«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Concernant la commission sur le racisme systémique

Tribune libre de Vigile
dimanche 27 août
518 visites 2 messages

À l’automne 2017, le premier ministre du Québec va déclencher une commission d’enquête sur le racisme systémique des Québécois. Paraît-il que nous détestons les autres races qui viennent s’établir ici et que Couillard 1ier se voit dans l’obligation d’investiguer sur notre degré de tolérance. Le premier Ministre essaye de nous faire croire que la couleur du gazon que nous croyons verte, est en réalité de couleur rouge.
Les Québécois ne sont pas de nature racistes. Ils ne sont pas atteints de cette déficience qui tient ses origines d’une ignorance crasse concernant les cultures d’ailleurs. Au sein de tous les peuples de la terre, il y a toujours quelques racistes qui émergent des égouts nauséabonds de l’intolérance en régurgitant leur haine sur fond d’ignorance. Inutile de juger un peuple au complet à partir des gestes idiots de quelques tarés incontrôlables. Ce n’est pas parce qu’un chien mord, que tous les autres chiens ont la rage. Les Juifs, les Italiens, les Grecs et toutes les autres races qui sont venus s’établir chez nous peuvent témoigner de notre tolérance aux autres cultures. Nous sommes des gens accueillants et respectueux de la différence.
Pourquoi notre premier ministre tient-il à instituer une commission d’enquête sur le racisme systémique au Québec ? Ça semble être une démarche à multiples desseins qui lui servira à des fins électorales. Il veut remettre à l’ordre du jour, une sorte d’extension de son ancien projet de loi 59 sur le discours haineux. Il y a quelques années, il rêvait d’instituer cette loi sur le discours haineux pour s’en servir contre les critiques trop acerbes de ses adversaires. L’incohérence des justifications de sa ministre Vallée, concernant sa loi, nous avait convaincue du danger qu’elle pourrait représenter pour notre démocratie. Avant la fin de son mandat, il fallait bien que Couillard trouve un autre moyen de nous traiter des pires insanités.
L’attentat de la Mosquée de Québec où un jeune Québécois a tiré sur des Musulmans pour des raisons qui nous sont encore inconnues lui a permis d’élaborer une stratégie en amont pour s’en prendre à notre fausse intolérance envers les étrangers. Permettez-moi de douter des véritables intentions du premier ministre. Il sait très bien que ce n’est pas le racisme qui est systémique au Québec. C’est plutôt la corruption de nos politiciens qui est érigée en système au Québec. Si la commission Charbonneau a eu droit à des recommandations tablettées par les libéraux comme finalité, quelles seront les répercussions d’une commission sur le racisme systémique ? Une loi qui réduira nos droits et libertés ?
Il ne faut pas oublier que lors du dernier référendum de 1995, le Canada a officiellement déclaré la guerre aux mouvements pour l’indépendance du Québec. Couillard déteste les nationalistes à s’en confesser. Son électorat est anglophone et allophone. Les francophones ne vont pas voter. Les libéraux gagnent leur majorité par de petits pourcentages dans un système que personne d’entre eux ne voudra réformer. Souvenez-vous de Charles Guité qui était l’homme de main de Jean Chrétien qui a été emprisonné pour son implication dans le scandale des commandites ! Il avait expliqué quelles tactiques ils avaient employées, lorsqu’il avait témoigné à la commission Gomery.
La guerre contre le Québec se continue. Tous les moyens sont bons pour arriver à leurs fins. Trudeau, Couillard et même Coderre travaillent de connivence. La GRC et les services secrets Canadiens utilisent des tactiques plus subtiles en se servant de tous les moyens qu’ils ont à leurs dispositions pour nous amortir à tous les niveaux. Ça fonctionne.
Cette commission d’enquête sur le racisme systémique au Québec n’a pour but que de nous faire taire par voies législatives. Couillard joue le démocrate mais son vrai visage est néolibéral. L’économie au détriment de l’être humain. Au lieu d’établir des paramètres protecteurs à l’avantage du peuple Québécois, il nous punit de ne pas comprendre la différence entre des extrémistes Islamistes et des musulmans modérés. Au lieu de faire la laïcité, il aime mieux converger vers une fausse neutralité religieuse pour faire croire qu’il agit du bon côté, mais en s’abstenant d’émettre des paramètres concrets.
Si les partis de l’opposition lui demandent pourquoi il accepte que des immigrants illégaux traversent le chemin Roxham à Lacolle, il leur reproche immédiatement leur insensibilité en les traitants de racistes. Belle manière de discuter de façon démocratique ! Couillard veut nous faire croire que nous sommes des racistes pour mieux nous tasser dans le coin. Il veut tuer en nous le moindre désir d’autonomie. Au lieu de bloquer les valves d’une immigration massive au chemin Roxham, il érige des tentes pour mieux les recevoir. Personne n’a jamais pensé bloquer ce chemin une bonne fois pour toute ? Si je passais par le même chemin pour aller aux États-Unis, inutile de vous dire que je n’irais pas loin.
Je ne sais pas si la commission sur le racisme va prendre le temps d’examiner l’attentat dont a été victime Pauline Marois lors de son élection, le 4 avril 2012 ? Je ne sais pas si elle va jeter un œil sur le « Québec-bashing » dont nous sommes victimes depuis tant d’années de la part des médias anglophones ? Tant qu’à parler de racisme ! Si cette commission est sérieuse, elle devra aborder le racisme contre les autochtones. C’est un sujet très large.
Couillard n’a jamais été le plus grand défenseur de la francophonie. Il a tellement peur d’éveiller la fibre nationalisme des Québécois qu’il s’invente des histoires à coucher dehors, en disant que les anglophones du Québec sont en danger d’assimilation. Ce qui est totalement faux.
Souvenez-vous quand il était allé en Angleterre, il y a trois ans ! Il avait refusé de parler en français à un point de presse francophone, prétextant dans la langue de Molière, que les Britanniques étaient au courant quelle langue nous parlions au Québec et qu’il n’était pas nécessaire de leur en faire la démonstration.
Je ne défends pas Harper que j’ai détesté intensément comme premier ministre du Canada, mais peu importe où il se rendait dans le monde, il prenait toujours la peine de parler notre langue, quand il s’adressait à la presse. Le problème avec Couillard, c’est qu’il est un premier ministre du Québec plus fédéraliste que les fédéralistes eux-mêmes. Il n’a aucune fibre nationalisme francophone.
Couillard sait très bien que ce sont les anglophones et les immigrants qui voteront pour son parti aux prochaines élections. Le fait de s’en prendre aux francophones ne fait que satisfaire son électorat anglophone. Couillard ne peut pas se fier sur son bilan des quatre dernières années pour se faire réélire. Ça n’a été qu’une démonstration d’incompétence à répétition. Les libéraux se vantent d’avoir assaini les finances publiques mais à quel prix ! Toutes les structures de la santé et de l’éducation en sont ébranlées et fragilisées pour plusieurs décennies
À la suite de l’attentat de la mosquée à Québec, Couillard a accusé froidement et gratuitement le PQ d’être l’auteur de ce massacre. Il avait bien calculé sa déclaration en s’assurant de la faire à l’intérieur des murs de l’Assemblée nationale où l’immunité parlementaire le protégeait contre toute action en justice.
Il y a quelques années, quelques Juifs du Mile end avaient critiqués le fait qu’un gymnase du quartier, où de grandes vitrines laissaient voir des femmes qui s’entraînaient sur des tapis roulants, devait être placardé par respect pour leurs croyances. Les autorités leur ont suggéré de ne pas regarder dans cette direction lorsqu’ils passaient en face de l’édifice. Nous n’avons pas accusés tous les Juifs d’avoir ce discours intolérant à notre égard à cause de quelques écervelés extrémistes. Le gouvernement n’a pas fait de commission d’enquête sur l’intolérance des Juifs à l’égard des femmes qui s’entraînent dans les gymnases. À quand la commission d’enquête sur le racisme systémique du Canada Anglais envers le Québec.

Commentaires

  • Lison, 30 août 23h20

    Prenez connaissance de cet intéressant vidéo, si vous voulez comprendre...
    Un peu long, mais l’auteur a voulu aller au fond des choses..
    Sur la Commission sur un Racisme Systémique au Québec...
    Goy George vous déballe toute l’arnaque derrière cette campagne de diffamation contre les Québécois de Souche ou Canadiens Français, préparée par les Bouchard-Taylor et AMAL Québec dans le seul but de protéger la loi raciste du multiculturalisme canadien mise à mal par la visite récente des Black Lives Matter.... L’auteur a mis des liens au bas de sa vidéo....

    https://www.youtube.com/watch?v=X-ljLjCUeFE

  • André Gignac, 30 août 09h34

    Ça ne peut-être plus clair ! Mille fois bravo !

    INDÉPENDANCE OU ASSIMILATION !

    André Gignac 30/8/17

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
13 530$  23%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 19/09 Alain Tousignant: 5$
  • 16/09 François-Luc Valiquette: 5$
  • 15/09 André Thibault: 5$
  • 13/09 Robert Lecompte: 5$
  • 6/09 André Lafrenaie: 25$
  • 6/09 Georges Le Gal: 100$
  • 4/09 André Gignac: 50$
  • 3/09 Maxime Boisvert: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités