«Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus»
-(Sénèque)
«Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur».

Canada - Une image en déclin
Le « plusse meilleur » pays au monde ?


  • La Pologne enquête sur le passé nazi du grand-père de la ministre des Affaires étrangéres, Crystia Freeland. Interrogé à ce sujet, son cabinet se mure dans le silence

    Chrystia Freeland’s grandfather made a lucrative business in Nazi-occupied Europe selling hatred of Jews, Poles and Russians. Freeland is now doing the same preaching race hatred of Russians Chrystia Freeland (lead image), appointed last week to be the new Canadian Foreign Minister, claims that her maternal family were the Ukrainian victims of Russian (...)
Actions concertées contre les ambitions nationales du Québec
Éradiquer tout signe de l’existence d’une société distincte
  • « Si les Québécois n’étaient pas si colonisés, ils ne toléreraient pas de subir pareille insulte »

    Aberration québécoise

    Il est évident aussi que tant que le Canada demeure officiellement bilingue, aucun unilingue ne doit accéder à la direction d’un parti
    Denise Bombardier Journal de Montréal 22 janvier

    Qu’est-ce donc que cette société québécoise qui tolère que les politiciens qui ne maîtrisent aucunement le français, donc qui le massacrent, prétendent le parler ?

Le PLC à suivre de près

Les tribulations du fils à papa
  • Trudeau obligé de faire patte de velours alors que Trump est pour lui l’incarnation du diable

    Justin Trudeau a réagi à l’entrée en fonction de Donald Trump en rappelant, vendredi, que le Canada et les États-Unis profitent de « l’une des relations les plus étroites du monde ».

Les dérives de nos élus
Un manque de jugement symptomatique des maux de notre société
  • Bouffi de prétention ! Dans la vraie vie, c’est le chien qui agite la queue et non la queue qui agite le chien

    Le maire de Montréal, Denis Coderre, estime que les grandes villes canadiennes et américaines ont, ensemble, un rôle à jouer pour offrir un « contrepoids » aux politiques de Donald Trump.

Classe politique québécoise
Le meilleur (rarement) et le pire (souvent)
  • Une arrivée qui va faire plaisir à Radio-Canada

    Plusieurs Québécois se décrivent de nos jours comme des orphelins politiques. Les médias présentent régulièrement ces électeurs qui décrivent leur désillusion face au mouvement souverainiste et leur épuisement de voir au pouvoir le Parti libéral, qui dirige le Québec depuis 2003 mis à part une courte parenthèse péquiste de 18 mois.

Éditorial de Vigile
Chroniques de Vigile
Tribune libre de Vigile

Contact

Pour communiquer avec Vigile:

Financement de Vigile

N’hésitez pas à contribuer à sa production

Joignez-vous aux Amis de Vigile

Objectif 2017: 60 000$
440$  1%
Paiement en ligne
Don récurrent

Contributions récentes :

  • 12/01 Gilles Longtin: 50$
  • 11/01 Henri Marineau : 25$
  • 10/01 Majella D'Anjou: 100$
  • 9/01 Marc Huber: 40$
  • 9/01 Claude Viger: 40$
  • 9/01 Sylvain Bolduc: 10$
  • 9/01 Ludovic Marin: 10$
  • 9/01 Gilles Dionne: 10$

Toutes les contributions

Merci beaucoup!

Publicités