaghetti en conserve ,du spaghetti que l’on aurait faire cuire a la maison et apporter sur leur campus pour manger

    On apporte nos ustensilles en plastiques avec notre spaghetti dans des assiettes en alluminim

    Un spaghetti arrosé d’ une belle grosse sauce dégoutante et cheap ... comme le rouge libéral des libéraux de Couillard pour qui ces racistes anglo fédéralistes votent en majorité

    Le genre de sauce qui se vend au gallon et pas cher chez Dollorama

    Ces anglos fédéraliste aiment la provocation

    Le prof vas surement trouver drole ce spaghett-in et Mc Gill aussi

    Je me rappelle dans les années 70 on avait le courage de répliquer et de faire face a ces racistes

    Ce prof de MC Gill venu de Hongrie communique sa haine a ses étudiants

    La même haine qui as pousser un des leur a vouloir s’en prendre a coup d’Ak 47 a Pauline Marois le soir des élections

  • yvan , 27 février 2014 15h06

    Le plus ironique c’est que cette année seulement 55000 immigrants de partout dans le monde sont intéresser a venir vivre a tout prix dans cet affreux goulag raciste que le Québec serait devenu.... selon les anglos fédéralistes du Québec

    Vous remarquerez aussi l’offensive raciste des anglos fédéralistes appuyer par la libérasserie des collabos de Couillard et Fournier qui se pointent avec toute sorte d’études bidons et de comportement raciste provocateur depuis que le parti québécois as annoncer des élections pour bientot

    Leur hyppocritte love in fédéraste du référendum est devenu un hate in du québécois francophonne

    La haine et la bave leur sort de tout les pores de la peau pour accabler le Québec de toute les tares inimaginables

    Ces canadian rhodesians sont en train de péter les plombs de partout

    Quand a l’infame clown canadian a Fraser ,s’il était moins hypocritte il s’occupperait plutot des droits des francophonnes dans lOuest canadian et dénoncer l’Alberta qui piétine leur droits linguistiques

    Le Canada c’est 147 ans de racisme,d’assimillation et d’injustices linguistiques de leur part envers les francophonnes

    Première publication 21 février 2014 à 23h14
    On refuse de le laisser contester sa contravention en français

    http://tvanouvelles.ca/lcn/judiciaire/archives/2014/02/20140221-231420.html

    Les lois n’ont pas à être publiées en français en Alberta, selon la Cour d’appel

    http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/02/21/alberta-lois-francais_n_4833451.html

  • Marcel Haché, 27 février 2014 13h46

    Il y en a qui partiront,c’est certain. Mais pour une minorité de braillards qui partiront, une majorité de gens solides resteront parmi Nous.Ils Nous connaissent et savent qu’ils n’ont rien à craindre.

    Ceux qui partiront feront la démonstration qu’ils n’avaient été des "québécois" que du bout des lèvres. Aux uns Nous pourrons dire bienvenue et aux autres bon débarras.

    Et tout sera bien.

  • André Gignac, 27 février 2014 13h26

    Monsieur Marineau

    Bon texte qui me plaît beaucoup ! Je n’ai jamais été tendre envers cette minorité à la mentalité de l’ancienne Afrique du Sud, gâtée, pourrie jusqu’à l’os et qui s’est enrichie à nos dépens depuis la Conquête de 1759. Je ne me mettrai pas à pleurer et à vouloir les retenir ces anglos du West Island et leurs amis les immigrants qui ne veulent pas s’intégrer à la majorité québécoise. Qu’ils prennent le large ! Le Canada et les États-Unis, c’est très grand !

    Quand je pense au PLQ et à Couillard qui se prostituent pour le West Island ; pour moi, ce parti politique ANGLO ne sert qu’à diviser les Québécois. J’en ai marre ! Qu’attendent les Québécois pour mettre complètement K.O ce parti en s’abstenant de voter en sa faveur ; QU’ ON FERME DÉFINITIVEMENT LES LIVRES AVEC EUX, EST-CE ASSEZ CLAIR ?

    Ça sent le chantage à plein nez cette mauvaise bouffonnerie culpabilisante de Fraser surtout à la veille des prochaines élections. Les anglos du West Island ne parlent jamais des injustices que nos minorités françaises subissent à l’année longue partout à travers le Canada. Le Canada, c’est le plus gros mirage de démocratie dans le monde ; UNE ÉLECTION RÉFÉRENDAIRE, ça presse au plus cr....! Il est plus que temps que le PQ allume ! INDÉPENDANCE OU ASSIMILATION !

    André Gignac 27/2/14

  • cjpolitic, 27 février 2014 13h22

    Graham Fraser est un anti Québécois de longue date.

    Rappelons qu’en 1984, Graham Fraser publia un livre anti Parti Québécois intitulé “PQ : René Lévesque and the Parti Québécois in Power“. Son acharnement contre le Québec lui a bien profité car un politicien aussi anti Québec que Stephen Harper, celui-là même qui a déjà déclaré que le Canada n’était pas un pays bilingue, le nomma en 2006 “Commissaires aux langues officielles”, et il le renomma en 2013 pour un terme de trois ans. Pensez-vous sérieusement que Harper aurait nommé à ce poste quelqu’un vraiment dévoué à la cause francophone et qui aurait eu des idées contraires aux siennes ?

    Graham Fraser n’est pas très efficace à Ottawa pour défendre la langue française attaquée de toute part par le gouvernement de son patron, Stephen Harper, mais il ne manque aucune occasion pour s’inviter dans les débats politiques au Québec en se rangeant presqu’immanquablement du côté de l’anglais.

    C’est que Graham Fraser, comme certains autres journalistes anglophones nommés par Harper au Sénat canadien, fait partie de la Nomenklatura ‘Canadian’ et il a été bien récompensé pour son travail qui consiste à prétendre qu’il défend les droits francophones au Canada tout en ne ménageant pas les efforts pour miner toute affirmation nationale de la part du Québec.

    Aujourd’hui, il n’est nullement surprenant que Graham Fraser soit d’accord avec l’ancien membre des services secrets Canadiens et maintenant chef du PLQ, M. Philippe Couillard, pour qui, dès que le Québec s’affirme le moindrement, cela trouble la quiétude de l’establishment Canadian et, bien sûr, cela crée de« l’instabilité » et de « la division »

    Même refrain, mêmes intérêts. Cela fait plus de cinquante ans qu’on entend ce refrain de l’intimidation, soit depuis le début de la Révolution tranquille en 1960. Attendez-vous à l’entendre encore pendant longtemps.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
440$  1%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 12/01 Gilles Longtin: 50$
  • 11/01 Henri Marineau : 25$
  • 10/01 Majella D'Anjou: 100$
  • 9/01 Marc Huber: 40$
  • 9/01 Claude Viger: 40$
  • 9/01 Sylvain Bolduc: 10$
  • 9/01 Ludovic Marin: 10$
  • 9/01 Gilles Dionne: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités