«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Un pouvoir déliquescent ...

Corruption et régime libéral

... et fédéraliste

Tribune libre de Vigile
samedi 12 décembre 2015
359 visites 2 messages

Habitué de justifier toutes les magouilles des privilégiés à la tête de l’État dans son travail de vérificateur, comme si elles étaient les normes d’une gestion tout à fait normale, le deuxième membre de la Commission Charbonneau, Renaud Lachance, ne voit plus clair quand il s’agit d’exposer ces malversations aux yeux du public. Il se garde bien de trop en révéler, conscient de son rôle de sauvegarde des institutions libérales d’un pouvoir qui ne s’accommode pas d’une opinion publique plus sévère pour ce qu’ont comme conséquence la fraude et le délitement des mœurs politiques.

Le système se replie et s’assure d’une virginité protégée par ses propres instruments de camouflage : des commissions d’enquête, l’une après l’autre, font reculer la colère populaire qui se manifesterait à chaud devant la corruption mais qui, avec le temps, finit par s’atténuer au travers d’une information qui en pousse une autre vers la sortie.

Dans le contexte d’une austérité qui ne passe pas, à cause de tous les cafouillages du parti le plus accablé par la Commission, il vaut mieux en effet pour les classes dirigeantes réduire les sources du mécontentement populaire qui pourrait se traduire par une légitime révolte contre ce pouvoir confisqué par des promesses trahies et ayant eu comme seul résultat la conquête d’un pouvoir maintenant indigne et exercé par d’indignes gouvernants : qu’arrive-t-il d’un plan Nord qui ne décolle pas, des milliers emplois promis dont on ne voit pas la couleur et du saccage du public attendu par des salariés non-marchands qui les avaient vu venir tout en préparant leur mobilisation ?

Est-ce que l’émission Enquête tirera le fil jusqu’au bout pour détricoter les mécanismes d’une corruption endémique dont la mise au jour de l’une sert à cacher la suivante qui s’élaborera pour circonscrire les nouvelles règles au profit de ceux même qui les élaborent afin de mieux les détourner de leurs objectifs ?

Finalement, le système se reproduit à travers des institutions dont le commissaire Lachance est peut-être le seul à bien comprendre les objectifs : une « présomption d’innocence », toujours invoquée pour un régime criminel, vaut bien mieux qu’une mise à jour de ses failles qu’on ne corrigera jamais de toute façon.

Qui a dit qu’une telle commission serait utile tous les dix ans ? En tout cas celle-là même qui nous a tenu en haleine pendant des mois reporte désormais à plus tard les correctifs que Lachance n’a pas le courage d’évoquer. À moins, comme je dis, qu’il ne soit le plus lucide de sa classe dans toutes ces « affaires » dont on s’est engagées à « s’occuper » !

Commentaires

  • Jean-Yves Lévesque, 13 décembre 2015 05h00

    J’ajouterais à mon indignation,la vaste opération politique en cours de "VOL DE PAYS" par une invasion massive de votes qui seront sympatiques aux libéraux en regardant Trudeau et Couillard leur distribuer personnellement des cadeaux,des beaux manteaux neufs d’hiver à ces réfugiés en quête d’un pays. Nos itinérants en ont jamais reçus autant.C’est du magasinage de votes avec nos fonds ... nous qui sommes réfugiés aussi et sans pays auquel on a refusés d’adhérer.On connait Couillard mieux que ça ,et on sait bien que ce n’est pas sa vraie nature de distribuer des cadeaux au peuple ainsi. L’austère P.M. est financé par un Trudeau ,fils héritier du plus triste traitre à la Nation québecoise qui veut vendre son multiculturalisme et ensemble noyer les aspirations profondes du vrai peuple du Québec lui aussi en quête d’un pays qui serait bien à lui.Bien triste Noël cette année.Je n’ai pas le coeur à la Fête quand on m’encule...

  • Mario Goyette, 12 décembre 2015 11h49

    Toutefois, l’UPAC a réussi un coup de maître après maintes perquisitions chez de nombreux bailleurs de fond libéraux soupçonnés de trafic d’influence.
    Le bœuf de Matane, Marc-Yvan Côté qui s’en était tiré avec de plates excuses lors du scandale des commandites, n’a pas échappé aux fins limiers placés par Jean Charest.

    (Québec) Une série d’accusations criminelles s’abattent sur Marc-Yvan Côté. Faisant l’objet d’une enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), qui le soupçonne de fraude envers le gouvernement et de trafic d’influence, l’ancien politicien et ex-démarcheur de Roche a été pincé pour entreposage illégal d’armes à feu.
    http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/justice-et-faits-divers/201408/28/01-4795188-marc-yvan-cote-accuse-dentreposage-illegal-darmes-a-feu.php

    Suite :
    Absolution inconditionnelle pour l’ex-ministre Marc-Yvan Côté
    Son avocat a demandé et obtenu une absolution inconditionnelle pour son client, plaidant la nature de l’infraction et les faibles risques pour la sécurité publique.

    Au Québec, question morale politique, on n’a rien à envier aux républiques de banane, n’est-ce pas ?

    Georges Brassens : Les Copains D’Abord
    https://www.youtube.com/watch?v=rslShTbqNbo

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
440$  1%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 12/01 Gilles Longtin: 50$
  • 11/01 Henri Marineau : 25$
  • 10/01 Majella D'Anjou: 100$
  • 9/01 Marc Huber: 40$
  • 9/01 Claude Viger: 40$
  • 9/01 Sylvain Bolduc: 10$
  • 9/01 Ludovic Marin: 10$
  • 9/01 Gilles Dionne: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités