«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

La démocratie directe a de l’avenir en France

France : l’une marche, l’autre pas

mardi 13 juin

Mais ce parlement ne représentera que moins de la moitié des électeurs. En effet, la première constatation qui s’impose est celle-ci : plus de la moitié des électeurs se sont abstenus, le taux le plus élevé dans les soixante ans d’histoire de la Vème République. 24 400 342 de citoyens ont dit qu’ils ne « marcheront » pas. 24,4 millions de citoyens qui ont refusé de se laisser enfermer dans la logique de la démocratie participative, autrement dit virtuelle. 24,4 millions de citoyens qui, dans les mois qui viennent, auront d’autres occasions d’exprimer leurs besoins et désirs, ailleurs que par le biais des élus. Dans la rue, dans les lieux de vie et de travail, bref dans le monde réel.

À la question d’un journaliste de télévision : « Alors, un troisième tour dans la rue ? », le porte-parole de la France insoumise mélenchoniste, Alexis Corbière, a répondu hier soir : « Je fais partie d’un mouvement politique, pas syndical ». On a là toutes les limites de cet « humanisme écologique et social » dont se réclame Mélenchon, qui continue à penser dans des vieilles catégories : le social, pour eux, ce sont les salariés syndiqués, autrement dit 11% des travailleurs actifs et retraités. Les millions de précaires qui constituent les nouvelles classes laborieuses et abstentionnistes, n’existent pas. Le discours de cette « nouvelle gauche » se limite à dire qu’elle ne veut pas que les salariés garantis rejoignent les rangs des précaires, sous le coup des réformes de la législation sur le travail préparées par la Macronie en marche. Bref, la trop classique « défense des avantages acquis », perdante d’avance face au bulldozer néolibéral macronien.

Les révoltes logiques des temps qui viennent auront donc à se représenter elles-mêmes et à réinventer la démocratie directe.

Aux armes citoyens


Suggérer cet article par courriel
Géopolitique — France
Allons enfants de la patrie !

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités