«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Canada - Chronique d’une dislocation annoncée
Ça craque de partout !

Regardez bien cette photo. Le protocole exigerait que Crystia Freeland, en robe rouge assise entre Stéphane Dion et Justin Trudeau, soit debout quelque part au second rang. Que fait-elle assise au premier rang ? Pourquoi est-elle là ?

  • « Penser sera bientôt un piège »

    Tout était si clair avant que le mot « islamophobie » ne débarque en ville. Quand le mot « racisme », empreint de gravitas, savait si bien décrire le rejet de l’Autre, intolérablement perçu comme moins intelligent, plus violent, plus libidineux ou moins honnête, à cause de ses origines.

Islam politique
Allahou akbar ? Peut-être. Mais pas dans l’espace public
  • Critiquer l’islam radical devrait être un devoir d’État des citoyens et des élus

    Et voilà que parce que des critiques religieuses déplaisent à quelques dévots musulmans, il faudrait que le parlement canadien vote une motion qui condamne « l’islamophobie » ? Cet appui aux dérives religieuses trouve le même écho à Québec chez le premier ministre.

Gouvernement Couillard

Couillard sous son vrai jour
  • Diviser pour régner

    Le premier ministre Philippe Couillard a remis en doute, samedi, le consensus des partis d’opposition à Québec sur les accommodements religieux, soulignant que certains jeunes du Parti québécois (PQ) souhaitent aller plus loin que la position de leur chef, Jean-François Lisée, sur le port des signes religieux.

Laïcité - débat québécois
Laïcité = Égalité
  • « Votre inaction politique est une insulte à la mémoire des victimes du 29 janvier »

    M.Couillard, vous me décevez !

    Victor Marwah La Presse 19 février

    L’attentat à la mosquée de Québec a marqué un tournant dans la vie politique québécoise. Dans les jours qui ont suivi, un véritable élan de solidarité a émané de la société québécoise, car personne ne souhaite que cette situation se reproduise.

PQ - La reconstruction
Bâtir le Québec sur des fondations solides
  • Des jeunes trop sages ?

    Le chef du Parti québécois Jean-François Lisée estime qu’il est « indispensable » que les jeunes de son parti débattent de plusieurs enjeux, dont la délicate question du port des signes religieux, qui a suscité la controverse au cours des derniers jours.

Éditorial de Vigile
Chroniques de Vigile
Tribune libre de Vigile

Contact

Pour communiquer avec Vigile:

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
1 215$  2%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 18/02 Monique Chapdelaine: 100$
  • 18/02 Mario Fortin: 5$
  • 18/02 Germain Gauvin: 100$
  • 14/02 André Bouchard: 50$
  • 13/02 JRM Sauvé : 175$
  • 13/02 Robert Lecompte: 5$
  • 13/02 Laurent Chabot: 10$
  • 13/02 Gilles Thouin: 5$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités