«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

3 articles
GESCA - une presse aux ordres fédéralistes et capitalistes

- "Pour tout dire, le flou flotte depuis Lucien Bouchard. Une fois devenu PM en 1996, il décida de ne plus bouger sur la souveraineté sans que de mystérieuses « conditions gagnantes » n’apparaissent. Depuis, ses successeurs ont fait dans le même flou artistique.

Si les caquistes, libéraux, sondeurs et certains éditorialistes peuvent ânonner ad nauseam que les Québécois ne veulent plus entendre parler de la question nationale, c’est au moins en partie parce que le PQ lui-même ne ressort sa propre option que lorsque son chef se sent menacé dans ses propres rangs." - Josée Legault 25 janvier 2012

- "La gouverne provinciale, c’est, au mieux, invalider l’argument de nécessité et d’urgence de faire l’indépendance. Au pire, c’est faire la démonstration de notre impuissance et de notre inefficacité à régler les problèmes, donc de ne pas être meilleurs que les partis fédéralistes. Dans les deux cas, les fabricants d’opinion des médias - toujours fédéralistes - se chargent, bien sûr, de discréditer l’idée d’indépendance aux yeux de la population. Au mieux, elle est inutile ; au pire, elle démontre l’incompétence des péquistes à administrer la moitié de notre budget et de nos pouvoirs." - Luc Bertrand, 27 janvier 2012