«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

C’est à voir !

Électricité : on nage dans les surplus !

On semble oublier ce que réserve l’avenir pour Churchill Falls !

Tribune libre de Vigile
jeudi 27 février 2014
636 visites 4 messages

Tous les ans lorsque les grands froids se pointent en janvier particulièrement, on nous fait part des chiffres suivants :

Consommation : ±39700 MW

Disponibilité du réseau : ±39700MW
.
On peut constater que la marge de manoeuvre pour la période hivernale n’est pas très grande.

Parfois, nous sommes même obligés d’importer une certaine quantité de MW de l’état de NewYork, attendu que l’éolien à l’énergie propre-propre ne fonctionne pas en hiver
`
De plus, on nous rappelle à cette occasion que l’on doit restreindre notre consommation.,

Et l’on veut interrompre les travaux sur la Romaine devant fournir en principe les 1500 MW qui augmenterait d’autant la capacité du réseau. Cependant, un examen de ces contrats n’est pas exclu.

Une chose que l’on semble oublier : Churchill Falls.

En 2016 le contrat d’approvisionnement des 5400 MW en provenance du Labrador doit être prolongé jusqu’en 2041. On sait toute la contestation de la part de Terre-Neuve sur ce contrat daté de 1969 , en raison de profits juges insuffisants allégués.

Dans le cas où Terre-Neuve aurait gain de cause, avec en sous-main l’appui du gouvernement fédéral, comme ce fut le cas pour le Bas Churchill avec la liaison sous-marine. En conséquence il pourrait arriver que ces 5400 MW nous soient coupés.

En fait, on est bien silencieux de la part de Terre-Neuve à l’approche de cette première échéance de 2016 lequel veut toujours résilier le contrat.de 1969. Que mijote-t’on ?

En 1969, ce qui avait porté Daniel Johnson,premier ministre a signé sans plus tardé ce contrat (le couteau sous la gorge avait-il dit) est que Joe Smallwood, le premier ministre de Terre-Neuve avait l’intention de faire intervenir le gouvernement fédéral en vue de forcer le passage de l’electricite produite à Churchill Falls sur les lignes de l’Hydro-Québec ou sur d’autres lignes devant être construites sur le territoire du Québec.

On projetait ’d’acheminer ainsi cette électricité soit aux États-Unis ou en Ontario.

Dossiers

- Entente Brinco-Hydro-Québec : (1969)
http://vailcourt.com/ChurfallsA.html

- Terre-Neuve compte acheminer Son électricité par la voie anglo-saxone...
http://vailcour/blogspot.com/1212/12/terre.....

****

Commentaires

  • 2 mars 2014 21h31

    Monsieur Déry

    « Non-sens.

    HQ et le Gouvernement ne sont pas des guichets qui crachent de l’argent sans fin »

    Je sais très bien monsieur Déry que le gouvernement n’a pas une maudite cenne noire, C’est le peuple bien sûr qui produit directement toute la richesse collective d’une nation et ce sont ses propres investissements, comme par exemple les centrales hydroélectriques, qui démontrent clairement ce fait ; cependant produire de la richesse en s’expédiant simultanément et à perpétuité à nous-mêmes des factures représentatives en argent de cette même richesse, je trouve qu’il est plutôt là le « non-sens » que vous évoquez.
    Richesse ne devrait pas égaler, « factures » mais bien richesse utilisable directement par le générateur originel de cette richesse ; le peuple, sinon à quoi ça sert de générer de la richesse avec ses propres ressources et de la racheter ensuite en argent représentatif ; avouons que ça fait pas mal cave ;d’ailleurs l’argent ne devrait jamais être utilisée comme tierce partie entre le peuple et ses propres richesses naturelles ; on peut contrôler un débit d’eau qui pénètre dans une turbine, mais la valeur représentée de la richesse avec de l’argent c’est laisser entrer le voleur par la porte arrière.
    On ne s’enrichit pas avec des factures générées sur sa propre richesse pour rembourser cette même richesse c’est absurde voyons ; et pourtant c’est ce qu’on a toujours enseigné et c’est ce qu’on enseigne toujours présentement avec « surardeur » dans toutes les falcultés du monde.
    La souveraineté et l’indépendance d’un peuple ou d’une planète habitée par des créatures pensantes s’articule de cette façon, la logique élémentaire, pas autrement ; le contraire c’est de l’esclavage qui freine l’évolution nécessaire aux créatures vivantes vers leur destinée réelle qui tend plutôt naturellement vers la dédopisation matérialiste asservissante. Donc, oui exactement, l’électricité du Québec devrait être gratuite pour les propriétaires de cette ressource, comme l’enseignement de la connaissance d’ailleurs. Nous ne sommes pas à loyer sur cette planète mais nous faisons partie de son écosystème vivant comme toutes les autres créatures vivantes.

    Serge Jean

  • Marcel Haché, 28 février 2014 09h39

    Il vaudrait bien mieux avoir à Québec, en 2016, un gouvernement souverainiste majoritaire…et sans doute mieux dès 2015, en prévision… Cela pourrait constituer une façon de se protéger du « droit » des uns et des autres, au profit de la force d’un électorat.

    Il s’agit d’un dossier éminemment politique, à incidences économiques, et non l’inverse, même si c’est Nous qui sommes quotidiennement les plus grands consommateurs de cette électricité.

    Le moment sera grand, celui de voir si les souverainistes pourront s’élever plus haut que les habitants de la province de Québec, c’est-à-dire si Nous serons bientôt capables de Nous faire des amis, ce que la « Politique » permet naturellement, alors que le « Droit » y a toujours été et y est encore insuffisant.

    Méchant test pour les souverainistes !

  • Francis Déry, 28 février 2014 04h03

    L’électricité du Québec devrait non seulement être complètement gratuite pour tous les citoyens du Québec mais elle devrait leur rapporter en plus de l’argent directement dans leur compte bancaire et non pas dans une caisse nébuleuse du gouvernement.
    Non-sens.

    HQ et le Gouvernement ne sont pas des guichets qui crachent de l’argent sans fin. Ça, c’est plutôt une banque centrale qui imprime au fur et à mesure, et elle s’emballerait comme sous la République de Weimar.

    Un kilowatt-heure, c’est une quantité d’énergie, donc un potentiel de travail que peut accomplir une technologie électrifiée. En utilisant des technologies performantes, l’électricité représente une masse d’activités économiques que nos bras suants ne peuvent égaler. C’est un capital-travail dont nous disposons qui ne peut être stocké indéfiniment dans les réservoirs, mais dont nous disposons d’une marge d’utilisation contrairement à l’éolien et au marémoteur, et qui reste renouvelable.

    Dans un Québec indépendant, le kilowatt-heure devient une monnaie d’échange sur laquelle reposera principalement l’éventuelle piastre québécoise. Le prix est mauvais dans la conjecture actuelle, mais les réserves américaines de gaz naturel ne sont pas infinies. On en reparlera vers 2035.

    Je ne retrouve pas le documentaire "Au fil du courant" sur Youtube. Il serait approprié que les producteurs placent ce documentaire sur l’hébergeur Youtube. Pour l’instant, si je dois choisir entre développer le pétrole d’Anticosti ou le complexe de La Romaine, je choisis La Romaine malgré le mal de cœur. Le solaire implique le déneigement des panneaux, ce qui est un problème si on le développe dans des régions désertiques comme l’Ungava où l’ensoleillement est maximal, et l’occupation de la superficie a moins d’impacts écologiques, comme raser des forêts. L’éolien a ses problèmes assez connus, mais je l’utiliserais comme solution d’appoint en les intégrants aux barrages de la Romaine, pour régler le problème de l’occupation du territoire et des lignes de transmission.


    2041, c’est la date fatidique dont on ne peut attendre l’échéance. Si on échoue, on perd notre force et on se soumet au diktat du Canada. Soyez certain que ce sera alors la fin d’HydroQuébec, lequel sera aggloméré dans une structure hydro-canadienne incluant les Maritimes, Terre-Neuve et Hydro One, pour non seulement approvisionner les USA en énergie, mais aussi en eau dérivé par le biais du G.R.A.N.D. Canal.

    Dans le même ordre des idées de Tom Kierans, c’est le développement d’un lien terrestre entre le Labrador et Terre-Neuve. Un canard boiteux repris par Danny Williams qui pourrait se transformer en fermeture du détroit de Belle-Isle à mon humble opinion. Économiquement insensé parce que Terre-Neuve est faiblement peuplé.
    http://www.gov.nf.ca/publicat/fixedlink/

    Note à part. Wikipédia en français est d’une pauvreté déplorable sur ces sujets. J’espère que la SSJB pourra remédier à ce manque de mémoire sur ce portail en français. Sinon, j’y ferai peut-être ma part en tant que franc-tireur de l’information.

  • Jean, 27 février 2014 15h38

    Non certainement que la marge n’est pas très grande avec des chiffres pareils qui valent environ 880,000 connexions sur le réseau. Par ailleurs, quand l’hydro prétend selon ce qui a déjà été rapporté ici même, il n’y a pas très longtemps donc, quand l’hydro annonce des pointes de 40 mille milliards de watts en hiver (40 térawatts) eh bien je me demande bien où ils les prennent ces térawatts.

    Je crois que toute l’information qui est véhiculé sur l’énergie électrique du québec est infestée de menteries qu’on ajuste à toutes sortes de sauces pour induire les gens en erreur et continuer à les voler, les fourrer, mais celà achève.
    Toute la vérité énergétique électrique du Québec sortira au grand jour bientôt. Il y a une limite à voler le peuple comme ça.
    L’électricité du Québec devrait non seulement être complètement gratuite pour tous les citoyens du Québec mais elle devrait leur rapporter en plus de l’argent directement dans leur compte bancaire et non pas dans une caisse nébuleuse du gouvernement.

    Serge jean

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
8 195$  14%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 30/04 Louis-Georges Bolduc: 100$
  • 30/04 Claire-Marie Noël : 100$
  • 30/04 Marie-Josée Blondin: 150$
  • 30/04 Un patriote acadien: 150$
  • 28/04 Pierre Cournoyer : 50$
  • 26/04 Diane Gagnon: 50$
  • 23/04 René Ricard : 50$
  • 23/04 Jacques Coulombe Ltée : 20$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités