«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Les camps d’illégaux pullulent ! Maintenant à Boucherville !

Des demandeurs d’asile hébergés à Boucherville

Une ancienne résidence pour personnes âgées de Boucherville trouve une seconde vie : accueillir une partie des nombreux demandeurs d’asile haïtiens venus des États-Unis.

Les premiers bénéficiaires ont foulé le sol de la résidence Havre Providence vendredi soir. Des dizaines d’autres sont arrivés samedi matin.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a réquisitionné cette résidence pour sa capacité d’accueil de 300 places.

De plus, le bâtiment était vacant et ne nécessitait aucun travail de rénovation, indique Francine Dupuis, PDG du Programme régional d’accueil et d’intégration des demandeurs d’asile (PRAIDA).

Les grands espaces verts qui entourent le complexe permettront aux jeunes enfants de jouer à l’extérieur.

Devant le flux incessant de demandeurs d’asile à la frontière, Mme Dupuis dit être toujours à la recherche de centres d’accueil supplémentaires.

De 200 à 250 personnes traversent la frontière chaque jour près de Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie.


Suggérer cet article par courriel
Immigration - enjeux et défis
Quels intérêts notre politique d’immigration sert-elle vraiment ?

Voici la réponse :

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 860$  21%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$
  • 17/08 Henri-Paul Simard: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités