«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Le constat de Gilbert Paquette

Au fond, on a été battus par quoi ?

Par des indépendantistes mous ...et leur vote stratégique

Tribune libre de Vigile
jeudi 19 novembre 2015
776 visites 12 messages

Invité à une table ronde de l’Action NATIONALE ce 18 novembre, un mois après l’élection canadian, Gilbert Paquette témoigne de la campagne qu’il a encore accepté de mener contre la "disparition" annoncée du Bloc.

Le militant vétéran (Ministre de la technologie sous Lévesque) a voulu courir ce marathon pour aller écouter "l’électeur", savoir ce qu’il pense : "Une option légitime mais lointaine."
Aux indépendantistes "non pratiquants", Gilbert prenait la peine de récapituler toutes les raisons de voter Bloc... polis, ils lui servaient immanquablement : "Mais faut sortir Harper !"
Régler les empiètements canadiens, un jour, mais là, chasser le grand démon qui fait honte à "leur pays" de par le monde. On n’est même plus Québécois, dans la tête !

Dès le départ, le chef indépendantiste québécois lui-même avait nié, devant micro, l’utilité du Bloc ! Même rattrapée plus tard cette bourde laissait du plomb dans l’aile des candidats sur le terrain. Et depuis 2011, plusieurs indépendantistes sont prêts à laisser champ libre à tous les députés canadians ! Notre budget à Ottawa aux mains de Mulcair ?? Maintenant Trudeau !

Au fil des semaines, le candidat dans LaSalle-Émard-Verdun Gilbert Paquette s’est plié aux louvoiements du chef Duceppe. Sous la défensive des médias "disparitionnistes", répondant aux questions canadian sur le Sénat, participant aux conférences de presses sans nombreux militants mobilisés, allant jusqu’à vivre le changement de trajectoire à travers les slogans... d’abord Qui prend pays prend parti", ensuite (Avec l’indépendance ?)On a tout à gagner !

Les 2 chefs s’étaient entendus pour annoncer un "nouveau cycle" mais Duceppe retomba dans son vieux sillon : "Le Canada est un beau pays"...tendre l’autre joue pour une Constitution imposée ! Les 10 élus sous la bannière du Bloc Québécois (quand même !) devront d’abord achever à jamais le "vieux cycle" avant de pouvoir brandir haut le "nouveau cycle" de la proclamation, aux Communes, de la nécessité de notre indépendance, à tous les jours, devant chaque question !

Pour finir, les indépendantistes mous, à Ottawa, on visé le noir, tué le blanc. Chou blanc pour le Québec !

Le "souverainisme" ne mène nulle part.

C’est démontré encore une fois ! Pour Gilbert Paquette, il faut consolider la société civile indépendantiste. Une campagne permanente pour l’indépendance, comme en Catalogne. Et pour lui, ça passe par les Organisations Unies pour l’Indépendance (OUI). Il faut que 2018 soit un élément déclencheur : programme indépendantiste promu par l’alliance de TOUS les indépendantistes, incluant les disciples de Françoise et Amir. L’Institut de Recherche sur l’Indépendance du Québec, promis par M. Péladeau, doit naître avant l’Enfant Jésus ! (tu’ssuite !)

Et Vigile.Quebec, deviendra-t-il visible sur les poteaux et sur les tribunes ?... Ou demeurerons-nous un club d’autolecture, noyé sous les dettes juridiques ?

Commentaires

  • Robert J. Lachance, 24 novembre 2015 13h42

    @ Ouhgo St-Pierre,

    Je n’avais pas prêter assez d’attention à votre ? final.

    Je suis allé estimer la demande à l’aut’journal : rang décroissant 1,109,114. Derrière PQ et PLQ, de peu, devant Forces et Démocratie et Joanne Marcotte, de peu et moins.

    Pour vous faire une idée, par ordre décroissant de rang, demande avant hier, 22 novembre, sur le marché internet mondial, rang mondial Alexa des trois derniers mois à divers sites ou blogues :

    Google, 1
    gouv qc ca, 3,967
    PLC, 21,142
    voir ca, 127,486
    DGEQ, 470,158
    PQ, 1,003,960
    PLQ, 1,022,585
    vigile québec, 1,174,284
    Forces et Démocratie, 1,371,134
    jomarcotte wordpress com, 2,161,860
    jfLisee org, 2,387,377
    blocpot qc ca, 3,733,849
    Option Nationale, 4,114,473
    jeanneemard wordpress com, 4,332,190
    PKP québec, 5,443,172
    alexandrecloutier org, 11,628,165
    bernarddrainville org, 14,151,573
    lesanalystes wordpress com 14,175,585
    martineouellet québec, 14,694,702
    refondation québec 14,987,156
    pierrecere org, insuffisance de demande
    constituantecitoyenne québec, à venir

    L’autre journal, c’est la Presse ou les Journal de Montréal et de Québec ? Faut Voir à ça ?

  • Robert J. Lachance, 22 novembre 2015 12h12

    J’ai hâte de lire.

    J’ai vu, sauf inattention, que sont texte intégral n’était pas là ce matin. J’aurais mis en lien.

    Je me cite : « À cet effet, d’accord pour un nouveau cycle mais ça va chercher dans les non. »

    J’aurais peut-être dû écrire en début de phrase « à cet égard au lieu d’à cet effet » quelqu’un sait ?

    Le politique est affaire de conversation d’abord de conversion ensuite et alors, inutile d’avoir peur au niveau conversation comme ici de connaître l’excellence de ce que l’on écrit. Ceux qui lisent et savent auront je présume la générosité d’applaudir, d’ajouter ou de contredire, contre-écrire, la technologie ayant évoluée.

    L’important, c’est d’augmenter l’auditoire en temps et lieu.

    Et là, je dirais pour observer de près et de l’extérieur que ça ne va pas bien pour vigile québec. Comme vous ?

    Vigile québec est un lieu de conversation écrite que j’ai supporté il y a des semaines, financièrement. Qu’est-ce qui m’empêche de récidiver ?

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre, 21 novembre 2015 13h30

    @R J Lachance,

    Cet ajout est important pour que mon résumé ne trahisse pas la parole de Gilbert Paquette. Anyhow, son texte intégral paraîtra sous peu (L’aut’journal ?)

  • Robert J. Lachance, 21 novembre 2015 06h51

    Dix observateurs à Ottawa plutôt que 4, ce n’est pas une défaite, c’est une victoire honnête et suffisante dans les circonstances !

    L’indépendance n’est pas à chercher là, mais en 60 % de nous plutôt que 20 ou 40, en comptant les « mous ». À cet effet, d’accord pour un nouveau cycle mais ça va chercher dans les non.

    Nous sommes au début d’un nouveau cycle politique…

    … d’ici à ce que l’indépendance se réalise, des députés du Bloc à Ottawa pourront, non seulement mieux défendre les intérêts du Québec, mais aussi lier chaque question débattue au Parlement d’Ottawa avec notre avenir national plutôt qu’avec celui du Canada. Gilbert Paquette

    http://vigile.quebec/Pourquoi-je-me-presente-pour-le

    Soit !

  • André Gignac , 20 novembre 2015 11h38

    @ Michel Gourd

    Le SCRS est aussi très actif dans les rangs du PQ avec la CIA et avec beaucoup de politiciens fédéralistes. Ce parti est miné de l’intérieur ; c’est la raison pour laquelle l’indépendance vole si bas. Péladeau a tout un ménage à faire pour remettre le train de l’indépendance sur les rails.

    André Gignac 20/11/15

  • André Gignac , 20 novembre 2015 11h27

    Déclaration de Duceppe à la dernière élection : " Le Canada est un beau pays". Selon moi, Gilles Duceppe et Lucien Bouchard étaient les politiciens d’ Ottawa pour aider à maintenir le statu quo politique actuel. Nous sommes nos pires ennemis, c’est la suite logique de la colonisation du peuple québécois depuis la défaite des Plaines d’Abraham en 1759. Et la fameuse phrase des Québécois : "Il faut sortir Harper" démontre à quel point, nous, au Québec, souffrons de confusion identitaire.

    André Gignac 20/11/15

  • Michel Gourd, 20 novembre 2015 09h34

    Non. Vous avez été battu par le SCRS qui est toujours actif en vos rangs.

  • Marcel Haché, 20 novembre 2015 09h26

    Le chef ne fait pas le peuple, Ougho. Il indique une voie.

    Quelle différence y avait-il entre Duceppe, Mulcair et Trudeau ? Les trois Nous disaient qu’il fallait se débarrasser d’Harper comme s’il s’était agi d’une urgence nationale.

    Pourquoi alors Duceppe ne s’est-il pas rapproché de Nous, si les deux autres se défiaient de Nous, Trudeau en particulier ?

    C’est Duceppe tout seul, le premier, qui a monté un front anti-Harper. Après avoir érigé sa barricade, il a toléré comme un pleutre, il n’a rien dit sur le fait que Trudeau et Mulcair soient montés sur SA barricade.

    Conséquent, le peuple du Québec s’est rapidement retrouvé devant trois anti-Harper et il a choisi. Encore chanceux que le Bloc ait récolté 800,000 voix le 19 Octobre dernier.

    Le manque de flair de Duceppe a consisté à ne pas se questionner sur sa première défaite. C’était facile pour lui de s’imaginer ensuite qu’il pourrait « revenir » et reprendre sa place. Le manque de pif de ce chef était flagrant.

    C’est sur ce manque de pif que s’étaient d’ailleurs appuyés tous les anti-Marois, pour mener une fronde à l’encontre de la méchante Pauline. C’est déjà ce manque de flair qui lui a fait s’imaginer que la « base » indépendantiste pourrait le servir et desservir « la » Marois. En la défendant du bout des lèvres, c’était clair qu’il cautionnait…

    Duceppe a eu une longue carrière. Il a beaucoup mérité et beaucoup démérité. Il a surtout beaucoup gaspillé de l’immense capital constitué lors de Meech, capital qui, à la vérité, n’a jamais été à proprement parler du capital indépendantiste.

    Harper est parti. Bon débarras. Lui-même est parti. Très bon débarras itou.

    Dommage pour Gilbert Paquette.

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre, 20 novembre 2015 09h01

    p.s. ...et le niqab ???...
    bof, la Nation s’en fout, ce n’est que pour prêter serment à la Reine... Tous nos députés ne se voilent-ils pas aussi la face, ce jour-là ?

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre, 19 novembre 2015 20h08

    Un peuple est-il son chef ? Le chef fait-il le peuple ??? Dans les sociétés tribales, pour ne pas dégénérer, on allait enlever de jeunes femmes dans les tribus rivales. On les élevait dans la culture d’accueil. Ça "renforçait le sang" et assurait une croissance en nombre de la culture souche. C’est vérifé dans les cultures pré-Colombiennes comme chez les autochtones contemporains.

    Avons-nous des leçons à tirer de ces bribes d’Histoire ? Au moins celle de la prudence élémentaire :

    Pendant que le monde entier tente d’éviter la destruction par une armée démoniaque issue du Moyen-Âge, Chez Nous la menace se pavane dans nos salons. La Nation qui aurait dû se serrer les coudes contre l’autre nation, anthropophage, depuis au moins 1995, s’est laissé endormir par une médiacratie de prestidigitateurs. Les Québécois, en majorité, retiennent les manchettes rusées et répètent : faut sortir Harperé ! À n’importe quel prix ! Mais que diantre allaient-ils faire dans cette galère ? Au lieu de "défendre leur butin", ils choisirent de maquiller "le beau pays" d’on sait qui. Et maquiller, pas sous les traits de n’importe qui ! Ils ont jeté leur dévolu sur Tom/Thomas/Toma, l’homme aux mille visages.

    Et la nation, avec ou sans son chef, s’est trouvée tout étourdie de la débandade de son messie. Dans son salon, la Nation n’en revint pas de découvrir, sur le net, les causes de sa chute aux enfers : N’avions pas remarqué que ce Tom avait combattu la création de la loi 101 bec et ongles ; qu’il avait flirté avec les mafieux de Laval comme Ministre de l’environnement ; qu’avant la chefferie du NPD, il avait sollicité celles des Conservateurs ; que Energie Est le fendait en deux ; que la charte de la laïcité, souhaitée par la majorité, il la dénigrait de toute sa langue fourchue ; que le Bloc, c’est du passé ; que le logement social, refusait d’en parler avec Saillant, au point d’utiliser la porte arrière... et tant qu’à se rappeler : comme Mulroney à l’époque : déchirer l’entente sur le Pacifique...comme s’il avait été détenteur de la copie unique !

    Pauvre Mulcair, pauvre nation québécoise, pauvres chefs qui veulent (peut-être) la faire naître au monde !

  • André Gignac , 19 novembre 2015 13h03

    @ Ouhgo

    Si beaucoup d’indépendantistes ont ramolli, c’est que les dirigeants du PQ et du Bloc n’ont jamais osé parler véritablement d’indépendance avec ferveur, détermination et agressivité, en dénonçant toutes les politiques fédéralistes nuisibles dirigées contre le Québec. Nous avons toujours l’impression que les dirigeants de ces deux partis veulent maintenir le statu quo actuel ; je vous gagerais qu’ils sont même prêts à ce que le Québec signe une nouvelle entente constitutionnelle avec le Canada. Que trouvez-vous de motivant à se battre pour l’indépendance avec de tels dirigeants ? Péladeau n’a pas défoncé beaucoup de portes depuis qu’il est le nouveau chef du PQ, ne trouvez-vous pas ? On ne l’entend même plus parler de son institut quelconque qu’il avait promis de créer une fois devenu chef du PQ.

    Ici au Québec, on devrait commencer par décoloniser le peuple avant de parler d’indépendance ; nous ne savons même pas comment voter. Moi, je ne vote plus au fédéral depuis longtemps, je suis logique avec moi-même. Voter à Ottawa, c’est légitimer ce système politique dont je ne veux plus rien savoir. À ceux qui seraient portés à répliquer que nous payons 45 à 50 milliards d’impôts au fédéral et que ça prend une représentation québécoise pour défendre nos intérêts, je leur répondrais que nous n’avons qu’à faire l’indépendance et réclamer de plein droit ces impôts d’Ottawa qui nous appartiennent pour gérer le nouveau pays, point à la lettre !

    Il faut sortir de cette maudite confusion bien entretenue par nos politiciens québécois pour justifier leur carriérisme dans ce système bicéphale. Si les dirigeants du PQ et du Bloc veulent qu’on les croit encore avec leur projet de faire un pays au Québec, ils devraient montrer leur sérieux, en commençant par refuser de prêter serment à la reine d’un pays étranger, n’est-ce-pas ? C’est du gros bluff leur affaire !

    PS : Pour la décolonisation du Québec, je suggère le livre suivant : CESSONS D’ÊTRE COLONISÉS par Maurice Arbour , éditions PUL (presses de l’université Laval).

    André Gignac 19/11/15

  • Marcel Haché, 19 novembre 2015 11h18

    On a été battus parce que nous n’avions pas un bon chef, qui n’avait pas un bon pif.

Écrire un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document
Ajouter un document

Éviter les réponses à un autre commentaire, les commentaires s'appliquent au texte seulement.

Pas d'attaques personnelles ni de propos injurieux ou discriminatoires.

Vigile se réserve le droit de refuser tout commentaire sans avoir à justifier sa décision éditoriale.

Veuillez lire attentivement les consignes détaillées avant de soumettre votre premier commentaire.

Consignes détaillées

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
7 695$  13%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 28/04 Pierre Cournoyer : 50$
  • 26/04 Diane Gagnon: 50$
  • 23/04 René Ricard : 50$
  • 23/04 Jacques Coulombe Ltée : 20$
  • 22/04 François Dubois : 20$
  • 20/04 André Daoust : 40$
  • 19/04 Jacques Tremblay : 50$
  • 19/04 Simon Garneau: 25$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités