«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

N’importe quoi pour avoir l’air d’être dans le coup

Couillard prêt à bloquer la réforme du Sénat si Meech ne revient pas sur la table

samedi 26 octobre 2013

Le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, refusera de s’engager dans des négociations constitutionnelles sur la réforme du Sénat, à moins que les revendications traditionnelles du Québec ne soient à l’ordre du jour.

« Un gouvernement que je dirigerais ne participerait pas à une conférence portant sur la réforme du Sénat avant qu’à l’agenda figure de façon explicite la reconnaissance et la discussion des cinq conditions historiques du Québec », a affirmé Philippe Couillard samedi à l’issue du Conseil général du PLQ.

Philippe Couillard a rappelé que la Cour d’appel avait statué cette semaine que la réforme du Sénat, telle qu’envisagée par le gouvernement Harper, nécessitait une modification constitutionnelle approuvée par au moins sept provinces représentant 50% de la population du pays.

Ces conditions, qui sont celles du Lac Meech, « il serait important qu’elles soient satisfaites », a-t-il poursuivi. « Le repère pour moi, historique, inamovible, c’est le Lac Meech. » Ces cinq conditions sont la reconnaissance du Québec comme société distincte, un droit de veto sur toute modification constitutionnelle d’importance, un droit de retrait avec compensation, les pouvoirs en matière d’immigration et la nomination des trois juges du Québec à la Cour suprême, nominations qui devraient être faites par Ottawa à partir d’une liste de candidats fournie par Québec.

Dans cette optique, les militants libéraux, non sans quelques discussions, ont adopté une résolution voulant qu’un gouvernement libéral refuse de participer à des négociations constitutionnelles « si les revendications traditionnelles du Québec, historiquement défendues par notre parti, ne figurent pas l’ordre du jour. »


Suggérer cet article par courriel
Reprise du débat constitutionnel
C’est la guerre ouverte !

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
12 910$  22%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 22/08 Pierre Cournoyer: 50$
  • 21/08 Gilbert Paquette: 10$
  • 20/08 Marius Morin: 25$
  • 20/08 Jean Lussier: 5$
  • 20/08 Carole Smith: 5$
  • 19/08 Alain Tousignant: 5$
  • 18/08 Laurent Chaubart: 10$
  • 17/08 Anonyme: 50$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités