«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

On est loin de l’acte de terrorisme islamophobe qu’annonçait notre pee-wee de premier ministre fédéral, Justin Trudeau, le soir des événements

ATTENTAT DE QUÉBEC (les suites)

Culpabilisation sordide des Québécois par nos dirigeants politiques en complicité avec les suspects habituels (Radio-Canada, La Presse, Le Devoir, etc.)

La question identitaire et le débat sur l’indépendance du Québec demeurent pleinement légitimes

Editorial de Vigile
jeudi 2 février
18 006 visites 70 messages

Quelques jours après l’horrible attentat qui a fait six morts et plusieurs blessés dans une mosquée de Québec, les émotions demeurent encore très vives.

Preuve de leur existence comme peuple distinct, les Québécois ressentent ces émotions de façon collective au niveau du « nous », comme le ferait une grande famille. Preuve encore de leur existence comme peuple distinct, le « Rest of Canada » (ROC) considère cet attentat comme une tragédie essentiellement québécoise dont les Québécois sont seuls à porter la responsabilité.

Dans le ROC, on a l’index accusatoire, et le procès qui est en train de se faire est celui du Québec tout entier, et non de l’assassin. De ceci, les exemples abondent et nauséabondent, et je m’abstiendrai d’en fournir des exemples (d’autres l’ont fait) pour éviter qu’on m’accuse de cultiver la haine.

Pourtant, lorsqu’on regarde les faits tels qu’on a fini par les découvrir, ils sont d’une banale simplicité, aussi tragiques soient-ils : un jeune mésadapté social, volontairement isolé ou abandonné à lui-même, peut-être atteint d’un quelconque trouble du comportement, a pété les plombs et exprimé dans un paroxysme de violence meurtrière toutes les frustrations qu’il ressentait dans sa vie en canalisant cette violence sur quelques dizaines de musulmans innocents réunis paisiblement pour la prière du soir dans leur lieu de culte.

C’est un drame pour les familles des victimes, c’est un drame pour l’assassin, car il faut appeler un chat un chat, et c’est un drame pour sa famille et ses rares proches. Mais la société québécoise toute entière n’est pas responsable de ce drame, contrairement à ce que cherchent à nous faire croire nos dirigeants politiques et leurs complices médiacrasseux, qui voient dans celui-ci une occasion en or pour se mettre en valeur et promouvoir leur agenda fédéraliste, multiculturaliste et immigrationniste en exploitant avec une outrance sordide le sentiment de culpabilité qu’ils entretiennent systématiquement chez les Québécois de langue française, et chez eux seulement, depuis le référendum de 1995.

On est loin de l’acte de terrorisme islamophobe qu’annonçait notre pee-wee de premier ministre fédéral, Justin Trudeau, le soir des événements, aussitôt suivi sur cette piste incertaine par Philippe Couillard, son toutou de service qui sert de premier ministre au Québec.

Avez-vous pris connaissance du récit de ce fiasco, paru tôt mercredi matin sur le site La Presse sous la signature d’Yves Boisvert et retiré de la page d’accueil quelques heures plus tard pour des raisons qu’on comprend vite à sa lecture. S’il faut en croire Boisvert, nos corps policiers ont beaucoup plus de jugement que nos dirigeants politiques, ce qu’on savait déjà. Mais que ce soit écrit noir sur blanc, et dans La Presse par surcroît... Un couac, assurément ! L’enseigne à laquelle loge La Presse est bien connue, et Boisvert n’est pas du genre à mordre la main qui le nourrit.

Fatima Houda-Pépin

Une voix s’est élevée dans le concert de la culpabilisation orchestré par nos médias à la solde, celle de Fatima Houda-Pépin, l’ex-députée Libérale en rupture de ban avec Philippe Couillard, justement en raison de leur divergence d’opinion sur la façon de gérer l’intégrisme islamique dans la société québécoise. Mme Houda-Pépin est musulmane. Elle est reconnue pour ses réflexions étoffées sur toutes ces questions reliées à l’identité et la lutte à l’intégrisme religieux.

Or que dit Mme Houda-Pépin ?

Elle porte un jugement très sévère sur le gouvernement Couillard, accusé d’immobilisme sur toutes les questions identitaires.

Qu’il s’agisse de faciliter le vivre-ensemble entre immigrants et société d’accueil, de contribuer à réduire le taux de chômage des nouveaux arrivants, de lutter contre la radicalisation et l’intégrisme religieux, d’assurer la laïcité de l’État québécois ou de défendre la langue française, le gouvernement Couillard a échoué sur toute la ligne, selon celle qui fut vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Selon Mme Houda-Pépin, s’il faut rechercher des responsabilités dans la tragédie survenue dimanche dernier, c’est du côté du gouvernement Couillard qu’il faut regarder. Pas un mot sur le racisme systémique qui règnerait au Québec, selon Radio-Canada.

Radio-Canada

On ne perdra pas de temps à gloser sur le cas de Radio-Canada. Depuis la modification de son mandat au début des années 1980, le diffuseur national est tenu de faire la promotion de l’unité nationale et des valeurs canadiennes, dont le multiculturalisme. Ce nouveau mandat a transformé un éminemment respectable et respecté organe de presse canadien en vulgaire officine de propagande fédéraliste qui s’enfonce chaque jour plus bas au service d’une élite corrompue en plein déni, accrochée avec l’énergie du désespoir à un projet politique désormais sans avenir pour cause de faillite économique, sociale et culturelle.

Au lieu de contribuer à une meilleure compréhension de la problématique de l’immigration au Canada, Radio-Canada se fait l’écho servile et l’exécuteur des basses oeuvres des Libéraux fédéraux et provinciaux pour qui l’immigration est la manne qui garantira leur réélection jusqu’à la fin des temps, indépendamment des coûts réels qu’aura à supporter la population.

Il y a quelques années, l’Institut Fraser avait chiffré ces coûts à environ 20 milliards $ PAR ANNÉE pour le Canada, donc à environ 4 milliards $ PAR ANNÉE pour le Québec. Quatre milliards, c’est le prix de deux CHUM dont la vie utile dépassera les 25 ans. C’est le financement que réclament les universités et les CÉGEPs, les CHSLD, les entreprises pour leur développement, etc. Dans ces conditions on peut facilement comprendre que l’hostilité à l’endroit des immigrants ne fera que croître au cours des prochaines années. J’ai déjà couvert cette question en détail dans un éditorial précédent où je commente les conclusions de l’Institut Fraser

Vous croyez que j’exagère ? Lisez plutôt cet extrait d’un communiqué diffusé par l’institut Fraser le 30 septembre 2009 à l’occasion du lancement d’un ouvrage collectif de son équipe de recherche intitulé « The Effects of Mass Immigration on Canadian Living Standards and Society » :

« Depuis 1990, le taux annuel d’immigration du Canada est le plus élevé au monde, menant à une hausse de la population de 3,9 millions de personnes entre 1990 et 2006. Cette immigration massive a eu des conséquences profondes sur les conditions économiques, démographiques, sociales et politiques du Canada, nuisant au bien-être des Canadiens en général, y compris les immigrants des vagues précédentes », a affirmé Herbert Grubel, senior fellow de l’Institut Fraser et co-auteur du livre.

Malheureusement, la plupart des Canadiens sont insuffisamment informés quant à ces conséquences en partie à cause d’un code de rectitude politique qui tend à associer au racisme tout examen des politiques d’immigration et également parce que le système électoral canadien récompense les politiciens qui appuient le taux élevé d’immigration actuel. [...]

« L’immigration est sans aucun doute l’un des enjeux politiques les plus importants auxquels le Canada doit faire face. Afin de mettre en oeuvre les changements nécessaires aux politiques d’immigration et de garantir le bien-être de tous les Canadiens, les politiciens doivent entreprendre une discussion raisonnée sans craindre d’offenser certaines clientèles électorales, » a affirmé M. Grubel.

[Mes caractères gras]

Vous avez noté ? L’immigration pénalise même les immigrants des vagues précédentes !

L’immigration va rendre le vivre-ensemble de plus en plus difficile et créer des foyers de tension de plus en plus nombreux qui pourront dégénérer en tragédies comme celle de dimanche dernier. D’où l’importance de la laïcité comme règle de conduite dans l’espace public sans renier pour autant les racines chrétiennes du Québec, ni son passé et son patrimoine religieux.

Un collègue a porté à mon intention une entrevue toute récente de Daniel Baril, le vice-président du vice-président du Mouvement laïque québécois réalisée par Victor Teboul, le directeur du webzine Tolérance.ca. Je vous en cite un extrait qui illustre parfaitement la problématique à laquelle nous sommes confrontés dans la foulée de la tuerie de Québec :

Tolerance.ca – On a associé le crime du meurtrier aux dérives identitaires, peut-on, dans ce contexte, continuer de défendre, d’après vous, une conception laïque de l’identité québécoise et la cause de l’indépendance, sans être associé aux groupes d’extrême droite ?

Daniel Baril - J’espère qu’on va continuer à défendre la laïcité, qui constitue justement un trait distinctif de la nation québécoise, sans tomber dans l’extrême droite. Depuis la tuerie de Québec, certains médias, Radio-Canada en tête, ne cessent de faire des liens entre le débat identitaire, la « charte des valeurs », la laïcité, le nationalisme et l’attaque de la mosquée. Il s’agit d’amalgames réactionnaires tout aussi inacceptables que les amalgames entre islam et islamisme pourtant décriés par ces mêmes commentateurs.

Si le débat identitaire incluant la laïcité avait été pris en charge jusqu’au résultat escompté, il est permis de penser que la tuerie de la mosquée n’aurait peut-être pas eu lieu. L’incapacité des gouvernements libéraux de Jean Charest et de Philippe Couillard de traiter de ces enjeux et l’avortement du projet de loi sur la laïcité, présenté par le Parti québécois, ont conduit à une impasse qui donne aux xénophobes un sentiment de défaite et une impression non justifiée d’invasion.

La question identitaire et le débat sur l’indépendance du Québec demeurent légitimes même si un écervelé nous a plongés dans un drame collectif. Certes, la tâche est maintenant plus ardue après cette tuerie, d’autant plus que le Canada est dirigé par un multiculturaliste obnubilé par la piété religieuse et qui n’a aucune sensibilité au principe de laïcité de l’État.

La gauche communautarienne a elle aussi un examen à faire puisqu’elle s’est avérée incapable de proposer des solutions autres que celles relevant du multiculturalisme qui est une négation des valeurs républicaines qui devraient constituer le socle de toute société démocratique.

Bien dit !

Commentaires

  • Pierre Bourassa, 24 février 10h50

  • J.-François Therrien, 22 février 10h34

    Et ça continue !!

    Culpabilisation sordide des Québécois :

    ’’Les Québécois n’aiment pas leurs enfants.’’


    ’’Les Québécois ne savent pas baiser, il faut qu’un pseudo-psy leur explique combien ils sont nuls au lit et leur enseigne cela comme de la gymnastique. Point. L’amour ne compte pas.

    Et maintenant il faut tuer par amour parce qu’au Canada on est évolué, on est un bon vendeur de human rights.

    _

    Je ne nommerai pas cette minable station que vous avez sûrement reconnue.

    Cependant j’en ai marre de leurs multiples tentatives pour culpabiliser les Québécois.

    Comme cette minable station est inondée de pubs incitant les gens à vendre leur maison. Inondée de pubs les incitant à aller vivre ’’en villle’’ dans leur cages à poules des assureurs vie AFFILIÉS a cette station. Dégoûtant. Minable. Misérables.


    _

  • Pierre Bourassa, 20 février 17h53

    Pourquoi me semble-t-il que tout est ficelé depuis le début en commençant par le National vers le Provincial pour se terminer au Municipal, rouge libéral ?

    Montréal est maintenant une « ville sanctuaire »

    ’’Les policiers du SPVM pourraient éventuellement ne plus dénoncer les personnes sans-papiers aux autorités d’immigration.’’
    http://www.journaldemontreal.com/2017/02/20/montreal-est-maintenant-une-ville-sanctuaire
    La conseillère Lorraine Pagé a aussi demandé que le maire Coderre fasse pression auprès du gouvernement provincial afin que les enfants sans-papiers aient accès à une éducation gratuite.

  • Pierre Bourassa, 18 février 21h35

    Gouillard est vraiment en mission :

    ’’Le premier ministre Philippe Couillard a remis en doute, samedi, le consensus des partis d’opposition à Québec sur les accommodements religieux, soulignant que certains jeunes du Parti québécois (PQ) souhaitent aller plus loin que la position de leur chef, Jean-François Lisée, sur le port des signes religieux. ’’
    http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201702/18/01-5070956-accommodements-religieux-couillard-met-en-doute-le-consensus-pq-caq.php

    On dirait qu’il est pressé par je ne sais quoi pour qu’il remplisse ce contrat...
    Tentative d’introduction par effraction : une requête de Bibeau pointe en direction de l’UPAC
    http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/201702/14/01-5069312-tentative-dintroduction-par-effraction-une-requete-de-bibeau-pointe-en-direction-de-lupac.php

    JPEG - 560.9 ko
  • Robert Daoust, 17 février 02h08

    Bonjour,

    J’ai écouté attentivement les propos de Bernard Drainville sur la laicité et je suis tellement en accord avec lui. Une petite chose me chatouille cependant, c’est quand il parle de DEMOCRATIE. Oui nous sommes un Pays démocratique dans la forme, mais, qu’en est-il vraiment dans les faits ?

    Je ne veux pas tomber dans la paranoia mais regardez ce qui se passe vraiment
    depuis plusieurs années et ce, autant au Fédéral qu’au Provincial...Quand la
    ou les minorités demandent des choses au détriment de la majorité, nos dirigeants
    se penchent du côté de la minorité de peur de perdre des votes.

    Je sais pertinemment qu’ils veulent se faire réélire mais si on regarde le concept d’une démocratie, le gouvernement est élu pour représenter la majorité et non
    leur propre ligne de pensée en prévision des prochaines élections et, cela
    s’appelle de l’anti-démocratie.

    J’ai servi durant 27 ans au sein de la GRC et j’ai prêté allégeance de Protéger,
    Servir et Défendre les citoyens de ma communauté avec loyauté et je crois que
    tout comme moi, certains politiciens devraient se rappeler leur serment d’allégeance : Servir et protéger la majorité et non leurs propres ambitions.

    En conclusion, j’aimerais ouvrir juste une petite parenthèse a nos dirigeants.
    Oui, respecter la langue et la culture des nouveaux arrivants mais dans la réciprocité car nous aussi et surtout les Canadiens Français on a beaucoup
    plus que eux a protéger et pour ceux qui se souviennent : Une culture durement acquise, une langue qu’on a de la difficulté a faire respecter et des DROITS
    DUREMENT et CHÈREMENT acquis avec le sang de nos ancêtres...On a qu’a
    penser au Boston tea party, la déportation des Acadiens et la liste est longue.
    Si cela ne s’appelle pas une culture et une langue et des raçines a protéger...
    Alors M.Couillard avant de traiter de traitre tous ceux qui n’adhèrent pas a votre ligne de pensée, je vous invite a faire une sérieuse réflexion sur nos RACINES.

    Merci de nous permettre de s’exprimer.

    Robert.

    P.S. Je suis le même Robert qui vous a envoyé le texte
    J’ai mal a mes Racines en date du 9 Février.

  • yves corbeil, 16 février 10h45

    http://www.journaldemontreal.com/2017/02/15/un-fermier-trouve-que-quebec-sacharne-sur-labattage-halal

    L’amour est dans le pré version Halal. Est-ce que vous voyez Couillard sur la photo.

    Le farmer a juste à lâcher un coup de téléphone à Couillard, pis y va mandater son Coiteux sur le dossier des polices racistes.

  • Pierre Bourassa, 15 février 17h06

    Le père de la Charte de la laïcité,Bernard Drainville,ne prend pas du tout les propos de Phillippe Couillard ce matin à l’Assemblée nationale.
    Le débat sur la laïcité s’enflamme à nouveau.
    Le Québec maintenant
    Avec : Bernard Drainville
    http://www.985fm.ca/lecteur/audio/le-debat-sur-la-laicite-s-enflamme-a-nouveau-352738.mp3

    JPEG - 231.7 ko
  • Pierre Bourassa, 15 février 11h26

    Culpabilisation sordide des Québécois

    Couillard en rajoute une couche ce matin 15-02-2017
    http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/archives-parlementaires/travaux-assemblee/AudioVideo-71233.html

    JPEG - 329.4 ko
  • J.-F. Lacombe, 13 février 10h13

    Radio-Canada ne sert plus qu’à vendre les quelques Québécois restant, leurs terres, leurs compagnies, leurs fonds de pension, leurs vieux, afin de pouvoir saisir les ressources (eaux, minéraux, bases militaires) et les vendre aux petits amis des pays étrangers.

    Radio-Canada supporte avec votre argent des ’’rebelles’’ armés affiliés à Al-Quaeda en Syrie et en Libye.

    Radio-Canada REFUSE toujours de montrer les conséquences des 300 bombes larguées sur la Libye : plus de 30,000 morts, la Libye détruite :

    _
    The "moderate" rebels :

    http://espritdecorps.ca/on-target-4/on-target-war-is-a-crime
    _

    Radio-Canada préfère ses petits amis assureurs de real estate qui blanchissent l’argent des crimes de guerre (100 milliards de dollars volés à la Libye) en belles grosses cabanes. Quelles pauvre bande de misérables.

    Think U.S. Politics Are Crazy ? Look At France

    Eric Margolis
    • February 11, 2017

    ’’Sarko was just indicted for illegal fund-raising and faces further charges of taking illegal cash payments from Libya’s late strongman, Muammar Khadaffi. Critics claim Sarkozy organized the murder of Khadaffi to shut him up. He denies the charge.’’

    http://www.unz.com/emargolis/think-u-s-politics-are-crazy-look-at-france/

    _

  • Pierre Bourassa, 12 février 20h29

    Quel timing tout de même,Dalila Awada ce soir dimanche 12-02-2017,à Tout le Monde en Parle.

    Débattre ensemble du vivre ensemble

    ’’Une discussion sur le vivre-ensemble avec Rachida Azdouz, Nadia El-Mabrouk et Dalila Awada permet de constater une grande diversité de points de vue chez ces femmes qui partagent pourtant le même rêve : celui d’un Québec plus inclusif.’’
    http://ici.radio-canada.ca/tele/tout-le-monde-en-parle/2016-2017/episodes/374374/georges-st-pierre-steve-begin-eric-lindros-francois-papineau-alexandra-diaz-genevive-ogleman-martine-ouellet-rachida-azdouz-nadia-el-mabrouk-dalila-awada

    JPEG - 320.2 ko
  • Alain Rioux, 12 février 10h03

    Que fait-on, alors, face aux exécrables arrestations de la première semaine de février 2017, lesquelles avaient pour victimes des personnes qui avaient dit un mot de trop sur les medias sociaux ? Mots de trop qualifiés bien rapidement de propos haineux, à telle enseigne que même Julius Greg a indiqué qu’il valait mieux ne parler que de choses insignifiantes sur internet ?... Et que dire de l’aplomb des medias qui ont relatés ces arrestations, sans état d’âme ?

    https://www.youtube.com/watch?v=Bbyvl_efEQY

  • Mario Goyette, 10 février 13h46

    Radio-Canada refuse de publier un lien avec une pétition sur le mode de scrutin pour ne pas déplaire à Justin Trudeau, sans doute.

    Contenu désactivé

    Signaler
    Mario Goyette

    Une pétition sur la réforme électorale gagne en popularité.

    https://petitions.parl.gc.ca/fr/Petition/Details?Petition=e-616

    Près de 100,000 personnes l’ont signé, ça commence à faire du monde.

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1016106/trudeau-ecorche-laspirante-chef-conservatrice-kellie-leitch

  • Pierre Marchand, 10 février 07h47

    Canada : les musulmans font une récupération politique sur le dos des morts de la Grande mosquée du Québec

    Publié par Ftouh Souhail le 9 février 2017

    Les représentants et les membres de la communauté musulmane au Canada tentent de réaliser le maximum de récupération politique après la fusillade du Centre culturel islamique de Québec.

    Une quarantaine de groupes musulmans du Canada réclame des trois paliers du gouvernement canadien (fédéral, provincial et municipal) des actions concrètes pour lutter contre ce qu’ils appellent « l’islamophobie. »

    •Au municipal : le lobby musulman veut l’attribution de ressources supplémentaires aux services de police locaux, notamment pour la conduite d’enquêtes sur les crimes contre les musulmans.

    •Au provincial : les organisations islamiques du Canada réclament au Québec la création d’une direction générale de l’action contre le racisme, à l’instar de ce qu’a fait l’Ontario, afin d’examiner les questions de racisme contre les jeunes musulmans.

    •Au fédéral : les leaders musulmans exigent l’adoption unanime, par tous les parlementaires, de la motion déposée par une députée islamiste de Mississauga-Erin Mills. Dans cette motion, il est réclamé qu’Ottawa étudie les moyens de diminuer, voire d’éliminer le racisme systémique et la discrimination contre l’Islam.

    Enfin, la coalition islamique demande à ce que le 29 janvier soit déclaré par le Parlement comme étant la « Journée nationale du souvenir et de la lutte contre l’islamophobie. »

    Le Canada est pourtant le paradis nord-américain des musulmans, toujours accueillis à bras ouverts.

    Le gouvernement libéral du Premier ministre Justin Trudeau a adopté la politique des « portes ouvertes » inspirée d’Angela Merkel (avec les résultats catastrophiques que l’on connaît) avec quelque 35 000 réfugiés syriens arrivés au Canada depuis l’automne dernier et qui sont répartis dans environ 250 communautés au pays, selon la chaîne publique Radio-Canada.

    Le Canada est le seul pays au monde à permettre à ses citoyens d’adopter des réfugiés.

    Mr Trudeau a affirmé le 29 janvier 2017 la volonté de son pays d’accueillir les réfugiés « indépendamment de leur foi », au lendemain de la décision de la Maison-Blanche d’interdire temporairement l’entrée des États-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans dangereux.

    « A ceux qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, sachez que le Canada vous accueillera indépendamment de votre foi », a tweeté M. Trudeau.

    •En 1992, cinq mille musulmans bosniaques fuyant le nettoyage ethnique lors de la guerre civile en Yougoslavie étaient admis au Canada.

    •En 1999, le Canada accueillait plus de 5 000 Kosovars, dont la plupart sont musulmans.

    •En 1973, à la suite de l’expulsion des Asiatiques d’Ouganda par Idi Amin, 7000 musulmans ismaéliens se sont enfuis et sont arrivés au Canada.

    •En 1971, après des décennies de refus du droit de participer adéquatement au gouvernement central pakistanais, des milliers de musulmans bengalis immigrèrent au Canada lors du déclenchement de la guerre de libération du Bangladesh.

    Aujourd’hui au moins deux membres du gouvernement Trudeau sont des musulmans :

    •Maryam Monsef, née le 7 novembre 1985 à Mashad en Iran, est députée, membre du Parti libéral du Canada et ministre de la Condition féminine depuis le 10 janvier 2017.

    •Ahmed Hussen, député musulman et d’origine somalienne, vient d’être nommé ministre de l’Immigration par Justin Trudeau.

    De plus, le gouvernement Trudeau a permis à un chef religieux, Hazrat Mirza Masroor Ahmad (de la communauté musulmane Ahmadiyya) de diriger une prière musulmane au Parlement à Ottawa.

    Des commentateurs de médias locaux avaient exprimé leur surprise de voir la Chambre des Communes se transformer en lieu de culte avec des fidèles s’agenouiller pour leur prière, et de voir certaines députées porter un voile en la présence d’un chef religieux musulman.

    Cet été, Ralph Goodale, le ministre canadien de la Sécurité publique, avait même autorisé que les femmes musulmanes, travaillant à la police, à porter le hijab au travail.

    Le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a récemment approuvé un complément à l’uniforme de la police qui permettra aux femmes musulmanes de porter le hijab, si elles le souhaitent. Cela est fait pour encourager les femmes qui ont choisi de faire carrière dans la police.

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour Dreuz.info.

    http://www.dreuz.info/2017/02/09/canada-les-musulmans-font-une-recuperation-politique-sur-le-dos-des-morts-de-la-grande-mosquee-du-quebec/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

  • Pierre Bourassa, 9 février 16h51

    Celui qui avait été ridiculisé à Tout le Monde en Parle,il y a dix ans :
    Attentat de Québec : « J’ai même été accusé d’être le responsable... » —André Drouin (auteur du code de vie d’Hérouxville)
    https://radioego.com/ego/listen/25598

  • Robert Daoust, 9 février 00h33

    J’ai mal à mes racines.

    J’ai mal à mon Dieu
    Que l’on frappe à coup de pieux
    J’ai mal à ma langue
    Sur laquelle on dit des choses étranges.

    J’ai mal à mon beau Pays
    Sur lequel crachent des gens qui ne sont pas d’ici
    J’ai mal à ma culture
    Que l’on banalise aux dépend des autres cultures.

    J’ai mal à ma liberté
    Qu’on est en train de clôturer
    J’ai mal à mes valeurs
    Qu’on assassine en douceur.

    J’ai mal à mes enfants et petits enfants
    Qui ne seront plus ici chez eux dans trente ans
    Ils ne reconnaitront plus le Pays de leurs ancêtres
    Qu’on aura laissé piétiner comme des traitres.

    J’ai mal à cette majorité de politiciens
    Sans échines, domptés comme des petits chiens
    A faire des courbettes magistrales
    Pour bafouer notre culture et nos valeurs ancestrales.

    Oui , j’ai mal quand on me dit
    Qu’un Premier Ministre soi disant érudit ( M.Couillard )
    Nous incite à parler Anglais dans les usines
    Et réitère : Pas besoin de Charte comme médecine.

    Robair.
    Protégé par Droits d’Auteur.

  • P.BouchFournier, 8 février 22h31

    Pris connaissance du rapport de Plamondon sur l’état du PQ par ce qui en sort dans la presse. Inquiétant de vain moralisme.

    Au programme : discrimination contre l’âge des membres, âgisme et proposition intolérante en demandant à des militants de 70 ans de probablement dégager à moins de recruter des individus d’au moins 40 ans.

    Hystérie sur la laïcité qui certes si elle n’est pas identitaire n’en n’est pas moins une des bases de la souveraineté de l’État nation afin d’éviter que la religion brise les libertés individuelles et réduise la nation à une succession de communautés isolationnistes au mieux là de ce qui peut arriver.

    Le rapport est au vitriol avec une sorte de chantage sur le passé du PQ et son identité historique.

    Risible, lorsqu’on sait qu’on ne demande pas au PLQ et au PLC de se moderniser. Lorsque le pouvoir est aux mains des libéraux et des néolibéraux, nul besoin avec la complicité des médias qui reprennent leurs idées depuis toujours d’obliger à un changement d’âme d’un parti libéral.

    La démarche provocante et voire baveuse de PSPP ou Plamondon le situe comme un incendiaire dont seule la proposition de mettre des candidats des minorités dans des comptés gagnables s’oriente dans la logique sans lancer une provocation stérile !

    Il se trouve que 25% des jeunes ne sont pas allergiques au PQ pour la laïcité en autant qu’on ne confonde pas laïcité avec des valeurs. La laïcité organise les principes de l’État démocratique et n’a rien avoir avec des valeurs. L’égalité homme femme cela relève du droit et d’un droit qui ne se laisse pas coloniser par celui de la liberté de culte.

    PPSPP ou Plamondon d’après le compte rendu semble faire une généralisation sur les jeunes comme sur les immigrants. Ceux ci ne sont pas tous musulmans, il y a des musulmans laïques, des Kabyles, d’immigrants latinos et autres qui sont laïques.

    Selon ce qu’on sait, l’auteur de ce rapport pratique une culpabilisation, affirme tout ce qu’il faut pour légitimer le discours libéral et reprendre tout du parti péquiste de Boisclair ou Cloutier qui n’est que la normalisation du PQ selon l’air du temps de ce que serait le CAMP DU BIEN, celui qui rejoint au bout du compte J.Trudeau.

    La majorité des Québécois ne sont pas membres de partis et selon les sondages sont majoritairement favorables à la laïcité et non la fausse qui serait la -laïcité ouverte-.

    Le PQ selon Plamondon se fera battre par la CAQ !

  • yves corbeil, 8 février 17h46

    M. Le Hir,

    Silence radio depuis lundi 6 février 2017 17h14.

    Est-ce que vous nous préparez la bombe qu’on attends au sujet du Parti Québécois ?

    En TK P.S Plamondon y va pas avec le dos de la cueillère avec ses recommandations euthanasique.

  • yves corbeil, 8 février 12h37

    10.5 milliards, $10,500,000,000 de dollars investit en 2009 seulement, en Ontario chez GM et Chrysler.

    Comme les milliards investit dans les pétrolières de l’Ouest et les autres milliards à Terre Neuve et Labrador pour compétitionné Hydro Québec dans l’Hydro électricité, en passant vous le savez déjà mais je le répète quand même on a rien eu ni rien demandé au fédérale pour Hydro Québec, pas une token.

    Bravo les champions continué à prendre des selfies pendant que les newfies du Québec vous regarde allez, dites leurs que vous les aimez beaucoup y vont mouillé leurs culottes.

    Aérospaciale, c’est 40000 jobs au Québec, le plus gros exportateur et il ne mérite pas l’aide du fédérale ce secteur. Nos impôts qu’on paye c’est pour créer et sauver des jobs dans les autres provinces. Puis plus tard, on se fera dire ENCORE, que nous sommes les BS des péréquations du Canada.

    Québécois, ouvrez-vous les yeux crime.

  • André Gignac, 8 février 11h46

    @ M. Yves Corbeil

    Ce 372 millions à l’Ontario, c’est le cadeau de Trudeau pour le 150e anniversaire de la confédération de 1867. Autre bel exemple de fédéralisme rentable pour le Haut Canada. Plus ça change, plus c’est pareil ! Il faut croire qu’il y a un peu de masochisme en nous pour continuer à vivre dans ce pays !

    André Gignac 8/2/17

  • yves corbeil, 8 février 07h14

    http://www.journaldemontreal.com/2017/02/07/on-lui-refuse-lentree-aux-etats-unis

    Pourquoi a irait encourager le démon des immigrants et des gogauches mondialistes et globalistes.

    Qu’a dépense son cash et paie les taxes dans le pays qui l’a accueillit. Plus capable d’entendre ces chialeux se plaindre de tout et de rien. T’aurais due rester chez vous, t’étais surement mieux traiter et tes passes droits respecter.

  • yves corbeil, 8 février 07h07

    Et vous savez qu’est-ce quelle me dit souvent ma chum et plusieurs de ses chums.

    Ils sont drôlement surpris de voir et d’entendre des gens se plaindre de LEURS DROITS ici quand une très grande majorité d’entre eux n’en avait aucun d’ou ils proviennent, et ça, ça me laisse toujours perplexe pour rester bon ton bon genre.

  • yves corbeil, 8 février 06h51

    Précision avant que vous vous imaginiez que je me lève la nuit pour détester nos deux gouvernements.

    Bien non, j’arrive de l’aéroport de Montréal, j’ai été conduire ma chum immigrante...bien non, à s’en va pas pour toujours, à reviens la semaine prochaine et c’est moi qui va allé la chercher.

    Après ça vous direz que je suis raciste.

    Par contre elle, c’est une vraie intégrée à notre culture, pis elle se plaint jamais d’aucun mauvais traitement, sauf, les mêmes que nous au sujet de la mauvaise gestion des instances en place.

    Ça lui en a pas pris long pour comprendre comment ça marche ici. Elle m’a dit qu’au final ça ressemblait à chez eux au niveau de l’incompétence et la corruption mais que chez eux il y avait moins migrants qui se plaignaient, les droits sont pas tout à fait pareils. Le père Trudeau y était pas passé avec sa charte.

    Bonne journée là !

  • yves corbeil, 8 février 06h33

    À tous ceux qui ne sont pas pour la république du Québec, bien vous avez eu votre réponse de Ottawa hier.

    Votre très honorable premier ministre fédéral vous a dit exactement vers qui va son coeur avec un PRÊT, un PRÊT pas une subvention, pas un investissement dans la technologie de pointe, pas un investissement dans l’innovation, non madame un PRÊT de $372 millions sur quatre ans et vous savez quoi le Global 7000 ça va crée de l’emploi en Ontario.

    Quand tu subventionne les pétrolières de l’Ouest à tour de bras, que tu fais la même chose avec l’automobile en Ontario et que tu allonges les milliards pour Muskrat Falls dans les maritimes, tu dis aux Canadiens qui sont les citoyens prioritaires dans ton pays.

    Je ne suis pas un pro Bombardier loin de là, mais il y a des limites à faire rire des québécois dans ce pays d’anglais ANTI québécois.

    Vous n’êtes pas tanné, écoeurer de faire rire de vous autres par le HAUT CANADA.
    Quand est-ce que vous allez vous réveillez, quand il sera trop tard. Plus mesquin que ça, tu investis aux États osti de peewee.

    Pour moi c’est dégueulasse et arrivez moi pas avec le favoritisme où ils pourraient se faire taper sur la tête par la concurrence, ça ce fait partout ça avec la bonne paperasse puis on a pas à être plus catholique que le pape.

    $50 milliards qu’on envoient à Ottawa chaque année.

    Le patois favori de ma grand-mère quand mon grand-père était le boulanger d’un petit village et qu’il déchirait les petits comptes de clients pauvres. C’est ça Lionel donne a mangé aux cochons et y viendront chier ’’su not’’ perron, et lui répliquait, bien voyons Germaine on peut pas laisser ce monde là dans misère, bien non Lionel mais c’est pas toé qui tire la queue par les deux bouttes avec les douze à maison chez nous.

    On est bon avec nos immigrés et nos gouvernements avec nos taxes et impôts. Mais vous trouvez pas que l’histoire au final à ressemble à celle de mes grands parents.

    En tout cas, moi je suis bien écoeurer de nettoyer le perron du Québec.

    P.S_ vous avez entendu le fédéraleux à mairie de mouréal hier. Le BAPE c’est pas le Pape donc cette organisme qu’il se calme le pompon avec le beau train électrique de Sabia.

    Un autre gros patroneux qui pense que le bas de laine des québécois est à la disposition des bandits puis que les objecteurs de consciences du peuple n’ont rien à dire. Esti qu’on est runné par des parasites dans ce pays de trous de mines.

  • J.-F. Moreau, 7 février 22h05


    On doit donc comprendre que les Québécois ne sont pas aimés par la CIA et les petits amis de DC, qui approuvent ou rejettent TOUTES les ’’nouvelles’’ produites par les medias ’’mainstream’’ du monde, depuis le Vietnam de Kissinger et al :

    Douglas Valentine on the Resurrection of the Phoenix Program

    As The Corbett Report reported last year, Erik Prince, the founder of Blackwater, has slithered out from his hiding place and re-emerged as a figure on the political stage. He is now advocating for a rebirth of the US’ infamous “Phoenix Program” to target the ISIS terrorists the US created, and he is advising Trump from the shadows. Today Douglas Valentine, author of The Phoenix Program and The CIA As Organized Crime joins us to discuss what The Phoenix Program is and why its resurrection is so ominous.

    https://www.corbettreport.com/douglas-valentine-on-the-resurrection-of-the-phoenix-program/

    Et, mais c’est du bien connu maintenant, la CIA est un distributeur mondial de poudre. Donc cette digne institution qui contrôle nos medias au moyen de ses quelque 1000 bases militaires dans le monde (de véritables machines distributrices de poudre via pour les bankers du FMI.

    Je me demande de quoi les Québécois se sentient coupables, à part ne pas se révolter et rester bien dociles et soumis, esclaves pour ces passeurs de drogue (et d’armes !), pour l’Europe, l’Amérique ’’latine’’ entre autres :

    ’’Just as the British Empire was in part financed by their control of the opium trade through the British East India Company, so too has the CIA been found time after time to be at the heart of the modern international drug trade. From its very inception, the CIA has been embroiled in the murky underworld of drug trafficking…"

    _ The CIA And The Drug Trade

    https://www.corbettreport.com/the-cia-and-the-drug-trade/

    NOTE : This video was produced for BoilingFrogsPost.com on October 14, 2011. It is being made available in its entirety here for the first time.

    James Corbett
    BoilingFrogsPost.com
    14 October, 2011

    _

  • Mario Goyette, 7 février 16h40

    Je serais curieux de connaître un sondage présentement sur la volonté des québécois d’accepter le laisser aller de Philippe Couillard en matière d’interdiction de ports religieux malgré la dernière semaine d’auto flagellation que les médias ont fait subir aux québécois. D’après les réactions sur un blogue de Radio-Canada manifestement à l’encontre du multiculturalisme tenant compte des commentaires désactivés par Radio-Canada :

    Contenu désactivé

    Signaler
    Mario Goyette

    Quand on est prêt à accommoder une femme pour garder son visage complètement voilé le jour même de son assermentation comme citoyenne canadienne, on peut se demander quel accommodement il refuserait.

    Les résultats de ce sondage pourrait être déstabilisant pour les libéraux.

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1015409/interdiction-du-port-de-signes-religieux-un-enjeu-inexistant-dit-philippe-couillard

  • André Gignac, 7 février 12h58

    @ M. Yves Corbeil

    Vos commentaires me réconfortent ; je me sens moins seul dans cette quête pour le pays du Québec. Oui oui, vite un nouveau parti indépendantiste pour remplacer au plus sacrant le PQ qui erre encore dans les marécages de l’étapisme à Claude Morin.

    André Gignac 7/2/17

  • yves corbeil, 7 février 12h47

    Mes ancêtres sont arrivé icitte en premier, la chicane à se passe entre les anglais pis nous autres. Ils auraient due nous exterminer comme ils l’ont pratiquement fait avec les indiens mais ils l’ont pas fait, yavait besoin de nos bras les aristocrates.

    Et là je suis plus capable d’entendre la visite se plaindre CHEZ NOUS. Si ça te plait pas ici, bien sacre ton camp d’ici, parce que ici c’est CHEZ NOUS. Vous serez toujours de la visite tant que vous ne vous comporterez pas comme des québécois. Et arrêtez de mettre en doute notre sincérité car nous on fait pas de différences avec les couleurs, la preuve on vous laisse entrez. Mais on vous donnera jamais l’occasion de changer la tapisserie de notre culture et surtout notre langue.

    On sait recevoir mais il y a toujours biens des limites à endurer la complainte des geignards dans mon pays. Pis vous autres les anglais, on vous laissent les 9 autres provinces, pis ceux qui veulent vivre en français, y reviendront ici.

    C’est pas compliqué à comprendre, ça a le loisir d’être clair et si ça fait pas votre affaire on vous retiendra pas et vous en tiendra pas rigueur non plus, si vous sacrez votre camp.

  • yves corbeil, 7 février 09h49

    Je vais rajouter ceci à mon dernier commentaire. Si je n’étais pas menacer de disparaître chez nous. Mon origine chrétienne, sociable, curieux, aimable et ouvert en serait magnifié au lieu du repli circonstanciel présent.

    Est-ce qu’il y en a qui savent que mes descendants étaient en harmonie avec les différents peuples qui vivaient ici avant qu’on arrive et que la situation à totalement viré de bord quand les anglais ont conquis le territoire et imposer leur vision monarchique, aristocratique et conquérante.

    La conquête, c’est pas dans l’ADN d’un québécois et ça là jamais été. On cherchait juste une place pour vivre comme du monde avec ce qu’il se passait en Europe comme les Juifs qui ont passé leur vie à se chercher une terre.

    Bien nous ont l’a trouvé la nôtre et on va pas la laisser filer.

    Ça dure depuis le début ce conflit et ça va pas s’arrêter avant le divorce inévitable.

  • yves corbeil, 7 février 09h28

    M.Le Hir,

    Quand allez-vous prendre position pour que le PQ qui ne va plus nulle part avec le projet principal soit remplacer par un autre parti pour le peuple québécois qui veut vivre en français chez lui.

    Le peuple fondateur de ce pays qui était majoritaire à un moment de l’histoire n’en peut plus de la malhonnêteté de tout ceux qui sont contre lui dans ce Canada multiculturel qui ressemble aujourd’hui, à un creuset d’ethnies qui ne cesse de creuser ses tranchés et d’ériger ses clôtures, tout cela sans jamais cesser de revendiquer avec la sacré sainte charte à Trudeau.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_canadienne_des_droits_et_libert%C3%A9s

    On prétends à tort que le bonheur et la bonne entente est à porter de mains...si. Le peuple fondateur se soumet au ’’Rest of Canada’’ bien sur.

    La soumission des canadiens français, bas canada (québécois), le dénie de son origine, sa langue, sa culture et de son droit à vivre sa différence CHEZ LUI.

    L’hypocrisie, je ne suis plus capable. Donc si vous voulez pensez que je suis raciste, bien je le suis. Je ne serai JAMAIS un Canadian, je serai TOUJOURS un Québécois, et je vais toujours espéré mon pays ou tous le monde seront bienvenu mais ou tout ce passera 100% en français car je me respecte et il n’y a personne qui va s’essuyer les pieds sur moi.

    Plus jeune, quand je partais en voyage sur les routes de différents pays, je me procurais un petit dictionnaire pour être en mesure de communiquer avec le vrai peuple habitant ces pays car c’était lui que je voulais rencontrer et connaitre, pas celui des circuits touristiques folkloriques et artificiels.

    Ceux qui on voulu s’intégré chez nous l’ont bien fait et ceux qui continuent à revendiquer, sont passé à côté de la chance de nous connaitre comme peuple singulier en Amérique.

    Ça prends notre pays M.Le Hir,

    Ça prends notre pays pour mettre fin à tout ce cirque sur NOTRE TERRITOIRE.

    Il vient un temps ou il faut mettre son pied à terre pour se faire respecter CHEZ NOUS, et je crois que ce temps là est arrivé.

    Plus capable de continuer à jouer dans cette mauvaise pièce de théâtre avec le rôle du méchant québécois raciste, xénophobe, homophobe, islamophobe et tous les phobes qu’on me reproche.

    Assez, c’est assez, enough is enough, bien oui je peux parler en anglais mais chez nous tu dois parlé en français, si tu sais vivre.

  • Alain Rioux, 7 février 06h33

  • Mario Goyette, 6 février 21h22

    Un autre qui regarde le doigt qui lui montre la lune.

    Attentat de Québec : le ton du discours politique inquiète le commissaire de la GRC

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1015282/attaque-quebec-discours-inquietude-paulson-commissaire-grc

  • André Gignac, 6 février 13h33

    Monsieur Le Hir

    Voici la preuve que le ridicule ne tue pas. Hier après-midi, à 15.03 heures p.m, pour être plus précis, la Presse sortait une manchette qui se lisait comme ceci : "UN RÉFÉRENDUM DEVRAIT ÊTRE REPORTÉ À UN 3E MANDAT- BERNARD LANDRY". Belle patente fédéraliste que cette histoire de référendum pour mêler les Québécois, j’en reviens pas.

    Venant de Landry, ça ne me surprend pas du tout. L’étapisme à la Claude Morin va se poursuivre indéfiniment, je vous le dis. Ce parti n’a plus sa raison d’exister sur la scène politique québécoise. À quand un article de vous, M. Le Hir, pour leur indiquer la porte et pour suggérer une nouvelle formation résolument indépendantiste pour prendre la relève ? Il y a une limite à rire du monde ! INDÉPENDANCE OU ASSIMILATION !

    André Gignac 6/2/17

  • Eric Bourgoin , 6 février 08h43

    Hier soir j’ai participé à une discussion sur les réseaux sociaux ( fb) au sujet de l’émission de télé tout le monde en parle. Dans le but de mieux connaître les musulmans et musulmanes j’ai simplement posé une question à savoir pourquoi il n’y avait pas de femmes musulmanes pour répondre au questions des journalistes en direct (live) et aussi pourquoi aucune musulmanes non connue publiquement, ne participaient à l’ émission de télé !! En quelques secondes je n’ai reçu que des insultes provenant de femmes musulmanes et aussi de certain québécois tous haineux et agressifs !!! Je me suis senti comme si j’étais dans un autre pays, un pays où on ne peut pas poser des questions ... Un pays muselé !!! Pourtant je voulais simplement comprendre !!! Je crois fermement que nous sommes en train de perdre notre liberté d’expression et que nos médias et nos élus utilise cette malheureuse situation à leur avantage dans le but de contrôler encore plus. Je crois que nous sommes tous manipulé à être soumis par une religion de soumission !!!! Je suis qqun de curieux qui cherchais à comprendre tout simplement, mais là vous venez de me transformer en guerrier pour défendre notre liberté peu importe les conséquences !!! Maintenant je dit au médias et à nos gouvernements corrompu et manipulateurs d’aller vous faire foutre avec vos muselières !!! Je suis certain que plusieurs Québécoises et Québécois me comprennent très bien . À partir de maintenant je donnerai mon opinion sans restriction et j’encourage les défenseurs de liberté du Québec à faire pareil !!!!

  • Michel Matte, 5 février 19h14

    Bravo pour ce texte et le précédent qui brillent par la perspicacité et la modération. Bravo aussi aux commentateurs qui apportent des commentaires réfléchis.

    Vu l’exploitation intensive de ce triste événement, on peut se poser la question suivante : s’agit-il d’un coup monté du type attentat sous fausse bannière ou « false flag » ? L’article suivant (http://www.alterinfo.net/11-signes-pour-reconnaitre-une-operation-sous-fausse-banniere-false-flag_a97263.html) peut nous éclairer sur cette question.

  • P.BouchFournier, 5 février 17h42

    J’ai suivi avec distance les répercussions de l’attentat parce que la pensée unique et la culpabilisation de toute une nation pour un individu qui fait un attentat cela me dégoûte.

    Je suis l’actualité française sur le web passablement et je peux dire qu’avec l’affaire Fillon sur le candidat présidentiel de la droite libérale et sur les suites du décret sur l’immigration de Trump. L’attentat de Québec est passé presque sous silence en France à part la journée de lundi de l’impact de cet attentat sanguinaire.

    Si l’attentat de Québec, à part les milieux spécialisés universitaires en France retient peu l’attention c’est aussi parce que la France est à l’avant plan de la crise du multiculturalisme et que l’attentat de Québec fait penser à ce qui arriverait si un groupe d’extrême droite s’en prenait à des mosquées qui sont deux mille en France.

    Quoi qu’il en soit, l’attentat n’a pas retenu non plus l’actualité aux États-Unis à part les deux premiers jours puisque l’actualité américaine en mal et en bien parfois ne s’intéresse qu’à Trump.

    Malgré tout, ce déferlement chez les médias québécois qui sont aux ordres du multiculturalisme et de la culpabilisation féroce.

    Le monde entier en fait n’a pas passé son temps à juger le Québec et les Québécois. L’évitement l’a emporté.

    Alors, un individu qui commet l’irréparable n’est pas toute une nation, il est pour lui même essentiellement sa fragilité, sa rage, sa furie et ses frustrations et qui s’en prend à des boucs émissaires peut être parce que jeune, il l’a été dans ces écoles qui pratiquent l’intimidation qui n’est pas le sujet insignifiant que l’on croit depuis presque toujours.

    Des personnes intimidées qui s’expriment sur le net, il y en a aussi et savent comment l’estime de soi est saccagée jusqu’à la haine de soi. L’intimidation scolaire dans les cours d’écoles ou adultes dans d’autres milieux est peut être renforcée dans des nations colonisées qui souffrent d’être elles mêmes comme le Québec. C’est une hypothèse à voir pas une vérité.

    Bref, un individu qu’importe les circonstances atténuantes qui fait cette attaque a une vie brisée lorsque non tué par la police. Sans qu’on se fasse accuser de dire ça, cette vie là d’individu est brisée à sa façon après avoir détruit six vies et blesser 8 autres personnes.

    L’attentat en se répétant encore n’a pas été le centre du monde pendant plus de 24 heures et le Québec ramené à sa province n’est pas le centre du monde non plus.

    Défions nous de nos politiciens les plus globalistes, ceux qui nous imposent le déni de la nation québécoise et qui veulent nous absorber dans une immigration en croissance constante presque illimité qui ne comprend rien au Québec et à son histoire. Comme si le Québec portait la tare de ce qui serait la provocation de petites nations à persister à l’existence.

    Je ne serais jamais complice de la désinformation de Radio Canada que je boycotte depuis deux ans de gouvernement Couillard. La machine de promotion Canada qui embarque en partie TVA qui nous fait subir les Trudeau, Couillard, Coderre et Labeaume.

    Il faut l’ignorer.

    Nous pouvons penser par nous même et ignorer aussi les frères prêcheurs du Devoir qui redevient presque le bon vieux Devoir de Claude Ryan : donneurs de leçons.

    La nation québécoise parmi les plus humbles de la planète jusqu’au risque de l’humiliation à force d’humilité n’a pas de leçons à recevoir de quiconque ! En dessous de cette humilité, totalement en dessous, nous trouvons un peu les Acadiens et surtout ce qu’il reste des nations autochtones totalement réduites par le gouvernement fédéral d’Ottawa. Alors, messieurs les moralistes !

    Lorsque des loups solitaires américains s’en prennent à d’autres américains pour des raisons raciales ou idéologiques.

    Accuse t-on tout le peuple américain ?

    Non. Alors c’est vrai pour tous.

  • yves corbeil, 5 février 17h06

    @Sisyphe, 5 février 15h53

    Merci de partager ce texte.

  • Sisyphe, 5 février 15h53

    Une autre voix s’est élevée que certains tentent présentement de faire taire en demandant à Facebook de la censurer. Nous la faisons entendre ici par solidarité : "Attentat au Centre culturel islamique de Québec - Donner un sens à cet événement tragique", par Djemila Benhabib, auteure et journaliste http://sisyphe.org/spip.php?article5352

  • yves corbeil, 5 février 14h47

    Toute la semaine, j’ai cherché des mots qui apaisent. De tous les textes que j’ai lus au lendemain de l’attentat à la mosquée de Québec, c’est celui de Manal Drissi qui m’a fait le plus de bien.

    http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/rima-elkouri/201702/04/01-5066434-le-pont-magane-de-la-diversite.php

    Moi ça ne m’apaise pas un discours du genre avec une variante qui revient au même à la fin, ça fait juste confirmer que les ponts maganés resteront car nos différences pas reconnu et/ou pas respecter par les tiers impliqué ne seront jamais comblé par des ponts inexistants qu’on éloignent avec des mots, des phrases, des sous-entendus et finalement nos différences sont peut-être trop énorme pour faire une bonne recette mangeable pour tous.

    Si les politiques règlent pas le dossier, les gens vont continué à s’accuser à qui mieux, mieux.

    Au Canada il y a 10 provinces et quand le gouvernement élu se disant OUVERT gouverne pour 9 provinces et un cinquième, on a un problème nous les québécois français parce que notre langue, c’est tout ce qu’on sauve depuis 350 quelques années.

    Au Québec il y a 8.2 millions de citoyens et quand le gouvernement élu si disant OUVERT gouverne pour 30 quelques % avec un penchant prononcer pour 20%, on a un gros problème nous les québécois français, parce que notre langue, c’est tout ce qui nous reste au Québec des libéraux de Couillard.

    En prenant acte de ces stats, on peut vraiment avoir des doutes sur les beaux discours de nos prédicateurs qui jouent aux politiciens.

  • yves corbeil, 5 février 11h17

    Toute la semaine, ont a eu droit aux multiples sermons des prédicateurs (preacher)de tout acabit. On se serait cru dans les show de TV US, des Graham et cie.

    Maintenant, mesdames, messieurs et ’’autres’’ politiciens, on cessent les sermons et on gouvernent pour l’ensemble des citoyens. La neutralité devrait être votre devise car gouverner commande un devoir de réserve, surtout sur les sujets chauds que vos politiques devraient contrôlé pour minimiser les dérives.

    Ce serait tellement de bonnes élections si elles étaient guidé par le résultat des actions au lieu des belles paroles.

  • Yves Legault, 5 février 10h57

    Les médias, en fidèles hérauts de leurs maîtres corporatifs, ânonnent à tous vents n’importe quoi, tant que cela rencontre les objectifs cités dans l’agenda de la ploutocratie oligarchique qui règne sur nous sans partage.

    Nous vivons dans une parodie de pays ou sa constitution est bafouée depuis sa création !

    N’est-il pas temps que le peuple se lève debout et mette tous ces chiens enragés au pas ?

    Le Canada est ce qu’il est aujourd’hui grâce à deux organisations : Le parti libéral du Canada et le parti conservateur du Canada ! Ces deux entités, portes d’entrée par excellence des lobbyistes corporatifs, se sont attaqués aux droits et aux biens des canadiens depuis 150 ans.

    Pourrions-nous, en tant que peuple canadien, cesser de ronger ces deux trognons de pomme ?

    La prochaine fois que l’occasion de voter au niveau fédéral nous sera donné, pouvez vous voter pour qui que ce soit d’autre que ces deux nids à rats ?
    S’il vous plaît ? S’il vous plaît ? S’il vous plaît ? S’il vous plaît ? S’il vous plaît ?

    Après tout, comme George Bernard Shaw l’a déjà dit...
    "Il faut changer souvent les politiciens et les couches... Et pour la même raison"

  • André Gignac, 5 février 10h32

    Quand allons-nous comprendre, nous Québécois, que sans le pays du Québec, sans le plein contrôle de notre immigration et sans le français étant notre seule langue commune et officielle ; quand allons-nous comprendre que nos jours sont comptés à l’intérieur de ce Canada multiculturel de Justin "M’as-tu vu ?" Trudeau dans lequel nous serons toujours traités en minorité, en citoyen de seconde classe ?

    Il vaut mieux être majoritaire dans notre propre pays, le Québec, que minoritaire dans le pays des autres, le Canada ; c’est une simple question de bon sens ! À quand la formation d’un nouveau parti indépendantiste pour nous permettre d’arriver au but visé ? Le PQ de Lisée est devenu la pure réplique de l’ancienne Union Nationale qui prônait l’autonomie du Québec dans un Canada fort et uni. Ça ne vous fait pas penser à une "joke" d’Yvon Deschamps ? - INDÉPENDANCE OU ASSIMILATION !!!

    André Gignac 5/2/17

  • Pierre Bourassa, 5 février 10h04

    Sur le site de Press for Truth,Dan Dicks n’y va pas avec le dos de la cueuillère en affirmant que c’est le gouvernement canadien qui est intervenu pour changer la version originale décrite par les témoins.
    Canadian Government Changes The Narrative On The Quebec Mosque Shooting
    https://www.youtube.com/watch?v=GtTDz2UpIdo

    JPEG - 333.9 ko
  • Le voyeur, 5 février 00h52

    Enfin ! Je vais pouvoir dormir en paix ce soir ! On est deux à penser exactement la même chose ! De la propagande merdiatique sortie tout droit de ces trois assassins intellectuels que sont les médias que vous mentionnez ! Bravo de le crier haut et fort ! Je ne suis pas péquiste pour autant mais de me faire descendre ainsi par nos propres merdias ? NON ! Faut lire entre les lignes de nos jours ......sinon on vous embarque pour l’abatoir intellectuel médiatique et mondialiste. J’avais lu un autre article de Richard Martineau aujourd’hui dans lequel il y avait une vidéo très explicative sur cette immigration massive ! Je vous suggère de le voir ! Il a été rabroué par le conseil de Ché pas quoi !

  • J. Dancause, 4 février 21h53

    Les Québécois ici se sont opposés à l’agenda des anglo-zionistes, c’est-à-dire attaquer l’Iran.

    Et il s’opposent à l’expansion de l’OTAN, à tout autre provocation de la Russie, c’est-à-dire à l’agenda des corporations qui contrôlent les 3 ’’médias’’ de menteurs et de manipulateurs que sont CBC, AFP, et PC.

    Ces ’’médias’’ préfèrent leurs rebelles criminels, et le silence en ce qui concerne la destruction de 7 pays et les millions de morts depuis 1991.

    Par consequent, il n’est pas surprenant qu’on veule faire taire les Québécois, qu’on veule les discréditer à tout prix, sous n’importe quel prétexte, dans toutes les occasions possibles. Qu’on les accuse de tous les maux.
    _
    _
    _

    Vive les Québécois, un peuple fondamentalement pacifique, et honnête, trop honnête, reconnu pour sa sensibilité et son refus de la violence sous toutes formes.

    _

  • Jean-Pierre Gascon, 4 février 14h22

    Il faut tenir le peuple colonisé dans l’ignorance, le culpabiliser et lui mentir afin d’assurer sa soumission au maître et, ainsi, maintenir l’ordre colonial établi.

  • Lyse Labelle , 4 février 10h39

    Je suis triste pas pcq ils sont musulmans mais pcque ce sont des êtres humains. Je trouve que beaucoup d’hommes ont parlé en mon nom et je n’aime pas ca.Quand j’étais petite (j’ai 74 ans) on parlait des catholiques et des protestants..on se regardait comme chiens de faience, plus tard les catholiques on lâché la religion, on a laïcise nos ecoles, nous parlions de franco et danglo ..on s’est plus connus et nous voilà de retour avec la religion d’un coté et l’autre côté qui ne veut rien savoir de la religion..je pense que si tout continue tel quel il n’y a pas de rapprochement possible. .j’ai entendu des jeunes femmes qui ont enlevé leur voile par peur j’aimerais qu’elle le fasse après reflexion, pour être bien non stigmatisée les musulmans doivent réfléchir sérieusement de leur part de responsabilité dans ce qu’ils vivent..aurais je engagé une musulmane dans mon equipe..je ne sais pas..Peut être que je n’aurais pas voulu vivre les demandes d accomodation, de congés spéciaux etc.. beaucoup le font, et peut on leur reprocher quand des personnes s’absentent tous les vendredi pM pou aller prier, cest le reste de léquipe qui paye..Je ne veux pas regarder connaître des gens en tant que religion mais en tant qu humain. .tout ira mieux quand je ne saurai pas si tu pratique ou non..pour ça il faut enlever les signes religieux sur soi et faire de sa religion une issue privée. Nous les québécois avons connu ça dans les années pratiquantes et je ne veux pas y revenir..une fois dans une vie c’est suffisant.jJe suis très fière de ce que nous sommes..libres des diktats d’hommes religieux trop fiers de leur pouvoir et emprise sur les leurs..

  • Pierre Bourassa, 4 février 08h40

    Et moi qui pensais que la cour était pleine :

    Après l’attentat,« il est temps de faire un examen de conscience »

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1014785/apres-lattentat-il-est-temps-de-faire-un-examen-de-conscience

  • Jean Lespérance, 3 février 23h25

    J’entends dire souvent depuis la tragédie que celle-ci est le produit d’un climat de haine parmi mous. Cette affirmation du maire Labeaume n’est aucunement justifée. Bien sûr qu’il peut trouver sur internet des commentaires haineux, mais ceux-ci ne représentent aucunement une preuve que ces commentaires représentent les sentiments de la majorité. À voir la sympathie manifestée envers la communauté musulmane par les québécois, c’est plutôt le contraire qui est démontré. De fait, il n’existe pas de haine. Il est normal d’éprouver de la crainte lorsqu’il se produit des attaques comme au Bataclan, mais de là à dire qu’il existe un climat de haine, on exagère, comme on dit, on beurre épais. S’il y avait un climat de haine, les musulmans auraient déménagé en grand nombre dans la province voisine, ce qui ne se produit pas.

    Si on veut trouver des coupables absolument, je peux même vous dire qu’il y en a dans la communauté musulmane parce que la haine ou la crainte ne naissent pas d’un claquement de doigts, ça prend des événements graves qui se produisent à répétition. Un acte odieux, méprisable de la part d’un individu ne doit pas donner lieu à certains dirigeants de faire passer le peuple québécois pour un peuple de barbares.

    Il est normal qu’il y ait un climat de crainte lorsque les autorités du pays n’exigent aucune loyauté envers nos valeurs et que celles-ci sont bafouées impunément. Une crainte irraisonnée ou non contrôlée, injustifiée peut mener à la haine de la part de certains individus mais en très grande majorité, le peuple québécois accepte les étrangers dans la mesure où ceux-ci ne sont pas anti-chrétiens et pacifiques.

    Alors s’il vous plaît, n’offensez pas le tout le peuple québécois parce qu’une infime minorité a des propos xénophobes, De tels individus se retrouvent dans toutes les sociétés , il n’y a en a pas plus ici qu’ailleurs.

    À tous nos dirigeants et maires, je dis ceci, la culpabilisation commence par un mea culpa.

  • claude cote, 3 février 19h17

    Je ne peux que constater,après la lecture de ce texte.un homme qui dit et qui écrit avec exactitude où se situe le gros du problème entre le Québec et le Canada.
    Dommage que la plupart des Québécois ne se rappellent pas où ne savent la vraie histoire du Canada et du Québec.

  • Micheline, 3 février 18h06

    Félicitations à M. Le Hir pour son message plein de lucidité.

    Bien d’autres ici ont exprimé à beaucoup d’égards l’humiliation que je ressens depuis cet énervement brutal de dimanche dernier à Québec.

    Ayant connu les événements d’octobre et avoir vu le peuple québécois vivre pendant plusieurs mois sous le baïllon liberté de parole limitée et emprisonnement de plusieurs centaines de personnes,...), je veux attirer votre attention sur le

    fait que nous ne sommes pas à l’abri de ce type d’affront perpétré par PET et sous l’oeil passif de Robert Bourassa. Chose certaine, il risque fort bien d’y avoir de la part de Couillard le toutou et de Justin Selfie une grosse tentative de recaler toujours plus les Québécois francophones.
    C’est donc un appel à rester vigilants et, si possible, à trouver d’autres façons d’agir(marches de résistance par exemple) à chaque tentative de la part de ces gouvernements fascisants pour nous anéantir à petits feux.

  • pierre-yves dubreuil, 3 février 16h57

    Le vrai problème c’est qu’aux yeux de la population, il ne semble y avoir aucune force tentant d’encadrer la venu d’une civilisation RADICALEMENT différente de la nôtre, et certains décident de se faire justice soi-même, de la manière la plus primaire possible.

    Il n’y a personne, pas une voix de raison qui semble s’inquiéter du sort de la majorité autochtone :les québécois francophones d’héritage catholique. Quand vous avez une élite minoritaire qui décide qu’ils font bande à part et que l’entité hétérogène n’est pas le Canada anglais, l’Arabie Saoudite, la Chine ou le Mozambique, mais bien la majorité historique autochtone, on s’entend qu’on a un sacré problème ! On ne cesse de lui frapper dessus comme pour tenter de la réveiller, le corriger....mais la réveiller de quoi au juste ? De vouloir trop être soi-même ? Quel crime le peuple Québécois a-t-il commis ? Il y a un seul mot pour exprimer ce comportement : du domptage (comme on fait avec les animaux de cirque).

    Pour revenir à l’incident....quand une idéologie s’empare des médias au bénéfice de groupes minoritaires de tous acabits (qui seraient des gens méprisés, maltraités), et que le destin d’une nation, d’une collectivité semble inévitablement être sa destruction totale et planifiée en la vidant de son sens premier soit d’assurer une continuité sur le territoire, des chocs idéologiques assumés que par des groupes d’individus répartis aléatoirement et de manière anarchique ne peuvent que survenir (radios-déchets de Québec en étant un exemple).

    Hélas, il s’agit d’une technique assez connue pour déstabiliser, déséquilibrer des pouvoirs, comme on voit partout ailleurs sur la planète pour libérer des peuples de la ’’dictature’’, en soutenant des ’’rebelles’’.

    Notre ’’terroriste’’ québécois se trouve donc, au sens strict du terme, à être en fait un ’’fondamentaliste’’ québécois cherchant sens et justice pour son peuple qu’il estime menacé. Le moyen était cependant condamnable, il n’y a aucun doute là-dessus. On peut d’ailleurs se questionner sur son état de santé mentale : était-il drogué, exclus socialement, en proie à une psychose ?

    Évidemment, voilà une excellente occasion de taxer tous les québécois qui ne se plient pas à la doxa dominante multiculturaliste ultra-radicale génocidaire d’extrémistes, de nazis mangeurs d’enfants, de démons qui ne demandent qu’à se libérer de ses chaines (et ainsi jeter de l’huile sur le feu) !

    Chose certaine, l’histoire la plus intéressante à suivre, selon moi, sera celle de l’arme de guerre procurée et s’il y a lieu, les autres catalyseurs ayant mené à l’acte comme les drogues ou fréquentations douteuses. Pourra-t-on seulement responsabiliser le dernier chainon, à l’avantage de nos chers mondialistes ?

    À suivre !

    En espérant que le Québec retrouve la paix avec lui-même

  • yves corbeil, 3 février 16h17

    L’histoire sur les chameaux j’ai entendu ça dans l’émission Couleur Locale sur le canal Unis. Un excellent source d’information de la situation francophone du Canada.

  • yves corbeil, 3 février 16h11

    Bon, on est Vendredi et la semaine a été particulièrement, difficile, صَعْب.

    Êtes-vous prêts pour une joke, ça serre les liens et j’y crois.

    https://ici.radio-canada.ca/actualite/decouverte/aide-memoire/chameau.html

    https://nature.ca/fr/sujet-musee/nouvelles-du-musee/nouvelles/communiques/decouverte-restes-dun-chameau-geant-dans-lextre

    Ils auraient fuit l’Amérique par le Détroit de Bering durant la glaciation totale surement, j’ai pas tout lu.

    Maintenant que tous le monde dit que le Québec est... un très mauvais endroit pour vivre, peut-être devrions-nous se bâtir une grosse Arche de québécois et d’immigrés puis pendant que la route du grand nord est dégelé, imiter les chameaux et sacrer notre camp d’icitte.

    Bon fin de semaine, les chauffeurs de chameaux.

    Pensez, i yous qu’on pourraient conduire notre radeau.

    P.S_ Si vous pensez qu’y riront pas, publier pas. C’était pas pour mettre plus d’huile d’olive dans le feu.

  • yves corbeil, 3 février 15h46

    Pour faire suite au commentaire de Pierre Bourassa, 3 février 14h22

    https://www.washingtonpost.com/news/global-opinions/wp/2017/02/01/why-does-progressive-quebec-have-so-many-massacres/?utm_term=.9e3b41a062c6

    Quel sera la suite pour des propos de la sorte, à ce qu’on lit et entends depuis une semaine, les policiers sont débordé d’appels pour dénoncé des propos ignobles.

    Et bien, celui-ci venant d’un grand média par l’intermédiaire d’un journaliste d’opinion, dépasse surement les bornes de l’acceptabilité pour des propos haineux et/ou conduisant à la violence envers autrui par les déséquilibrés qui vivent parmi nous.

    Est-ce que ça va rester lettre morte ou des actions seront prisent aux haut sommet.

  • yves corbeil, 3 février 14h25

    J’ai parlé trop vite faut s’abonner mais au moins vous avez attachez celle qui nous concernent aujourd’hui.

    Excusez mon enthousiaste.

  • Pierre Bourassa, 3 février 14h22

    Le parti Conservateur bloque la motion du Bloc Québécois.

    Le chroniqueur canadien du Washington Post a utilisé le terrible attentat de Québec pour attiser la haine contre les Québécois.
    Bernard Généreux a bloqué une motion unanime. Il est avec nous.
    Détails : Bernard Généreux est député conservateur de l’Islet.
    Intervenants : Benoît Dutrizac
    http://www.985fm.ca/lecteur/audio/le-chroniqueur-canadien-du-wp-a-utilise-le-terribl-351244.mp3

  • yves corbeil, 3 février 14h20

    Je n’avais pas lu l’article de M. Victor Teboul, attaché dans la chronique de M.Le Hir, seulement l’extrait.

    ’’Un collègue a porté à mon intention une entrevue toute récente de Daniel Baril, le vice-président du vice-président du Mouvement laïque québécois réalisée par Victor Teboul, le directeur du webzine Tolérance.ca. Je vous en cite un extrait qui illustre parfaitement la problématique à laquelle nous sommes confrontés dans la foulée de la tuerie de Québec :’’

    Cet homme résume dans sa chronique et dans plusieurs autres la situation qui prévaut au Québec.

    Ça doit être lu par nous tous et encore plus par nos politiciens.

    http://www.tolerance.ca/Rubrique.aspx?ID=10&L=fr

    Merci Richard Le Hir, merci beaucoup.

    Maudit qu’on passe à côté de toute icitte.

  • Jean-Louis Pérez-Martel, 3 février 14h03

    La réalité face à l’imposture et traîtrise des antipatriotes en quête des votes captifs antinationaux

    « Quand on s’inquiète ou prétend s’inquiéter de la montée en puissance, notamment en France, du fondamentalisme le plus anti-occidental, il ne faut pas avoir peur de déterminer les responsabilités, et donc de dénoncer le rôle d’un émirat islamiste prosélyte, d’autant plus dangereux qu’il est riche à milliards, le Qatar. Un nain géographique, mais un géant géopolitique grâce à ses pétro-dollars, qu’il déverse sans compter chez nous aux deux extrémités du spectre social : la classe politique et les banlieues défavorisées. » Marine Le Pen

  • yves corbeil, 3 février 13h59

    Et je vais rajouter une dernière chose chers immigrants,

    On est le 3 Février 2017 et les élections à venir à Québec sont pour l’automne 2018, et l’automne 2019 pour Ottawa.

    Retenez ces dates comme les peuples Autochtones retiennent les leurs car ils en ont des tonnes de dates pour se souvenir que les belles paroles et promesses s’envolent entre deux élections.

    Donc, à vous chers immigrants, je vous demande de retenir seulement le 3 Février 2017, date à laquelle est associé un drame québécois auquel vous êtes victimes comme nous aussi comme peuple du Québec.

    Quand arrivera le jour de ces deux élections, souvenez-vous des actions concrètes qui auront été prises pour améliorer le sort de tous et chacun avant de faire votre X, seulement le concret car si vous écoutez comme plusieurs d’entre nous les sirènes de campagne électoral vous ferez encore la même erreur que plusieurs qui donnent le bénéfice du doute aux beaux parleurs petits faiseurs. Oublié pas de faire circuler le message à tous ceux qui arriveront d’ici ce temps là, comme ça personne n’aura la défaite de ne pas savoir.

    La race de politiciens qui nous affublent est rempli de ces profiteurs qui vous convoitent une fois aux quatre ans et vous oublient après vous avoir fait miroiter le bonheur sur terre si vous leur accorder votre soutien.

    Vendredi 3 Février 2017,

    Journée de deuil national à Québec au palais des congrès avec la participation des ’’speakers’’ qui vous solliciteront dans deux, trois ans.

    Bonne journée, fin de semaine et je réitère mes sympathies sincères pour le drame qui n’aurait pas due si... le nécessaire avait été fait.

  • yves corbeil, 3 février 12h49

    Ce message s’adresse directement et seulement aux immigrants.

    Le Québec et les Québécois sont depuis toujours contre toutes les guerres passées et futures car ça va pas arrêter demain cette maladie de domination pour exploiter les autres.

    Nous comme peuple unique en Amérique seul francophone parmi des centaines de millions avons toujours opposer notre veto à toutes participations aux combats sauf pour se défendre sur notre territoire et ça, ça fait un bail pis on a perdu on reviendra pas la dessus, c’est pt’être pas dans nos gènes qui sait.

    Les gouvernements au pouvoir à Québec et Ottawa sont favorables aux guerres pour les raisons que vous connaissez ou apprendrez à connaitre et qui vont dans le même sens que ceux qui les partent ces maudites guerres là.

    Donc mon message à vous,

    Il va venir un temps où nous allons ramener sur la table la séparation du Québec du reste du Canada. Non pas, parce qu’on est raciste ou antisociale, non, non seulement parce que nous comme peuple nous ne croyons pas que le bonheur d’un peuple vient avec la conquête des territoires et des ressources des autres.

    Chez nous et chez vous maintenant, il y en a en masse pour toutes nous autres des ressources et ensembles on va les exploités et les mettre sur les marchés pour le plus offrant et on bâtira notre économie avec ça et bien d’autres choses sociales car ICI la vie sociale ça a déjà été bien plus gros que ce que vous voyez présentement et un jour on remettra à jour les cours d’histoires de chez nous, (un autre dossier).

    Alors pour ce faire, on va avoir besoin de vous car vous faîtes partie intégrante de notre pays à venir et je suis sûre que vous avez décidez de vous installez chez nous pour les mêmes raisons que j’ai mentionné ci-haut et plusieurs autres dont celle de vivre dans un environnement sain et LIBRE, libre de toutes contraintes d’un tiers qui ne partage pas les même vues que nous sur la liberté, la paix et la non violence, non ingérence dans les affaires des autres.

    Tout ça, Mesdames, Messieurs et enfants de l’immigration, c’est le Québec, le Québec que vous avez choisi ou qu’on vous a peut-être imposer comme réfugiés mais que vous savez apprécié depuis votre installation même si ça fait dur avec ceux en place présentement.

    Et avant qu’on ait notre pays,

    Je m’excuse personnellement et je suis sûre que mes compatriotes le pense aussi,

    On s’excuse pour la mauvaise façon de faire pour une intégration réussi. Quand on sera chez nous, ensemble, on trouvera le moyen de faire mieux avec nos valeurs communes pour les prochains à venir s’installé avec nous dans notre beau pays.

    Bienvenu chez nous et tantôt on va tous être CHEZ NOUS.

  • André Gignac, 3 février 12h44

    Monsieur Le Hir

    Un gros merci pour votre texte que j’ai trouvé énergisant pour débuter la journée. N’en avons-nous pas assez d’être habités par une insécurité culturelle permanente pour employer les mots de Michel David pour ne pas avoir à craindre, en plus, une islamisation qui s’installe doucement au Québec à cause de la lâcheté de nos politiciens à Québec (PQ inclus) qui n’arrêtent pas de ramper comme le toutou de service (j’aime beaucoup votre expression) à Couillard face à cette immigration massive qui est complètement démesurée pour ne pas dire détraquée. Et en plus, on ne fait rien pour créer un cadre de laïcité et d’intégration des nouveaux arrivés. Québécois, réveillons-nous, nous sommes en train de nous assimiler et de devenir de plus en plus minoritaires au Québec. Statistiques Canada avançait des chiffres assez révélateurs, à cet effet, la semaine dernière. Évidemment avec les incidents de dimanche dernier, nos journaux "mainstream" n’en parlent déjà plus, diversion oblige. En 2036, les Québécois ne représenteront que 69% de la population québécoise.

    Je ne comprends pas cette apathie des gens d’ici et leur coma qui perdurent depuis 2005 avec cette sempiternelle réélection d’un gouvernement libéral qui travaille contre nous dans tout et qui est, en plus, corrompu jusqu’à l’os. Nous restent-ils un minimum de fierté et de respect de nous-mêmes ? Parfois, j’en doute ! Philippe De Villiers dans son superbe livre : "LES CLOCHES SONNERONT-ELLES ENCORE DEMAIN" écrit que le multiculturalisme mène à la guerre civile rien de moins. À Paris, il y des quartiers où les Parisiens ne se reconnaissent plus. Je souhaite que Marine Le Pen gagne les présidentielles, que la France se sépare de l’union européenne et que les Québécois fassent de même en 2018 avec une élection référendaire et qu’ils se donnent une constitution républicaine. C’est notre seule chance de salut ! INDÉPENDANCE OU ASSIMILATION !

    André Gignac 3/2/17

  • yves corbeil, 3 février 11h03

    Vous savez quoi M.Le Hir, depuis très longtemps sur Vigile.Net et ailleurs, il y en a eu des chroniques et des commentaires de gens qui ne sont quand même pas tous des deux de piques comme certains de nos dirigeants libéraux en charge de cette province de merde parce que diriger par eux depuis QUATORZE ANS, 14 CRIS...14 c’est long en ta. Ah oui pour les pros libéreux et les antis PQ, Pauline a été là pour DIX HUIt, 18 gros MOIS minoritaire ou menotter. Aie ça fait une grosse différence sur les résultats ça !

    À qui la faute du cirque qu’on vit au Québec depuis un cris...de bail, Pauline, Parizeau, Landry, Bouchard un peu, Boisclair, Johnson ou Lévesque qui a fondé ce parti de pestiférés.

    Je ne pense pas, non, il vient un temps ou même les aveugles doivent ouvrir yeux, les sourds leurs oreilles et les Hamad, Anglade, Leitao, Polo et compagnie leur ouverture d’esprit, coeur et horizon en politique. Les politiques libéral en matière d’immigration sont NULLE, nul à chi... et eux en tant que gens totalement concerner par le dossier doivent se lever d’une seule voix et dénoncer tout cela comme Mme Houda Pépin. Leur silence est raciste et complice, complice contre leurs concitoyens qui vivent le mépris de différentes façons et contre les Québécois accuser à tort. Des exceptions il y en aura toujours c’est à vous de faire en sorte que LES POLITIQUES les minimisent. La tête dans le cul de l’autruche M.Hamad ça fait pas des politiques bien solide.

    Et pour en finir avec les Canadians qui nous aimaient tant en 95, la propagande de radio cadenas et les merdias partiaux au lieu de servir l’info, votre Québec bashing commence en sentir le sûre.

    Chu pas raciste, chu en crisse contre l’immobilisme qui conduit à toutes ces dérives et chu en crisse contre le show médiatique, une récupération indécente d’un drame qui n’aurait jamais due arriver mais qu’ils ont provoqué par leurs inactions et leur sous performance en intégration, des incompétents, calculateurs peut-être ? y nous le diront pas.

    ÇA PREND LE DÉBAT SUR LA LAÏCITÉ, ÇA PREND UN DÉBAT SUR LA QUANTITÉ ET LA MEILLEUR FAÇON DE S’INTÉGRÉ ENSEMBLE.

    Et tous ça, ça va venir de Québec l’assemblé national et de Ottawa le parlement pas de l’aréna Maurice Richard, le palais des congrès à Québec ou d’une mosquée près de chez vous.

    C’est mon opinion à matin.

  • s mi, 3 février 10h35

    Pour une fois le MLQ dit vrai. Mais faire de Henry Morgentaler notre nouveau patron national n’était pas la bonne chose à faire.

  • Marcel Haché, 3 février 09h53

    Cette détestable tentative consistant à culpabiliser tout un peuple qui n’est pour rien dans les tristes évènements de Québec, cette véritable trahison opérée par le réseau français de Radio Canada, cette méprisable opération n’est rien en comparaison de l’immense matraquage médiatique que Nous avons dû subir lors des « évènements d’Octobre ». À l’époque Nous en avions mangé une maudite…

    Mais du moins à l’époque, les péquistes n’étaient devenus tout de suite les péquisteux qu’ils sont devenus par la suite.. et qui le sont restés ensuite, encore…

    Les teneurs et teneuses de micros de Radio Canada peuvent bien pointer en direction des « médias sociaux », que reste-t-il d’autre à tout un peuple pour se faire entendre et se défendre ?

    Si Nous étions vraiment défendus, mais vraiment défendus...cela laisserait moins de place aux maladroits de le faire.

    Merci à vous Richard Le Hir, de faire si simplement et si dignement ce qu’il y a à faire si nécessairement.

  • F.-G. Lehoux, 3 février 09h48

    ’’...les basses oeuvres des Libéraux fédéraux ’’.

    En effet.

    A quoi peut-on s’attendre que mensonges et manipulation, de la part de cette bandes d’idiots, qui ont supporté l’indépendance d’un territoire de narco-trafficants servant à passer plus de 70% de l’héroine afghan (ref. Interpol) et pour passer des armes et entraîner de rebelles pour l’OTAN ?

    Qu’est-ce qu’on ferait pas, ein, pour montrer son support au seul allié musulman de l’OTAN (Turquie).

    Je suppose que la suite des événements sera une autre ’’attaque’’ pour encourager encore plus la militarisation du territoire (et le vol subsequent des ressources) avant d’aller finaliser le saccage d’un autre pays (Iran) lors des elections en Mai.

    En passant, que fait au Canada L3 Communications ? Le government peut-il répondre ? On est en droit d’avoir des réponses d’une agence qui offre des emplois aussi bizarres, et qui n’a pas tellement bonne reputation...
    _

    _

  • Gilles Verrier, 3 février 09h23

    Tout observateur ne peut manquer la différence radicale entre le traitement médiatique et politique appliqué à Richard Henry Bain et celui que reçoit Alexandre Bissonnette.

    Dans le cas de Bains, on a dès le départ « individualisé » le crime pour le confiner à la sphère privée. On a résisté à lui donner une connotation politique, malgré les déclarations contraires du tueur. Tout au long, l’affaire a été présentée comme le simple geste d’un homme détraqué. De force, la ligne politico-médiatique a cherché à s’imposer par son refus d’évoquer le geste dans le contexte du sentiment souvent hostile et dominateur de la communauté anglophone du Québec et du Canada à l’égard de la minorité nationale francophone.

    Tout le contraire dans le cas de Bissonnette. Les médias comme les politiques ont trouvé de bon ton, légitime et parfaitement justifié d’élargir les soupçons de xénophobie du tueur pour les faire peser sur l’ensemble de la société québécoise francophone. Radio-Canada est allé chercher Charles Taylor pour qu’il se penche au chevet du malade. Toute la mise en scène des funérailles, exploitées par la présence de tous les chefs politiques, participe à la forte connotation politique qu’on veut donner à l’affaire. À partir de cette mobilisation multiculturalisme générale, ce n’est plus à un tueur fou qu’on a affaire, mais à toute une société qui secrète la maladie et qui doit faire son examen de conscience. Ce doigt pointé sur la société québécoise vise à la mettre sur la défensive et à la faire taire.

    Nous assistons à une manipulation politico-médiatique qui a pour but de rendre suspect toute discussion ouverte et tolérante sur les seuls d’immigration. Ce n’est pas nouveau, mais on fait maintenant passer la répression des idées en mode turbo. Bel exemple de l’exploitation populiste des émotions populaires pour faire avancer un agenda politique.

  • pierre potvin, 3 février 08h50

    Merçi pour ce texte qui nous éclaire , comme une bouée sur une mer houleuse de désinformation.
    Merçi encore

  • Lise Séguin, 3 février 08h12

    1 février, 12:58 ·
    Dans le drame de Québec, Hakim Mardassi traîte les politiciens de "pompiers pyromanes". Qui vise-t-il ???
    Le journaliste Patrick Lagacé choisit d’accuser le PQ et la CAQ parce qu’ils tiennent un discours identitaire, prônent la laïcité et quoi encore ?
    Pour ma part, j’accuse le PLC et le PLQ qui ont failli à leur tâche de rassurer les inquiets ? Et ces inquiets ont de bonnes raisons de l’être.
    Ni Trudeau, ni Couillard n’ont été vus ou entendu tenir tête à des Charcaoui et al provocateurs et impertinents. Bien au contraire.
    Les deux se plient en quatre pour accommoder des exigences vues comme déraisonnables, souvent avec raison selon notre propre culture de pays d’accueil.
    Aucun des deux "cheuf" n’a mis les points sur les i et les barres sur les t. "La diversité est notre force", serine l’un" "Soyons inclusifs", chantonne l’autre. Établir des règles de vie risque de faire perdre des votes, alors on reste flou, mou, vaseux. Qui ne dit rien dit tout pour qui veut entendre ce qu’il veut.
    Ces inquiets sont des Québécois, des Canadiens de toutes confessions non invasive qui entendent les paroles des Fatima Houda Pepin, Djemilla Ben Habib et al qui ne cessent de signaler que tout ne va pas bien.
    Les inquiets attendent en vain que leurs chefs se tiennent debout et les rassure. Oui être aimant et accueillants mais pas au prix de se trahir soi-même.
    Nous avons besoin de balises qui nous respectent en tant que citoyens. Nous avons besoin de la laïcité vécue, celle qui n’oblige pas nos femmes à se voiler et à monter au balcon et autres contraintes qui ne nous ressemblent pas.
    Je me situe parmi les inquiets.

  • Jean Claude Pomerleau, 3 février 08h07

    Recherche de coupables, et si on tournait la table de bord :

    Radio Canada donne dans une vaste opération de manipulation de l’opinion publique dans le but de coller la responsabilité de ce drame sur des « coupables » par amalgame qui n’ont en fait rien à voir avec l’événement.

    Puisqu’il faut absolument trouver des coupables selon Radio Canada, pourquoi ne pas tourner la table de bord, c’est ce que fait la chroniqueuse Nathalie Elgraby-Levy :

    « Et si c’était l’inverse ?

    Et si c’était le twitt candide de Justin Trudeau dans lequel il semble ouvrir sans réserve ni nuances les portes du Canada ? Et si c’était le refus de nos politiciens d’écouter le peuple qui veut discuter d’immigration, de réfugiés, de valeurs québécoises, de radicalisme et d’intégrisme ?
    (...)

    Rien n’excuse le geste de Bissonnette. Mais quand les élus chantent kumbaya plutôt que d’assumer leurs responsabilités, quand ils abandonnent la population à ses craintes, n’ouvrent-ils pas la voie aux détraqués qui pourraient un jour décider de prendre les choses en main en commettant des atrocités ? »

    http://www.journaldemontreal.com/2017/02/03/puisquil-faut--un-coupable

  • Mireille Deschênes, 3 février 07h42

    Bonjour M. Le Hir,

    Merci d’écrire cette si nécessaire vérité que tant de Québécois voulaient et veulent entendre.

    Effectivement ce drame tout cruel soit-il, n’appartient nullement à la population Québécoise. Nous sommes un peuple très accueillant presque bonace. De nous faire sentir coupable, de nous affubler de mépris parce que nous disons que nous voulons notre indépendance, cela commence à devenir lourd et peut-être dangereux. l’agression répétitive par nos politiciens adeptes du Régime libéral commence a pesé même chez les plus tolérants.

    Comme toujours vos écrits sont instructifs et font du bien.

    Au plaisir.

    Mireille

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Le Canada post-national de Justin Trudeau

    L’Islamisme en travers de la gorge, mais le « Nous » est ouvert aux musulmans

    Financement de Vigile

    N’hésitez pas à contribuer à sa production

    Joignez-vous aux Amis de Vigile

    Objectif 2017: 60 000$
    1 215$  2%
    Paiement en ligne
    Don récurrent

    Contributions récentes :

    • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
    • 18/02 Mario Fortin: 5$
    • 18/02 Germain Gauvin: 100$
    • 14/02 André Bouchard: 50$
    • 13/02 JRM Sauvé : 175$
    • 13/02 Robert Lecompte: 5$
    • 13/02 Laurent Chabot: 10$
    • 13/02 Gilles Thouin: 5$

    Toutes les contributions

    Merci beaucoup!

    Publicités