«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Ottawa compense l’absence de substance par des effets pyrotechniques pour que les Canadiens n’y voient que du feu

Des feux trois fois plus chers

Les feux d’artifice lancés pour le 150e anniversaire du Canda le 1er juillet dernier à Ottawa ont coûté un quart de million $, ce qui en fait de loin les plus coûteux de l’histoire canadienne.

La facture pour le spectacle qui a duré 20 minutes et 17 secondes s’élève à 244 000 $, a confirmé Patrimoine canadien, vendredi.

En comparaison, le show pyrotechnique du 1er juillet l’an dernier a coûté 78 000 $ et 54 000 $ en 2015.

Le montant est aussi de loin supérieur aux 190 000 $ qu’ont coûté les deux feux d’artifice qui ont marqué le lancement des célébrations au Nouvel An l’hiver dernier.

« Puisque 2017 est une année particulière pour notre pays, nous avons célébré la fête du Canada d’une façon bien spéciale, explique une porte-parole de Patrimoine canadien, Natalie Huneault. Il s’agissait du plus grand spectacle pyrotechnique à ce jour. »

15 000 bombes

Au total, 15 000 bombes ont été lancées dans le ciel de la capitale à partir de cinq plateformes différentes installées à Ottawa, mais aussi de l’autre côté de la rivière des Outaouais, à Gatineau.

Une trame sonore « 100 % canadienne » accompagnait le spectacle pyromusical, qui était visible à des kilomètres à la ronde.

« C’était extrêmement impressionnant. C’était un très beau spectacle », commente le porte-parole des Grands feux du casino du Lac-Leamy, Pierre Cuguen.

Selon lui, ces feux sont « sans commune mesure » avec ceux des spectacles pyrotechniques habituels, comme les Grands Feux Loto-Québec, par exemple.

« En termes de bombe, on en a quand même pas mal moins que 15 000 », explique-t-il. Peut-être de 5000 à 10 000 ? » dit-il.

Le 1er juillet 2016, quelque 7000 pièces pyrotechniques ont illuminé le ciel d’Ottawa-Gatineau.

Quant au coût, M. Cuguen n’a pas souhaité offrir de comparatifs entre les deux événements.

Le gouvernement canadien a débloqué un budget de 500 millions $ pour les célébrations du 150e de la fédération.

 

Suggérer cet article par courriel
Propagande fédéraliste
L’enchaînement docile

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 860$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités