«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Crise mondiale et sa géopolitique
L’importance de l’État-nation
Géopolitique - Proche-Orient
  • Réponse des Islamistes aux propos tenus ces derniers jours par le président Sissi à Riyad

    Qualifiant l’attaque terroriste sur une route au cœur de l’Égypte de signe « inquiétant », Benjamin Blanchard, cofondateur de SOS Chrétiens d’Orient, estime qu’il ne s’agit pas d’insécurité ou d’impunité dans la région mais d’une « guerre totale lancée en Égypte par les islamistes radicaux contre le gouvernement du Président Sissi ».

Géopolitique - Russie
Une grande puissance en refondation
  • Un signe du déclin de l’influence des États-Unis

    Le ministre russe des Affaires étrangères annonce avoir finalisé un protocole militaire et technique entre la Russie et les Philippines, profitant du froid qui s’est installé entre Manille et son allié de toujours, Washington.

L’Empire - l’État-nation comme obstacle à l’oligarchie mondialiste
L’État-nation, seul moyen qui nous permettra de sortir de la crise
« La démocratie se confond exactement, pour moi, avec la souveraineté nationale. La démocratie, c’est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave » - Charles de Gaulle, 27 mai 1942
Géopolitique - Amérique latine
Dans les pas de Bolivar
Géopolitique — l’Union européenne
Pas d’avenir pour les États-Unis d’Europe
  • Sommet d’ennui !

    Lorsque les chefs d’État du G7 arriveront à Taormina, en Sicile, pour la réunion du G7 du 26 mai, ils se retrouveront dans une version embellie, une carte postale de la réalité européenne. L’Italie, l’hôte de la réunion du G7, a annoncé qu’elle fermera tous les ports de l’île aux navires arrivant avec des migrants (principalement de Libye) pour la durée de la réunion de deux jours.

Géopolitique - Pétrole et Gaz
L’univers glauque et gluant du pétrole
Géopolitique — Syrie
Les luttes contre l’impérialisme atlantiste
La barbarie à nos portes
Nommer l’ennemi
  • L’Occident fulmine contre ces « perdants malfaisants »

    Quand Daech ajoute des victimes à sa tragique litanie d’attaques par des « loups solitaires » et/ou des « réseaux » – à Manchester, à Paris, Londres, Nice, Berlin – l’Occident fulmine contre ces « perdants malfaisants » (copyright Donald Trump).

L’État profond canadien et ses complices québécois
    Quand le mauvais exemple vient d’en haut
    Éditorial de Vigile
    Chroniques de Vigile
    Tribune libre de Vigile

    Contact

    Pour communiquer avec Vigile:

    Financement de Vigile

    N’hésitez pas à contribuer à sa production

    Joignez-vous aux Amis de Vigile

    Objectif 2017: 60 000$
    8 740$  15%
    Paiement en ligne
    Don récurrent

    Contributions récentes :

    • 26/05 Jacques Bélanger : 50$
    • 24/05 Françoise Simard: 25$
    • 23/05 Jose Almeida: 40$
    • 22/05 Nicole Hamel : 50$
    • 22/05 Pierre Bourassa: 20$
    • 10/05 Pierre Vachon : 100$
    • 8/05 Normand McCluskey: 5$
    • 8/05 Pierre Renaud: 30$

    Toutes les contributions

    Merci beaucoup!