«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Il n’est pas le seul

Bloc québécois : Mario Beaulieu veut un nouveau chef rapidement

dimanche 22 janvier

Le président du Bloc québécois, Mario Beaulieu, croit que le parti devrait désigner son nouveau chef le 22 avril.

En entrevue avec La Presse canadienne, samedi, Mario Beaulieu a confirmé que le Bureau national du Bloc proposera cette date à l’occasion du conseil général du 4 février, qui marquerait ainsi le déclenchement de la campagne.

Le député de La Pointe-de-l’Île dit tenir compte d’un calendrier politique chargé à l’automne, avec les élections municipales et le congrès du Parti québécois.

Il se soucie toutefois peu des courses à la direction néo-démocrate et conservatrice, puisqu’elles n’ont à ses yeux « pas beaucoup d’impact » au Québec.

Mario Beaulieu signale que le nouveau chef bloquiste aura besoin de « renforcer » la formation en vue du prochain scrutin, qu’il juge « déterminant ».

Selon les informations de Radio-Canada, le député de Montcalm, Luc Thériault, s’oppose l’idée d’un échéancier aussi serré. Il propose plutôt que le nouveau chef soit élu en juin 2018.

> Lire la suite de l’article sur La Presse


Suggérer cet article par courriel
Bloc québécois - Quel avenir ?
Occuper tout notre espace politique

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
8 690$  14%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 24/05 Françoise Simard: 25$
  • 23/05 Jose Almeida: 40$
  • 22/05 Nicole Hamel : 50$
  • 22/05 Pierre Bourassa: 20$
  • 10/05 Pierre Vachon : 100$
  • 8/05 Normand McCluskey: 5$
  • 8/05 Pierre Renaud: 30$
  • 8/05 Gilles Thouin: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités