«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Constat de fin d’année

L’inversion du rôle des États

Vivement le retour du bien commun

Tribune libre de Vigile
samedi 31 décembre 2016
351 visites 1 message

Depuis la signature des traités de traîtres ou accords de traîtres, les gouvernements ne veulent plus satisfaire les besoins des citoyens même quand ils ont l’argent pour le faire, Ils tentent par tous les moyens à leur disposition pour retarder, et nier les besoins des citoyens. Il n’en a pas toujours été ainsi, autrefois dès que les gouvernements pouvaient répondre aux besoins des citoyens, ils le faisaient même si souvent ils attendaient en fin de mandat, juste avant la nouvelle élection.

Aujourd’hui, le citoyen doit entreprendre de multiples combats ou des combats qui demandent une énergie considérable pour ne pas se faire couper une école, un hôpital, un CLSC, une garderie, n’importe quel service auquel il a droit. Pourquoi est-ce devenu comme ça ? Parce que les gouvernements ne considèrent plus les citoyens comme leur priorité. Leur priorité maintenant, c’est les entreprises. Les entreprises, avec tous les accords de traîtres, ne sont plus au service des hommes, mais les hommes sont devenus au service des entreprises. Leur moindre désir passe avant les besoins des humains.

De plus, les gouvernements sont devenus tellement arrogants qu’on ne combat plus pour obtenir, on combat pour garder. On leurre les gens et on les vend comme du vulgaire bétail en signant des traités de traîtres. Les gens savent de plus en plus ce qu’est l’Union Européenne, une union de traîtres internationaux, de païens sans honte et sans vergogne qui osent même se décorer pour leurs méfaits. On se glorifie de commettre des crimes économiques comme des Hell’s Angels qui se pavanent.

L’humanité va reconquérir ses droits, le règne des païens achève, la justice divine va reprendre sa place même si les gens pensent que c’est impossible. Tout comme Moïse a renversé le règne des pharaons, Jésus va renverser un jour le règne des fanfarons comme il a chassé les marchands du temple. Parole de Jean Lespérance, je vous le prédis. Véhadi ! Ayez foi ! Believe !

Commentaires

  • Robert Lachance, 8 janvier 12h30

    M. Lespérance,

    Je trouve assez juste et pas mal bon.

    Vous ne vous attendiez quand même pas à ce que quelqu’un eusse l’imprudence, l’impudence, l’impertinence, d’aller jusqu’à simplement écrire après vous avoir lu ce que l’Autre a dit :« cela est juste et bon ».

    https://www.youtube.com/watch?v=n0pM7RQDX38 André Breton.

    Just’Un, c’est assez, aurait peut-être redit Robert Bourassa.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
1 215$  2%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
  • 18/02 Mario Fortin: 5$
  • 18/02 Germain Gauvin: 100$
  • 14/02 André Bouchard: 50$
  • 13/02 JRM Sauvé : 175$
  • 13/02 Robert Lecompte: 5$
  • 13/02 Laurent Chabot: 10$
  • 13/02 Gilles Thouin: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités